X

comment ne faire de L.C un régime

octobrerouge
Portrait de octobrerouge
coaché
L'utilisateur est Offline. Vue la dernière fois à 2 an 24 semaines. Hors ligne
Très actif
Très actif
Remercié
Remercié
A rejoint: 16/12/2013

bonjour,

 

à naviguer dans les posts, je me rends compte que je ne suis pas la seule, à utiliser, mine de rien, L.C comme un régime... pour certains (es), l'enjeu est de perdre du poids, pour d'autres, ( moi), de limiter la reprise de poids après un régime ( régime que je regrette bien-sûr)

il est facile de passer confondre le travail sur la perception ( mode dégustation) et le contole de ses ressentisde faim. même si les choses ont un peu progressé, je sens que je reste dans la même logique de contrôle, parce qu'aussi, je sais que je ne dois pas réintroduire les aliments que j'avais banni de mon alimentation ni trop rapidement ni en trop grande quantité. l'équation finale est donc un peu complexe. Quels outils prioritaires utiliser : pleine conscience, dégustation?

certaines font allusion au bodyscan, mais je n'ai pas accès à l'outil...

bon suite à tous (toutes!)

lorraine
Portrait de lorraine
marraine
L'utilisateur est Offline. Vue la dernière fois à 3 semaines 6 jours. Hors ligne
Novice
Novice
En or
En or
A rejoint: 27/11/2011

Octobrerouge, quels outils prioritaries utiliser demandes tu ?

Pour ôter toute idée de régime , le premier truc c'est de  manger quand on a  faim. et de s'arrêter de manger quand on a plus faim.....et pas avant ! Connais tu la sensation de faim ? Sais tu repérer les signaux de faim dictés par ton corps

Où en es tu de l'écoute de ces sensations corporelles (diverses faim, rassasiement, sasiété...) ? Est ce acquis (ou en voie d'acquisition) ou pas ?

 

Le bodyscan est très utile pour apprendre à être à l'écoute de notre corps et donc de ce qu'il exprime. A défaut d'y avoir accès, tu peux simplement te poser et "balayer" mentalement chaque partie du corps et te demander ce que tu ressens (desfois on ne ressent rien)

Pour tenter d'être bien reliée aux messages de ton corps, dès que tu as faim (ou qu'il te semble que tu as faim) et que tu décides de manger, effectivement mange lentement, pour cela n'attend pas d'être affamée,  en observant comment la faim diminue : perte de plaisir , ressens dans ta bouche, dans le ventre aussi. Donc, déguster en pleine conscience

 

Où en es tu des aliments tabous ou interdits ? As tu déjà appris à déguster les aliments  caloriques ?

Effectivement, il peut y avoir  le risque de compulser sur les profuits bannis, mais à trop s'en priver il y le risque aussi de compulser de plus belle au moment où on ne peut plus de se retenir...

Perso, j'ai commencé à me sentir mieux et à prendre le chemin de la réconciliation avec moi même quand je me suis octroyée le droit de manger sereinement du chocolat au lait que je diabolisais.

 

Il ne faut pas s'attendre ou vouloir faire "tout bien" tout de suite; il s'agit s'expérimenter, de réajuster, d'essayer, de recommencer, de pratiquer.....et on avance petit à petit

 

Bonne continuation

octobrerouge
Portrait de octobrerouge
coaché
L'utilisateur est Offline. Vue la dernière fois à 2 an 24 semaines. Hors ligne
Très actif
Très actif
Remercié
Remercié
A rejoint: 16/12/2013

merci Lorraine pour tous ces conseils utiles

après un mois et demi des plus sérieux ( le démarrage), je suis passée par un mois de décrochage et mon message etait comme une bouteille à la mer

de légers progrès. la nourriture n'est plus une obsession et j'accepte (à peu près) de reprendre du poids , mais je suis encore certainement au dessous de mon poids d'équilibre. du coup, j'étais d'accueillir mon corps qui n'est pas et ne sera pas celui que je reverais d'avoir. d'ou la question sur le body scan

j'en suis à l'étape de la degustation

et je me rends compte d'eme, en fin de repas, le soir, alors que je ne pensais pas en avoir

bonne continuation à toi et à bientôt sur L.C

izabelle
Portrait de izabelle
coach
L'utilisateur est Offline. Vue la dernière fois à 1 jour 17 heures. Hors ligne
Très actif
Très actif
En or
En or
A rejoint: 22/03/2012

je crois que tu as tout à fait raison de réintroduire doucement les choses,  tu pourras en effet, comme le dit Lorraine, dans l'étape dédiée, réintroduire des aliments très rassasiants, car c'est un peu particulier, on peut vraiment être rassasié de très petites quantités

la priorité pour moi c'est la faim.... notre appui de base, on y revient toujours, après des coups de calgon, si on sait reconnaitre la faim, l'apprécier, en faire notre "copine",  on a une super base,  surtout dans ton cas où tu souhaites surtout stabiliser ton poids si possible (on croise les doigts!)

ensuite la pleine conscience bien sûr pour ne plus avoir besoin de se calmer, accepter nos émotions telles qu'elles sont

et aussi la dégustation en effet, très importante pour moi maintenant

 

le bodyscan est en effet très très utile, je n'aime pas faire le bodyscan en séance (qui dure longtemps) mais je passe ma journée à me re-focaliser sur les sensations de mon corps (plutôt que sur ma respiration d'ailleurs)

il s'agit simplement de porter son attention sur ce que l'on ressent à l'intérieur de son corps, dans le bodyscan, on passe en revue le corps

 

je ne crois pas que tu fasses LC comme un régime, dans ce que tu écris

c'est normal de ne pas avoir trop envie de reprendre du dpois, et au début on ne se connait pas si bien que ça, donc on y va peu à peu....

bien sûr que c'st un peu complexe, mais tu verras que c'est peu à peu que le controle passera la main à la régulation naturelle

continue comme tu le fais, cherche surtout la faim  et continue à laisser de la place à ce que tu ressens, dans ton corps, dans tes émotions

octobrerouge
Portrait de octobrerouge
coaché
L'utilisateur est Offline. Vue la dernière fois à 2 an 24 semaines. Hors ligne
Très actif
Très actif
Remercié
Remercié
A rejoint: 16/12/2013

Merci Izabelle pour tes conseils et tes encouragements

finalement, il faut du temps, quelque soit la motivation qui nous a conduit à L.C : perdre du poids ou le stabiliser

je suis un peu comme toi, plein d'antennes tournées à l'extérieur, du coup des difficultés à sentir ce qui se passe à l'intérieur de moi...je crois qu'il serait bien que je reprenne la RPC, sans compter que cette pratique a ausi des effets bénéfiques sur l'ensemble de l'existence : on reçoit les choses moins de plein fouet et avec plus de distance

la faim n'est pas encore devnue une amie mais elle a cessé de me torturer : je peux la supporter, il m'est plus difficile de repérer la satiété, alos faute de pouvoir le faire, je m'arrête peut-être avant. j'ai aussi du mal a faire la différence entre ne pas avoir sufisamment mangé et une eme en fin de repas. j'aiopté pour une boisson chaude qui me réconforte assez bien

voilà où j'en suite

bonne semaine à toi et encore merci!

 

izabelle
Portrait de izabelle
coach
L'utilisateur est Offline. Vue la dernière fois à 1 jour 17 heures. Hors ligne
Très actif
Très actif
En or
En or
A rejoint: 22/03/2012

c'est super que tu aies repéré le fait d'être toujours tournée vers l'extérieur, car ça oui, c'est essentiel de modifier un peu ça...

fais de la pleine conscience, soit RPC soit autre, le but étant de pouvoir "sentir"  ton intérieur, quel qu'il soit, parfois c'est agréable, parfois non, mais finalement c'est la vie, ce n'est pas grave, on n'a pas besoin d'y changer quoi que ce soit

c'est vraiment LA chose qui m'aide au quotidien,  après des journées de stress, où j'ai des cas lours, mon corps se contracte tout seul, je cours, j'ai des choses à faire par-dessus la tete.... je ne reste jamais plus de 30 min sans me poser en moi-même, ce que je ressens.....   

il faut que tu continues à réapprivoiser la faim

et la satiété, ça prend du temps....

enfin moi ça a été très long, mais là je crois qu'enfin je la "tiens"

il m'a fallu beaucoup expérimenter avant de pouvoir vraiment intégrer cette sensation

à mon sens l'étape de la satiété, il faudrait la faire une bonne dizaine de fois....

je prends aussi un café à la fin de chaque repas..... c'est d'une grande aide pour moi car j'adore le café et ça cloture systématiqueemnt mes repas

j'ai beauocup besoin de repères, encore, au quotidien, mais maintenant j'arrive à garder mes sensations même quand je sors de mes repères....   mais pour l'instant je n'en sors pas trop non plus,  il ne faut pas aller trop vite