X

maîtriser ses pulsions alimentaires

Nous ne nous savons pas toujours d’où vient notre faim. Elle est parfois provoquée par des émotions négatives que nous cherchons à étouffer en mangeant. Sans appétit véritable, cette nourriture nous fait grossir. Il est possible d’enrayer ce processus !

Vous mangez beaucoup, vous grossissez, vous ne parvenez pas à maîtriser vos pulsions alimentaires

Carole a des pulsions alimentaires. Chaque moment d’inquiétude, de stress au travail, se transforme en grignotage, ou bien en prise alimentaire exagérée en fin de journée. Cadre dans une agence de publicité, ces moments de panique sont fréquents ! Mais ses angoisses sont bien antérieures à son arrivée dans le monde du travail. Carole n’a pas confiance en elle, elle ne se sent jamais en sécurité et pense être responsable de tous les petits problèmes qui surviennent... Ces peurs datent tout simplement de l’enfance. Elles ont perduré, se sont profondément installées et se traduisent aujourd’hui par du grignotage ou des compulsions alimentaires incontrôlables. Carole se sent désemparée et elle se sent grosse.

Sauf qu’aujourd’hui, Carole dit stop. S’intéressant aux thérapies comportementales, elle a opté pour LineCoaching, la méthode qui l’aide à se réconcilier avec la nourriture et à perdre des kilos. Carole a commencé à mener un travail psychologique de fond sur ses émotions. Si la démarche paraît plus complexe qu’un régime alimentaire « traditionnel » basé sur le calcul des calories, Carole y a trouvé, dès les premiers jours, un immense soulagement qui dépasse la perte de poids. C'est exactement notre objectif.

Les blessures du passé sont peut-être à l'origine de vos troubles alimentaires d'aujourd'hui

Il s’agit de comprendre d’où viennent ces pulsions alimentaires. Pour cela, il est essentiel d’aller fouiller dans le passé pour découvrir quelles blessures éventuellement mal cicatrisées peuvent provoquer des émotions douloureuses, des émotions que l’on cherche à éviter en se remplissant de nourriture. Il ne s’agit pas forcément de grand traumatisme ! L’idée est de réussir à remplacer cette stratégie d’évitement par son contraire : s’exposer à ses émotions. Progressivement, cette approche se traduit par une diminution des pulsions alimentaires et une perte de poids.

La méthode consiste avant tout à prendre le temps de s’écouter. Par exemple, en notant dans un carnet les moments de la journée où surviennent les pulsions alimentaires, « sans s’en vouloir, en les considérant avec compassion », souligne le médecin Stéphanie Hahusseau, auteur d’un chapitre dédié à ce sujet dans l’ouvrage collectif Traiter l'obésité et le surpoids (ouvrage collectif sous la direction de Jean-Philippe Zermati, Gérard Apfeldorfer et Bernard Waysfeld, octobre 2010). On peut ensuite passer en revue ses discours intérieurs, ses jugements sur soi-même, sur ses comportements, et examiner ses ressentis. Carole livre ses impressions sur des événements qu’elle juge parfois tout à fait anodins de sa journée de travail, mais elle comprend ainsi comment survient son changement d’humeur et sa pulsion alimentaire. Une fois ses émotions identifiées, on peut aller chercher du côté de leurs origines. Cette quête, passionnante, est enfin corrélée avec la prise de poids. En s’aventurant sur ce chemin, on peut alors aisément se débarrasser des schémas qui nous font grossir.

Par natvil, le mer, 26/06/2013 - 15:09.
Portrait de natvil

moi aussi j'essaie de lutter contre ces compulsions mais ce n'est pas évident car ça dure depuis des années

Par AguaMaria, le dim, 20/11/2011 - 15:20.
Portrait de AguaMaria

Courage, le temps fera son oeuvre. Surtout, ne pas recommencer les régimes!!! Ils font grossir. De la compassion et de la bienveillance, voilà ce qu'il faut s'assurer de se donner.

Par toscana, le lun, 22/08/2011 - 17:35.
Portrait de toscana

Pour le moment, j'ai beau savoir pourquoi je mange par compulsion (peur de maigrir, colère, ennui, auto critique, etc), ça ne m'empêche pas de manger quand même. C'est un vrai désastre!

Commentez cet article

Pour que votre commentaire soit publié immédiatement, devenez membre ou connectez-vous. Votre réaction apparaîtra dès que vous l'aurez envoyée. Vous pouvez également commenter cet article sans vous inscrire, mais votre message n'apparaîtra en ligne qu'après modération.
Découvrez aussi

Trop de problèmes, trop de choses à faire, vous êtes submergé et vous n'en pouvez plus. Et difficile de penser à bien manger lorsqu'on a les nerfs à vif… Nos explications et solutions contre le stress qui fait grossir.

1.666665

Le poids constitue la seconde source de stress après les problèmes d'argent chez les femmes. Selon Ipsos, une femme sur deux dit se sentir bien dans sa peau. Ce bien-être est évalué par deux critères, celui d'avoir le sentiment d'être...

3

Oubliez les régimes en tous genres ! Une enquête originale a révélé qu’avoir des aventures permettrait de garder la ligne. Pour la première fois, des scientifiques anglais établiraient un lien entre infidélité et perte de poids. Drôle d...

3