Chat du 11 septembre 2013 avec Jean-Philippe Zermati

11/09/2013 (18:36) carole1970 la frontière est tenue entre l'anorexie et son controle permament des aliments ingérés et l'écoute systématique Bonjour Carole, C'est une très bonne remarque. Le contrôle et l'écoute sont des postures fondamentalement différentes. Le contrôle mentale requiert un effort constant. Tout relâchement entraine une perte de contrôle. C'est le mangeur qui prend les commande et endosse les habits du capitaine du navire. L'écoute est une posture naturelle qui nécessite une forme d'attention insouciante qui suppose un lâcher prise pour laisser le corps prendre le contrôle. Ce sont les sensations qui prennent le contrôle et nous disent ce que nous devons faire. Le corps devient le capitaine du navire et nous devenons de simples matelots exécutants. Nous n'avons pas la charge de la responsabilité du commandement. Mais, quand on perdu l'écoute, il est vrai qu'il faut fournir parfois beaucoup d'effort pour la retrouver. On peut alors avoir cette impression qu'on est encore dans le contrôle. Mais il s'agit là d'une phase transitoire. C'est la même chose que dans les autres formes de rééducation, il faut travailler et fournir des efforts pour retrouver une attitude naturelle. A très bientôt. JP
11/09/2013 (18:37) MEDITATION Bonjour Dr,je ne pourrai pas etre en direct avec vous mercredi 11, mais j'ai une question: manger peu m'angoisse en fait, si je mange juste a ma faim j'ai l'impression de ne pas avoir assez mangé, je ne me sens pas assez rassurée.on est bien loin de la faim dans ce cas la en fait manger peu m?inquiète! comment dépasser cette impression? Bonjour MEDITATION, C'est peut-être que manger vous aide à calmer autre chose que la faim. Manger selon ses besoins n'est normalement pas inquiétant. Même quand les besoins sont faibles. Pas plus que dormir peu quand on est un petit dormeur. Mais il possible qu'une certaine quantité de nourriture soit nécessaire pour calmer des émotions, la peur de manquer, d'être malade... Vous trouverez les réponses en avançant dans le programme. Bon courage. JP
11/09/2013 (19:13) Sylvie 66 Bonjour, Je démarre la 1ère semaine de votre méthode. Il est très étonnant de découvrir que si l'on écoute sa faim, on ne mange plus du tout 3 fois par jour + 1 goûter aux heures prévues. C'est assez destabilisant et pas toujours très facile à gérer avec une famille. En tout cas, écoutant ma faim, j'écoute aussi mon désir et ne choisis plus les mêmes aliments sans avoir pris de poids et en ayant eu du plaisir au moins. Bonjour Sylvie, Vous en êtes au tout début du programme. Vous verrez que vous n'êtes pas à la fin de vos surprises. Quand on écoute sa faim, on se rend bien souvent compte qu'on mange bien plus que ses besoins. Il est vrai que cela peut déstabiliser. Pour ce qui est du décalage avec les horaires de repas, n'ayez aucun inquiétude. Tout va bientôt rentrer dans l'ordre. Au fur et à mesure que vous deviendrez capable de faire venir votre fzim quand vous le décidez... Une autre surprise ! N'oubliez surtout pas que c'est la faim qui permet de sortir de la restriction tout en perdant du poids. Bonne continuation. JP
11/09/2013 (14:54) nana51 je me suis inscrite le 3 aout 2013 , j'en suis à " je découvre la dégustation ", je n'ai pas perdu de poids , j'ai m^me pris 1 kilos, je dors mal , je me sens presque plus obsédée par la nourriture qu'avant , je me demande ce qu'il se passe? Bonjour nana51, Le fait de ne pas avoir perdu de poids et même d'avoir pris un kilo n'est pas inquiétant au bout d'un mois. En revanche, les insomnies et les obsessions alimentaires sont plus préoccupantes. Il est difficile avec le peu d'éléments que vous me fournissez de vous faire une réponse circonstanciée. Je vous suggère de contacter votre coach pour en discuter avec elle. Bon courage. JP
11/09/2013 (18:49) Lénoé 'ai une question donc, concernant la gourmandise, je veux dire vous savez par exemple le carré de chocolat , le fruit ou le yaourt qu'on a envie de manger le soir devant la TV, ou les petits biscuits qu'on voudrait croquer avec le thé de 16H. Est ce que c'est quelque chose qui est possible ? Si oui , faut-il avoir absolument faim ?Parce que c'est le genre de chose qu'on ne grignote pas par faim mais plutot par gourmandise. Bonjour Lénoé, La petite envie de chocolat ou de douceur, le soir après le dîner quand la journée est achevée est bien une EME. Ce n'est pas de la gourmandise. Pour autant, elle ne pose aucun problème quand elle est consommée consciemment, sur le mode de la dégustation et qu'elle ne s'accompagne d'aucune arrière pensée ou de reproches. Dans cas, on observe que la consommation reste très modérée et qu'elle fera l'objet le lendemain d'une régulation qui annulera les conséquences sur le poids. Donc pas d'inquiétude et bonne dégustation. JP
11/09/2013 (19:13) Lénoé 'ai une question donc, concernant la gourmandise, je veux dire vous savez par exemple le carré de chocolat , le fruit ou le yaourt qu'on a envie de manger le soir devant la TV, ou les petits biscuits qu'on voudrait croquer avec le thé de 16H. Est ce que c'est quelque chose qui est possible ? Si oui , faut-il avoir absolument faim ?Parce que c'est le genre de chose qu'on ne grignote pas par faim mais plutot par gourmandise. Bonjour Lénoé, La petite envie de chocolat ou de douceur, le soir après le dîner quand la journée est achevée est bien une EME. Ce n'est pas de la gourmandise. Pour autant, elle ne pose aucun problème quand elle est consommée consciemment, sur le mode de la dégustation et qu'elle ne s'accompagne d'aucune arrière pensée ou de reproches. Dans cas, on observe que la consommation reste très modérée et qu'elle fera l'objet le lendemain d'une régulation qui annulera les conséquences sur le poids. Donc pas d'inquiétude et bonne dégustation. JP
11/09/2013 (19:13) Mellenna Bonjour Dr. Voilà cela fait un mois que je suis le programme LC, et je commence à me rendre compte que certaines fois notamment lorsque je suis en dehors du travail (le week-end notamment) j'ai faim entre les repas... Cependant en raison de mon éducation on m'a toujours appris qu'il ne fallait pas grignoter entre les repas alors j'ai du mal à me résigner à manger ... Du coup au moment du repas j'ai très très faim et ne sait pas profiter de la dégustation ni être attentive à la satiété... Comment dépasser ce cap du conditionnement au "non-grignotage" ??? En fait je me dis que si je prends une collation je n'aurai plus faim au moment du repas et je n'ose pas satisfaire ma faim... Merci (PS : depuis un mois de programme j'ai quand même réussi à perdre 3,7 kg j'en suis bien contente) :) Bonjour Mellenna, En fait manger entre les repas ne doit pas systématiquement être considéré comme du grignotage. La définition du grignotage est "manger sans faim". Quand la prise alimentaire est déclenchée par une sensation de faim, il s'agit de collation. Comme font les enfants au goûter et qui d'ailleurs s'en porte très bien. N'ayez pas d'inquiétude à surmonter ces principes éducatifs. Et rappelez-vous que tous les enfants font des collations entre les repas. Ce qui leur évite d'arriver au repas en mourant de faim et de manger dans bien meilleures conditions. Bon courage. JP
11/09/2013 (19:15) Merywenn Bonjour! Je viens de commencer le programme ce lundi. La plupart du temps, lorsque je ne suis pas "au régime", je n'attends jamais d'avoir faim pour manger. Je m'exerce donc maintenant à ne manger que lorsque j'ai faim et surtout à m'arrêter lorsque je n'ai plus faim. Cette façon de faire entraîne une sensation pour moi de vide, un peu comme si j'étais encore "au régime" et bien que ce soit plus confortable pour ma digestion et mon appareil digestif, c'est parfois une sensation incofortable pour moi. Après quoi, lorsque j'attends d'avoir à nouveau faim pour manger, j'ai toujours peur. Peur , malgré que la faim se pointe à l'horizon, de manger "comme avant", juste pour manger, pour combler ce vide. Cela me conduit alors à attendre trop longtemps, à passer outre ma faim et ensuite, je suis dans la confusion et j'ai peur de "sur-manger" lorsque je mange par compensation. Est-ce normal? Cela va-t-il durer et si pas, quelle est la meilleure façon de procéder? Merci aussi de prendre le temps et l'énergie pour animer ces chats. Merywenn Bonjour Merywenn, Vous en êtes au tout début. Cette état de confusion est assez naturel. Il me semble que vous décrivez un besoin de manger pour calmer des émotions. Ce que le fait de manger en respectant sa faim ne vous permet plus toujours. Pour le moment, vous êtes prise entre le besoin de combler ce vide et la nécessité de respecter votre faim pour maigrir. C'est en avançant dans le programme que vous trouverez des solutions pour combler ce vide autrement qu'en mangeant et apprendrez à respecter votre faim sans appréhension. Bon courage. JP
11/09/2013 (19:15) Celart Bonjour, je suis nouvelle et je suis à la phase découverte des EME. Il est très difficile pour moi d'analyser si je mange parce que j'ai une EME ou par habitude ou parce qu'il est l'heure de manger. Aussi j'ai l'impression que les EME se déclenchent des que je commence à manger quelque chose. Est ce possible? En fait des que je mange (déj ou dîner) je n'arrive pas à m'arrêter. Que puis je faire? Bonjour, Pour identifier une EME, il est préalablement nécessaire de savoir reconnaitre la faim. Pour faire simple, toute envie de manger qui n'est pas déclenchée par la faim est émotionnelle. Les EME peuvent être préalable au repas ou concomitante. Le repas lui-même peut être le facteur de stress. Une trop grand application à respecter les sensations, par peur de grossir ou de ne pas maigrir, peut aussi expliquer le phénomène. Il peut aussi s'(agir de la peur d'avoir faim ou de manquer... Bref, les explications sont nombreuses et les réponses apparaitront au cours de votre progression ainsi que les solutions. Bon courage. JP
11/09/2013 (18:53) la classe Bonjour, voici ma question : j'ai compris que quand je n'ai pas faim, si j'ai envie de manger c'est très probablement une EME, je suis OK avec cela sauf parfois, quand je vois quelque chose qui me fait très envie parce que je l'aime beaucoup ( un gâteau dans une vitrine, du pain frais, un fromage dans une boutique, une tomate au soleil dans le champ de mon voisin, là j'ai l'impression que c'est ma gourmandise plutôt qu'une émotion qui me donne envie de manger ... je salive et je me régale à l'avance et je me dis "comme ça doit être bon !!!" ...qu'en pensez-vous ? cette irruption de gourmandise est-elle une EME ? Bonjour La classe, Le phénomène que vous décrivez là est ce qu'on appelle l'externalité. C'est le déclenchement d'une envie de manger due à l'apparition d'une émotion inconsciente stimulée par l'exposition visuelle. La salivation devant le gâteau est un phénomène réflexe. A très bientôt. JP
11/09/2013 (19:15) Do65 Je suis désespérée car depuis mon dernier régime de restriction calorique (9 mois) je recommence à grossir alors que je suis depuis peu le programme Linecoaching. J'ai l'impression de perdre le contrôle et j'en suis angoissée. D'autant que l'image que j'ai de moi-même se dégrade fortement. Par ailleurs, je n'arrive pas à sortir du schéma "maigreur = bonheur ". Que puis--je espérer et que dois-je faire ? Bonjour Do65, je suis désolé de ce qui vous arrive. Malheureusement, c'est ce qui arrive généralement après un régime. Les régimes ne tiennent pas compte du poids d'équilibre. Bien souvent, ils entrainent des pertes de poids au-dessous de ce poids. C'est pourquoi il n'est pas possible de le maintenir à moins de s'imposer une restriction continuelle. 95% des régimes sont suivis d'un reprise du poids. Le poids d'équilibre est celui que vous atteindre et maintenir en respectant vos sensations alimentaires. Notre programme vous permettra de le découvrir. Quel que soit ce poids, vous découvrirez peut-être qu'il y a aussi du bonheur à vivre en paix avec son corps. Bon courage. JP
11/09/2013 (18:46) ORANE différence entre collation et grignotage Grignotages : prises alimentaires non déclenchées par la faim Collations : prises alimentaires déclenchées par la faim
11/09/2013 (18:54) ORANE si l'on n'a pas faim, sauter un repas ne nous amènera-t-il pas à manger plus au repas siuvant car on aura trop faim ? Non. Ne pas manger quand on a pas faim ne peut pas véritablement être considéré comme sauter un repas. Au repas suivant, le corps réclamera la quantité de nourriture qu'il lui est nécessaire. Ni plus ni moins.
11/09/2013 (18:46) Néo75 Bonjour Dr Zermati, Voila depuis le debut du programme je suis passée de 61 kg a 56,5 kg ce qui me réjouis car je n'ai souffert aucunement grace a votre méthode, cependant je trouve que ma peau est moins tonique et j'ai pu remarquer que j'avais plus de cellulite qu'avant. Est ce normal lorsqu'on perd du poids? Bonjour Néo, L'aspect de la peau dépend beaucoup de la tonicité musculaire. C'est pourquoi l'activité physique joue un rôle si important sur l'aspect esthétique de la peau. A bientôt. JP
11/09/2013 (18:35) la classe Bonsoir Bonsoir
11/09/2013 (18:31) JPZ Bonjour tout le monde pour notre chat traditionnel du mercredi
11/09/2013 (18:48) Callina Bonsoir Dr, comment éviter l'opération lorsqu'on a un traitement médicamenteux qui nous a fait reprendre tout le poids que l'on avait patiemment perdu? L'obésité semble être une maladie complexe... Bonjour Callina, C'est difficile de vous répondre. Je ne connais pas votre traitement et surtout je ne sais pas si vous devrez le prendre à vie ou temporairement.
11/09/2013 (18:37) ORANE j'ai envoyé 2 questions ORANE Je les ai vues.
11/09/2013 (18:40) la classe je me demande parfois si, au lieu d'une EME, ça ne pourrait pas être "juste" de la gourmandise quand quelque chose me fait tout à coup très envie parce que je le rencontre dans la rue ou à la maison Bonjour La classe, Il s'agit d'émotions inconscientes provoquées par l'exposition visuelle ou parfois simplement des images mentales. Elles ne posent pas vraiment de problème tant qu'elles ne se manifestent par des envies impulsives et ne se transforment pas en compulsions. A très bientôt. JP
11/09/2013 (18:53) TIGANE Bonsoir docteur, j'en suis au programme de 10 jours de dégustation et je suis dessus disons depuis plus de 2 semaines. Je n'arrive pas à déguster correctement, du coup j'oublie le reste : les sensations de faim, la RPC, enfin je cafouille un peu. Que se passe -t-il? Bonsoir Tigane, N'essayez pas de trop bien faire. N'essayez pas pour le moment de déguster "correctement". Faites simplement ce que vous pouvez en essayant de ne pas trop vous casser la tête. C'est sans doute pour ça que vous ne pouvez plus vus concentrer sur le reste. La répétition apportera les progrès. Mieux vaut faire mal souvent que ne pas faire du tout. Bon courage. JP
11/09/2013 (18:45) Do65 Bonjour, j'ai du mal à sortir du cycle infernal manger = se nourrir, bien manger = se nourrir de façon diététique, être mince = être en bonne santé, désirable, bien dans sa peau. J'essaie de me focaliser sur mes émotions, de manger lentement, à table, de me réconcilier avec le moment présent. Combien de temps dois-je attendre pour me "reprogrammer" ? C'est à dire, être reconnaître la faim, sentir que je suis rassasiée ... ? Bonjour Do65, C'est difficile à dire. Sûrement quelques mois. Nos objectifs sont ambitieux. Il s'agit de retrouver son poids d'équilibre, de sortir de la restriction, d'apprendre à respecter ses sensations alimentaires et d'apprendre à gérer ses émotions autrement qu'en mangeant. C'est un gros programme. Mais il prend un peu plus de temps qu'un régime. Bon courage. JP
11/09/2013 (18:43) Renoué Bonsoir , voici un certain temps que je suis votre programme , je ne sais pas si j'ai maigri , je ne suis pas allée me peser par contre je me sens mieux dans mon corps et surtout les aliments ont acquis une autre valeur .Forme, saveur , goûtle reoas pris seule est un moment où je me retrouve avec moi même et où hje profite des bienfaits de mère nature ... Bonjour Renoué, C'est déjà un beau progrès et l'un de nos objectifs. J'espère bien que la perte de poids suivra. Si elle n'est pas déjà là. Bonne continuation. JP
11/09/2013 (18:57) AUDYLLE Bonjour, j ai découvert que je mange quand je m'ennuie. Ce qui m'inquiète aujourd'hui vu le nombre de kilos que j'ai pris, c'est que finalement je m'ennuie certainement beaucoup, mais que je ne me rendais pas vraiment compte jusqu'à présent car je suis assez occupée mais peut être pas avec des activités qui me "nourrissent" en tous cas autrement. Bonjour AUDYLLE, Effectivement, on peut être très occupé par des activités très ennuyeuses. Il n'en reste pas moins qu'on ne pourra pas faire disparaitre l'ennui de notre vie. Il y aura toujours des moments d'ennui. Et il faut donc apprendre à les accepter. Sans manger ! C'est tout le travail que nous vous proposons sur l'acceptation des émotions. Rien n'empêche par dessus le marché de rechercher des activités plus "nourrissantes". Bon courage. JP
11/09/2013 (18:49) la classe pour l'instant, le plus difficile pour moi c'est de ralentir ma façon de manger ... j'ai l'impression qu'il vaut mieux que j'essaye de ralentir pour 2 ou 3 bouchées plutôt que tout le repas, est-ce que cette idée de faire des étapes est bonne ? Pourquoi pas. C'est un bon début. Et l'essentiel est de commencer. Les exercices de dégustation viendront vous aider à progresser davantage.
11/09/2013 (18:54) Lénoé Bonsoir, j'ai finalement pu me connecter et merci pour votre réponse sur les petites douceurs un petit peu de douceur dans ce monde de brutes... Ça ne peut pas faire de mal !
11/09/2013 (19:06) Lénoé Depuis le début du suivi de la méthode, je constate une chose : en mangeant mes repas à satiété, je n'ai plus envie de grignoter dans la journée, comme si avant manger trop entrainait 2h après encore envie de manger. Comment cela 'explique t-il ? Est ce que je fais juste de l'auto persuation ou c'est le cheminement normal de votre approche ? Vos envies de manger étaient probablement émotionnelles ou liées à la restriction. En sortant de la restriction et en travaillant sur les émotions il est normal d'assister à une diminution des EME.
11/09/2013 (18:58) ORANE MERCI A bientôt.
11/09/2013 (19:00) la classe merci, ça m'aide beaucoup de comprendre ce qui se passe ... et parfois je risque de chercher plus à comprendre qu'à expérimenter, je me le rappelle souvent de revenir à l'expérience et de ne pas lâcher si j'ai compris ce qui se passe ... Bravo ! Notre corps comprend parfois bien plus vite que notre cerveau. Il est normal de ne pas réussir du premier coup. L'essentiel est de continuer sans dramatiser, en se considérant avec bienveillance.
11/09/2013 (19:04) Callina L'obésité a généré chez moi une très profonde dépression... Je prends un traitement sérotoninergique, associé à un thymorégulateur puissant... ( type Dépamide, Xeroquel etc) Il est probable que la dépression entraine des troubles alimentaires plus nocifs que les effets du traitement. Le travail sur le comportement alimentaire pourra sûrement apporter de tr!ès grands bénéfices. Une fois l'épisode dépressif traité, il sera sans doute possible de réduire le traitement.
11/09/2013 (19:00) AUDYLLE Merci à vous A très bientôt.
11/09/2013 (19:15) TIGANE Merci, je viens de relire mes différents bilans et cela m'a fait du bien. Merci encore A très bientôt.
11/09/2013 (19:18) Lénoé Je reviens, pardon, sur la gourmandise et sur votre réponse : la gourmandise n'existe donc pas ? c'est forcément tjrs une EME ? Je ne dis pas ça. Mais la plupart du temps, ce qu'on prend pour de la gourmandise est une EME. La gourmandise est la tendance à rechercher le plaisir maximum. Il faut donc que plusieurs conditions soient réunis : choisir un produit de qualité, avoir faim, le déguster. C'est ainsi que l'aliment livre le meilleur de lui-même. Le gourmand sait attendre que toutes ces conditions soient réunies.
11/09/2013 (19:19) soiz80 bonsoir, cela fait quelques mois que j'expérimente votre programme, je vais à mon rythme ... plutôt très lent ... mais les résultats sont là alors je tenais à vous remercier pour cette méthode qui au final est ce qu'il y a de plus naturel et ce que l'on a perdu ... Merci soiz80, Je sais que les résultats sont plus lents en terme de poids que ce qu'on peut obtenir avec un régime. Mais nos objectifs sont beaucoup plus ambitieux. Ils nécessitent donc plus de temps. Bonne continuation. JP
11/09/2013 (19:12) Do65 Si j'ai bien compris, il n'est pas utile de chercher à contrôler, changer une situation, il faut juste se mettre à l'écoute de ses émotions, de son corps pour reprendre contact avec soi-même ? Il faut accepter ses émotions parce qu'on ne peut pas contrôler leur apparition. Mais rien n'empêche d'essayer de changer les situations qui nous dérangent. Généralement, l'acceptation de nos émotions nous rendra plus efficace dans l'action. Sous réserve qu'on s'attache à modifier des situations qui peuvent l'être.
11/09/2013 (19:14) Mellenna Bonsoir. J4avais posé une question avant que le chat ne commence mais visiblement cela n'a pas été enregistré... Pouvez-vous me reposer votre question, svp
11/09/2013 (19:09) la classe j'aime bien prendre mon petit dejeuner quand je me réveille même si je n'ai pas faim, c'est mon starter, comme j'attends toujours d'avoir faim pour le déjeuner, je me dis que ce n'est pas gênant de prendre le petit déjeuner sans faim parce que ça me semble très très difficile d'attendre la faim en me levant, est-ce nuisible à mon programme avec vous ? Je crois que c'est sûrement un point à travailler. Si vous n'avez pas faim vous n'avez pas besoin de manger... pour calmer votre faim. Vous mangez certainement pour calmer des émotions ou par crainte d'avoir faim. Il faut que vous réfléchissiez à cette situation. Vous pouvez aussi prendre le matin un temps pour vous sans pour autant manger si vous n'avez pas faim.
11/09/2013 (19:23) Mellenna Après un mois de programme je suis ravie de constater que j'ai perdu 3,5kg. J'en suis à une étape difficile pour moi car je constate que quelques fois j'ai une petite faim (qui me dérange) entre les repas... Cependant je n'ose pas manger une collation car mon éducation face à la nourriture m'en empêche (le fameux "il ne faut pas grignoter entre les repas"). Par conséquent, lorsque j'arrive au moment du repas j'ai entre la moyenne faim et la grande faim et du coup je mange trop vite et trop. Comment passer ce cap ? Arriver à me dire qu'une collation du moment que j'ai faim ce n'est pas grave et je ne vais pas en mourir... ??? Merci en tout cas de votre aide :) Bien sûr ! Il ne faut d'ailleurs pas seulement vous en convaincre. Il faut l'expérimenter par vous-même. Vous verrez que vous continuez à maigrir même en mangeant entre les repas ou en sautant des repas. La faim est votre alliée, elle vous protège de grossir et vous permet de maigrir.
11/09/2013 (19:25) Alicla Bonjour a la fin des repas je n'arrive pas à savoir si j'ai assez mangé ou pas, j'ai des difficultés à reconnaître la satiété. Bonjour Alicla, C'est tout à fait normal en début de programme. Pour le moment, concentrez votre attention et vos efforts sur la sensation de faim puis sur la dégustation. Attendez d'avoir faim pour manger. La satiété viendra ensuite. Bon courage.
11/09/2013 (19:12) la classe je vais réfléchir et essayer autre chose Bon courage. Tenez-moi au courant.
11/09/2013 (19:23) Mellenna Après un mois de programme je suis ravie de constater que j'ai perdu 3,5kg. J'en suis à une étape difficile pour moi car je constate que quelques fois j'ai une petite faim (qui me dérange) entre les repas... Cependant je n'ose pas manger une collation car mon éducation face à la nourriture m'en empêche (le fameux "il ne faut pas grignoter entre les repas"). Par conséquent, lorsque j'arrive au moment du repas j'ai entre la moyenne faim et la grande faim et du coup je mange trop vite et trop. Comment passer ce cap ? Arriver à me dire qu'une collation du moment que j'ai faim ce n'est pas grave et je ne vais pas en mourir... ??? Merci en tout cas de votre aide :) Bien sûr ! Il ne faut d'ailleurs pas seulement vous en convaincre. Il faut l'expérimenter par vous-même. Vous verrez que vous continuez à maigrir même en mangeant entre les repas ou en sautant des repas. La faim est votre alliée, elle vous protège de grossir et vous permet de maigrir.
11/09/2013 (19:26) la classe merci à tous/tes car cet échange me soutient vraiment, bonne continuation et merci JP Je suis ravi de vous apporter mon aide. Bonne soirée.
11/09/2013 (19:23) Lénoé Merci pour vos réponses ! Votre approche me fais bcp de bien et "casse" bcp de nos idées reçues ! Excellente soirée Bonne soirée à vous aussi.
11/09/2013 (19:26) la classe merci à tous/tes car cet échange me soutient vraiment, bonne continuation et merci JP Je suis ravi de vous apporter mon aide. Bonne soirée.
11/09/2013 (19:27) Alicla Merci pour vos conseils A très bientôt.
11/09/2013 (19:30) JPZ Merci pour votre participation. A très bientôt. JP
Haut de page 
X