Chat du 12 mars 2014 avec Jean-Philippe Zermati

12/03/2014 (19:18) Manue76 Bonjour, que pensez-vous de la méthode américaine du Dr OZ : il s'agit de prendre des comprimés de café vert pour essentiellement évacuer les toxines et graisses localisées accumulées depuis de nombreuses années sans changer ses repas. Merci par avance. Bonjour Manue76, Il s'agit malheureusement de nouveaux mensonges à des fins strictement commerciales. Face à la difficultés des problèmes de poids, nombreux sont les charlatans qui s'enrichissent sur le désespoir des personnes en surpoids. À tout problème, il existe des solutions simples, directe et fausse. A très bientôt. JP
12/03/2014 (19:12) mamiechats bonjour, je ne sais pas ou plus reconnaitre faim et satiété, je crois que je confonds les deux comment faire pour les distinguer ? Bonjour mamiechats, La plupart des personnes en difficulté avec leur poids ou leur comportement alimentaire ont du mal à reconnaître ou à respecter leurs sensations de faim et de satiété. Notre travail consiste précisément à vous aider à y voir plus clair dans l'ensemble de ses sensations et à vous aider à les respecter. Pour cela, il est nécessaire de sortir des comportements de restriction et d'apprendre à réguler ses émotions sans recourir à la nourriture. De nombreux exercices que vous commencerez très vite vous accompagneront dans cette démarche. Bon courage. JP
12/03/2014 (19:11) mcat est ce que perdre du poids peut m aider a ne plus avoir de douleurs articulaires , ou faut il que je privilegie certains aliments.? Bonjour mcat, La perte de poids peut avoir des effets spectaculaires sur les douleurs articulaires. La perte de un kg se traduit par une diminution de pression de 4 kg sur les genoux. Une perte de poids minimum peux donc entraîner des améliorations articulaires très rapides. Il n'est pas nécessaire pour cela de privilégier ou de supprimer des aliments particuliers. Bonne continuation. JP
12/03/2014 (19:05) Cicciotella Rebonjour. J'aimerais parler de l'EME-refuge. Il a suffi que j'élise un aliment qui me réconfortait particulièrement tout en me calant assez vite (chocolat noir à la framboise) pour mes futures EME-refuge, pour que celui-ci ne présente plus aucun attrait à mes yeux. Dois-je en choisir un autre ou "profiter de la chance" pour m'y tenir ? Merci. Bonjour Cicciotella, Il arrive souvent que la levée des interdits atténue ou dissipe totalement l'attrait de ce certains aliments. On les mange alors pour ce qu'ils sont et non pour ce qu'on croit qu'ils sont. On peut estimer à leur juste valeur et s'apercevoir que certains sont moins intéressants qu'il ne semblait que d'autres méritent une plus grande attention. Le but de cet exercice consiste à parvenir à calmer une émotion en utilisant l'événement qu'on apprécie beaucoup et qui procure le réconfort recherché. Peut-être est-ce ce chocolat noir à la framboise ou un autre. Ou encore un aliment complètement différent. C'est à vous de vous faire votre propre expérience en procédant À plusieurs essais. À très bientôt. JP
12/03/2014 (18:36) BILOU bonjour mr zermati. je suis boulimique depuis 11 ans (vomitive durant 10 ans et demi) et la j en sors doucement seule vu qu ou j habite il n y avait aucun medecin qui pouvait m aider.je ne ressentais plus du tout la faim et encore moins la satiete. la je ressens la faim depuis peu. ma question : je culpabilise du fait de faire des eme sans arret alors que je n ai pas faim mais que je n arrive pas a ne pas manger et la chaque jour les eme se declenchent plusieurs fois dans la journee en grosses quantitees de nourriture malgre les exercices de pleine conscience. aussi je mange du sucre beaucoup et finalement je ne sais plus depuis longtemps ce que j aime reellement comme aliments.tout rentre et c est tout : j ai 45 ans. merci pour vos conseils . bilou Bonjour Bilou, Dans un premier temps, l'objectif n'est pas de faire disparaître les EME. Les EME sont un phénomène naturel qui existe chez tout le monde. Notre but est de faire en sorte que ces EME ne dérivent pas vers les compulsions. Mais soient calmées par la dégustation d'un aliment réconfortant. Il est important pour cela de ne pas lutter contre ces envies de manger émotionnelles. Il est nécessaire de les accepter donc de manger, même sans faim, mais sur le mode de la dégustation et d'attendre ensuite tranquillement le retour de la faim. Je comprends qu'il s'agisse d'un changement radical de perspective et et que cela soit un peu déstabilisant au départ. Mais vous verrez, on s'y fait très bien par la suite. Bon courage. JP
12/03/2014 (18:36) BILOU encore moi bilou. aussi mis a part au vu du bilan (et deja analyse de ma part) que mes eme sont dues au stress et a la culpabilite , dans mon cas boulimie vomitive durant plus de 10 ans ne serai ce pas plutot des habitudes ou un dereglement du corps qui me font manger ?. je vous precise que lors de mes boulimies vomitives je mangeais toute la journee les courses d au moins un mois et vomissais entre 15 et 20 fois par jour. la je ne vomis plus mais je fais encore beaucoup de crises alimentaires. merci Les crises boulimiques résulte d'une double contrainte. À la fois le besoin de se calmer en mangeant ou même de s'anesthésier et la nécessité de ne pas grossir. Il arrive même parfois qu'on éprouve une véritable jouissance dans le vomissement. Tout cela peut paraître très automatique car il s'agit de vrais réflexes conditionnés. Il est important de connaître le mécanisme des crises mais cela ne suffit généralement pas aller faire disparaitre. Un véritable déconditionnement est nécessaire. Bon courage. JP
12/03/2014 (18:47) Nadleo Bonjour! Lorsque je m'ennuie, je pense immédiatement à manger. J'essaie de faire de la respiration de pleine conscience, ca marche une fois, deux fois, puis au bout d'un moment je craque. Je me demandais donc si, à force d'entrainement, le but sera de ne plus craquer en pratiquant de façon plus efficace la pleine conscience ou si le but serait que l'idée de manger finisse par disparaitre complètement de mon esprit (lorsque je n'ai pas faim) ? Merci beaucoup Bonsoir Nadleo, Il faut procéder par étape. Dans un premier temps, l'objectif est de faire en sorte que les EME ne se transforment pas en compulsion. Pour cela, il faut cesser de lutter contre ses EME, les accepter et apprendre à déguster des aliments réconfortants. Dans un second temps, l'objectif est d'apprendre À accepter ses propres émotions. Tout cela se met en place progressivement À l'aide de tous les exercices de dégustation et de pleine conscience. Le programme et les coaches vous aideront à progresser. Bon courage. JP
12/03/2014 (18:39) darwi-odrade que faire lorsqu'on a pas faim le matin? Bonjour darwi-odrade, L'attitude a adopter d'une manière générale est de se connecter au mieux à sa sensation de faim. Donc si vous n'avez pas faim, c'est que votre corps ne manque de rien et qu'il n'y a pas lieu de lui apporter quoi que ce soit. Surtout si vous n'avez pas même envie de manger ! A bientôt. JP
12/03/2014 (18:41) BILOU mr zermati une derniere question. apres tant d annees de boulimie vomitive (plus de 10 ans )faut il que j attende d avoir faim ou faut il que je commence par manger a heures fixes pour reprendre une certaine regularite et ensuite pouvoir respecter mes sensations alimentaires. merci Même dans votre cas, je vous recommande de vous mettre À l'écoute de vos sensations de faim. Dans un premier temps, vous serez sans doute près décalée par rapport aux horaires habituels des repas. C'est un inconvénient qu'il faut malheureusement accepter pour retrouver rapidement des sensations de faim efficaces et ne pas prendre de poids.
12/03/2014 (18:53) delphes9 comment reconnait-on ses émotions? Rebonsoir, Les envies de manger ne peuvent être déclenchées que par la faim ou les émotions. Ce qui est déjà un indice précieux. Les exercices de pleine conscience vont vous aider à apprendre À observer vos émotions. Nous faudra de la patience et de la persévérance. Mais il s'agit là d'un point essentiel pour votre progression.
12/03/2014 (18:35) BILOU bonjour Bonsoir Bilou !
12/03/2014 (18:35) Aude Bonsoir à tous Bonsoir Aude !
12/03/2014 (18:49) Mcmarc Je suis contente de la méthode mais je ne perds pas de poids Bonsoir Mcmarc, Il est courant qu'on commence d'abord À progresser sur le comportement alimentaire avant de progresser sur la perte de poids. Il faut pas vous inquiéter de cela. L'essentiel est de mettre en place un nouveau comportement qui pourra pérenniser les résultats pondéraux quels qu'ils soient. Bonne continuation. JP
12/03/2014 (18:35) Viktoire Bonjour Bonjour !
12/03/2014 (18:56) Aude Je viens de faire une crise d'hyperphagie... Je suis nouvelle sur le site J'espere que vous allez pouvoir m'aider à ne plus avoir ces crises ni ces obsession de nourriture Bonsoir Aude, Notre programme est conçu précisément pour traiter ce type de troubles. Ou tout au moins à y contribuer grandement. C'est tout l'objectif de notre travail. Pour cela nous nous appuyons sur le traitement de la restriction cognitive et la régulation des émotions. Je vous souhaite une bonne route. JP
12/03/2014 (18:34) JPZ Bonjour à toutes et à tous !
12/03/2014 (18:50) Mcmarc Ce qui arrive constamment c'est que je pense à un aliment sale ou sucre selon et l'eau me vient à la bouche comme on dit et tant que je n'ai pas avalé cet aliment c'est une obsession je n'ai pas vraiment faim non plus Ce que vous décrivez est probablement un effet de la restriction. La restriction n'est pas un comportement mais un état d'esprit. Comme un logiciel qu'on aurait installé dans notre cerveau.
12/03/2014 (18:35) Mcmarc Bonjour Bonsoir `mcmarc !
12/03/2014 (18:39) Dame Pauline Bonsoir à toutes et tous, bonsoir Dr Zermati ! Bonsoir Pauline !
12/03/2014 (18:43) Grenadine Bonsoir, comme je ne sais pas si j'ai faim le matin demain j'expérimente je pars bosser avec rien qu'un verre d'eau pour avaler mon levothyrox dans le bedon et je verrai ce que ça fait .... Bravo Grenadine, L'expérimentation est la meilleur façon de procéder. On découvre par soi-même la réalité de ses propres besoins. Il est essentiel que vous deveniez capables de reconnaitre votre faim. Bon courage.
12/03/2014 (18:43) Aude Bonsoir Docteur Bonsoir aude !
12/03/2014 (19:03) Dame Pauline J'ai commencé le programme il y a quelques jours, je suis plutôt confiante car je trouve que tout cela a du bon sens. Mais je constate depuis 2 jours que je me sens très en colère, non pas après le site, mais plutôt après tous mes souvenirs qui ressurgissent depuis que j'ai commencé. Or cette colère aurait tendance à me pousser à manger compulsivement (je fais de l'hyperphagie depuis +de 15 ans) ! En culpabilisant un max bien sûr ! Cette colère est-elle normale ? Comment la gérer ? Surtout qu'elle est dirigée vers ceux que j'aime et qui m'ont malheureusement mal aidé depuis toute petite face à mes problèmes de poids ? Rebonsoir Pauline, Voulez-vous dire que vous êtes en colère en pensant À tous les efforts que vous avez déployé auparavant pour faire des régimes ? Si c'est le cas, on ne peut pas vous le reprocher. C'est bien naturel. Mais il faut tout de même rappeler que ces méthodes sont récentes et n'existait pas il y a quelques années. Toutefois, si la colère est naturelle, le fait qu'elle vous fasse manger est un trouble émotionnel. Nous allons traiter ce trouble en faisant travailler sur votre tolérance émotionnelle et votre impulsivité alimentaire. Bon courage .JP
12/03/2014 (19:05) Aude J'ai de grande difficulté à reconnaître ma sasiété comment faire La satiété est une sensation de non faim. Elle ne se caractérise par des signaux physiques. Mais par la disparition des signaux de faim. Dans un premier temps, ce sont donc surtout les signaux de faim qui faut apprendre À reconnaître.
12/03/2014 (19:10) Viktoire Au début ce n'est pas évident de sauter des repas mais c'est vrai qu'avec l'expérience je m'y suis fait. Ca m'arrive suite à une EME. J'arrive à manger (plus ou moins en dégustant) sans éprouver de culpabilité et puis après je me dis que je mangerai quand j'aurai faim ce qui ne me pose pas de problème. Par contre je n'avais pas compris qu'il ne fallait pas lutter contre une EME. Merci pour cet éclaircissement. Bonsoir Viktoire, Ce que vous faites est vraiment très bien. Je vous en félicite. Cela vous empêchera de grossir et vous permettra même de maigrir. En effet, À moins que l'envie de manger émotionnelle ne soit absolument minuscule, mieux vaut ne pas lutter contre elle. Elle risque de se transformer en conclusion. C'est pourquoi nous préconisons d'apprendre à les calmer par la dégustation d'un aliment réconfortant et la régulation des prises alimentaires par l'écoute des sensations de faim. Bonne continuation. JP
12/03/2014 (18:59) Mcmarc Ok mais comment me débarrasser de ce "logiciel" ? En effectuant le travail proposé par le programme. Vous sortirez progressivement de la restriction. L'idée est de remplacer le contrôle par l'écoute des sensations alimentaires. Ce qui perturbe l'écoute ce sont essentiellement le contrôle, il attention et les émotions. L'ensemble de ces axes est considéré dans le programme
12/03/2014 (19:14) Grenadine Si un aliment nous fait saliver : ce n'est pas forcément par faim : l'envie n'est pas toujours de la faim ? N'est-ce pas ? C'est très juste, la salivation n'est pas un signe spécifique de la faim. Elle accompagne aussi les EME. On peut saliver simplement en passant devant une pâtisserie (pour ceux qui aiment les gâteaux)
12/03/2014 (19:11) Aude Alors comment reconnaître les signaux de faim. J'ai toujours été au régime je n'ai plus aucun repère de faim Nous allons très vite vous proposer des expériences qui vous permettront d'apprendre À reconnaître les différentes sensations de faim. Vous n'aurez ensuite plus aucune hésitation.
12/03/2014 (19:18) Dame Pauline En fait, je pensais plus à l'attitude de ceux qui m'ont poussé à faire tous ces régimes, m'ont pris et me prennent toujours la tête pour mon bien, pour ne pas vivre la même chose qu'eux...Ce qui part d'un très bon sentiment malgré tout. Oublier tout ça et passer à autre chose sera sûrement encore plus dur que réapprendre à manger ! Mais cela ne change pas votre réponse, je vous remercie pour vos encouragements ! J'ajouterais seulement qu'il faut se poser la question de la bienveillance de ces personnes. Peut-être pensait-t- elle bien faire. Peut-être même ont-elles été encouragées par des professionnels de santé. Le monde entier continue de penser qu'il faut faire des régimes pour maigrir. Ce n'est pas durable, nous l'avons tous expérimenté.
12/03/2014 (19:33) JPZ Merci de votre participation. Je vous souhaite une très bonne semaine. À très bientôt. JP
12/03/2014 (19:27) Dame Pauline Je viens de commencer, alors tout ça est un peu confus, je m'en excuse ! Mais cela m'ouvre les yeux sur beaucoup de choses. Je vous souhaite une très bonne soirée. Et merci encore ! A très bientôt Pauline.
12/03/2014 (19:33) Viktoire Merci beaucoup pour votre aide qui a déjà beaucoup changé ma vie. Merci pour votre confiance.
Haut de page 
X