Chat du 18 juillet 2017 avec Gérard Apfeldorfer

18/07/2017 (18:05) CONCHITA Bonjour, j'expérimente le body scan et j'ai tendance à m'endormir. J'ai essayé le soir, le matin. Je suis tellement détendue que je m'endors. Est-ce que vous avez un conseil à me donner pour rester éveiller. Merci Bonsoir conchita. S'endormir pendant le body-scan est un grand classique! Personnellement, cela m'arrive aussi. Et lors des séances de pleine conscience en groupe, j'ai pu constater que c'était très courant. Ce n'est pas un problème en soi. S'endormir ne fait que traduire sa fatigue (physique ou mentale) et le fait que l'exercice permet à cette fatigue de s'exprimer. On ne bloque plus sa fatigue. La plupart des personnes ont un court moment de somnolence, puis reprennent conscience. Elles peuvent alors se dire, tiens je me suis assoupi, et reprendre l'exercice. S'endormir ne pose donc un problème que si le sommeil devient trop profond, et dure trop longtemps, parce que sans doute, la fatigue était plus importante qu'on ne le pensait. Bien sûr, cela n'arrive que si on fait le body-scan en solitaire. Dans les groupes, il y a toujours quelqu'un pour vous faire reprendre conscience. Donc en résumé, il convient d'accueillir ce qui se présente, et si c'est du sommeil, accueillir ce sommeil, puis lorsqu'on reprend conscience, accueillir la conscience éveillée, pleinement. Et reprendre l'exercice, si c'est possible. Dans tous les cas, on prend ce qui vient, sans jugement, sans notion de performance. On observe ce qui se passe, on l'accepte.
18/07/2017 (18:03) monette J'ai debuté fin juin dernier mon programme, le 29 précisemment : comment vous indiquer ma perte de poids.. 1,2 kg et tous les jours 3/4h gym avec coach virtuel non LC ?? Pour noter l'évolution de votre poids, vous disposez dans vos outils d'un petit module à cet effet. Pour la gym pratiquée en dehors des exercices proposés par Linecoaching, il n'y a pas lieu de la différencier de celle proposée. La gym, c'est de la gym. Mais ne vous obnubilez pas là-dessus. Je vous rappelle qu'il ne s'agit, ni d'un concours de celui ou celle qui maigrira le plus vite, ni d'un exercice de type scolaire. Ce que vous devez observer, essentiellement, c'est l'évolution de votre comportement alimentaire, et si vous êtes une mangeuse émotionnelle, la (nouvelle) façon dont vous vivez vos émotions. Cela vous permettra de vous rendre compte de vos progrès. Et le poids suivra.
18/07/2017 (18:08) Vivi67 bonjour j'ai toujours une sensation de faim du moins que j'associe a de la faim je ressens comme un vide Bonjour vivi. Vous avez raison de dire "que j'associe à de la faim", car il n'est pas du tout certain que ce soit de la faim. Je ne sais pas si vous avez déjà fait l'étape de la faim. Celle-ci doit vous permettre d'identifier ce qu'est la faim, quelles en sont les manifestations. Je vous en rappelle les grandes lignes: tout d'abord la gorge serrée, un creux ou un vide à l'estomac, des gargouillis dans l'intestin. Un peu plus tard, quand il s'agit d'une faim plus intense (grande faim): une tête lourde ou mal à la tête, de la fatigue, une sensation de faiblesse ou malaise, une difficulté de concentration. On peut alors aussi de sentir irritable, agressif, anxieux. Donc, une sensation de vide dans le ventre ne suffit pas à dire quel s'agit de faim. Il peut tout aussi bien s'agir d'une émotion et votre envie de manger est alors une envie de manger émotionnelle et non une envie de manger par faim. L'étape de la faim est là pour vous permettre de faire la différence. Si vous l'avez déjà faite, je vous conseille de la refaire.
18/07/2017 (18:10) Vivi67 je n'arrive pas a sauter le repas du midi même si je sais que je n'ai pas faim c'est obessionel Je comprends ça vivi. Il s'agit sans doute de ce que nous appelons la peur d'avoir faim. Beaucoup de personnes qui ont cherché à contrôler leur alimentation, qui sont en restriction cognitive, ont cette peur d'avoir faim, car elles pensent que la faim peut les conduire à perdre le contrôle et manger compulsivement. Ces exercices de retarder les prises alimentaires sont aussi là justement pour vous permettre de vous rendre compte que ce n'est pas si terrible que ça d'avoir un peu faim, et même qu'une faim modérée ou même un peu forte, peut être vue comme agréable car elle annonce que lorsqu'on va manger, on en retirera plus de plaisir que si la faim était minime. Bien sûr, il ne s'agit pas de se faire souffrir, juste de constater qu'on peut supporter la faim sans conséquence épouvantable. Et vous avez raison de parler d'obsession à ce sujet, car parfois on n'arrive plus à penser à autre chose. On a si peur! Donc je vous encourage à faire l'exercice, mais sans pression, en vous disant que vous pouvez retarder votre déjeuner, et à partir de là, décider à tout moment de manger. Retarder votre déjeuner ne serait-ce que d'une demi-heure serait déjà un progrès.
18/07/2017 (18:12) Vivi67 j'ai toujours envie de sucre pourquoi Les aliments fortement sucrés, mais aussi les aliments gras, provoquent des sensations intenses en bouche, des sensations agréables, et ont donc de tous temps été très recherchés. Mais lorsqu'on les mange en dégustant, comme il se doit (je ne sais pas si vous avez déjà fait les exercices de dégustation), on constate que le plaisir ne se maintient pas et au contraire, diminue de bouchée en bouchée. Vient un moment où ces aliments ne procurent plus de plaisir gustatif et si on poursuit la consommation, on en vient au dégoût, à l'écoeurement. En dégustant, on ne mange donc pas ces produits en quantité et ils ne posent pas de problème. Mais si on est en restriction cognitive, alors on culpabilise de les manger, ce qui aboutit souvent à des compulsions. Dans certains cas, on fait appel aux produits sucrés ou gras et sucrés pour calmer des émotions pénibles. Car seuls ces aliments ont ce pouvoir de calmer les émotions. La salade, non. Si on consomme ces produits en les dégustant, l'esprit tranquille, cela calme effectivement les émotions. Mais si on culpabilise de les manger, si on s'angoisse de grossir, alors on ne peut plus s'arrêter. Le problème n'est pas de calmer ses émotions en mangeant des aliments riches, le problème est de ne pas y parvenir de façon suffisamment efficace et de ne pas pouvoir arrêter sa consommation. Tout cela fait partie de votre programme à venir. Ne vous en inquiétez pas pour le moment et contentez-vous de faire aussi consciencieusement que possible les exercices proposés, sans chercher à aller plus vite que la musique.
18/07/2017 (18:13) chris212 Bonjour Docteur, Hier au soir, vous avez dit qu'une étape sur le perfectionnisme était en préparation, alors que jusqu'alors la méthode ne propose que quelques exercices. Comme je le disais hier, c'est que la première fois qu'on m'a proposé ces exercices je les ai ignorés. Je ne voyais pas l'intérêt. Jusqu'à ce que dans la dernière étape "la stabilisation" on me propose des défis dont un sur le perfectionnisme. Finalement, je commence à comprendre en quoi le perfectionnisme peut être un frein au changement. C'est vrai par contre que c'est un peu bref comme expérience. Même si on peut la refaire à volonté. Allez-vous en faire une étape à part entière ? Et est-ce que cela veut dire qu'en fait la nouvelle version de la méthode n'est pas encore terminée. Oui, chris, je confirme, il va y avoir bientôt un module spécial perfectionnisme. Tout le monde n'aura pas à le faire, seules les personnes perfectionnistes, bien entendu. Il est justifié par le fait que le perfectionnisme est très courant chez les personnes ayant des problèmes pondéraux. Et ce perfectionnisme est un sérieux obstacle pour pouvoir mettre en place une alimentation intuitive, qui nécessite de la souplesse, de l'écoute, et pas du contrôle. Le module est rédigé, et les informaticiens s'y collent!
18/07/2017 (18:14) chris212 Je viens de vérifier, à part l'exercice "je m'entraîne à effectuer une tâche imparfaite" je ne trouve rien d'autre. Et c'est vrai que cet exercice qui à priori me semblait superflu, m'a fait comprendre que le perfectionnisme pouvait être un obstacle au changement. Donc le perfectionnisme deviendrait une étape à part entière, avec d'autres exercices ? Oui, il sera bien plus complet, avec explications (bien des perfectionnistes ne se jugent pas comme tels) et des exercices.
18/07/2017 (18:17) chris212 J'ai ouï dire, que la méthode pourrait s'enrichir également par des changements au niveau des pensées automatiques. J'ai remarqué qu'actuellement les PA constituent un sujet récurent tant au niveau des chats que du forum. J'ai préféré écarter les exercices lorsqu'on me les a proposés. Cela me semblait trop délicat d'analyser mes PA et à travers elles mes émotions, mes ressentis, mes angoisses, mes peurs... Après avoir balayé l'ensemble du programme je me sens prête à les observer. A l'aide la pleine conscience ? Oui, ça aussi, c'est exact, nous avons renforcé le travail sur les pensées automatiques. Nous nous sommes aperçus que ces PA jouaient un rôle décisif dans nos modes de pensées, nos comportements répétitifs, nos humeurs, et qu'il était relativement facile de travailler dessus. Donc, à vos PA: intéressez-vous à vos discours intérieurs répétitifs, vos auto-commentaires,ces petites phrases dont nous sommes àc peine conscients, voire pas du tout, et qui parfois nous envoient dans le mur. Des pensées du genre "il faut-je dois", ou "je suis nulle", ou "je n'y arriverai jamais". Demandez-vous ce que vous faites lorsque vous vous absorbez dans ce genre de pensées. Repérez-les, listez-les, pour commencer. Faire cela, c'est déjà la moitié du travail!
18/07/2017 (18:00) G. Apfeldorfer Bonsoir à toutes et tous! C'est parti pour une heure de questions, et peut-être aussi, de réponses. En voiture Simone.
18/07/2017 (18:18) monette Ce matin, bien communiqué pour la 1ère fois avec Annelyse ! j'ai démarré mon programme Bravo! Et bienvenue dans le club!
18/07/2017 (18:18) monette ok merci pour votre réponse mais comment faire pour gérer ces faims compulsives ? En voilà une question, qu'elle est bonne! Pour le moment, comme vous êtes débutante, je ne vous dirai que: n'en faites pas un fromage! Les choses vont s'améliorer peu à peu, progressivement, au fur et à mesure que vous allez avancer dans le programme.
18/07/2017 (18:19) monette mon carnet est rempli depuis dimanche ! quel est le programme maintenant ?? Ah, vous voyez, vous cherchez à aller plus vite que la musique!
18/07/2017 (18:20) monette Je suis nouvelle inscrite - et ce - pour 6 mois ! quel est le programme après l'étape du carnet une fois rempli ?? On attend que l'ordinateur digère tout ça et vous fasse des commentaires. Puis on passe alors à l'étape suivante. Mais si une étape dure 7 jours, ne la faites pas en 4 jours!
18/07/2017 (18:21) G. Apfeldorfer Ohé! Questions fraîches demandées. Plus rien dans ma besace.
18/07/2017 (18:25) monette Mais non ! c'est un trait de mon caractère que je suis prête à "modifier" avec votre aide, Docteur ! La pratique de la pleine conscience devrait vous aider à cela. Vous allez apprendre à vous situer dans le moment présent, à l'exclusion du futur et du passé. Juste observer ce qui se passe, là, maintenant, sans jugement. Mes sensations physiques, mes émotions et sentiments, mes pensées du moment, qui me traversent l'esprit, là maintenant. Ne penser qu'à ce qui va se passer plus tard, c'est rater ce moment du présent, le seul qui puisse faire que nous nous sentons vivant.
18/07/2017 (18:30) monette ok c'est sûr mais plus facile à dire qu'à faire ! j'attends donc de me situer avec vos explications dans la pratique de la pleine conscience... Bien entendu. En fait, la pleine conscience est facile à expliquer, difficile à faire. Le problème est que nous autres occidentaux avons une capacité d'attention très faible. Mais plus on fait les exercices et plus on développe sa capacité d'attention. C'est comme un muscle: plus on fait de sport, et plus on a de bons muscles!
18/07/2017 (18:38) chris212 Je vais effectivement commencé à lister mes PA, je verrai bien ! Par contre que pouvez-vous me conseiller ? Je recommence un carnet repère aujourd'hui. Donc c'est parti pour 10 jours d'observation. De toute façon, je ne conçois pas cette étape de stabilisation comme "une fin" ni comme "la fin"... Pour le moment je profite de l'été pour faire le tour de ce que je pense ne pas avoir acquis... Je sais que je peux encore changer des choses dans mon rapport à la nourriture. Notamment, la satiété et le rassasiement que je ne maîtrise pas encore. Mais je pense qu'il y a un temps pour tout. Que je dois laisser le temps au temps si je souhaite que le changement opère. chris, vous avez raison, le travail n'est jamais fini. On peut toujours s'améliorer et il y a toujours des choses à retravailler. Le rassasiement, cela se travaille en mangeant sur un mode de dégustation (une autre façon de dire la même chose: manger en pleine conscience). Je parle du rassasiement gustatif, qui fait dire, je ne veux plus de cet aliment là: on constate que le plaisir à manger diminue pour finir par s'annuler. Cela marche mieux pour les aliments riches que pour les aliments à moyenne densité énergétique (céréales, fruits, viandes et poissons) et cela ne marche pas du tout pour les aliments à faible densité énergétique (légumes sans graisses). Le rassasiement global, de fin de repas, est plus difficile à percevoir et c'est pourquoi nous insistons surtout sur le rassasiement gustatif. En fait, le rassasiement global est un conditionnement: il dépend de notre rythme de repas et ne fonctionne bien que si on a des horaires et des repas réguliers. Ce qui n'est souvent pas le cas si on a des compulsions. Enfin, la satiété est l'état de non faim. C'est une absence de faim. La seule question qui permette de savoir si on est à satiété est: est-ce que j'ai faim? Si la réponse est non, alors on est à satiété.
18/07/2017 (18:40) monette Question santé, je suis diabétique -découvert il y a 6 ans- et très bien stabilisé - mais je dois manger à horaires fixes - dixit le diabétologue... donc , Manger à horaires fixes va vous poser certains problèmes pour certains exercices. Pour savoir si vous pouvez les faire, il convient que vous indiquiez votre traitement. L'exercice consistant à retarder des repas ne doit pas être fait si vous prenez des sulfamides hypoglycémiants. Dans les autres cas, vous pouvez le faire, pour prendre conscience de votre faim.
18/07/2017 (18:43) monette Bien vrai ! je fais chaque jour 40mn de gym et 60 de pédalo (devant Michel Simes) et déjà je constate les résultats au niveau des pectoraux -:) A poursuivre.. étant à la retraite donc libre de m'occuper de moi ! Le sport ne fait pas vraiment perdre du poids, car on compense spontanément l'énergie perdue par une augmentation de son appétit. De plus, on prend un peu de muscles, qui pèsent lourd. Mais le sport est très bon pour le moral, permet de mieux habiter son corps, et donc mieux percevoir ses sensations alimentaires, et redessine la silhouette, si on en fait suffisamment. Donc, vive l'exercice physique. Avec modération, tout de même.
18/07/2017 (18:45) monette Je prends à midi de la Metformine, c'est à dire des biguanides !! Donc ,pas de souci, l'exercice de la faim est faisable, avec prudence, jusqu'à la faim modérée, sans forcément attendre la grande faim. Pour le reste du programme, il ne devrait pas y avoir de souci. En cas de doute, demandez à votre coach, et à votre médecin.
18/07/2017 (18:49) Melleclau Bonsoir Docteur, que pouvez-vous conseiller à quelqu'un qui quand elle perd des kilos à l'impression de perdre quelque chose qu'elle ne peut qualifier et du coup fait tout pour les reprendre. Bonsoir melleclau, Vous avez raison, maigrir, c'est perdre un peu de soi-même, et cela peut s'avérer angoissant pour certaines personnes. Je pense que le plus souvent, cela vient d'une inquiétude sur sa définition de soi. Un sentiment trop fragile d'existence de soi. Si c'est le cas, la pratique de la pleine conscience, qui permet de se situer dans le moment présent, renforce le sentiment d'existence. On prend davantage conscience que l'on est vivant que l'on ressent des choses, que des pensées viennent à nous de façon spontanée. Je pense que vous devriez travailler là dessus.
18/07/2017 (18:51) monette Merci pour ce conseil que je vais suivre mais comme je ne fais jamais rien à moitié ce n'est pas encore gagné -:) Eh, perfectionniste! Dans l'étape sur le perfectionnisme (bientôt sur nos écrans) vous allez apprendre à faire les choses à moitié, ou disons au ¾. Vous allez voir que c'est suffisant et bien moins fatiguant.
18/07/2017 (18:52) cardamome Bonjour, comment faire contre le grignotage dans l'après midi ? cardamome, il n'y a pas de truc. je pesais rien de vous. Je ne sais pas, par exemple, à quoi vous sert ce grignotage. Camoufler des émotions?
18/07/2017 (18:54) chris212 Merci pour votre aide. Je me demande si il serait judicieux pour moi de recommencer LC dans quelques temps, mais cette fois avec la "nouvelle "méthode" pour travailler certaines des aspects que nous venons d"évoquer de façon différente. Quitte à accélérer certaines, comme la faim. J'ai la chance d'avoir retrouvé mes sensations de faim grâce au parcours (il a bien fallu 6 moi, quand même...). Ce qui me fait hésiter c'est l'avancement des mises à jour informatique et de la mise en place de la "nouvelle" méthode... Je ne sais pas s'il ne vaut mieux attendre que d'autres aient essuyé les plâtres ! Il n'y a pas vraiment de nouvelle méthode. Juste un enrichissement et une amélioration de l'existant. Mais reprendre à zéro lorsque le programme aura été mis à jour est peut-être une bonne idée. Parlez-en à votre coach. Je ne sais pas quand les nouveaux ajouts seront opérationnels.
18/07/2017 (18:54) monette Merci pour cette précision rassurante ! Bonne soirée à vous Bonne soirée!
18/07/2017 (18:57) cardamome cela a à voir avec l'ennui sans doute, ou la fatigue après le travail Oui, merci. L'ennui est à considérer comme une émotion à part entière. Et la fatigue après le travail peut être physique, mentale, ou émotionnelle. Ce qui est le plus fatiguant, le plus problématique du point de vue alimentaire, c'est la fatigue émotionnelle. Travailler, ou bien s'occuper de ses enfants, engendre beaucoup de fatigue émotionnelle. Donc la réponse: il va vous falloir travailler sur vos émotions. Nous proposons l'abord par la pleine conscience, et la travail sur les pensées automatiques. Ca va venir!
18/07/2017 (18:57) chris212 Je préfère ne pas laisser la proie pour l'ombre si j'ose dire, pour le moment ... Encore merci et bonne soirée. Vous avez raison!
18/07/2017 (18:58) G. Apfeldorfer Bon, ben voilà, vous arrivons au bout de cette heure, très passionnante. Je vous souhaite un bon appétit et une bonne dégustation lors de votre dîner, et vous dis à la prochaine fois. Bonne soirée à vous.
Haut de page 
X