Chat du 21 août 2013 avec Gérard Apfeldorfer


21/08/2013 (18:32) CHOKOCHA Bonjour Dr, Un grand merci à vous deux, petit à petit, grâce à vos conseils et votre méthode, je remplace mon compteur de calories dans mon cerveau, par l'écoute de mon estomac et des envies de mes papilles. Malgré encore des EME de gourmandise, je limite mes prises alimentaires sans faim, et ma balance me le rend bien ! J'aimerai comprendre pourquoi lorsque c'est plus interdit, un aliment est moins tentant ? L'image d'une malette pleine de billets et tout le temps ouverte m'aide beaucoup lorsqu'une EME de gourmandise m'assaille. Merci beaucoup, chokocha, pour ces bonnes nouvelles! Oui, l'interdit augmente le désir. Les aliments interdits sont d'autant plus désirables. On peut faire le parallèle avec la sexualité : du temps où la sexualité était réfrénée, un homme pouvait être mis dans un état d'excitation simplement à la vue d'un mollet féminin, ou d'une cheville. Il semble bien que de nos jours, il en faille beaucoup plus ! Sans tous ces interdits, vos désirs alimentaires reviennent donc à la normale. Vous désirez les bonnes choses, mais seulement si vous avez suffisamment de l'appétit. N'est-ce pas mieux ainsi ?
21/08/2013 (18:36) Moutchou Bonjour, j'en suis à l'étape "J'ajuste ma consommation journalière à mes besoins et mon appétit prévisionnel ". C'est la 3è fois que je commence et que j'annule tout car je ressens beaucoup d'EME en ce moment. J'ai encore beaucoup de difficultés à laisser venir mes émotions et à les accepter. Je travaille également dans ce domaine avec un psychiatre comportementaliste ce qui m'oblige à revivre des évènements douloureux. Je me sens plus fragile ou dès que je suis fatiguée, les EME reviennent plusieurs fois par jour, avec des intensités assez fortes. Il y a des moments où j'ai du mal à les distinguer de la faim. Comment pourrais je reprendre votre programme ? Quelle partie serait la plus adaptée ? Il n'y a qu'en vacances où j'arrive à respecter ma satiété. Merci pour vos conseil. Cordialement Moutchou Bonsoir Moutchou, Si vous avez actuellement beaucoup de EME, il est très difficile pour vous d'écouter vos sensations alimentaires et d'ajuster votre consommation à vos besoins. Repérer votre appétit prévisionnel sera sans doute très difficile en ce moment. Pour écouter et ses sensations alimentaires de faim et de rassasiement, il est nécessaire et d'avoir du temps devant soi, de manger attentivement, dans le calme émotionnel. Vous avez actuellement entrepris un travail sur vous-même, et vous visitez différents événements traumatiques que vous avez pu vivre dans le passé avec votre psychothérapeute. C'est une très bonne chose et cela va vous aider dans votre travail sur votre comportement alimentaire, je n'en doute pas. Dans l'immédiat, je vous conseille d'axer votre effort sur la pratique de la pleine conscience. Cela devrait être complémentaire avec le travail entrepris avec votre psychothérapeute. Vous pourrez revenir au travail sur les sensations alimentaires un peu plus tard. Je vous souhaite bonne route et bon travail.
 
21/08/2013 (18:46) caterina comment concilier un repas familial commun,tout en respectant sa faim :horaire contenu de l'assiette Bonsoir caterina, Lorsque vous arrivez au moment du repas familial, de deux choses l'une : vous avez faim ou bien vous n'avez pas faim. Bien entendu, si vous avez alors suffisamment d'appétit, il n'y a guère de problème à manger, jusqu'au moment où on ressent le rassasiement. Mais comment s'en sortir si on n'a pas faim ? Dans ce cas, je vous conseille de manger une quantité très faible de nourriture, pour tenir compagnie aux autres convives. Si par la suite, comme vous avez mangé peu, la faim apparair, vous pourrez alors prendre une collation à ce moment-là. Mais ne vous inquiétez pas : peu à peu votre appétit va se régler et vous finirez par avoir faim au bon moment, c'est-à-dire à l'heure des repas habituels. En début de programme, nous conseillons de privilégier l'écoute des sensations alimentaires.
21/08/2013 (18:51) CHCH35 Bonjour - Je dois perdre entre 30 et 40 kg est il réaliste de le faire en passant par votre méthode, seule derrière sn ordinateur ? Bonsoir CHCH35, Il m'est très difficile de répondre à votre question. La difficulté à maigrir n'est pas réellement dépendante du poids à perdre. De plus, on ne fait pas ce que l'on veut de son poids, et on ne se stabiliser durablement qu'à son poids d'équilibre, qui n'est pas forcément le poids conseillé ou espéré. Avec Linecoaching, cependant, vous n'êtes pas seule! Vous pouvez échanger au moyen des chats, qui sont souvent d'une grande aide et qui apporte un soutien notable. Vous pouvez poser vos questions sur les forums. Vous pouvez échanger avec votre coach par téléphone ou par courriel. Et enfin ici même je vous réponds ! Mais bien sûre, si vous désirez un thérapeute enchères et en nouveau centre, ce que je peux comprendre, je vous conseille de visiter le site suivant : www.gros.org. Une liste de thérapeutes travaillant selon les mêmes méthodes que nous vous sera proposée. Bonne route à vous et ne perdez pas courage !
21/08/2013 (18:56) Martine125 Bonjour M. Apfeldorfer, Je suis inscrite depuis quelques temps déjà dans le programme et ai beaucoup de mal à aller au delà des premières étapes qui ont été très éclairantes pour moi. Il me semble que j'ai passé létape de prise de conscience par exemple que je n'ai pas faim à l'heure d'un repas ou que je n'ai plus faim, par exemple en cours de repas. Et là, je continue néanmoins à manger... moins qu'avant certes et je m'en réjouis, mais je continue et je m'en désespère. C'est comme si j'avais peur qu'en ne mangeant que quand j'attends d'avoir faim, je n'aurais plus d'occasion de prendre des repas. En effet, d'un côté (je viens d'avoir 50 ans) j'ai d'évidence beaucoup moins besoin de manger qu'avant (l'impression que les quantitiés sont à diviser par 3 ou 4) et que d'autre part toujours autant envie de partager des moment au repas. Tout cela est clair dans ma tête : un changement radical de lien avec les repas s'impose et cela reste très intellectuel bien que je souffre dans mon corps. J'ai parfois l'impression d'avoir besoin d'un plan établi mais cela reviendrait au régime. Quel serait le petit pas que vous me conseilleriez dans tous les "outils" du programme? J'ai peur de ne plus disposer d'internet dans le créneau -je pensais que le créneau était à 17h15- je lirais votre réponse après coup. Je vous remercie d'avance et vous retrouverai lors d'un prochain chat mieux équipée. Bonsoir Martine, Suivre ses sensations alimentaires n'est décidément pas facile lorsque l'on a pratiqué de multiples régimes, et que l'on a contrôlé son alimentation pendant si longtemps. Le plus important : manger attentivement, en pleine conscience, en prenant son temps, en étant attentif à ses sensations dans la bouche. On pourra ainsi repérer la sensation de rassasiement et, peu à peu, apprendre à en tenir compte et à s'arrêter. Bien souvent, c'est la peur de manquer, ou la peur d'avoir faim un peu plus tard, qui nous conduit à manger aux dollars de la faim. Les exercices de consommation d'aliments riches doivent vous permettre de dépasser cette peur de manquer et cette peur d'avoir faim progressivement. Prenez patience !
21/08/2013 (18:29) G. Apfeldorfer Bonsoir tout le monde. Bienvenue pour ce chat de 18h30. Aujourd'hui, mes réponses seront probablement succinctes : je n'ai pas eu la possibilité de préparer le chat par avance et je réponds à vos questions en direct ! Ah, les vacances, c'est la pagaille!
21/08/2013 (18:59) solya pourquoi quand je vis des moments stressantes dans une journée mes EME se déclanchent en fin de journée vers 18h Bonsoir Solliard, Dans la journée, on a pas toujours la possibilité de calmer ses émotions en mangeant. Alors on refoule, on emmagasine, et c'est au moment où on a plus de temps, en rentrant chez soi, que la fatigue émotionnelle se fait sentir et nous conduit à manger. Cela est extrêmement courant. C'est pourquoi nous avons conçu une étape qui s'appelle "fin de journée" et qui probablement vous attend dans la suite du programme.
21/08/2013 (19:03) pointvirgule bonjour, ai commencé le programme mi juillet et tt se passe bien , je fais des découvertes chaque jour, j'ai éliminé deux kilos sans régime et ça c'est juste génial!! merci!! mais ma fille est rentrée et depuis son retour je fais "n'importe quoi" je mange plus car pas attentive à ce que je mange et a ma faim!!?? étrange... je suis pourtant plutot contente de son retour, est ce que c'est une EME ? quels conseils me donneriez vous? merci beaucoup Bonsoir point-virgule, Oui, j'aurais tendance à dire que vous vivez des EME. Les émotions, même positives, peuvent conduire elles aussi à manger. Ou peut-être, d'une façon ou d'une autre, votre fille s'avère être un souci pour vous. Je vous conseille de pratiquer régulièrement les exercices de pleine conscience. Ils devraient vous permettre de mieux repérer les émotions que vous ressentez et leurs effets sur votre comportement alimentaire. Parfois, un espace de respiration de trois minutes peut suffire à nous rendre perceptibles nos états émotionnels et à nous en distancier.
21/08/2013 (19:07) caterina bonsoir Docteur,je commence mon parcours alimentaire et si je respecte ma faim , je doute que le repas familial en commun pris habituellement à heure fixe, ne devienne un repas à la carte: chacun son plateau dans son coin. Que conseillez-vous Ah caterina, je ne conseille absolument pas que chacun mange de son côté ! La convivialité et le partage des aliments sont des aspects essentiels, apportant beaucoup de plaisir, et permettant une meilleure régulation des prix alimentaires. Mail dans un premier temps, il vous faut apprendre à identifier précisément vos sensations de faim mais aussi de rassasiement. Même si parfois cela vous conduit à ne pas respecter la convivialité. Ce n'est là qu'une étape temporaire. Je répète : peu à peu vous allez retrouver vos marques et avoir faim au bon moment.
21/08/2013 (19:09) garfielde77 Bonsoir Docteur, j'ai commencé le programme depuis 1 semaine aujourd'hui et je peux déja constater que je mange beaucoup moins que avant ce qui a entrainé deja une belle perte de poids ( 2 KG ) est ce normal de perdre autant ? je ne m'attendais pas à une si grosse perte je dois l'avouer et pourtant je mange vraiment de tout tant que j'ai faim. Cela arrive t'il souvent de voir ses proportions de nourritures diminuées de facilement la moitier voir 2/3 ? Bon, comme vous le dites, garfielde, cela ne fait que une semaine que vous avez commencé le programme ! Nous verrons bien ce qui va se passer par la suite. Il n'est pas dit que vous continuiez à maigrir à cette vitesse. Très probablement, bien des péripéties vous attendent encore !
21/08/2013 (19:14) enforme Quels sont vos astuces pour déguster au cours d un ras entre amis ? D'un quoi entre amis? Un repas? La difficulté est bien sûr, de prêter attention à deux choses à la fois : le plaisir de la conversation, et le plaisir de manger de bonnes choses. Mais n'est-on pas conduit, très souvent, à faire attention à deux choses à la fois ? Lorsque vous conduisez votre voiture par exemple, vous prêtez attention à la conduite, mais vous êtes aussi capable d'écouter la radio ou de tenir une conversation. Cependant, bien sûr, la conduite est prioritaire! Lorsque lvous mangez entre amis, faites de même : ce qui est prioritaire c'est écouter ses sensations alimentaires et prendre son plaisir à manger. Si vous perdez un morceau de conversation, ce n'est généralement pas très grave.
21/08/2013 (19:17) syclema bonsoir, pour moi aussi retour de vacances et une surprise (enfin si on peit dire) désagréable sur la balance, encore du poids repris, ça grimpe lentement mais surement dep qq temps aussi je commence à douter d'y arriver mm en essayant de lacher prise et d'écouter mes sensations; ça va avec la faim mais pas pour la satiété et je n'ai pas le sentiment de faire bcp de dérapages ni de "me goinfrer", faut il que j'en déduise que mes portions sont encore trop importantes et dois je réduire ? moi qui ai bon appétit et apprécie les repas, ça me désole rien que d'y penser... quels conseils pourriez vous me donner pour m'aider à garder la motivation et à ne pas continuer l"ascencion pondérale"!!! Bonsoir syclema, Je ne sais pas où vous en êtes dans le programme, et il m'est donc difficile de vous répondre. Sans doute mangez vous trop pour vos besoins. C'est en découvrant le rassasiement et la satiété que vous pouvez réduire les quantités sans aucune frustration. On s'arrête de manger parce que l'on est satisfait. Mais je vous rappelle aussi un conseil du programme : ne modifiez pas vos conduites alimentaires brutalement en début de programme. Faites confiance aux exercices alimentaires du programme pour faire évoluer en douceur vos conduites alimentaires.
21/08/2013 (19:19) Moutchou Bonjour, Merci pour votre réponse. J'aurais également une autre question. J'achète souvent des bonbons et gâteaux en allant travailler. Je pensais à une solution draconnienne : ne plus emmener d'argent ce qui permettrait d'être obligée de me retrouver face à mes émotions. Qu'en pensez vous ? N'est pas une méthode trop violente, je me souviens l'avoir pratique lors de précédents régimes. Merci pour tous vos conseils Cordialement Moutchou Bonjour Moutchou, Si vous en êtes au début du programme, je ne vois pas d'inconvénient à cette stratégie. Puis peu à peu, vous devriez apprendre à manger des bonbons et les gâteaux comme ils le méritent, pour le plaisir, jusqu'au rassasiement, et par la suite attendre le retour de la faim.
21/08/2013 (19:21) enforme Et comment faire le soir quand j'ai faim et que je dois attendre que le repas soit prêt ? Si je mange une collation cela diminuera ma faim, c'est difficile d'être en phase avec les autres dans une famille surtout quand on délègue les tâches culinaires ... Je vous conseille la stratégie suivante : si vous avez très faim, vous pouvez faire un tout petit encas qui vous permettra de patienter jusqu'au repas sans vous couper la faim. Quelques bouchées peuvent suffire !
21/08/2013 (19:25) hortensia bonsoir Dr Apfeldofer' comme je le disais sur une autre tribune dite (je suis encore un peu perdue) j'ai rejoint LC il ya une dizaine de jours après avoir assisté à votre journée du 20 juillet qui m'avait fait beaucoup de bien. Mais depuis l'inscrption officielle c'est la cata : alimentation anarchique et EME presque tous les soirs, bien que pratique 20mn de PC matin et soir. il faut dire que je traverse des moments familiaux difficiles, mais qua d même, je me demande si ce programe est fait pour moi, car je me sens actuellement coupable et malheureuse. merci d'avance Bsr Hortensia, Votre problème semble être essentiellement ordre psychologique et émotionnel. La pleine conscience est une très bonne stratégie, mais les résultats n'en seront pas immédiats. Si vous êtes véritablement en grande difficulté, je vous conseille, parallèlement à la poursuite du programme, de consulter un psychothérapeute, qui pourra vous aider. Deux sites: www.gros.org, et aftcc.org. Et si le c?ur vous en dit, je refais une journée sur le thème du perfectionnisme fin septembre.
21/08/2013 (19:27) Vali Bonjour, Je ne sais plus calculer les quantités pour les autres... depuis que j'ai suivi le programme et perdu les 11kg qui me génaient, je dois ^^etre en train de me stabiliser, IMC à 20. Pas de problème avec mon époux, bien régulé, mais des difficultés quand j'ai à préparer un repas convivial pour la famille élargie( pas régulée du tout). Certains se sont f^^achés quand ils ont vu les quantités que j'avais préparées, qui me semblaient raisonnables et suffisantes. Faire trop ou trop gras, ça g^^ene ceux qui sont " au régime " ou qui pensent qu'ils devraient l'^^etre, et faire pas assez, c'est une restriction externe, encore plus agressive et intrusive. Dur, dur. La fois d'après, je ne me suis pas occupé de cuisiner, juste de manger ! Peut-être pouvez-vous faire remarquer à vos hôtes que dans un restaurant gastronomique, les portions sont identiques à celles que vous leur servez ! L'objectif est d'arriver en fin de repas, à satiété, l'estomac n'étant pas complètement rempli, et donc en étant toujours dans sa zone de confort. Tenez bon!
21/08/2013 (19:29) G. Apfeldorfer Il reste encore bien des questions auxquelles ne n'ai pas pu répondre! J'en suis désolé. je propose aux laissées poru compte de les reposer le 4 septembre. Je ne serai plus en vacances et je pourrais mieux préparer ce tchat! Bonne soirée à toutes et tous et bon appétit!
Haut de page 
X