Chat du 21 novembre 2012 avec Jean-Philippe Zermati

21/11/2012 (18:33) JPZ Bonsoir à tout le monde pour notre chat du mercredi...
21/11/2012 (18:33) capuccino Bonsoir Docteur, Bonsoir tout le monde Bonsoir capuccino
21/11/2012 (18:34) pouet Bonjour j'ai démarré depuis peu le programme que je trouve très interessant. J'ai quand même du mal à suivre régulièrement tous les conseils. J'ai un souci la gestion de l'émotionnel difficile de se concentrer sur la respiration en essayant de ne pas être rattraper pas de mauvaises images et de les repousser. Pas facile non plus de ne pas se jeter sur le chocolat comme je l'ai fait dans l'après midi après une discussion avec mon boss. la mise en application n'est pas simple. Je suis en train d'essayer de supprimer les repas du matin en fait je me rends compte que je n'ai pas faim mais j'angoisse à l'idée d'avoir faim et je guette le moindre signe c'est agaçant que faire être patiente. Mais j'aime bien cette idée combien de fois je mange sans avoir faim. Que faire le soir qd votre mari à tout préparer et que vous n'avez pas faim hum. Votre site est top mais faut juste le temps pour lire tous les conseils. Il faudait que je fasse le point avec un coach.Merci sylvie Bonjour Sylvie, Toutes ces difficultés sont bien normales à ce stade du programme. Mais n'ayez crainte, tout va aller en s'améliorant. Vous apprendrez à mieux supporter vos émotions et aussi votre sensation de faim. Quant à votre mari, il va falloir lui expliquer que vous faites un vrai travail sur votre comportement alimentaire et qu'il vaut mieux renoncer à un repas que manger sans faim et prendre du poids. Les choses s'arrangeront progressivement et vous reprendrez bientôt une vie de famille normale. Il peut se rassurer et vous aussi. Bon courage. JP
21/11/2012 (18:34) Tepacap bonsoir Bonsoir
21/11/2012 (18:34) marieginou Bonsoir docteur, Bonsoir tout le monde Bonsoir à tous
21/11/2012 (18:38) aomame Bonsoir Docteur, j'ai commençé le programme à l'ouverture du site et je vais beaucoup mieux. Je vous en remercie car je sens en moi une liberté face à la nourriture. Je fais énormément attention au goût des aliments et suis devenue très difficile sur le choix des produits. Le hic est que j'ai parfois des compulsions (de moins en moins et quasiment plus comparé au début du programme) parce que les aliments que je préfére sont souvent assez chers et que je n'ai pas beaucoup les moyens Quels conseils pouvez-vous me donner ? Merci encore ppour votre site! Bonjour anomame, Je comprends votre frustration de ne pas pouvoir manger les aliments que vous aimez. Mais voyez-vous, de mon point de vue, ce n'est pas une raison pour faire des compulsions. J'y vois encore une difficulté à supporter des émotions et une indications à continuer à travailler sur l'impulsivité alimentaire et la tolérance émotionnelle. La frustration n'est pas une anomalie (pas toujours) mais les compulsions si. Bon courage. JP
21/11/2012 (18:43) sophie Bonjour Docteur.Je parviens à manger en accord avec mes sensations à peu près et en m'arrêtant lorsque le plaisir diminue bien que je continue toujours un peu afin de m'assurer de cette sensation inédite. Mais cela seulement lorsque je suis seule. Dès que je suis en compagnie, de mon amoureux,collègues, amis.tout devient plus compliqué, je mange sans m'en rendre compte avec peu de plaisir il me semble et culpabilise ensuite d'avoir trop manger et de ne pas parvenir à réussir dans des contextes hors de la solitude.Comment parvenir à ressentir la fin du plaisir gustatif quand on est accompagné ? Bonsoir sophie, Cette difficulté est naturelle. Il est plus difficile d'être attentif à ses sensations quand les sollicitations sont multiples. Cette difficulté se surmonte avec le temps en développant l'attention partagée. En attendant, ne soyez pas trop intransigeante avec vous dans le respect de vos sensations alimentaires. Une attention trop anxieuse sur la satiété peut déclencher des compulsions. N'oubliez pas qu'il y a une régulation qui corrige toutes les variations de nos apports caloriques. Donc pas d'inquiétude. Soyez cool, ça avancera plus vite. Bonne soirée.
21/11/2012 (18:43) zainab90 je n'arrive pas à me contrôler au niveau de ce que je mange, en une journée je sais que j'ingère plus de ce que j'ai vraiment besoin comment faire pour arrêter et savoir quand est-ce que je mange au-delà de ma faim?? Bonjour zainab90, Toutes les difficultés que vous évoquez et les questions que vous posez sont abordées dans notre programme. Il est normal que vous éprouviez des difficultés à respecter votre faim. Nous allons vous aider en vous faisant travailler sur vos sensations alimentaires et vos émotions. Il s'agit de sortir des comportements de restriction et d'augmenter votre tolérance émotionnelle. Tout cela prend du temps mais en vaut largement la peine. A très bientôt. JP
21/11/2012 (18:46) Tepacap Bonjour, je suis inscrite sur le site depuis le weekend dernier et suis un peu perdue. Peux t'on faire autant de defis que l'on souhaite ou faut il limiter a 2 ou trois en même temps ? De plus, faut il tous les faire ? Merci Bonjour Tepacap, Le site est très riche. Il y a beaucoup d'informations et il faut prendre le temps de s'y habituer. Pour commencer, je vous invite à vous centrer sur le programme alimentaire et les exercices de PC. Prenez votre temps pour visiter tranquillement le site et les forums. Et lancez-vous dans les défis dès que vous vous sentirez un peu chez vous. N'en faites pas trop du premier coup. Bon courage. JP
21/11/2012 (18:50) capuccino Je voulais juste transmettre un message à celles qui ont peur, qui doutent d'arriver un jour à bon port. J'ai embarqué sur LC en juillet 2011 et parfois le voyage était éprouvant. j'ai beaucoup pleuré, j'ai beaucoup douté, j'ai eu beaucoup de colère devant mon entêtement à ne pas perdre de poids, en clair j'ai galéré. Aujourd'hui, je veux juste vous dire un grand merci Docteur pour votre aide. Aujourd'hui, je n'ai pas perdu 1 seul kilo mais je vis, je ne me hais plus...Je me demande même pourquoi j'ai tant voulu maigrir tout au long de ma vie. Aujourd'hui je ne suis plus dans l'attente, je suis. Je sais que je peux être moi avec ou sans amaigrissement. En clair, je vais bien, je ne suis plus à x kilos du bonheur...La lutte est terminée . La vie c'est maintenant, enfin. Merci. Bonsoir capucuccino, Votre témoignage est très réconfortant pour toutes celles et ceux qui commencent le programme. J'ai été le témoin de vos difficultés et je sais combien vous souffert de votre poids et de votre image. Le stresseur a fait des ravages et vous a fait beaucoup compulser. C'est maintenant pour vous que les choses commencent. La perte sera la cerise sur le gâteau. Bien amicalement.
21/11/2012 (18:54) sophie J'ai également du mal à avoir conscience de la bonne faim.Le matin il me semble ne pas avoir assez faim pour manger et j'attends longtemps afin de ressentir la faim mais j'ai bien peur qu'elle soit trop grande.Néanmoins le problème est surtout que mon repas préféré est le petit déjeuner, les tartines sont pour moi associées à un sentiment de bonheur et ne plus y avoir accès me frustre.Pensez-vous que je pourrais faire de ces tartines mon aliment réconfort ou qu'une tartine est disproportionnée pour cet usage. J'ai aussi peu de liquider le pain. Les expériences vont vous aider à vous découvrir et à reconnaitre cette Bonne Faim. Quant aux tartines, bien sûr, elles peuvent être d'un parfait réconfort. Il faudra apprendre à les déguster et les manger sans compulsion. Et puis peut-être que vous pouvez les manger à certains dîners. Nous faisions ça dans ma famille le dimanche soir. C'est un très beau souvenir.
21/11/2012 (18:56) marieginou Je peux à présent rester avec une envie de manger sans la satisfaire, mais j'ai toujours une pensée qui dit: "mais pourquoi donc ce désir de manger sans faim se manifeste-til"? J'aimerais comprendre et en finir enfin!! Bonsoir marieginou, L'envie de manger n'est qu'une envie de calmer. La question qui vient est... de calmer quoi. C'est cela qu'il faut apprendre à observer. Il faut vous entraîner sur les exos de PC. bon courage.
21/11/2012 (18:56) bayard Un grand MERCI d'avance.Pouvez vous développer une méthode approfondie pour apprendre à mieux utiliser sa capacité respiratoire.Je suis sûre qu'elle apporterait un vrai plus.Bayard Bonjour bayard, Les techniques de respiration présentent sans nul doute un grand intérêt dans bien des domaines. Nous pourrions certainement les développer davantage. Ce n'est d'ailleurs pas exclu. Toutefois, nos orientations sont différentes. Nous travaillons beaucoup sur les techniques permettant d'aboutir à une augmentation de la tolérance émotionnelle. C'est pourquoi nous portons actuellement notre attention sur la pratique de la pleine conscience. A très bientôt. JP
21/11/2012 (18:58) capuccino Ah oui, je voulais huste préciser, je n'ai quasiment plus d'EME ou laors je n'ai plus de problème pour les gérer, je ne me pose plus de question sur la faim ou a satiété, et mon poids est stable mais il ne m'intéresse plus vraiment. Vous êtes le plus bel exemple qu'il ne faut jamais désespérer et que la persévérance paye. Je témoigne que vous n'en manquez pas. Ni dans votre acharnement à faire des régimes, ni dans votre acharnement à ne plus en faire.
21/11/2012 (19:02) gentiane Bonjour! je suis nouvelle inscrite sur le site . Je suis également perdue pour les défis, comment mesurer qu'ils sont réussis? je pense en particulier à ceux qui concernent le comportement alimentaire. Pour ce qui concerne les exercices physiques , je ne les fais pas mais parallèlement je fais pas mal de sport( plusieurs fois dans la semaine marche à pieds active et piscine) est ce que celà remplace l'activité conseillée? Bonsoir gentiane, Recentrez-vous sur votre programme alimentaire. Quant à l'activité physique, celle que vous pratiquez habituellement peut-être très suffisante. Je vous invite à y introduire de la PC pour aller dans le sens d'un travail sur la prise de conscience de vos sensations et de vos émotions. Bon courage. JP
21/11/2012 (19:05) marieginou donc les exos de PC vont me permettre d'observer ce que je veux calmer? Eh oui ! C'est le c?ur du problème. Mais ne soyez pas surprise de découvrir que parfois on ne fait que calmer de très légers inconforts. Comme un simple ennui, une petite contrariété... Il faut apprendre à observer vos émotions.
21/11/2012 (19:06) sophie merci pour vos réponses et votre méthode en laquelle j'ai une grande confiance en votre programme qui relève d'un bon sens imparable qui n'est malheureusement plus inné pour moi à force de régimes et crispations autour de mon image Je suis très confiant pour vous aussi. Vous verrez que le changement dépasse largement une simple façon de manger et va au-delà de la perte de poids.
21/11/2012 (19:07) Sitâ Bonjour docteur. J'avais une curiosité et je me suis dit que vous étiez sans doute la bonne personne pour y répondre : que pensez-vous de la phytothérapie en général, et plus particulièrement dans le domaine du maigrissement ? Je pense par exemple à la gamme de Naturact*ve (remplacer * par i), avec des produits à base de maté, de thé vert, etc. Ces produits ont-ils un intérêt effectif quelconque, ou ne sont-ils que placebo ? En vous remerciant pour votre réponse, ainsi que pour l'ensemble de votre travail :) Bonjour Sitâ, Malheureusement, il n'existe aujourd'hui aucun produit efficace dans l'amaigrissement. Les médicaments efficaces ont tous été retirés du marché pour cause d'effets secondaires graves. Les autres produits, sont généralement des produits de confort (circulation, transit...) ou de simples placebo. Il ne faut certes pas négliger l'intérêt de l'effet placebo mais malheureusement il ne se manifeste pas dans les dérèglements chroniques. Désolé. Bon courage. JP
21/11/2012 (19:16) Sitâ Ne soyez pas désolé, docteur, je ne mettais pas mes espoirs dans les poudres de perlimpinpin ! J'aurais une autre question si vous en avez le temps. Quelqu'un sur le forum a soulevé la question de la volonté. On a tous entendu des gens nous asséner, quelque soit le domaine, qu'il "suffit de se bouger". Comment expliquer que parfois, un acte tout simple soit rendu impossible par ce fameux "manque de volonté" ? Très bonne question ! Tout simplement parce que les choses en question ne dépendent de notre volonté. Le nombre de nos cellules graisseuses ne dépend pas de notre volonté. Pas plus que nos envies de manger quand nous avons des émotions. Nous pouvons lutter contre nos envies de manger (vainement) mais nous ne pouvons pas les empêcher d'apparaître. Les problèmes les plus faciles à résoudre sont précisément ceux qui dépendent de notre volonté. Au point même, que quand un problème ne se résout pas c'est généralement qu'il ne dépend pas de notre volonté. C'est un mythe de penser que nous pouvons tout contrôler. Le problème est que nous voulons contrôler des processus qui sont déjà contrôler par notre corps. Et qu'il ne peut pas y avoir deux capitaines dans le même bateau.
21/11/2012 (19:24) Sitâ Merci pour ces réponses. Je voudrais aussi profiter de cet espace pour vous remercier pour votre travail. Ce que j'apprends ici m'apporte beaucoup, et je ne parle pas uniquement d'alimentation (même si dans ce domaine particulier, ma vie a changé du tout au tout en quelques mois ici). Tant de choses mises en lumière, si peu de dogmatisme, je trouve ça remarquable. Et pardon pour cet accent dans mon pseudo, qui de toute évidence ne passe pas ^^ Bonne semaine à vous. Sitâ. Merci Sitâ pour vos encouragements. Ils nous stimulent dans notre travail. A très bientôt.
21/11/2012 (19:29) JPZ Merci à toutes pour votre participation. Et à bientôt sur les chats et les forums. Bonne semaine.
21/11/2012 (19:33) capuccino Merci et bonne semaine à tout le monde
Haut de page 
X