Chat du 4 octobre 2017 avec Jean-Philippe Zermati

04/10/2017 (18:42) Bribri J'ai une question d'ordre général sur la formulation du site : je pense que le texte est une traduction de l'anglais car souvent les questions ou les textes s'apparentent un peu plus au petit charabia !! est ce que quelqu'un s'est amusé à relire le contenu du site . Je pense que ce serait intéressant Merci de votre remarque. Je la communiquerai aux rédacteurs.
04/10/2017 (18:50) Timo75 Bonjour à tous, J'ai eu la chance d'être suivie par un certain Dr Zermati, il y a quelques années, avec succès.... :) Encore MERCI :) Je viens de traverser une année assez difficile et ai repris quelques kilos... J'ai donc décidé de m'inscrire ici pour retrouver de bonnes habitudes et j'ai débuté le programme il y a quelques jours. Le carnet alimentaire m'a fait prendre conscience du fait que je mangeais souvent sans faim, par habitude ou pour compenser fatigue et stress. J'ai donc commencé à manger un peu moins ou moins souvent, en respectant un peu mieux mes sensations de faim et de satiété. Sans difficulté particulière. En parallèle, alors que j'ai repris quelques exercices de sport et de pleine conscience....je me suis tout à coup sentie sur le fil, prête à m'effondrer émotionnellement ; j'ai d'ailleurs eu une très grosse crise de larmes en présence d'un collègue qui avait perçu mon malaise ... crise de larmes que j'ai eu beaucoup de mal à calmer... J'ai tendance à faire un lien de cause à effet et imagine que je n'étais peut-être pas aussi lucide que je le pensais quant à mon degré d'épuisement et de stress, que les prises alimentaires avaient peut-être aidé à surmonter... Qu'en pensez vous ? Bonjour Timo, Je suis heureux d'avoir pu vous aider il y a qq années et j'espère bien pouvoir encore vous apporter mon aide. Votre analyse est plausible. Dans une certaine mesure, la nourriture peut contenir un certain niveau de stress ou de déprime. Mais il ne faut pas trop lui en demander non plus. Elle ne permet tout de même pas de compenser un burn out. L'écoute de soi reste essentielle Bon courage JP
04/10/2017 (18:37) sansan25 comment réfréner une envie de manger lorsqu'on a conscience qu'il s'agit d'une envie de manger liée à des émotions Bonjour sansan, il ne faut pas réfréner les EME, elles se transformeraient en compulsion. Ce que nous voulons à tout prix éviter. Il faut au contraire apprendre à y répondre et les accepter. Les EME sont régulatrices et indispensables à notre bon équilibre psychologiques. Il faut apprendre à manger un aliment réconfortant avec attention et sérénité. tout un travail ! Bon courage. JP
04/10/2017 (18:40) caroki comment gérer les aliments tabou au tout début du programme ? Bonjour caroki, Peut-être pouvez-vous les manger seulement quand vous avez faim. Vous vous sentirez en sécurité. Vous pouvez aussi les manger hors de chez vous dans des lieux où ne ferez pas de compulsions. Il faut rester prudent avec eux au début et ne pas les réintroduire trop rapidement. Bon courage. JP
04/10/2017 (18:42) sansan25 J'aimerais savoir comment "rebondir" après une journée marquée de complusions alimentaires où le moral est au plus bas évidemment et où l'envie de manger reste présente ( je ne pourrai pas être présente au moment du chat) .Merci pour votre réponse La seule façon d'empêcher les compulsions est justement d'accepter les EME. Il faut savoir que les compulsions entrainent par elles-mêmes d'autres EME. C'est un cercle vicieux
04/10/2017 (18:53) grandnord Bonjour, a propos des envies de manger emotionnelles, j'ai du mal à gérer celles qui amplifient le plaisir et qui de mon de point de vue sont positives (sauf pour le poids). ainsi, pour ce qui me concerne, je gère sans problème mon alimentation la journée sans excès, mais j'éprouve les plus grandes difficultés à me passer de sucreries voir de d'alcool le soir après manger devant la télé en famille. Bonjour Grandnord, Il s'agit vraisemblablement d'EME liées à des émotions positives. Elles surviennent dans soirée quand tout va bien. Un peu le repas du guerrier ou de la guerrière. Il ne faut surtout pas s'y opposer. Compulsion assurée ! Mais au contraire les accepter et déguster attentivement et sereinement un aliment réconfortant. Bon courage JP
04/10/2017 (19:03) Camryn Bonjour Docteur (et tout le monde !) Voilà, cela fait un mois que j'ai mis le programme en stand by, et que je ne sais pas comment y revenir. J'ai eu pas mal de soucis personnels, et je ne me sentais pas de tout mener de front. J'ai tout de même réussi à ne pas prendre de poids (voir perdre qq grammes mais pas de façon significative) Je remarque que je détecte ma satiété trop tard la plupart du temps, et que j'ai toujours du mal avec l'idée d'avoir faim (moins, mais c'est toujours un peu présent) Comment faire pour revenir dans le programme ? Je sens clairement un manque de motivation et l'exercice auquel je suis (la dégustation) ne me "parle" absolument pas... J'ai de plus en plus de douleurs aux pieds, je rentre parfois en pleurs (je travaille en pharmacie 10h/jour) et j'ai bien conscience que si je ne travaille pas sur mon poids, ca n'ira pas en s'améliorant. Ce qui me stresse et aurait tendance à me faire manger bien sûr ! Bonjour Camryn, Je comprends parfaitement ce sentiment de lassitude. C'est un tellement long parcours ! Ce que vous détectez n'est pas la satiété mais votre inconfort physique d'avoir trop mangé. La satiété est arrivée beaucoup plus tôt après seulement qq bouchées. C'est la disparition de vos signaux de faim (creux, gargouillis...). En fait, vous décrivez que votre rassasiement (disparition de l'envie de manger) survient trop tard. Pour le faire arriver plus vite, vous devez être plus attentive à vos sensations alimentaires et ne pas vous accrocher aux pensées concernant le poids. elles apportent de l'insécurité et capturent l'attention.
04/10/2017 (18:46) Elodiew2210 Ma première question concerne le rassasiement. J'ai parfois l'impression d'avoir encore faim (gargouillis, sensation de creux dans l'estomac) après avoir mangé. Mais comme je sais que le rassasiement met du temps à arriver (il m'est arrivé que ce "creux" disparaisse totalement après 10 minutes), combien de temps attendre pour discerner que je peux continuer à manger (par exemple continuer son repas avec un dessert)? Où y-a-t'il d'autres signes à prendre en compte? La faim disparait après quelques bouchées seulement. C'est la satiété. Le rassasiement n'est pas une sensation physique mais un état mental qui correspond à un désintérêt pour la nourriture. Il dépend de nombreux facteurs mais en particulier du plaisir, de l'attention sur les SA et de la sécurité (manger sans avoir peur de grossir) Ce que vous détectez n'est sans doute pas de la faim. Vous devez répondre à ces envies en vous concentrant sur vos sensations alimentaires.
04/10/2017 (18:33) JPZ Bonjour tout le monde !
04/10/2017 (19:11) Marie56 Marie56 Bonjour, j'ai commencé avec Linecoachiong depuis une quinzaine de jours. J'ai pris 10 kilos en arrêtant de fumer, peut-être en mangeant plus mais je ne grignotte pas. Je ne voulais pas faire de régime tradi pour les raisons que nous connaissons toutes et tous. Ce programme me convient bien, j'apprends à manger plus lentement et à apprécier dans tous les sens du terme ce que je mange, donc je mange moins. Pour l'instant je n'ai perdu que 500 grammes. Le week-end c'est l'occasion de se retrouver en famille ou entre amis, j'essaie de mettre en application les quelques conseils que j'ai récolté jusque là. Pensez-vous que je vais réussir à perdre tous mes kilos supperflus ?Merci de me répondre. Bonjour Marie, Ce n'est malheureusement pas certain. Pour deux raisons 1- Le tabac produit de la dépense énergétique. Il y a donc fréquemment une sorte de rattrapage à l'arrêt du tabac. C'est pour cela que les fumeurs sont souvent plus minces que les non fumeurs. Ou inversement. 2 - Les kg que l'on prend ne repartent pas toujours. Parfois la prise de poids se fait par une multiplication des cellules graisseuses. Ces cellules ne disparaissent plus jamais. Il faudra donc retrouver votre nouveau poids d'équilibre. Bon courage. JP
04/10/2017 (19:04) grandnord merci pour votre réponse. pourriez-vous préciser déguster attentivement et sereinement ? Choisir un aliment qui vous réconforte, le manger en vous concentrant sur son goût et le plaisir qu'il procure. Et ne pas vous prendre la tête !
04/10/2017 (19:16) Camryn Merci beaucoup. Mon compagnon trouve que j'ai un peu lâché prise concernant la nourriture (peur de grossir et autre) ce qui est déjà un bon point. Mais je sais que je mange trop aux repas, et que parfois le matin je déjeune sans avoir faim parce que je sais que 8h/14h sans pause pour aller manger, je ne tiendrais pas (j'occupe un comptoir à l'entrée de la pharmacie que je ne dois délaisser sous - quasiment - aucun prétexte, alors parfois je mange une barre de céréales en cachette entre deux clients, mais c'est compliqué ! je l'engloutis vite, et arrivé la pause, je me jette sur la nourriture, mange en 2 sec, et ai une sensation de faim toute l'après-midi ensuite) Dans ce cas, je vous invite tout de même à manger un peu le matin. Et à prendre des aliments faciles à manger quand vous êtes au comptoir. Des barres de céréales, des fruits secs, des amandes... pour ne pas vous sentir inconfortable durant toute la matinée. Mieux vaut éviter d'arriver affamée à votre déjeuner
04/10/2017 (19:13) titnat Bonsoir je suis le programme depuis 6 semaine et j'ai un coup de mou. Je suis allée chez un médecin qui m'a dit que pour maigrir il fallait que j'arrête les féculents car je suis sédentaire.. qu'en pensez vous ? Bonsoir titnat, je pense qu'il se trompe. Et qu'il ne vous donne pas un bon conseil. Pour maigrir il suffit de manger moins de calories d'où qu'elles viennent. Donc moins de riz, moins de pommes, moins de chocolat, moins de pain, moins de radis, moins de haricots, moins de fromage...
04/10/2017 (19:20) titnat Ça fait beaucoup de moins.. ?du coup je suis perdue et ne sais plus trop quoi manger Je voulais seulement dire qu'il suffit de manger globalement moins sans se focaliser sur un aliment particulier. En fait, il faut travailler sur le rassasiement de sorte qu'il arrive plus rapidement. Ainsi les repas seront moins copieux.
04/10/2017 (19:22) grandnord Merci pour votre réponse. Le problème, c'est que j'ai du mal à m'arrêter d'apprécier, ou bien généralement je m'arrête un peu tard ... Probablement que l'attention n'est pas au bon endroit. Elle doit être sur les sensations alimentaires le plaisir gustatif en premier lieu. Il y a des exercices sur cette sensation plus loin dans le programme. Et la consommation doit s'arrêter toute seule sans effort de contrôle. C'est ça le rassasiement
04/10/2017 (19:23) titnat Je ne suis peut-être pas assez avancer dans le programme mais qu'en est il du fameux équilibre alimentaire ? L'équilibre vient aussi avec les sensations alimentaires. Ce sont d'ailleurs généralement les compulsions qui déséquilibrent l'alimentation
04/10/2017 (19:25) Camryn C'est vrai que c'est tout à fait faisable, et j'aime les fruits secs. Je vais essayer de me préparer ca pour la matinée. J'ai juste peur d'être tentée parce que je l'ai à proximité et à les manger si je n'ai pas faim Il faudra apprendre à vous concentrer sur vos sensations alimentaires même quand vous travaillez. C'est de l'attention partagée. C'est tout à fait faisable aussi !
04/10/2017 (19:27) titnat J'ai remarqué que mes compulsions viennent juste après les tensions avec ma filles de 3 ans qui me pousse souvent au bout.. et je ne sais pas comment faire c'est plus fort que moi.. comment ne pas craquer ? Il ne faut pas lutter contre les EME. Il faut au contraire apprendre à y répondre en mangeant calmement et attentivement. Ce qui n'est pas forcément facile avec une petite fille de 3 ans, j'en conviens
04/10/2017 (19:28) JPZ Merci à tout le monde ! Je vous souhaite une belle soirée. A très bientôt. JP
Haut de page 
X