Chat du 5 février 2014 avec Jean-Philippe Zermati

05/02/2014 (18:48) Bonsoir, atteinte de fibromyalgie, je mange souven Bonsoir, atteinte de fibromyalgie, je mange souvent pour luter contre la douleur et la fatigue! Je fais de la sophrologie mais manger me soulage vraiment physiquement!! Durant les crises de migraines encore plus!! Mon medecin au centre anti douleur m'avait dit que ca liberait de l'endorphine!!! Comment gerer cela?? Je culpabilise et stagne dans le programme a cause de cela! Merci Bonsoir, En effet, le repas produit un effet antalgique. Mais bien inférieure à celui des antidouleurs. La douleur produit aussi de la fatigue et du stress. Ce sont surtout ces deux composantes émotionnelles qui s'atténuent en mangeant. Cette réponse alimentaire entre dans le cadre de l'intolérance émotionnelle. Je vous invite À concentrer vos efforts sur les exercices de pleine conscience en centrant votre attention sur les inconforts physiques. Les protocoles de pleine conscience ont beaucoup été utilisé pour gérer le stress accompagnant la douleur. Je pense qu'il s'agit d'une bonne piste de travail pour vous. Bon courage. JP
05/02/2014 (18:48) Bonsoir, atteinte de fibromyalgie, je mange souven Re-bonsoir: lorsque l'on a pas faim mais que l'on a soif, si l'on met un sucre voire un peu de lait dans son cafe ou son the, a la faim du repas, faut integrer ca dans son repas? Quand je le bois, je me rends compte que j'avais plus faim.... Et en dehors des repas? Un cafe ou un the sucre? On fait comment? Merci C'est un peu une question d'appréciation. Un café sucré est considéré comme un aliment. De même qu'un café crème. Les deux apportent des calories significatives. En revanche, un thé ou un café avec un nuage de lait sera considéré comme une simple boisson.
05/02/2014 (18:44) agibert Bonsoir, Vous dites, M. Zermati, peut importe ce qu'on mange, pourvu qu'on en mange jusqu'à sa satiété. Est-ce vrai? Je peux alors m'alimenter uniquement avec des gâteaux ou de la viande, si je n'en mange pas plus que nécessaire. Bien sûr, c'est exagéré, mais qu'en est-il du fameux pyramide des aliments? merci pour votre réponse: Agibert Bonsoir agibert,  Il faut bien distinguer les questions de poids des questions de santé. Pour ce qui est du poids, il est parfaitement exact que l'on peut maigrir en mangeant tous les jours des frites et des gâteaux. Nous disposons aujourd'hui de toutes les preuves nécessaires. En revanche, un régime frites-gâteaux n'aura pas sur la santé les mêmes conséquences qu'un régime végétarien ou suffisamment diversifié. La pyramide des aliments propose des repères de diversification. Elle n'a pas d'influence sur la question du poids. Bonne soirée. JP
05/02/2014 (18:48) Nadleo Bonsoir ! Ma fille de 3 ans me réclame toujours à manger après qu'elle ait eu un "gros chagrin". D'habitude, je lui donne toujours un petit truc à manger pour la consoler et grace à ca elle oublie de suite son chagrin, mais est ce que je devrais arréter? Merci Bonsoir Nadleo, C'est en effet un peu risqué. Cela pourrait développer chez elle forme de réflexe conditionné. Mieux vaudrait écouter ce qu'elle souhaite exprimer et l'aider à laisser passer son chagrin. À très bientôt. JP
05/02/2014 (18:48) Mattea Bonjour! Pourquoi les eme nous portent-elles à manger du chocolat ou des cacahuètes et pas des pommes ou des poireaux bouillis? Merci, bonne soirée! Bonsoir Mattea, Il se trouve que les aliments riches, notamment gras et/ou sucrés, ont la propriété de de stimuler ce que nous appelons les systèmes récompensant faisant intervenir la dopamine, la sérotonine, les endorphines... Ce sont donc des aliments réconfortants qu'il faut apprendre à respecter. À très bientôt. JP
05/02/2014 (18:49) Mattea Bonjour! Dans l'étape "je découvre la faim", faut-il remplir le carnet alimentaire à chaque fois que l'on ingère quelque chose, même dans le cas d'un petit grignotage "de rien du tout"? Merci, bonne soirée! Bonjour Mattea, Oui tout à fait. Il est important de prendre compte la totalité des aliments ingérés. Et surtout, de considérer s'ils ont été consommés avec ou sans la sensation de faim. Bonne soirée. JP
05/02/2014 (18:48) anthezome rebonjour Rebonjour !
05/02/2014 (18:49) anthezome je ne sais pas si ma question à marché? De quelle question s'agit-il ?
05/02/2014 (18:47) anneva Bonsoir, j'aimerais savoir si il faut avoir faim aussi pour boire ou si on peut boire n'importe quoi n'importe quand et si il faut déguster une boisson sucrée également. Parfois, c'est difficile de déguster des aliments qui sont censés passer tout seul. Comment fait-on pour savoir si on a faim tant que le ventre ne crie pas famine? Ma question est peut-être bête et engantine, mais lorsque j'ai atteint mes 50 points au niveau des défis, je devais avoir une surprise. Qu'en est-il? Merci Bonsoir anneva, Il faut boire des boissons sans calorie quand on a soif et manger quand on a faim. On peut consommer des boissons sucrées quand on a faim et soif en même temps. Tout peut se déguster. Il existe aussi bien des goûteurs de café que des goûteurs de bière. Il existe même des goûteurs d'eau. Quand à la sensations de faim, l'étape "découvert de la faim", de vous permettra de ressentir la sensation de faim sous toutes ses formes. Vous verrez que ce ne sont pas seulement des signaux dans le ventre. Bon courage. JP
05/02/2014 (18:53) titelilidu27 Bonjour, j'ai poser une question il y a quelques temps et on m'as repondu qu'on avait pas le temps de me répondre, je voulais savoir comment on calcul le poid de stabilisation?merci et bonne soirée Bonsoir titelilidu27, Le poids de stabilisation ou le poids d'équilibre est le poids que l'on atteint et que l'on maintient quand on respecte ses sensations alimentaires. C'est à dire, quand on sait manger normalement. On mange quand on a faim, on choisit un est le nom qu'on aime et on s'arrête de manger quand on n'a plus faim. Tant qu'on ne sait pas manger normalement, il est impossible de savoir où se trouve ce poids d'équilibre. Puisque par définition, le poids d'équilibre est celui qu'on atteint quand on mange normalement. À très bientôt JP
05/02/2014 (18:49) anthezome ça ne marchep as.... Si, si, ça marche. Essayez de reposer votre question.
05/02/2014 (18:55) agibert Bonjour, j'ai posé ma question il y a env. 40 min. Agibert Je vous ai déjà répondu. Avez-vous reçu ma réponse ?
05/02/2014 (18:59) titelilidu27 Rebonjour, je suis dans la période de la gestion de mes EME, seulement je n'arrive pas à pratiquer le body-scan donc je remplace par des séances de RPC est ce que sa auras un impact sur mon avancée dans mon programme? Merci d'avance bonne soirée Bonsoir titelilidu27, L'important est d'apprendre à développer l'écoute de soi. Et notamment la prise de conscience de ses sensations physiques et émotionnelles. Vous pouvez commencer par la RPC en centrant votre attention sur vos sensations d'inconforts physiques. Il ne s'agit pas d'exercices de relaxation, mais d'exercices d'observation qui conduisent in fine à l'acceptation de ses sensations et de ses émotions. Bon courage. JP
05/02/2014 (19:00) Gastibelza Allo ? Ya quelqu'un ? Oui, nous sommes là. Avez-vous une question ?
05/02/2014 (19:05) Ambael Bonjour, je n'arrive pas a voir le chat en direct!? Recevez-vous ma réponse ?
05/02/2014 (18:44) JPZ Bienvenu à tout le monde !
05/02/2014 (19:10) agibert merci, mais ne serait-il pas mieux de corriger tout de suite les "erreurs" de choix alimentaire? agibert La diversification alimentaire est un point très important pour nous. Nous y travaillons à partir les sensations alimentaires. D'autres ont fait le choix d'y travailler À partir de l'information nutritionnelle. Malheureusement, force est de constater qu'une personne informée ne modifie pas obligatoirement son comportement (voir les problèmes de tabac, alcool, alimentation...). La plupart du temps, les "erreurs" alimentaires sont liées à des problèmes émotionnels ou de restriction alimentaire.
05/02/2014 (19:12) anthezome je vous disais que j'avais du mal à différencier une EME d'une envie de manger pour se faire plaisir, devant la télé par exemple Il s'agit dans les deux cas d'une EME. Toutes les envies de manger ne sont pas déclenchés par des émotions négatives. On peut également manger pour amplifier des émotions positives. Les envies de manger émotionnelles ne sont pas anormales en elles-mêmes. Ce qui pose problème c'est leur transformation en compulsion.
05/02/2014 (19:17) anthezome Une EME se déclenche chez moi dés que je suis seule dans ma maison et que c'est le silence total, que faire? Il semble que le silence autour de vous laisse à vos émotions et à vos pensées pénibles la possibilité de vous envahir. Manger devient alors un moyen de les repousser. Le point central de cette problématique alimentaire n'est pas de faire disparaitre ces émotions ou ces moments de silence. Mais d'accepter l'inconfort qu'ils produisent. C'est pourquoi nous utilisons les exercices de pleine conscience. Leur objectif n'est pas de calmer les émotions mais d'apprendre à les accepter.
05/02/2014 (19:04) Gastibelza Bonsoir Dr Zermati, n'y a-t-il pas de moyens médicamenteux de stimuler la sérotonine, la dopamine ... Pour ma part il m'est déjà arrivé de prendre des antalgiques à la codéine pour me sentir mieux sans aucune douleur physique. Je sais que c'est un réflexe de drogué donc je lutte contre.Ma question est si l'on a compris ces mécanismes pourquoi ne peut-on pas les "soigner" ? Bonsoir Gastibelza, Il n'existe actuellement aucun médicament capable de lutter contre les envies de manger. Il faudrait d'ailleurs parler d'envie de se calmer. Tous les addictologues sont dans l'attente de ce type de traitement. Très récemment, le baclofène a été utilisé dans le traitement du Craving alcoolique. Les essais sur la nourriture sont peu nombreux et peu probants. Toutefois, les recherches sur les neuromédiateurs sont très prometteuses. À très bientôt. JP
05/02/2014 (19:21) Gastibelza Bonsoir à nouveau, je voulais vous soumettre une suggestion : pourquoi ne pas créer un 3ème programme "prendre soin de soi" ou "beauté" ? C'est un sujet assez présent sur les forums et je suis très étonnée de voir des témoignages de femmes qui ne se sont jamais maquillées parce qu'elles n'osent pas, par exemple. Je pense que travailler l'estime de soi pas à pas avec de petits conseils serait très utile. Pour ma part, j'ai passé 4 heures ches le coiffeur cet après-midi et pas d'EME ce soir ! NB : sans suggérer de choses chères évidemment. Qu'en pensez-vous ? Je pense que c'est une excellente idée. Lors d'un de nos congrès, nous avons fait venir un spécialiste du relooking pour nous parler de ses conséquences sur l'estime de soi et la confiance en soi. C'est certainement une piste À explorer davantage. Nous y travaillerons des que possible. Merci à vous. JP
05/02/2014 (19:23) Viktoire Bonsoir. La compulsion sera de ne pas pouvoir s'arrêter et de culpabiliser ensuite ? Bonsoir Viktoire, La compulsion se définit comme une envie irrépressible de manger associée à un sentiment de perte de contrôle et de culpabilité. Elle se produit généralement quand on lutte contre une envie de manger.
05/02/2014 (19:24) Gastibelza Excellente nouvelle ! J'ai plein d'idées sur le sujet si ça vous intéresse :) Ce sera un plaisir d'échanger avec vous sur ce sujet.
05/02/2014 (19:26) JPZ Merci à toutes et à tous pour votre participation. Bonne continuation dans le programme et sur les forums. À très bientôt.
Haut de page 
X