Chat du mercredi 4 juillet 2012 avec JP Zermati

04/07/2012 (18:31) JPZ Bonjour à tout le monde pour notre traditionnel chat du mercredi !
04/07/2012 (18:32) sara Bonjour, je suis inscrite depuis le 26 mai. En 5 semaines j'ai perdu 3 kg. J'ai peur que ce soit trop, trop vite. Je suis correctement le programme en mangeant quand j'ai faim (sauf EME bien sûr) et les aliments que j'aime, y compris calorique. J'ai peur de m'être mise en restriction alimentaire. A savoir que cela faisait longtemps, très longtemps que je n'avais pas ressenti la sensation de faim avant de commencer le programme. Bonjour sara, Cette perte de poids n'est pas trop rapide. Elle ne met pas votre organisme en danger. Vous avez l'air de respecter vos sensations de faim et de manger les aliments qui vous plaisent. C'est un très bon départ. Il est certain que ce nouveau comportement n'est pas encore naturel et qu'il nécessite sans doute de votre part des efforts de contrôle. C'est aussi une forme de restriction. Il est inutile d'aller trop dans votre faim. Vous ne maigrirez pas plus vite en ayant très faim. Il va falloir travailler maintenant pour corriger vos EME et retrouver un comportement plus naturel et insouciant. Les choses vont se mettre en place progressivement comme dans toute forme d'apprentissage. Bravo pour vos progrès. JP
04/07/2012 (18:36) tacha38 Bonjour, dans la mesure où j'ai à me débarrasser principalement d'un comportement de restriction qui aboutit à des "craquages" quotidiens (sous forme de grignottage pré-repas), j'essaie de ne pas changer ces habitudes dans la phase d'observation. Est-ce une erreur ? Devrais-je déjà écouter (et pas seulement observer) mes sensations de faim, et de satiété ? Ou bien est-ce que cette phase d'observation va m'amener à cela quasiment sans que je m'en aperçoive ? Bonjour Tacha38, Rien ne vous empêche de commencer dès à présent à tenter de repérer vos sensations de faim et de satiété et d'essayer de les respecter. En revanche, je vous invite à être très prudente dans la réintroduction des aliments riches et de vous laisser guider par programme afin de réduire au maximum les risques de prise de poids en sortie de restriction. Les exercices sur les sensations alimentaires vous feront progresser dans ce domaine. Bonne journée. JP
04/07/2012 (18:39) poneyville92 bonjour, j'ai commencé comme sara je pense avec la même perte de poids, je ne pense pas que ce soit trop rapide par contre je constate une chose assez étonnante, j'ai souvent très très soif Bonsoir poneyville92, Je n'ai pas d'explication. LA perte de 3 kg en 5 semaines ne permet pas de l'expliquer. Tant que vous restez dans des consommations normales, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Après, si vous avez soif, buvez ! Et si vous avez faim, mangez !
04/07/2012 (18:39) Marie-G. Je disais au moment de la fermeture du tchat précédent : " Merci beaucoup pour votre regard sur mon parcours. Oui c'est vrai j'ai fait de la route qui avait l'air loin de la nourriture alors que c'était au coeur. Et oui aussi, je suis beaucoup plus cool ! Je vais faire comme vous dites, je vais suivre le programme sans trop réfléchir... Je vous fais confiance, je crois que vous voulez mon bien..." Peut-être que c'est de m'abandonner à autrui dont il s'agit ? Ca ça me cause... Vous avez déjà parcouru bien du chemin. Vous en parcourrez encore beaucoup si vous développer de la bienveillance envers vous. Nous serons là pour vous guider et vous soutenir. Bonne route.
04/07/2012 (18:44) poneyville92 je veux dire par là, qu'avant je ne buvais assez peu naturellement mais que maintenant, c'est un peu comme si je redécouvrais le "gout" et l'envie de l'eau Il est possible qu'en portant davantage d'attention à vos besoins, vous découvriez aussi vos besoins de soif !
04/07/2012 (18:45) iloredo Bonsoir docteur, j'ai vu à la télé un reportage qui tendait à prouver que le sucre est une véritable drogue, et des rats cocaïnomanes se détournent de la cocaïne pour consommer de l'eau sucrée. Qu'en pensez-vous? Le sucre est-il vraiment un aliment à part? Faut-il l'éviter? Bonjour iloredo, Il y a eu récemment un forte polémique sur l'addiction au sucre à la suite d'un article paru dans une revue scientifique. La communauté scientifique française a prononcé un démenti formelle. Notamment la société française de pédiatrie et la société de nutrition. Le sucre n'est pas une drogue. Certaines personnes font effectivement des compulsions sur les aliments sucrées et d'autres sur le fromage ou le saucisson. Il s'agit de dépendance comportementale qui se traitent par les exercices que nous proposons dans nos programmes. Ne pas manger de sucre est le meilleur moyen de conserver cette dépendance. Donc soyez parfaitement rassurée. Bonne journée. JP
04/07/2012 (18:52) Mélie bonjour, j'utilise de l'édulcorant ou alors de la stévia pour sucrer mon café. puis je continuer? Vous pouvez continuer. Mais il ne faut pas en attendre un bénéfice poids. Les études montrent que les édulcorants sont compensées par d?autres surconsommations.
04/07/2012 (18:53) poneyville92 oui, je suis "gourmande du sucré" et je constate effectivement après quelques semaines que je vais plus naturellement vers une coupe de fraises que vers un gateau. Le fait de ne rien s'interdire fait qu'on ne mange nettement moins. Vous constatez les méfaits de la restriction et les bienfaits d'une alimentation régulée. Si vous aimez les fraises, il n'y a aucune raison que vous arrêtiez d'en manger. Même si vous avez le droit de manger tout le chocolat que vous voulez.
04/07/2012 (18:56) Lunaire Bonsoir docteur. J'éprouve énormément de difficulté à attendre la faim pour manger. Il m'arrive presque toujours de craquer avant d'avoir faim, je pense souvent à la nourriture et j'ai souvent envie de manger, et je me sens frustrée si je ne grignote pas, la pensée de la nourriture devient obsédante. Mais bien sûr, après avoir craqué, je culpabilise et je dois attendre encore plus longtemps le retour de la faim ! Comment trouver la force de résister ? Bonjour Lunaire, Je crois que ce sont des EME qui vous empêchent d'attendre l'apparition de votre faim. C'est donc sur les EME qu'il faut concentrer votre travail. Pour cela, je vous invite à pratiquer les exercices de PC et surtout l'EME-zen. Bon courage. JP
04/07/2012 (18:57) Mélie j'en suis à ma première semaine, et pour l'instant il n'y a pas de conseils diététiques, y en aura t il par la suite? Bonsoir Mélie, Il n'y aura aucun conseil diététique à aucun moment du parcours. L'équilibre énergétique et nutritionnel sera obtenu par le travail sur les sensations alimentaires. Grâce à cela, vous mangerez moins et plus diversifié.
04/07/2012 (19:00) Marie-G. Merci. J'ai une question : je ressens le besoin de me purger. Dans l'idée je ferais bien une diète mais c'est trop violent. Auriez-vous un conseil ? Je n'ai pas de position de principe sur la pratique de la diète. Sauf si elle est effectuée dans le but de perdre du poids. Dans ce cas, je la déconseille vivement. Si le but est, disons plus spirituel, plus dans le sens d'une découverte de soi, alors pourquoi pas. Avec toutes les précautions d'usage.
04/07/2012 (19:02) sylphide2cressy Bonsoir, pas de question pour moi, mais juste énormément de reconnaissance et de gratitude dans votre outil et votre méthode. J'apprécie grandement le professionalisme de l'outil. Merci bcp. Bonne soirée Merci sylphide2cressy, Votre reconnaissance est d'un grand réconfort pour nous. Je sais que cette voie n'est pas facile pour vous, mais elle ne l'est pas toujours pour nous non plus.
04/07/2012 (19:03) moalouvette Bonjour ! Je suis actuellement en train de remplir le carnet de la faim, ce qui est très compliqué pour moi puisque j'angoisse énormément d'avoir faim, et encore plus lorsque je suis au travail (stress, horaires difficiles). Le coach m'a conseillé d'aller à mon rythme, d'essayer de me fixer des petits objectifs par semaine (ex: cette semaine, je prends le temps de déguster ce que je mange). Est-ce que l'EME-Zen ou la pleine conscience peuvent vraiment m'aider à combattre cette angoisse de la faim ? Merci ! Bonjour moalouvette, Pour le moment, il s'agit simplement d'observer vos sensations de faim. Cette étape est très importante. Elle va vous permettre de vous réconcilier avec les sensations de faim, de sorte qu'elles ne soient plus un stress mais une véritable amie et alliée. Progressez à votre rythme en vous aidant des exercice de pleine conscience. Mais vous pourrez aussi pratiquer un exercice spécifique (la faim retardée en pleine conscience) qui va vous aider à surmonter cette peur. Donc pour le moment, continuer à avancer lentement mais sûrement. Bon courage. JP
04/07/2012 (19:03) FORTUNE Bonjour docteur, Merci pour votre site, je me sens moin seule avec ce poids, voilà ma question, je traine des pieds à chaque exercice de mon parcours alimentaire, je bloque , et après je m'en veux et j'essaie de faire l'exercice le plus rapidement possible pour passer au suivant. Après je m'en veux car il me semble que je n'ai pas fait assez bien l'exercice. Par exemple la Rpc je la fait occasionnellement. Et j'en viens à culpabiliser, je suis sur que c'est le bon chemin mais en theorie quand vient la pratique j'ai du mal que me conseillez vous? Bonjour FORTUNE, Je suis sûr que notre site vous aidera à vous sentir plus soutenu. Nous avons une communauté très solidaire. Je me demande si vous n?essayez pas de faire les exercices trop parfaitement. Peut-être attendez-vous pour les commencer que les meilleures conditions soient réunies. Ce qui peut conduire à une forme de procrastination. Vous vous reprochez ensuite de ne pas les avoir fait assez bien. Peut-être êtes-vous un peu perfectionniste. Je vous invite à être plus cool dans le suivi de votre programme. Ne vous mettez pas trop de pression, vous progresserez bien plus vite. Rappelez-vous, mieux vaut faire un peu que pas du tout. En avançant peu à peu, on arrive jusqu'à la sortie. Bon courage. JP
04/07/2012 (19:04) poneyville92 A propos du stévia : si on a du mal à ne pas sucrer son café de 10h (à cause du gout) mais que l'on n'a pas faim, est-ce une atlternative correcte néanmoins ? Vous pouvez le consommer sans crainte.
04/07/2012 (19:08) Marie-G. En fait concernant la question d'une diette, ma question est plutôt la suivante : je me sens si pleine que j'aimerais me nourrir d'air pendant 2-3 jours le temps reprendre à zéro... Qu'est-ce que je pourrais faire ? Une diette non, une mono-diette de 24 heures ? Pourquoi pas ? Vous pourriez aussi attendre une grande faim pendant 2 ou 3 jours et faire le soir un souper léger. En même temps, profitez-en pour pratiquer de la PC. Vous seriez tout à fait dans l'esprit du programme.
04/07/2012 (19:09) sylphide2cressy Est-ce normal de ressentir parfois des nausées lorsqu'on a faim ou au contraire après un repas à satiété ? Les nausées peuvent parfois accompagner les grandes faim. Elles n'ont rien à voir avec la satiété. En revanche, on peut avoir des nausées quand on a vraiment trop mangé.
04/07/2012 (19:09) tupenses J'ai toujours entendu dire que sauter un repas fait grossir, puisque le corps sait et stocke, qu'en-est-il exactement ? Bonjour tupenses, Sauter un repas quand on a faim avec l'idée de maigrir plus rapidement est une mauvaise pratique qui conduit à des désordres métaboliques et alimentaires. Ce n'est pas ce que nous suggérons. Il s'agit seulement de ne pas manger quand on n'a pas faim. C'est une simple proposition de bon sens. Pourquoi mangez quand le corps n'a besoin de rien. Ce serait le meilleur moyen de grossir. Bonne journée. JP
04/07/2012 (19:10) Estelledon Bonjour M. Zermati. J'ai bientôt 48 ans et je viens de commencer le programme linecoaching. J'ai tendance à prendre du poids surtout sur le ventre et je suis très inquiète au sujet de la ménopause. Ne vais-je pas me retrouver avec une grosse masse graisseuse à cet endroit-là ? Merci pour votre réponse !Estelle le ventre Bonjour Estelledon, La ménopause n'entraine généralement pas de prise de poids. En revanche, elle entraîne une redistribution des graisses corporelles. Les graisses du bas du corps, fesses et cuisses, migrent sur le haut du corps. C'est malheureusement un phénomène naturel. Néanmoins, si vous êtes en surpoids, ce changement de morphologie pourra être compensé par la perte de poids obtenue par le programme. Bon courage. JP
04/07/2012 (19:15) Marie-G. Pour être certaine d'avoir compris, j'attends toute la journée la grande faim et mange léger en fin de journée ? Ou alors je mange seulement lorsque la faim est grande et je mange léger au dîner ? Vous attendez l'apparition d'une grande faim. Et vous faites un repas léger quand elle apparaît.
04/07/2012 (19:15) Lilas Bonjour, j'ai deux questions qui ne sont pas claires pour moi actuellement: 1) dégustation de plats lors de la préparation de "repas famille". Est-ce que ça fait grossir ou non? Je ressens de la culpabilité si je déguste un plat, c'est comme si je mangeais... 2) Le chocolat: est-ce qu'il crée une dépendance? Comment faire quand j'ai envie de manger du chocolat? Et merci beaucoup à vous! :) Bonjour Lilas, Il est nécessaire de goûter les plats pour les préparer (assaisonnement, rectification...). Ceci n'est pas manger. Et cela suppose un grande attention. Ce qui correspond à une attitude de dégustation. Ce que vous aurez manger à ce moment, généralement de très faibles quantités, viendra se retrancher de votre repas sans que vous vous en rendiez compte. Cela ne vous fera pas grossir. Il n'y a pas d'addiction au chocolat. Le chocolat n'est pas un drogue. En revanche, c'est un aliment de choix pour calmer une EME. Il entraine des consommations répétées en cas d'intolérance émotionnelle et des compulsions quand existe un trouble du réconfort. Je vous invite à utiliser l'outil EME-zen pour travailler cette difficulté. Bon courage. JP
04/07/2012 (19:18) NATHA84 bonjour, est ce que c'est normal , lors de mon petit déjeuner je mange jusqu'à ne plus avoir faim , il arrive que cela se passe en plein milieu du repas je continue car je sais que une heure après ma sensation de faim arrive j'attends alors 16 heures pour la collation ou alors je prends de la nourriture "tabous".Combien de temps cela va me durer. En vous remerciant Bonjour NATHA84, Dans un premier temps, je vous suggère d'essayer de respecter au mieux votre satiété. Même si cela doit vous conduire à remanger dans l'après-midi. Si vous ressentez le besoin d'une collation car vous avez faim, sachez que dans ces conditions, aucun aliment ne peut vous faire grossir. Il n'y a plus d'aliments tabous ! La faim vous protège. Progressivement, grâce au retour de l'appétit prévisionnel, vous deviendrez capable de jongler avec les aliments pour faire apparaître la faim quand bon vous semble. Et éventuellement réduire le nombre de vos prises alimentaires si cela vous convient mieux. Bon courage. JP
04/07/2012 (19:21) Poun Comment faire lorsqu'on travaille tard et qu'on n'a qu'une seule pause dans l'après-midi pour manger quelque chose, sachant qu'on a pas forcement faim à cette heure et qu'on ne pourra plus manger ensuite? Faut-il manger sans faim en prévision ou risquer d'être en hypoglycémie après? Bonjour Poun, Vous pouvez dans ce cas prendre une collation très légère. N'avez-vous pas la possibilité d'avoir quelques gâteaux secs dans votre poche ou dans un tiroir que vous pourriez manger à tout instant. Évidemment, ce serait l'idéal. Pour le risque d'hypoglycémie, le risque est très faible. En revanche, le risque est surtout que vous arriviez affamée chez vous le soir et que vous ne fassiez une compulsion. Tenez-moi au courant. JP
04/07/2012 (19:21) Vienne Comment raccrocher lorsque qu'on a interrompu le programmme pendant 2 à 3 mois ? Peut on bénéficier d'un conseil du coach à ce sujet ? Bonjour Vienne, Si vous êtes perdue, revenez au fondamentaux : la faim et la dégustation. Le coach pourra vous guider pour continuer. Il n'est pas rare de laisser le programme de côté pendant quelques temps. Ce que vous avez appris n'est pas perdu. Bon courage. JP
04/07/2012 (19:22) Marie-G. J'ai compris, merci. Et alors à ce moment-là, pourrais-je manger plus de trois fois dans la journée si j'en ressens le besoin en mangeant léger à chaque fois ? Ce qui revient à fractionner les repas non ? Exactement, le nombre de repas n'entre pas en ligne de compte.
04/07/2012 (19:24) maudou Bonsoir, on m a souvent dit que lorsque l'on mangeait à sa faim ni plus ni moins certes on ne grossissait pas mais que on préservait notre masse graisseuse? J'epsère que c'est pas totalement vrai? J'espère que non! C'est même totalement faux. La faim et la satiété sont des sensations qui ont pour fonction de nous ramener et nous maintenir à notre poids d'équilibre. Toutes les personnes qui se trouvent au-dessus de leur poids d'équilibre peuvent espérer maigrir en respectant leur faim.
04/07/2012 (19:24) Marie-G. Super ! Ca me va ! Merci beaucoup beaucoup. Bonne soirée, MarieG Bonne soirée.
04/07/2012 (19:25) Vienne Je constate que le programme nécessite une grande disponibilité de temps et ne me sens capable de le suivre que lorsque je suis moins pressurisée. Le problème est que les moments où je suis sous pression sont aussi les moments où je compense en mangeant. La solution est sans doute de limiter le stress quand on le peut, mais en dehors de cela, y a t-il des activités à privilégier si l'on ne peut tout faire dans le programme? Il est vrai que le programme demande un vrai investissement en temps. Mais vous pouvez le faire à votre rythme. En l'adaptant à vos contrainte de travail. Rappelez-vous qu'il vaut mieux faire un peu que rien. Il serait important de cerner les points à travailler en priorité dans le programme : la restriction ou les EME. Vous pouvez contacter le coach pour en discuter avec elle. JP
04/07/2012 (19:25) catou Que veut dire EME ? Je suis inscrite depuis samedi dernier... Catou Envie de Manger Émotionnelle. Vous en entendrez beaucoup parlé. Bonne soirée et bienvenue parmi nous.
04/07/2012 (19:26) sylphide2cressy Une question quand-même. J'ai ressentie des nausées aujourdhui après le repas, comme si j'avais trop mangé mais ce n'était pas le cas. Est-ce courant ? Ce n'est pas normal. Vous avez peut-être des troubles digestifs. Il faut surveiller ce que ça devient.
04/07/2012 (19:28) Vienne Je ne me sens disponible pour suivre le programme que lorsque ma charge de travail s'allège. En effet, en période de travail, mes soirées sont gâchées, je rentre épuisée et compense en mangeant ou en m'affalant devant la télé. A vrai dire, la question est de savoir comment gérer mieux cette fatigue (plus psychologique que physique) et ne pas être en état de sidération tous les soirs. Je comprends. C'est bien souvent le cas. Nous avons une partie du programme qui s'intitule "comment gérer les fins de journée". Je crois qu'il est fait pour vous.
04/07/2012 (19:29) JPZ Je vous remercie tous de votre participation et à très bientôt.
Haut de page 
X