Après un mois - 22082012

ClaireRockLobster.
Abonné

Tout d'abord bonjour à toutes.

Je prends la plume (ou plutôt les touches) pour vous faire partager un premier bilan de mon aventure Linecoaching.

Je suis inscrite depuis un peu plus d'un mois et je dois dire que l'expérience est vraiment très positive, beaucoup plus concluante que ce que j'avais imaginé. Du point de vue du poids, c'est plutôt pas mal du tout (en gros, -1.5 kg, et sans régime, c'est plutôt incroyable) et surtout en ce que cette méthode m'a apporté en séreinité, c'est assez fou.

Au moment où je me suis inscrite, j'étais un peu dans une sale phase niveau poids, j'avais pris quelques kilos ces derniers mois et j'avais l'impression que mon poids devenait de plus en plus hors de contrôle, et surtout, ma gestion de mon alimentation devenait complètement anarchique (en gros je commençais un nouveau régime tous les matins en mode "allez, cette fois c'est la bonne, aujourd'hui est un nouveau jour") et le soir, je me couchais désespérée et écoeurée (au sens propre comme au figuré).

Tout ça pour dire, ça allait pas fort et surtout j'étais effrayée de voir que je perdais le contrôle. L'image qui me vient est celle des oscillations d'un pendule : quand ma façon de m'alimenter est correcte, le pendule est immobile, ou avec de faibles oscillations, et quand ça va pas, les oscillations se font de plus en plus amples (bon c'est peut-être étrange, comme image, en fait...)

Bon bref, et donc j'étais à deux doigts de me (re)lancer dans les protéines de notre cher Dukan quand une copine m'a parlé de cette méthode. Et voilà comment j'ai réussi à diminuer l'amplitude de mes oscillations, voire à immobiliser tout à fait mon "pendule" alimentaire.

Je suis bien consciente qu'il ne faut pas crier victoire trop vite, mais je m'aperçois que cette méthode m'influence énormément dans ma façon de considérer mon alimentation, et même plus que ça. Quelques exemples de ce que cette méthode m'a fait réaliser :

- quand on a faim on mange ; quand on n'a pas faim, on mange pas (oui oui, incroyable mais vrai)

- je peux sauter le petit déjeuner et le déjeuner et y survivre

- se peser tous les jours, c'est vraiment le pire truc au monde (c'est ce que je faisais jusque là, et finalement, mon humeur de la journée était quasi assujettie au chiffre que je lisais sur la balance)

- on peut manger absolument de tout si on a faim

- on peut craquer, on va pas prendre 30 kilos parce qu'on s'est laché sur le pot d'Haag*** ou le sauciflard

-  une leçon que j'essaie maintenant d'appliquer à mon alimentation et à ma vie en général : CE SONT LES PETITS RUISSEAUX QUI FONT LES GRANDES RIVIERES. Ca fait par exemple des mois que je me dis régulièrement "allez, demain matin, tu vas courir" et la perspective de courir 45 minutes me décourageait d'avance, même si le jogging est une activité que je pratique avec plaisir. Parce qu'apparemment, courir moins de 40 min, en gros, ça sert à rien. Bon. Finalement, je me suis dit ce matin que le temps importait peu, le tout c'était de le faire. Et je l'ai fait. Un ptit quart d'heure, mais c'est mieux que rien ! Bon, c'est très anecdotique, mais en même temps révélateur de mes nouvelles habitudes et de ma nouvelle façon d'envisager les choses.

- et surtout, je pensais auparavant que mon objectif était de peser X kilos. En faisant cette méthode, j'ai réalisé que ce que je voulais, ce n'étais pas un certain poids, mais un poids qui me permettrait de ne plus accorder autant d'attention, de temps, d'énergie à mon alimentation et à mon poids.

Ok, bon, j'ai raconté ma vie, désolée de m'être autant étalée...! Tout ça pour dire, ce n'est qu'un début, il y aura surement des moments moins émerveillés, mais pour le moment, je ne vois que du positif.

Claire

Commentaires

Isana.
Abonné

Bonjour ClaireRockLobster :-) !

Très chouette post, et tu as bien raison d'être contente et optimiste !  Je pense que tu as tout compris, tout en faisant preuve de lucidité :-).  Que te dire de plus, si ce n'est "continue comme ça" ;-).

Bonne continuation dans ton programme :-) !

Marie-Paule.
Abonné

Bonjour, et bravo, tu es tout à fait dans la philosophie du programme, tu ne peux que te faire du bien en pratiquant comme ça, et au final, c'est quand même ce qui compte ! Profite bien de tes nouveaux acquis pour te faire du bien tout en te faisant plaisir, et les jours plus durs, viens donc te relire, ça te reboostera !

AguaMaria
Marraine

Bonjour Claire,

Je vois que comme moi au début, la fin de la restriction te fait un bien énorme.

Comme tu as raison de faire du sport pour 15 minutes, si c'est ce dont tu as envie. La pression de tout faire "comme il se doit" nous pèse tellement parfois. Pour ma part, au début j'avais même tout arrêté (alors que j'en faisais tous les jours) parce que cela me gardait en restriction. C'est à dire que je faisais du sport uniquement pour maigrir et par obligation.

Et vive les petits ruisseaux qui font les grandes rivières!

Bonne route!

moufouette.
Abonné

merci pour ton message tres encouragent !!!! je viens de m'inscrire et je sens que cette methode est la bonne !!! comme toi, j'ai failli replonger dans Dukan..............et nan, cette fois je me suis pas laissée avoir !!

Pour le jooging, dis toi que 15mn ça sert pas a rien, bien au contraire !!! personne n'est capable de faire 45mn de footing dés le 1er jour. Il faut bien commencer doucement donc 15mn, puis 20 puis 22 etc et un jour (rapidement tu verras) tu pourras courir 45mn-1h sans probleme !!!

je suis une adepte du jogging, je sais de quoi je parle ! j'étais antisport jusqu'a ce jour de mai 2009 et le jour ou j'ai essayé, je ne me suis jamais arreté. Et j'ai commencé par 10mn.

odix33.
Abonné

Bon et bien moi ça fait aussi un mois et le bilan est catastrophique!

alors de lire ton post me redonne du courage pour relancer le programme

je me suis reconnue dans tes mots et dans le pendule!

idem ts les matins remplis de motivations et les soirs remplis de désespoir!

idem pour le sport 1h de cardio ou rien.... et du coup et bien RIEN!

et c'est pour tout pareil!

je suis à bout de tout ça!

qu'est ce qui va me donner le déclic?

voila mon avis et j'aimerais vos conseils: dans le programme LN j'ai fait lles exercice suivants: le carnet alimentaire, la pleine conscience, les EME, tout cela c bien passé j'arrive à comprendre pourquoi je mange, reconnaitre les EME etc... mais je n'arrive pas à savoir si j'ai faim et surtout lorsque je commence à craquer c sans fin (et sans faim!)

alors je pensais prendre un virage tt de suite et tester justement la vraie faim: sauter des repas pour attendre la vraie faim! en plus ça reposera mon système digestif qui souffre aussi!

qu'en pensez vous?

par exemple ce soir, vu que j'ai fait un bon gouter!, je ne dine pas et j'attends la big faim?

merci de vos aides

christelle

Marie-Paule.
Abonné

Je perçois comme un ras-le-bol et aussi une petite envie de te "punir", de te "booster", qui ne va pas t'aider.  Je te conseillerais plutôt d'être trrrrrrrrrrrrrès gentille avec toi, c'est ce dont tu as le plus besoin... tes habitudes alimentaires ne se sont pas construites en un jour, il te faudra longtemps pour les déconstruire et en reconstruire d'autres.  Forcer le truc ne va t'amener que des EME de plus.  Dis-toi que tu es en apprentissage, il y a des choses que tu observes, c'est bien, contre lesquelles tu ne sais encore rien faire, penses-tu, mais en être consciente, c'est déjà une étape, le reste viendra si tu te laisses guider.  Ne précipite rien et accepte pour le moment d'être dans la confiture... ou la déconfiture... voilà 5 mois que je suis sur LC et je viens seulement de commencer à perdre du poids, en douceur et sans forcer, sans avoir faim, en me faisant plaisir... ça vaut le coup d'attendre, non ?  Les exercices sont progressifs, ce n'est pas pour rien !

Je sais qu'on est dans le "tout ou rien", mais ça aussi il faut le désapprendre, et il faut y mettre de la patience et de la bienveillance.  Quand on a une jambe cassée, on ne se dit pas qu'on va se réparer plus vite, on attend que le corps fasse le travail.  Ici, c'est notre système de régulation qui est cassé, ce sont des mécanismes très fins, inconscients, très sensibles et il faut leur laisser le temps de se réparer.  Tu verras, dans quelques semaines, tu n'auras plus d'EME, tu seras cap de manger 2 chips ou 1 carré de chocolat, et tu oublieras le pot de Nutella parce que tu auras une folle envie de raisin....

Tu as fait un bon goûter, laisse revenir une faim moyenne (la big faim fait manger trop) et mange tranquillement sans te culpabiliser.  Bientôt tu vas avoir des exercices pour apprendre comment toi, tu ressens ta faim et ta satiété et là, tu seras protégée par ta faim : tu ne grossiras plus. Ensuite tu apprendras à ajuster au mieux tes portions, à supporter l'inconfort d'une faim jusqu'au repas suivant et tu commenceras à perdre du poids.

Donne-toi ce cadeau de quelques mois pour ne plus jamais avoir de problèmes avec la nourriture !

AguaMaria
Marraine

J'appuie Marie-Paule.... Trèeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee gentille avec toi-même...et du temps. Comment on dit? Rome ne s'est pas construit en un jour...

Mais si tu trépignes à l'idée de faire les exercices sur la faim, je te suggère d'en parler à ton coach. Parfois, ils ajustent les étapes à nos besoins qui n'étaient pas forcément apparus dans notre bilan automatisé, lequel détermine un peu les étapes qui nous sont proposées. Mais s'ils croient que c'est la meilleure chose pour toi, ils te le diront...

Bonne route :-)

mistigri.
Abonné

Je suis encore dans l'étape sur les EME, mais j'ai l'impression que quand je mange, je commence à avoir plus de plaisir qu'avant.

Quelques fois je prends un réconfort dans la nourriture, mais après avoir pris un espace de respiration, et en m'interrogeant sur mes sensations : est-ce que je suis plus détendue après l'espace de respiration?... En général, oui, donc je décide d'attendre encore un peu et de ne pas manger...mais au bout d'un moment, si l'EME recommence.... nouvel espace de respiration... nouvelle prise de décision par rapport à mon état émotionnel... aujourd'hui, je me suis réconfortée avec une pêche plate....et le réconfort était meilleur qu'avec  les  biscuits au chocolat choisis hier.....je les ai trouvés trop sucrés. Quelques fois, je n'ai pas à me réconforter car l'EME a disparu. Il y a aussi les promenades dans la nature, qui font tellement de bien....

Je ne sais pas toujours si j'ai vraiment faim au moment des repas, mais c'est déjà bien de se poser la question, avant je ne me la posais pas. Et comme j'ai plus de plaisir, peut-être que c'est parce que j'ai faim ....

Il y a quelques fois (récemment) des pensées joyeuses pendant les exercices de RPC, alors que jusqu'à présent, mes pensées étaient un peu obsessionnelles... Les petits moments de calme après les exercices..... 

Il y a les formidables rencontres dans les forums...en particulier dans "les peurs de maigrir"

 

Il y a aussi des moments de doute....la balance qui ne monte plus, mais ne descend que de quelques centaines de grammes.  J'ai encore du chemin à faire pour vraiment intégrer que ce n'est pas ça le plus important . Ce qui est certain, c'est que je n'ai plus envie d'entendre parler de régime...mais j'aimerais quand même bien avoir un résultat mesurable en chiffre..... (enfin je veux tout....quoi !)

 

Au bout d'un mois, cela fait beaucoup de choses....

AguaMaria
Marraine

Bravo Mistigri,

Tu commences à éprouver du plaisir à écouter les besoins de ton corps.

Reste centrée sur ces éléments positifs plutôt que sur ta balance.... Ton corps a probalbement besoin de s'ajuster, d'arrêter d'avoir peur que tu veuilles le priver de quelque chose.

La balance a tendande à nous stresser et à nous décourager. Il y a quelques témoins de ça sur le site :-).

Éventuellement,  le respect de la faim à plus long terme nous permet réellement de ressentir un état de plénitude, sans l'effet de trop plein, de dégoût ou d'échec. Les obsessions diminuent, on se sent mieux... Et on ne prend pas de poids.

Le temps nous dira pour le reste... mais tu as raison on voudrait tout tout de suite... :-)

Courage et patiente!

AguaMaria

natvil.
Abonné

bonjour Clair, je suis inscrite sur LC depuis 1 semaine. En lisant ce que tu as écris, je me reconnais tout à fait. En ce moment j'ai bcp de mal à croire que je vais perdre du poids, mais je sais que si je mange que ce dont j'ai besoin, je perdrai systématiquement du poids. Comment as-tu fais pour controler tes EME ? Est-ce que tu te pèses régulièrement ?

izabelle
Animatrice forum

coucou natvil,

comme le message de Claire date d'il y a presque 1 an, je ne sais pas si elle est toujours dans le coin....

pour les EME, pour ma part, j'ai appris pas tellement à les contrôler, mais plutôt les accueillir, les dédramatiser, et ne plus en avoir peur

j'ai appris parfois que je pouvais avoir envie de manger et ne pas le faire, aussi, simplement, en restant connectée à moi-même, sans lutter, mais juste en accueillant ce qui arrive, même si c'est inconfortable

tu as fait l'étape de l'EME-Zen?

natvil.
Abonné

Je suis désolée de te répondre si tard, en fait j'ai replongée dans un régime hypocalorique pendant une semaine. Et je m'aperçois et oui encore que ce n'est pas possible de se priver comme ça. l'EME ZEN, je ne l'ai pas encore faite, mais je vais m'y mettre. Tu penses que c'est vraiment efficace ?

Haut de page 
X