c'est la cata!!! - 13022013

kachia.
Abonné

bjr; j'ai vraiment besoin d'aide;je doute, je ne sais pas comment m'yprendre pour m'écouter,me faire confiance.

je perds pied et conséquence: je mange!!!!

merci de vos 1ers conseils pour une débutante pas fière!

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

florilège si c'est trop long 10 minutes, tu peux en faire 5, voire trois

des fois ne serait-ce que se concentrer sur sa respiration pendant 10 respirations fait déjà une grande différence sur notre impulsivité alimentaire

ce qui nous coute,dans cette activité, c'est souvent de devoir se confronter à soi-même, son état intérieur, et on a souvent l'habitude de fuir en mangeant

alors juste une minute, quelques secondes, une "météo intérieure" pour ne pas faire trop durer dans un premier temps parce que OUI c'est difficile de se confronter à soi-même au début

ensuite cela devient facile, je te rassure, et on peut très bien en faire moins de 10 minutes, le tout est de le faire régulièrement

courage!

Lyphaé.
Abonné

Oui, pas besoin de dix minutes, en tout cas pour moi deux-trois suffisent largement.

florilège.
Abonné

Ah d'accord! je croyais qu'il fallait impérativement en passer par une durée de dix minutes, et je trouvais que c'était fort long. Je vais donc essayer de le faire un petit peu avant chaque repas.

Depuis ce matin, je déprime. J'ai essayé quelques habits d'été, mais je dois me rendre à l'évidence: je n'ai pas minci... Et si vous êtes comme moi, vous avez forcément quelques habits que vous gardez dans votre armoire "au cas où...", mais rien ne se passe... Pourtant je ne suis pas exigeante: je me fiche du nombre affiché sur la balance (d'ailleurs je ne me pèse pas), je voudrais juste perdre une taille... et me laisser toute l'année prochaine pour perdre la deuxième taille que j'ai de trop... Je ne serais toujours pas mince, mais au moins je pourrais m'habiller dans ce pays hyper raciste anti-gros(sse) qu'est la France... 

Avec des copines on se disait qu'il faudrait quand même faire une pétition, quelquechose pour secouer le prêt-à-porter en France, parce que quand même ce n'est pas parce qu'on est ronde qu'on doit se priver de mode. On ne peut trouver que dans des ensignes populaires (tissus de mauvaise qualité, souvent mal coupés) ou dans des magasins chers, mais vieillots. En Angleterre, en Allemagne les femmes n'ont pas ce problème!

allez, je coupe court à cette mauvaise humeur, je vais planter mon basilic.

florilège.
Abonné

Ah d'accord! je croyais qu'il fallait impérativement en passer par une durée de dix minutes, et je trouvais que c'était fort long. Je vais donc essayer de le faire un petit peu avant chaque repas.

Depuis ce matin, je déprime. J'ai essayé quelques habits d'été, mais je dois me rendre à l'évidence: je n'ai pas minci... Et si vous êtes comme moi, vous avez forcément quelques habits que vous gardez dans votre armoire "au cas où...", mais rien ne se passe... Pourtant je ne suis pas exigeante: je me fiche du nombre affiché sur la balance (d'ailleurs je ne me pèse pas), je voudrais juste perdre une taille... et me laisser toute l'année prochaine pour perdre la deuxième taille que j'ai de trop... Je ne serais toujours pas mince, mais au moins je pourrais m'habiller dans ce pays hyper raciste anti-gros(sse) qu'est la France... 

Avec des copines on se disait qu'il faudrait quand même faire une pétition, quelquechose pour secouer le prêt-à-porter en France, parce que quand même ce n'est pas parce qu'on est ronde qu'on doit se priver de mode. On ne peut trouver que dans des ensignes populaires (tissus de mauvaise qualité, souvent mal coupés) ou dans des magasins chers, mais vieillots. En Angleterre, en Allemagne les femmes n'ont pas ce problème!

allez, je coupe court à cette mauvaise humeur, je vais planter mon basilic.

lorraine
Marraine

[quote=florilège]

Ah d'accord! je croyais qu'il fallait impérativement en passer par une durée de dix minutes, et je trouvais que c'était fort long. Je vais donc essayer de le faire un petit peu avant chaque repas.

Depuis ce matin, je déprime. J'ai essayé quelques habits d'été, mais je dois me rendre à l'évidence: je n'ai pas minci... Et si vous êtes comme moi, vous avez forcément quelques habits que vous gardez dans votre armoire "au cas où...", mais rien ne se passe... Pourtant je ne suis pas exigeante: je me fiche du nombre affiché sur la balance (d'ailleurs je ne me pèse pas), je voudrais juste perdre une taille... et me laisser toute l'année prochaine pour perdre la deuxième taille que j'ai de trop... Je ne serais toujours pas mince, mais au moins je pourrais m'habiller dans ce pays hyper raciste anti-gros(sse) qu'est la France... 

Avec des copines on se disait qu'il faudrait quand même faire une pétition, quelquechose pour secouer le prêt-à-porter en France, parce que quand même ce n'est pas parce qu'on est ronde qu'on doit se priver de mode. On ne peut trouver que dans des ensignes populaires (tissus de mauvaise qualité, souvent mal coupés) ou dans des magasins chers, mais vieillots. En Angleterre, en Allemagne les femmes n'ont pas ce problème!

allez, je coupe court à cette mauvaise humeur, je vais planter mon basilic.

[/quote]

J'ai fini par donner les habits 2 tailles en dessous (au bout de...4 ans...) C'a m'a soulagé, j'ai réalisé que je passais à autre chose C'est au moment où je commençais à m'accepter mieux avec mes rondeurs.

Je te comprends par rapport aux tailles. Je ne sais pas qu'elle est la tienne mais c'est vrai qu'en boutique pas trop chère ça s'arrête au 48 (ou taille 5 ou 6). Je me demande si dans la dernière rubrique du forum, il n'y a pas un fil sur des conseils//magasins de fringues.

Allez, moi je retourne à l'arrachage des mauvaises herbes autour de mes rosiers....Profitons il fait soleil

Frunobulax.
Abonné

Les habits trop petits gardés dans le placard, je connais bien ! Pareil que vous, j'ai eu l'impression de me libérer quand je m'en suis séparée, même ce petit pantalon noir avec les côtés en dentelle (que je pourrais d'ailleurs remettre aujourd'hui, mais le passé est le passé wink)

Il est dangereux, voire dévastateur de se mettre dans un état de "stand by", et c'est une belle preuve de respect de soi que de s'acheter des habits qui nous vont bien. 

J'ai repris un tout petit peu de poids ces derniers temps, d'où mon incription ici et mon "recadrage" avec une méthode que je connais bien.

Franne67.
Abonné
Hello Kachia En fait je crois qu'il faut que tu acceptes de te laisser porter par la méthode pour retrouver des sensations justes. Laisser du temps au temps et surtout cesser de culpabiliser... La méthode Dukan c'est un tir à boulet rouge sur le bon sens. Ça fonctionne mais à quel prix ! Accepte simplement de revenir sur le retour aux sources. Quand la nourriture était un moyen de faire fonctionner ton corps, de manière agréable et pas un ennemi obsessionnel. Quelque chose de sournois qui te tente pour mieux te ridiculiser. Bon courage....
lorraine
Marraine

Frunobulax écrit : Il est dangereux, voire dévastateur de se mettre dans un état de "stand by", et c'est une belle preuve de respect de soi que de s'acheter des habits qui nous vont bien.

 

Tout à fait d'accord avec toi.....

Mais desfois il faut un peu de temps pour y arriver....Par exemple pour moi, cela a mis quelques  années

Se respecter, s'aimer passent desfois par un apprentissage

Parfois aussi il y a une période où on bute sur les kilos en trop...On en fait une fixation. On ne comprend pas toujours tout de suite que pour changer il convient d'accepter la situation actuelle.

Et puis aussi, comme l'a dit Florilège ,  trouver des habits sympas qui nous vont bien à prix correct, pas toujours aisé.

 

AH! pour les conseils achats conférer la rubrique "mon corps et moi" la dernière sur le forum dans "astuces vêtements"

florilège.
Abonné

Et puis même quand on a décidé de s'accepter, il y  des jours avec et des jours sans!

Lorraine, tu t'es fait attaquer par tes rosiers,toi aussi? J'ai l'impression de m'être battue avec des chats sauvages!

Pffff .... n'empêche que le plus dur, pour moi, c'est d'arriver à m'arrêter de manger....

florilège.
Abonné

Et puis même quand on a décidé de s'accepter, il y  des jours avec et des jours sans!

Lorraine, tu t'es fait attaquer par tes rosiers,toi aussi? J'ai l'impression de m'être battue avec des chats sauvages!

Pffff .... n'empêche que le plus dur, pour moi, c'est d'arriver à m'arrêter de manger....

lorraine
Marraine

[quote=florilège]

Et puis même quand on a décidé de s'accepter, il y  des jours avec et des jours sans!

Lorraine, tu t'es fait attaquer par tes rosiers,toi aussi? J'ai l'impression de m'être battue avec des chats sauvages!

Pffff .... n'empêche que le plus dur, pour moi, c'est d'arriver à m'arrêter de manger....

 

Non, les rosiers ne m'ont pas attaquée....OUF !.Le mauvaises ne se trouvaient qu'au niveau des pieds alors ça va....wink

 

Pourquoi ? tu ne sens pas la sasiété ? Tu la sens et tu la dépasses par gourmandise, habitude etc (autrement dit ce serait une  EME) ? Essaie de (te) répondre à ces questions...

Ca aussi c'est un apprentissage et il y a plein de trucs pour aider : en vrac : prendre une assiette plus petite pour manger moins, se lever de table tout de suite, manger lentement pour bien percevoir le plaisir de manger qi s'en va, commencer  manger avec une bonne faim (pour pouvoir sentir la sasiété) etc

Dans le parcours alimentaire, également, il y a des étapes prévues (fractionnment, dégustation d'aliments caloriques....)

Tu peux aller voir du côté du fil sur la sasiété (ds expériences du programme) par exemple

Bon courage

[/quote]

florilège.
Abonné

Vouiii

merci lorraine!

je viens de commencer l'étape de la dégustation: marrant comme c'est plaisant et surprenant comme résultat. J'en déduis que mon problème vient de la rapidité d'ingestion, puisque j'ai mis plus d'un quart d'heure à manger ma popomme alors que d'hab je la croque en trois bouchées.

Mais tu as raison, tout tourne autour de la satiété. Je pense que je deviens mince le jour où je me branche un mégaphone sur cette sensation de satiété! 

 

lorraine
Marraine

C'est vraiment une sensation difficile pour les grosses mangeuses que nous sommes....

Mais si tu t'observes bien pendant la l'étape dégustation tu arriveras à la repérer, "comment petit  petit dame faim s'en va pour laisser la place à dame sasiété"

Moi je me régale d'avance de la pomme d'amour que je m'achèterai à la prochaine fête foraine et que je mangerai en dessert (expérience de l'an passé = 45 mn  1h pour la manger....)

Bonne soirée Florilège et tout le monde

kachia.
Abonné

salut les filles

merci Izabelle et Liphaé sur vos précisions concernant la durée de ces RPC/ EME avant prise alimentaire; c'est vrai que je baissais les bras parce que je me disais que je n'avais pas le temps de m'arrêter 10 min!

merci à toutes pour vos témoignages réguliers!

je viens de passer 3 jours (non consécutifs!!!) avec le bodyscan que je découvrais, 20 min c'est très long aussi!!!

je fuis certaines parties de mon corps qui me gênent et que je refoule, dur dur!

voilà, je vais maitenant tenter de retarder mes envies avec une courte séance de respiration "zen"!

à toutes, bon courage, j'apprécie vraiment de lire vos remarques, votre expérience,

@ plus et bonne journée

kachia.
Abonné

aïe aïe aïe!!!

j'ai pourtant bien commencé mon repas de midi avec des petites portions des 2 plats que j'avais préparés; j'ai dérapé avec le fromage et le pain!

j'ai rajouté à cet "echec" un surplus de chocolat que j'ai "presque" pris le temps d'apprécier...

c'est comme si j'avais toutes les clés en main pour m'en sortir et que je ne sais pas quoi en faire!?

Patience
Marraine

Ce n'est pas facile de tout réussir d'un coup... voire même impossible !

Alors je trouve que c'est déjà bien d'avoir réussi à apprécier comme il se doit tes deux premiers plats !

La prochaine fois, tu arriveras peut-être à apprécier tes deux premiers plats + ton fromage. Ou alors tu apprécieras ton premier plat et pas le deuxième, mais tu dégusteras ton fromage... Bref, il y en a, des possibilités !

Moi je te dis bravo pour les deux plats en tout cas ! Il n'y a plus qu'à attendre la prochaine faim, maintenant...

Courage, courage !

florilège.
Abonné

Hé, Kachia, tu te serais pas mise en restriction cognitive, par hasard? 

tu culpabilises à mort à chaque prise alimentaire et en plus tu focalises sur les aliments traditionnellement interdits ou limités et là tu dis que tu dépasses ton besoin. C'est peut-être vrai, mais peut-être n'as-tu pas assez mangé auparavant parce que tu restes au régime dans ta tête? Tu ne confondrais pas limitation des quantités avec régime? Si Lc te fait limiter tes quantités, c'est une conséquence, tu ne dois pas chercher à volontairement les limiter, sinon, tu es en restriction. C'est parce que tu sens que tu n'as plus faim que tu t'arrêtes, pas parce que tu juges que tu as trop mangé, et de n'importe quoi.

Peut-être es-tu trop pressée de mincir?

A mon avis, cette méthode ne marche que si on ne la prend pas pour un moyen de mincir, mais plutôt pour se réconcilier avec son assiette. Et sa tête! La perte de poids est un effet collatéral, si j'ose dire. Qu'en pensent les expertes? Je me plante, là?

Bon, tu as mangé du fromage, du pain, du chocolat. Et Alors? Si tu avais peu mangé auparavant, quel est le problème? Ce sont  des aliments comme les autres, qui apportent beaucoup de nutriments essentiels à ton organisme. C'est bien mieux que d'engloutir quatre Taillefine (beuh, j'ai jamais aimé ça), et en plus tu pourras certainement zapper le goûter (va faire un tour aux morilles à quatre heures, tu éviteras de manger par tentation) parce que tu n'auras pas encore faim. 

J'ai mangé l'autre jour un paquet de speculoos  (cereal à l'épeautre, une tuerie: je vais apprendre à les faire moi, maintenant) : mais j'avais mangé à midi seulement de la salade et deux-trois bricoles, un vrai repas de régime dont j'étais fière! et le matin, rien du tout (expérience de la dégustation avec faim) ; et ben après mes speculoos, pas faim du tout, même le soir. J'ai fait mon expérience de la dégustation sans faim et hop! fin du repas! 

Et je me suis REGALEE!

C'est ça qui est beau avec LC: tu ne manges que ce que tu aimes... toute la vie! et en plus, comme tu cultives ta faim, tu décuples le goût des aliments que tu aimes... Et puisque tu as le droit de manger ce que tu aimes, pourquoi en manger tant, se dira un jour ton petit corps chéri? Et là, un jour, tu te mettras à manger moins.

Enfin, c'est comme ça que je vois l'affaire. J'en réfère aux expertes...

Cela dit, c'est un apprentissage; mais l'idée de se régaler toute la vie est quand même chouette, non?

 

izabelle
Animatrice forum

comme dit Patience, il faut le temps.....

au début c'est un peu difficile de manger les aliments autrefois "tabous" en toute sérénité, donc c'est normal

il y a une étape du programme où justement on fait cet exercice, c'est dans 'satisfaction aimentaire"  pour apprendre justement à pouvoir consommer ces aliments et pouvoir s'arrêter quand notre corps dit "stop"

c'est vrai que c'est important de ne pas penser comme un régime mais plutôt une réconciliation avec la nourriture ET avec son corps (ses sensations alimentaires, notamment, tellement malmenées par les régimes)

c'est vrai que la dégustation est une clé essentielle, tu as raison florilège

alors kachia laisse-toi le temps, déguste quand tu as faim, ce dont tu as envie

et ensuite la plupart du temps essaie de t'arrêter quand tu n'as plus faim, si une fois ou l'autre tu dépasses ce n'est pas grave du moment qu'ensuite tu attends d'avoir à nouveau faim pour manger

bon courage

kachia.
Abonné

ok les filles, bonsoir à toutes

pour tout vous dire, je ne crois pas vraiment avoir d'aliments "tabous", j'ai compris cela, je ne sais pas si je l'ai assimilé, mais bon!?

je sais que ce passé de régime m'influence; mais si j'ai limité mes portions à un repas, c'est que je voulais avoir faim pour pouvoir goûter de tout! je m'étais concocté de bons petits plats à partager.

mon pb, c'est que je sens pas la satiété sauf qd j'ai le ventre plein, mais c'est trop!!!

florilège.
Abonné

Tchin-tchin!

tout pareil que toi!

et en plus ce soir je fairs EME de phôôôôlie, parce que boulot par-dessus la tête et revoili-revoilà le vieille et hideuse Culpabilité au chef branlant et au nez crochu, les mains noueuses et sèches, qui me prend à la gorge.... Alors je résiste à coup de petits gâteaux secs.... mais demain j'ai une moche journée trop longue et pluvieuse, je suis TRIIIIIIISTE

HA NON! Ce week-end il fait beau, on va courir et faire du vélo, et réduire en petits papiers froissés la vieille Culpabilité à l'haleine nauséabonde!

Tant pis pour ce que j'ai avalé ce soir, on corrigera le tir demain matin.

bonne nuit les filles je retourne au boulot

Biche.
Abonné
Bonjour Florilège La mode Ben oui elle existe...chez nous en tous cas, je suis belge.....n'y a t il pas de magasin Paprika en France? C'est une chaîne de magasin qui font partie de Cassis' Ils ont des super chouettes vêtements a des prix raisonnables et toutes sortes de modèles modes et pour les grandes tailles , cela commence au 44 et ils ont 6 tailles.
florilège.
Abonné

Et ben voilà, les belges ont out compris, et en particulier que ce régime de terreur qui pèse en france sur les femmes pulpeuses est voué à l'impasse. Non, pas de magasin paprika en france, et je dirais même plus que quand une enseigne allemande pose ses valises dans les deux villes les plus proches de chez moi, les 3XL, les t.35 et les 46 disparaissent! Je pense notamment à la marque Esprit, qui a l'avantage de coller au plus près à l'air du temps, où je peux m'habiller en ligne (bon, je renvoie beaucoup, hein.... En même temps les frais de port n'existent pas --ou plutôt ne sont pas visibles, on sait bien qu'on paie un service!) mais dont les magasins réels sont dépourvus de vêtements dans ma taille! Comme si les savoyardes ne montaient jamais au-dessus du 44! N'importe quoi! Alors quand on en est réduite à aller s'habiller chez Kiabi, c'est que le choix est mince, lui!  et Un jour ailleurs c'est mémééééééééée!

Il y a une vraie demande, et si j'en juge par le nombre de jeunes filles qui consomment des bonbecs un peu partout autour de moi, elle se maintiendra...

Biche.
Abonné
Tu peux aussi commander en ligne via le site www.paprika-shopping.be Non c'est pas parce qu'on est enveloppée qu'on a pas envié de mode....
kachia.
Abonné

bien parlé les filles

 je suis en train de réviser mes placards, je ne supporte plus de voir les 2/3 de mes vêtements qui ne me vont plus, "trop petits"!!!, j'ai besoin de printemps à ma taille et à la mode bien sûr!

je me suis aérée ce wkd, ça fait du bien , je constate que mes envies de manger sont forcément plus régulées quand je vais marcher, ou bouger. mais le retour à la maison  avec passage à la cuisine me laisse des tentations!

j'ai beau pratiquer la RPC ça ne fait que différer ma prise alimentaire, peut être en plus petite quantité, mais ce n'est pas toujours le cas.

bref, c'est pas gagné!

@ plus, sous le soleil et les bonnes idées pour se bouger.

florilège.
Abonné

On dirait que tu es moins désespérée qu'au début du post. Je dis ça parce que tu sembles admettre l'idée de virer tes habits trop petits, et que ton week-end paraît t'avoir boostée... Chouette! 

moi je me suis repesée samedi pour la première fois depuis six mois (j'ai fini l'étape 1: découverte de la faim; et on me demandait d'indiquer mon poids) et depuis, comme tu dis, c'est la cata: je déprime à mort. J'ai repris cinq kilos depuis le mois de novembre. Ce nombre tourne en boucle dans mon esprit et m'enlève du goût à tout ce que je fais. 

Du coup j'use mes runnings sur les pistes forestières et j'ai sorti mon vélo.... Mais hier j'ai fait une HENAURME faim, et tout le bénéfice du jogging a disparu dans les noisettes et le pain beurré (mes deux aliments fétiches), ce qui n'est pas non plus une solution. Sans compter que le sport avec vingt kilos de trop, ce n'est pas que du plaisir...

florilège.
Abonné

bon ben je me réponds à moi-même: chouette, j'ai killé mon kilo! A grand renfort de faim+ sport j'ai réussi à passer sous la dizaine maudite... maintenant je peux reprendre la dégustation....

Ouf, je v ais mieux, je suis vraiment passé par mille morts depuis cette pesée maudite. Promis, pas de pesée avant le 18 juin!

lorraine
Marraine

Coucou, j'fais pas de vélo j'suis pas aussi courageuse que toi.....mais alors desfois jai tellement le nez dans le guidon wink

Bonne reprise de dégustation (pas le basilic déjà ?smiley) et tiens ta promesse, hein , je vérifierai...wink

Bonne nuit

Lorraine

florilège.
Abonné

Heu, pour le basilic, c'est peut-être un peu tôt, c'est juste une plantule un peu malingre pour l'instant; et pour les fraises, je pourrais peut-être ajouter les pétales des fleurs à la salade d'endives: je suis en Savoie, hein, pas près d'une usine nucléaire ;) ....

Quant au vélo, j'en fais, mais pas comme mes copines "profilées" (ils disent "affûtées" par ici): je reste consciencieusement en bas de vallée: pas question de rouler à l'assaut du col du Glandon, même s'il n'est qu'à 20 km (de montée!!!!!!!!!!)!!!!!!! Je juge que c'est déjà suffisant si l'on considère la disproportion volumique entre la selle et ce qui doit reposer dessus. Voilà, tout est dit!

Ce week-end, je monte...; à Paris! Mon petit frère me loge dans son mouchoir de poche rue de Vaugirard, j'ai prévu de rentrer le ventre pendant trois jours et deux nuits! mais DEGUSTATION de sushis (je n'en ai jamais mangé de vrais, je n'ai goûté que ceux du rayon frais Casino ou Carrefour) prévue lundi soir: c'est la première fois que j'en mange des vrais, je vais faire un voeu, devinez lequel!

A bientôt, et venez donner des nouvelles (tes roses sont-elles déjà en bouton,  lorraine? je me languis....)

kachia.
Abonné

salut les filles

je constate que le moral est bon de votre côté, du mien aussi, si je fais abstraction de mes vêtements, de ma balance, de mon miroir trop grand dans la salle de bain.... de ces magazines qui affichent les tenues légères, bref, je suis au top!

Ici je découvre des outils qui commencent à m'aider mais pas à perdre du poids, ok, je recule l'objectif!!!!! je découvre des filles comme vous qui ont le sens de l'humour, du punch, des idées et des doutes comme moi, je peux en avoir.

alors même si ......si ......., je vous remercie beaucoup de dire vos bouts de chemin cahotiques parfois qui font écho aux miens.

bonne journée à vous sans le soleil pour ce wkd mais ça reviendra. pas de promenade au grand air pour aujourd'hui; on respire un bon coup, et on prend la vie comme elle vient!

vous voyez, je commence à philosopher, je plaisante!!!

@ plus

evanouna.
Abonné

Bonjour à toutes, 

Je suis inscrite sur LC depuis un peu plus d'1 mois et c'est la première fois que j'interviens sur un forum, une petite victoire pour moi, car je n'osais pas jusqu'à présent (peut-être aurait-il d'ailleurs fallu que je crée un nouveau sujet ? je ne voudrais pas polluer le sujet de kachia. N'hésitez  pas à me le dire.)

En fait, tout comme kachia il y a quelque temps, c'est la cata pour moi...sad 

Je n'y arrive pas... je n'arriver pas à appliquer comme il faut les principes du programme. Je fais les exercices (enfin, j'essaye, car je ne peux pas dire que je les fasse de façon très sérieuse) : j'ai rempli mon carnet découverte, celui sur les EME, j'ai essayé de faire quelques séances de RPC et de body scan (mais je ne suis pas très assidue), etc. Depuis hier, je suis à l'étape de l'EME zen, mais je ne l'ai pas utilisé une seule fois pour l'instant.

En fait, tant qu'il s'agit d'exercices d'observation (ex le carnet découverte) ça va, mais dès qu'il faut agir, mettre en application le programme, il n'y a plus personne ! Mais je ne suis pas étonnée, car j'ai toujours eu cette tendance. Vive la procrastination ! Je suis la reine !wink

A chaque fois qu'une envie de manger pointe le bout de son nez, j'ai bien en tête qu'il faudrait que je m'écoute et de voir si j'ai vraiment faim ou si je devrais arrêter de manger, mais rien à faire, à chaque fois je me dis :"Allez je me fais encore plaisir, je le ferai la prochaine fois".

je n'arrive pas à me faire à l'idée de devoir renoncer à mon seul vrai plaisir : la nourriture. C'est le seul aujourd'hui qui me fasse du bien, qui arrive à me rendre heureuse... même si à côté, c'est ce même plaisir me rend parfois mal. 

Pour avoir fait le programme il y a quelques années (qui m'avait permis de perdre 6 kg à l'époque), je sais que je suis en fait une petite mangeuse, et ça me frustre énormément. En suivant correctement le programme, je sais que je vais être de nouveau confrontée à ce constat, et pour moi c'est trop dur à accepter. Etre une petite mangeuse ? C'est trop triste et trop frustrant pour moi, que je ne veux pas m'y confronter.

Je suis perdue, je ne sais pas comment sortir de cette spirale infernale et forcément je me trouve nulle (j'ai encore du mal à être tolérante et bienveillante envers moi-même). Je lis vos échanges, j'en prends notes. A chaque fois, je me dis "mais oui bien sûr, c'est comme ça qu'il faut faire", tout me paraît évident. Je ressens alors comme un déclic, mais une fois face à la nourriture, toutes les bonnes résolutions ont disparu. J'aimerais tellement agir tant qu'il est encore temps et que ma prise de poids n'est pas trop importante. 

J'aurais tellement encore de choses à écrire, mais je vais m'arrêter là pour cette première fois (en tout cas ça fait du bien) ! J'espère que le fait de commencer à intervenir sur le forum va peut-être m'aider à avancer, que c'est là une première étape vers le changement.

Merci d'avance pour votre aide.

Bon après-midi. smiley

evanouna.
Abonné

Bonjour à toutes, 

Je suis inscrite sur LC depuis un peu plus d'1 mois et c'est la première fois que j'interviens sur un forum, une petite victoire pour moi, car je n'osais pas jusqu'à présent (peut-être aurait-il d'ailleurs fallu que je crée un nouveau sujet ? je ne voudrais pas polluer le sujet de kachia. N'hésitez  pas à me le dire.)

En fait, tout comme kachia il y a quelque temps, c'est la cata pour moi...sad 

Je n'y arrive pas... je n'arriver pas à appliquer comme il faut les principes du programme. Je fais les exercices (enfin, j'essaye, car je ne peux pas dire que je les fasse de façon très sérieuse) : j'ai rempli mon carnet découverte, celui sur les EME, j'ai essayé de faire quelques séances de RPC et de body scan (mais je ne suis pas très assidue), etc. Depuis hier, je suis à l'étape de l'EME zen, mais je ne l'ai pas utilisé une seule fois pour l'instant.

En fait, tant qu'il s'agit d'exercices d'observation (ex le carnet découverte) ça va, mais dès qu'il faut agir, mettre en application le programme, il n'y a plus personne ! Mais je ne suis pas étonnée, car j'ai toujours eu cette tendance. Vive la procrastination ! Je suis la reine !wink

A chaque fois qu'une envie de manger pointe le bout de son nez, j'ai bien en tête qu'il faudrait que je m'écoute et de voir si j'ai vraiment faim ou si je devrais arrêter de manger, mais rien à faire, à chaque fois je me dis :"Allez je me fais encore plaisir, je le ferai la prochaine fois".

je n'arrive pas à me faire à l'idée de devoir renoncer à mon seul vrai plaisir : la nourriture. C'est le seul aujourd'hui qui me fasse du bien, qui arrive à me rendre heureuse... même si à côté, c'est ce même plaisir me rend parfois mal. 

Pour avoir fait le programme il y a quelques années (qui m'avait permis de perdre 6 kg à l'époque), je sais que je suis en fait une petite mangeuse, et ça me frustre énormément. En suivant correctement le programme, je sais que je vais être de nouveau confrontée à ce constat, et pour moi c'est trop dur à accepter. Etre une petite mangeuse ? C'est trop triste et trop frustrant pour moi, que je ne veux pas m'y confronter.

Je suis perdue, je ne sais pas comment sortir de cette spirale infernale et forcément je me trouve nulle (j'ai encore du mal à être tolérante et bienveillante envers moi-même). Je lis vos échanges, j'en prends notes. A chaque fois, je me dis "mais oui bien sûr, c'est comme ça qu'il faut faire", tout me paraît évident. Je ressens alors comme un déclic, mais une fois face à la nourriture, toutes les bonnes résolutions ont disparu. J'aimerais tellement agir tant qu'il est encore temps et que ma prise de poids n'est pas trop importante. 

J'aurais tellement encore de choses à écrire, mais je vais m'arrêter là pour cette première fois (en tout cas ça fait du bien) ! J'espère que le fait de commencer à intervenir sur le forum va peut-être m'aider à avancer, que c'est là une première étape vers le changement.

Merci d'avance pour votre aide.

Bon après-midi. smiley

evanouna.
Abonné

oups... désolée pour ce double post

Lyphaé.
Abonné

Salut Evanouna,

Tu as bien fait de poster sur le forum, échanger sur ses difficultés aide vraiment à avancer !

Déjà, ce qui est super, c'est que quand tu as une envie de manger, tu penses au fait que tu devrais t'observer. Y penser, c'est déjà super parce que parfois on a tellement envie de manger qu'on ne pense absolument pas à s'arrêter. L'étape suivante (en tout cas c'est dans cet ordre-là que ça s'est passé pour moi), c'est d'y penser mais de ne pas y arriver (c'est là où tu en es apparemment). Et l'étape après, c'est y penser et le faire ! Donc tu vois, tu y es presque ;-) Dis-toi qu'il y aura une première fois, une première fois où plutôt que manger tu parviendras à t'arrêter, respirer un bon coup et faire une petite RPC. Juste trois minutes, le temps d'observer ce qui se passe en toi, ce qui te pousse à manger, le temps de te recentrer. Et ensuite, si tu le souhaites, tu pourras manger ! Il ne s'agit pas de s'en empêcher, au contraire ! Et puis, après cette première fois suivra une deuxième, puis une troisième, etc. Et petit à petit ça deviendra naturel !

Tu es petite mangeuse... Je comprends que ce soit difficile à accepter. Mais je pense que quand tu atteindras le bout du programme, tu auras tellement avancé et tellement appris que ce ne sera plus une souffrance. Si tu te "forces" à arrêter de manger quand tu n'as plus faim mais que tu n'en as pas envie, forcément c'est dur. Mais je pense qu'après tous les apprentissages, ce sera justement agréable de t'arrêter avant d'être trop pleine. Ce ne sera plus un sacrifice. Et la dégustation, le fait de manger lentement aide beaucoup pour ça, pour profiter de ce qu'on a !

Dis-toi aussi que tant que tu n'as pas atteint ton poids d'équilibre, tes besoins sont petits puisque ton corps cherche à diminuer les apports caloriques pour maigrir. Une fois atteint, logiquement, ta faim devrait augmenter puisque plus besoin de perdre du poids, juste de maintenir ton poids !

Un pas après l'autre, je suis sûre que ça va aller de mieux en mieux pour toi ! Courage et n'hésite pas à revenir poster sur le forum !

 

evanouna.
Abonné

 

Merci Lyphaé pour ta réponse !

[quote=Lyphaé]

Déjà, ce qui est super, c'est que quand tu as une envie de manger, tu penses au fait que tu devrais t'observer. Y penser, c'est déjà super parce que parfois on a tellement envie de manger qu'on ne pense absolument pas à s'arrêter. L'étape suivante (en tout cas c'est dans cet ordre-là que ça s'est passé pour moi), c'est d'y penser mais de ne pas y arriver (c'est là où tu en es apparemment). Et l'étape après, c'est y penser et le faire ! Donc tu vois, tu y es presque ;-) Dis-toi qu'il y aura une première fois, une première fois où plutôt que manger tu parviendras à t'arrêter, respirer un bon coup et faire une petite RPC. Juste trois minutes, le temps d'observer ce qui se passe en toi, ce qui te pousse à manger, le temps de te recentrer. Et ensuite, si tu le souhaites, tu pourras manger ! Il ne s'agit pas de s'en empêcher, au contraire ! Et puis, après cette première fois suivra une deuxième, puis une troisième, etc. Et petit à petit ça deviendra naturel !

[/quote]

Alors en fait penser à m'observer serait le début du travail, du changement ? je serais en fait sur le bon chemin ? Je n'avais pas du tout pensé à voir le choses comme ça. Moi qui me sens nulle, incapable d'y arriver, ça me fait un bien fou de lire ça !! 

[quote=Lyphaé]

Tu es petite mangeuse... Je comprends que ce soit difficile à accepter. Mais je pense que quand tu atteindras le bout du programme, tu auras tellement avancé et tellement appris que ce ne sera plus une souffrance. Si tu te "forces" à arrêter de manger quand tu n'as plus faim mais que tu n'en as pas envie, forcément c'est dur. Mais je pense qu'après tous les apprentissages, ce sera justement agréable de t'arrêter avant d'être trop pleine. Ce ne sera plus un sacrifice. Et la dégustation, le fait de manger lentement aide beaucoup pour ça, pour profiter de ce qu'on a !

[/quote]

C'est vrai qu'aujourd'hui je ne sais pas ce que c'est que manger lentement. Moi, comme beaucoup finalement, j'ingurgite, j'avale, je mange en mode automatique. Maintenant que j'ai commencé le programme, il m'arrive souvent lorsque je mange, de m'arrêter et de m'apercevoir que mon assiette est presque vide... sauf que j'avais même pas réalisé avoir autant mangé... je trouve ça assez effrayant quand j'y pense. Dommage que je m'en aperçoive pas plus tôt ! En début de repas, je ne pense jamais à toutes les techniques que nous avons en notre possession, je suis tellement obnubilée par ce qui est dans mon assiette. Ou alors j'y pense mais c'est comme si je ne pouvais pas me contrôler et il faut alors que je mange quelque chose vite fait pour me calmer... comme une sorte d'état de manque. C'est une fois cet "état de manque" (je ne sais pas trop comment définir cette sensation pour l'instant) passé que je peux commencer à réfléchir, à m'observer et parfois à me poser quelques instants (c'est rare malheureusement).

[quote=Lyphaé]

Dis-toi aussi que tant que tu n'as pas atteint ton poids d'équilibre, tes besoins sont petits puisque ton corps cherche à diminuer les apports caloriques pour maigrir. Une fois atteint, logiquement, ta faim devrait augmenter puisque plus besoin de perdre du poids, juste de maintenir ton poids !

[/quote]

Ca c'est bon à savoir ! smiley

 

Je ne regrette vraiment pas d'avoir poster ce premier message... J'ai l'impression d'un coup d'être plus impliquée dans le programme, ça le rend plus concret, plus réel. Je me sens plus motivée.
 
Merci encore Lyphaé.
kachia.
Abonné

salut Evanouna, ravie de te parler sur ce post, ne t'inquiète pas, il n'y a pas de" pollution" dans les sujets mais seulement des personnes qui ont envie d'échanger, de demander des conseils, d'avancer à petits pas.

je ne sais pas si je suis bien placée pour te répondre, parce que ce que tu vis en partie, le fait de manger trop par exemple, j'en suis là aussi.

mais comme toi, je prends "parfois" le temps de m'observer et de m'interroger, avec plsieurs outils comme tu as cités; les 3 min de RPC me sauvent souvent!!!! mais je peux dire encore que je perds aussi svt pied!

alors bon courage à  toi et à très bientôt.

evanouna.
Abonné

 

Salut kachia,

Merci pour ton message. Je retiens les 3 mn de RPC. J'ai encore un peu de mal avec cet outil mais moi qui me dit souvent que 10 mn c'est trop long, là plus d'excuses. Il faut juste y penser... Mais quand j'ai une grosse EME ou bien que j'ai très faim, ça ne me vient même pas à l'esprit de faire un peu de respiration, c'est bien après que je me dis "mince j'ai pas fait de RPC". C'est rageant !! Peut-être qu'en faisant des petites RPC quand ça va (ce que je ne fais pas encore vraiment), le réflexe se créera au moment des crises ?

En tout cas c'est super que tu commences à avoir un peu le réflexe RPC, ça veut dire que tu avances. Par rapport à tes premiers messages, je te trouves déjà plus sereine wink

Bon courage à toi aussi.

A très bientôt !

izabelle
Animatrice forum

tout à fait evanouna, c'est important de faire des RPC  quand "ça va"  pour en avoir ensuite le réflexe dans les moments de crise.....   

je ne vais pas rajouter grand chose si ce n'est qu'appuyer le fait que la dégustation est vraiment ce qui te permettra d'accepter le fait de ne pas avoir beaucoup de besoins énergétiques

on peut prendre infiniment plus de plaisir avec un carré de chocolat dégusté qu'avec une plaque  "engloutie"

le tout est de prendre peu à peu l'habitude de ralentir, de porter attention à la nourriture, de faire de ses repas un moment agréable et festif, même sur des petites portions!

et miser sur la qualité plutôt que la quantité......   (du coup on peut s'acheter de meilleurs produits, puisqu'on en consomme si peu!)

evanouna.
Abonné
Merci izabelle. J'ai aujourd'hui essayé de faire quelques séances de RPC hors prise de nourriture. J'ai quelques difficultés avec ça,, mais je pense que c'est parce que j'ai encore du mal à comprendre ce que ça peut m'apporter. et puis je me mets une sorte de pression en me demandant si je fais bien ou pas, or j'ai bien compris que ce n'est pas comme ça qu'il faut l'aborder. Je vais lire les différents échanges sur ce sujet et j'ai acheté Le piège du bonheur. J'ai cru comprendre qu'il pouvait être d'une grande aide. Sinon, effectivement aujourd'hui j'ai tendance à privilégier la quantité à la qualité... J'ai hâte d'en être a l'étape de la dégustation afin de découvrir le vrai plaisir de manger. Dur dur d'être patiente... Bonne soirée !
kachia.
Abonné

salut à toutes

je reviens après qq jours de détente au grand air sans ordi, ni tél ou presque!

Evanouna, c'est super tes essais RPC, moi aussi, les 3 min me conviennent, j'essaie de les répéter, même si je mange après! et trop en plus!

malgré tout, je sais que je deviens plus sage avec tout ça sans avoir résolu mon pb de kilos en trop, je sais que ça viendra paut être et que ça dépend entièrement de moi.

je ne culpabilise pas ou moins qu'avant!

bonne route à toi, Evanouna, j'ai l'impression qu'on a démarré en même temps; "le piège du bonheur" ? c'est de quel auteur? Bonne lecture.Au fait, je sais que c'est personnel, mais où en es tu dans ton parcours?

Dans le mien,  je commence demain et sur 4 jours, à devoir ressentir la faim afin de mieux la gérer. j'ai confiance, mais c'est vrai que la pression de l'entourage gêne parfois, et sur ce chapître, j'en ai marre de m'expliquer!!! je l'ai trop fait en période de régime.

 dites moi, comment faites vous?

@ plus

Noelle
Marraine

Evanouna, si ça peut te donner une indication, j'ai mis un pense bete sur l'ecran de mon ordinateur, que j avais formulé comme cela :

" faire de la rpc comme je me lave les dents, systematiquement et sans etat d'ame"

ce qui ma bien aidée a debloquer mon absence de motivation ( ben oui, je n'etais pas motivée !!)

florilège.
Abonné

Coucou Evanouna &Cie!

je comprends bien ce que tu dis avec la RPC, moi aussi je rue dans les brancards quand il faut la faire. Je trouve que c'est du temps perdu, que c'est ch***, je préfère mille fois surfer sur les forums de LC, il y a toujours des idées et des copines pour dédramatiser si-tu-ne-fais-pas-comme-il faut. Au fait, c'est parce qu'on a toujours tout bien fait comme il faut qu'on se retrouve avec des kilos en trop!  je dis: suis ton intuition. En fait, la Rpc, il me semble, si j'ai bien compris, est une mise en condition au repas. Au lieu de nous échouer à table et d'engloutir un plat qu'on regarde à peine, on attend. En regardant sa faim. Finalement, c'est le retour du bénédicité ! Je blaaaaaaague

je dois bien reconnaître qu'une petite séance de concentration égoïste sur les endroits du corps qui pâtissent de la faim permettent vraiment de vérifier qu'on a faim (et pas une envie monstrueuse de chèvre cendré sur un tranche de pain de seigle). Cela dit, j'aimerais bien que ça m'épargne les envies monstrueuses, mais comme KAchia l'a dit, c'est pas bien net, la RPC, comme résultat. 

Attendons donc. De toute manière, on n'a pas bien le choix: ou on se plonge dans le prochain régime miracle qui nous fera encore prendre cinq kg en plus de ceux qu'on a déjà; ou on ne fait rien et on se déteste et on emmerde tout le monde (sauf les copines de LC!) avec nos histoires de gras; ou on prend son temps en reconnaissant que, ma foi, LC c'est rudement fûté (moi je trouve que la méthode est quand même bien pensée, avec une vraie envie de nous venir en aide), et que la seule contrainte est de s'écouter, de suivre son intuition. Nous n'aimons aps la Rpc, pratiquons-là comme des cancres, faisons semblant. Et ce serait drôlement amusant de réaliser que justement, ce n'est pas parce qu'on a bien ou mal fait, mais juste parce qu'on l'a fait, qu'on en tire bénéfice! Même le cancre gagne!

Ceal dit, le dégustation= étape capitale. je suis entrée dedans la semaine dernière, c'est du plaisir en barres pures. J'avais oublié que je pouvais me faire plaisir à ce point! même avec un sandwiche ! 

allez, hop, confiance! Et ne fais surtout pas l'ânerie que j'ai commise il y a quinze jours, NE TE PESE PAS! Il faut du temps...

Noelle
Marraine

et bien, Florilège,  oui, même le cancre gagne! pratiquons la rpc, juste comme ça, même  pas nécessaire de faire semblant, juste comme un outil qu'on utilise! et pas seulement au moment des repas, dans la journée ,  avec des pauses, ça prépare a passer mieux l'étape du soir, moment de tous les dangers, enfin, pour moi, les fameuses eme de fin de journée, apres une journée bien stressante et fatigante

 

bonne journée

kachia.
Abonné

salut les filles,

juste pour préciser que la RPC ou autre aoutil proposé ne me déplait pas, au contraire, seulement, il faut trouver le moment "zen" pour le faire.

quant aux résultats, ils viendront, n'est ce pas ?????

NICKY.
Abonné

Hello tout le monde !

Juste un petit mot en passant avant de me remettre au boulot...

NON NOUS NE SOMMES PAS NULLES (ou NUL s'il y a des messieurs !)

Il faut ABSOLUMENT se sortir ça de nos petites têtes wink

Depuis quelques temps, le matin quand je me lève (bon parfois c'est l'après-midi vu que je bosse de nuit ! lol) je me regarde dans la glace et je me souris ! C'est con, hein ?

Je me dis "Bonjour ! Tu as bien dormi ?" et je me réponds selon les circonstances mais je me dis toujours la vérité... Ensuite je me souhaite une bonne journée et je m'envoie un baiser parfois même j'ose un petit clin d'oeil lol

Ben je peux vous dire que commencer une journée comme ça ben ça fait un bien fou smiley

Aimons-nous nous-même fichtre !

Bon courage à tous le week-end arrive il va falloir faire la RPC correctement lol

Bises

Nicky

izabelle
Animatrice forum

je suis super d'accord sur le "aimons-nous nous-même"

mais pour l'avoir vécu si souvent,  lorsque la pensée  "je suis nulle" nous revient en pleine face,   essayer de l'évacuer de son esprit ou se persuader du contraire ne fonctionne pas

c'est vraiment un des trucs essentiels que j'ai appris ici : laisser vivre ces pensées qui ne sont que des pensées, que des mots, sans y prêter trop d'attention  et donc sans entrer  "en discussion intérieure" avec elles, elles n'en valent pas la peine....    elles sont là, ces pensées pas trop sympa, comme une vieille connaissance un peu  "re-lou", mais bon....  le tout est de ne pas rentrer dans leur jeu, ni de les croire bien sûr....

j'ai testé, quand on arrête de lutter contre et qu'on les laisse juste "être là",  elles passent beaucoup plus vite

 

bravo pour le sourire dans la glace, tu as raison Nicky c'est une super bonne façon de démarrer la journée !  (ou la nuit  ;-)

kachia.
Abonné

salut à toutes ou tous

Très bonne idée: se sourire dans la glace, la bienveillance encore et toujours, cela semble essentiel.

quand je testais la faim ce matin, je me suis dit en moi même "bon appétit" en pensant bien que mon corps avait de quoi "survivre" en puisant dans mes réserves confortables mais satanées!!!!

bon wkd à vous, @ plus.

evanouna.
Abonné

Hello !

Kachia, j'en suis actuellement à l'étape de l'EME Zen et j'ai énormément de mal... Je ne pense pas du tout à faire une séance de RPC lorsque j'ai une EME... Pour l'instant quand je pense à en faire une, c'est en-dehors de toute envie de manger, par exemple dans les transports, en marchant, etc. et c'est déjà ça. J'espère que je vais rapidement y penser quand j'aurai une crise. 

Je vois que tu en es à l'étape de la faim... Je redoute beaucoup cette étape. J'ai tellement peur d'avoir faim, car je perds souvent le contrôle dans ces cas-là.

"Le piège du bonheur" de Russ Harris est un livre que j'ai découvert sur le forum, qui traite de la Thérapie de l'acceptation et de l'engagement (ACT en anglais - Acceptance and Commitment Therapy). Cette thérapie est apparemment utilisé dans le programme de LC. Plutôt que de vouloir lutter contre nos émotions et pensées négatives (ce qui est en fait totalemnt inefficace), apprendre à vivre avec, les accepter et les mettre à leur juste place (grâce à la pleine conscience notamment, mais il y a d'autres outils). Je te mets le lien de la discussion où ça sera bien mieux expliqué//www.linecoaching.com/content/le-piege-du-bonheur-de-russ-harris-0

Je n'en suis qu'au début, mais déjà grâce à ce livre, j'ai pris conscience de toute l'énergie que je peux dépenser à vouloir lutter contre mes pensées parasites, mon anxiété, la tristesse, etc. pour au final un résultat nul. Tout comme Izabelle, je suis en train de découvrir que lorsque on ne lutte pas, les pensées disparaissent en fait plus vite. En luttant, j'ajoutais de la tension à la tension, ce qui n'arrange franchement pas les choses.

Florilège, je suis d'accord avec toi : hors de question de retombée dans la tyrannie des régimes. Je ne veux plus de ça (heureusement pour moi j'en ai fait assez peu). Je commence tout doucement à accepter que le changement proposé par LC puisse prendre du temps à intervenir, mais tant pis, je veux changer les choses en profondeur et ne plus être dépendante de la nourriture. Il faut encore que j'accepte qu'il n'est pas question de bien faire/mal faire, mais juste avancer à mon rythme : faire un pas en avant, un pas en arrière, puis avancer à nouveau. J'ai encore du mal avec ça, foutu perfectionnisme ! Et le fameux "Je suis nulle " fait malheureusement souvent son apparition, suivie de près par le "A quoi bon ?".

Pourquoi sommes-nous si sévères envers nous-mêmes ?? 

Nicky, je viens de réaliser combien je ne sais pas me parler gentiment, me porter de l'attention... alors que je suis quelqu'un de plutôt souriant, je suis en fait la seule personne à qui je ne souris jamais. Vite vite mon miroir ! smiley

Bon week-end !!!

 

kachia.
Abonné

hello, bonjour à tous et à toutes

merci Evanouna pour tes précisions et ton lien, du coup j'ai commandé le "piège du bonheur"; je pense que cela va m'aider.

pour tout dire, je redoutais aussi cette étape de la faim; je suis assez fière de moi tout en étant vigilante en me posant plein de questions:

aujourd'hui par exemple, j'ai pris uniquement le repas de midi avec beaucoup de plaisir parce que j'avais préparé de bonnes choses avec un crumble aux framboises au dessert!!!

j'avais très faim car mon dernier repas était de la veille. le problème c'est que j'ai mangé un peu trop, ça fait qu'à 20h ce soir,je n'ai tjs pas faim, alors j'attendrai demain matin, on verra!

je le fais tranquillement parce que je suis en vacances cette semaine, seulement je m'interroge:

ce jour: 1 repas par jour??? il serait souhaitable pour le corps de partager ma prise alimentaire? oui? non? suis je encore dans cette maudite logique des régimes???

je me sens plus sereine,mais je me dis qu'il ne faut pas crier victoire trop vite. Dans ma tête, je ne crois pas avoir d'interdit alimentaire; jusqu'à pas longtemps, j'évitais les rayons viennoiseries, gâteaux, glaces, chocolat... dans mon supermarché, oui je suis plus sucrée!!!! Maintenant, je me dis que c'est possible et que surtout je pourrais partager ces petits plaisirs avec ma famille au lieu de les manger à la sauvette mais je me surveille encore!!!

continuons à nous sourire, que la vie nous sourit ou non!

@ plus plus

 

florilège.
Abonné

waow Kachia, belle victoire! Et ce sourire que se fait entendre dans ce que tu écris, quel plaisir! 

A bientôt!

kachia.
Abonné

salut à toutes, victoire ou pas, je sens que qq chose chemine dans ma tête, dans mes senstions et dans mon rapport avec la nourriture.

j'ai encore des EME peut être plus fortes qu'avant mais moins fréquentes, je respire, je mange, je soupire et je me calme, c'est pas tout à fait le protocole proposé, mais il semble quand même que je mange moins.

je ne sais pas comment sentir ma satiété et puis devant mon croissant ce matin, j'avais beau le savourer, je ne voulais pas en laisser une miette, c'était trop bon!!!

bref, c'est pas tout gagné!

une question ouverte:

si je mange un peu trop à un repas, et que j'attends la faim pour le suivant même s'il faut attendre le lendemain, est ce que je prends des risques avec mon poids? est ce que je stocke???

X