Comment avez vous vécu les 3 faims ? - 29042013

AMRITA.
Abonné

Bonjour à toutes et à tous

Je démarre ce jour cette expérience de la découverte des 3 faims. Je me lance donc doucement en supprimant mon petit déjeuner et je vais attendre le déjeuner pour observer la moyenne faim. Je pense que ça va être surmontable et que je pourrai sans doute vivre cette expérience d'autres fois

Mais et comme toujours je me fais un film face à ma rencontre avec la très grande faim qui consiste à supprimer deux repas consécutifs de la journée. Ca va y aller la RPC et le chant et tout ce qui va me sortir de cette envie de manger qui certainement sera marquée par un très violent mal de tête. Alors encore une fois j'anticipe et je pense que etc etc

Comment avez vous vécu cette expérience ?

Commentaires

clic.
Abonné

[quote]

ce que j'estime être une grande faim serait peut etre pour vous une bonne faim ...

[/quote]

C'est toute la difficulté de revenir à notre état naturel d'équilibre alimentaire, à certains moments on ne peut pas se fier à l'expérience des autres il faut faire la sienne propre smiley

[quote]

Clic : pour moi avoir l'estomac vide et des brulures comme tu décris, c'est un symptome de grande faim ( pas d'hypo ça n'a rien à voir l'hypo)...Pour toi non ??

[/quote]

Hé bien je le pensais mais en fait non, je peux avoir ces sensations et n'avoir pas vraiment faim en réalité. Et à l'inverse ces sensations peuvent effectivement accompagner la bonne faim. Avec mon test du pain/beurre imaginaire je sais si j'ai une bonne faim ou pas quand j'ai des doutes. 

C'est là que j'ai trouvé incroyable ce que l'étape des 3 faims m'a fait découvrir laugh

Totom.
Abonné

Alors moi le truc de la salivation, ça marche aussi sans soucis ..mais hélas même pour une EME  ...

 

Par contre tu vois là je ressens la faim depuis 18h environ ... je viens de faire le repas et de donner à manger à mon plus jeune fils, et pour sur je salive mdr ...

Mais j'attends mon mari (qui boit son apéro) et mon fils ainé pour manger : avant je n'aurai jamais pu le faire et je mangeais avec les enfants à 19h ou 19h30 maxi ..j'ai déjà bien évolué...

En tous cas j'ai hâte  de manger, et je sais que je vais manger avec une bonne faim et  c'est supportable largement.

clic.
Abonné

Haaa ! Ca y est je me souviens, j'avais lu ça sur un super fil de discussion mais je ne me rappelle plus lequel ni même la personne que je vais citer approximativement : "la bonne faim c'est quand on a une envie de manger joyeuse". 

Et ça c'est hyper important, quand j'ai l'estomac vide le matin et que j'imagine cette tartine, si je m'imagine croquer dedans avec un plaisir intense et une grande joie, ou si je m'imagine me mettre à table avec cette grande joie, alors je sais que j'ai une bonne faim. Tant que l'idée de manger ne me procure pas ce sentiment, je sais que c'est une petite faim, ou alors que j'ai loupé la moyenne faim et que c'est une grande.

Si je n'ai pas une bonne faim l'idée peut me faire envie mais c'est vraiment pas pareil. En tout cas le fait de lire les messages du forum m'a apporté pas mal de choses smiley

Haut de page 
X