Défi un moment d'inconfort en pleine conscience - 23102013

izabelle
Animatrice forum

Je sais que les défis pullulent, et je trouve ça super chouette

comme ça, il y en a pour tout le monde  et c'est motivant de faire des choses ensemble, ça permet d'échanger, et aussi de se sentir compris  (un sentiment ma foi bien agréable quand on a souvent ressenti l'inverse)

 

je vous en propose un nouveau, de défi,  parce que je compte le faire pour moi-même, et donc, plus on est de fous, plus on rit...

quoique.....sad   vu le défi, c'est pas la folle rigolade  laugh

 

ce que je propose, c'est d'expérimenter chaque jour  (ou tous les deux jours, ou toutes les semaines, chacun son rythme)  quelque chose d'inconfortable, soit physique, soit émotionnel,   mais en pleine conscience

et choisi, voire provoqué par soi

 

par exemple moi aujourd'hui je vais faire dans le basique :   rester 30 secondes sous l'eau glacée en pleine conscience

 

l'objectif, c'est d'aller soi-même à la rencontre de ces moments d'inconforts, et de les vivre en pleine conscience, c'est à dire sans lutter.... mais en laissant l'inconfort être là, en soi,   avec le corps détendu au maximum

 

je l'ai déjà fait pour l'eau froide et cela n'a rien à voir entre le faire en glaglatant et se crispant,  et le faire en se détendant et en laissant le froid entrer en soi

 

pour ma part, j'ai bien envie de le faire tous les jours, en changeant les inconforts bien sûr....   pour les inconforts physiques et de sensations, on peut le provoquer, pour l'émotionnel, on prend  ce qui vient  (nos émotions ne sont pas controlables), en général, on n'a pas à attendre trop longtemps avant d'avoir un inconfort émotionnel   wink

 

le but de ce défi est bien sûr d'améliorer notre tolérance à l'inconfort, en cessant de lutter  (et donc à terme, ne plus avoir le réflexe nourriture à chaque contrariété)

 

défi libre bien sûr...... chacun son rythme, chacun son expérience à partager

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

pour moi ce soir défi rempli

eau glacée,  au début je me contracte, puis j'arrive à me détendre en laissant  le "froid" simplement être là

environ 30 secondes

PALSEMBLEU.
Abonné

quel défi en effet !!

Je l'ai relevé, avant de connaitre ce post, cet après-midi.

J'en suis à l'étape de manger un aliment calorique sucré, donc à midi je me suis régalée de gaufrettes fourrées au miel.

Dans l'après-midi j'ai commencé à avoir faim, du moins c'est ce que je ressentais. Il faut dire que suite à un problème de santé je travaille de chez moi momentanément, et aujourd'hui un cafard énorme car douleur bien présente. Donc tout s'est mélangé dans mon ressenti.

J'ai pris le temps de me poser et j'ai supporté cet inconfort qui, au final a disparu assez vite. 2h après au lieu de me jeter sur le frigo et les placards, je me suis contentée de déguster, en prenant tout mon temps, 2 rondelles de banane séchée et d'un morceau de gingembre confit que j'avais disposés dans une belle assiette, et qui m'ont fait un bien fou.

Je me suis vraiment sentie mieux après cettes expérience et du coup ce soir j'ai pris le temps de préparer un bon repas malgré le mal au pied toujours bien présent. Et ce repas j'ai pu le déguster avec une bonne faim.

Il faut dire que la re-lecture de "manger en pleine conscience" m'aide énormément !

 

Défi en pleine conscience alors...en ce qui me concerne c'est arrivé hier matin.angry

 

Il y a plusieurs jours j'ai fait du shopping et je me suis achetée une robe courte couleur chocolat moulante. J'ai rêvé l'espace d'un après midi que je pouvais porter cette robe malgré mon poids, j'ai oublié un court instant que j'étais grosse et que j'avais un très gros ventre. Après avoir lavé cette jolie robe, je l'ai laissé de côté plusieurs jours dans mon placard, je me disais quelle dommage de ne pas oser la porter.

Ce matin, je cherchais un vêtement à me mettre et, oui, j'ai osé la passer cette petite robe et, je l'ai gardé sur moi un petit moment ! C'est vrai que dans la glace, de profil, je voyais que mon ventre, je me suis dit "merde" c'est vrai que c'est moche !

 

 

 Mon physique et ma honte, sont des inconforts permanents.

pointvirgule.
Abonné

waouh!! que de défis!!

je me joins à vous ..... demain pour la douche froide en pleine conscience comme ca je fais cela après ma séance de sport, ca me tente

et sinon j'ai pas trop d'idées!! a suivre donc...

pointvirgule.
Abonné

Izabelle : et  BON  ANNIVERSAIRE heartEN RETARD!!!cheeky

izabelle
Animatrice forum

merci !!!

je ne sais pas encore quel défi je vais faire aujourd'hui mais il y aura plein d'inconforts dans ma journée, je n'aurais que l'embarras du choix !!!

 

à +

 

Iza,

je vais surtout observer les petites choses agréables de la vie, la pleine conscience pour se faire plaisir, je préfère être dans cet état, à la recherche du bien être.

Clairette287.
Ancien abonné

Waw le défi!

Je sais pas pourquoi mais il m'attire même si je n'ai aucune idée de la manière dont je pourrais le faire ou à quelle fréquence mais j'ai bien envie de tenter l'expérience.

En tout cas bravo pour le bain d'eau glacée, je ne sais pas si j'aurais pu le faire avec autant de calme....

Est ce qu'il n'y a pas un risque de se provoquer des EME (surtout en cas de provocation d'un inconfort emotionnel)?

izabelle
Animatrice forum

a priori non, mais il faut doser bien sûr

l'EME c'est quand on lutte, quand on refuse l'inconfort..

le but du défi est au contraire pouvoir vivre consciemment ces inconforts, pour ce qu'ils sont, une somme de sensations physiques, de pensées....   en travaillant à les accepter, à ne pas lutter contre, à les dédramatiser

c'est donc exactement l'inverse d'une EME  où l'on refuse l'inconfort, car on le juge inconsciemment dangereux, à éviter à tout prix

après,  tout est une question de dosage,  il ne faut pas provoquer directement de grands inconforts que par la suite on ne pourra finalement supporter

comme pour tout,  le tout ou rien ne sera pas une bonne idée dans ce cas de figure....

 

ce que j'aime dans ce défi, c'est qu'on va au devant des expériences inconfortables,  ce qui permet de le dédramatiser, d'avoir des outils pour les vivre en pleine conscience

 

par la suite, dans notre vie, quand les inconforts ne manqueront pas de pleuvoir,  on aura plus facilement le réflexe "conscience"  que le réflexe  "évitement" (=EME)

 

les petits gestes au quotidien sont très importants pour changer nos réflexes (quotidiens)

Clairette287.
Ancien abonné

Merci beaucoup de ta réponse Izabelle ça m'éclaire beaucoup!

mavo.
Marraine

Coucou,

C'est amusant, j'y pensais l'autre jour, à un défi de ce genre, en supportant un petit inconfort en pleine conscience... Je ne sais même plus ce que c'était, un truc bêtassou genre de la musique trop forte, ou rester à faire la queue quelque part, et bref, je suis restée dans l'inconfort pour voir ce que je ressentais, et je me disais que c'était une expérience à faire plus souvent, pour moi qui ai une tolérance à la frustration proche de zéro !

Et ben voilà, Izabelle nous lance le défi !

Merci, je m'inscris !

mavo.
Marraine

Ca y est, ça me revient, je m'étais dit que je viendrais raconter ça dans le défi pleine conscience, ça m'avait fait sourire sur le moment !

J'ai mis de l'essence dans la voiture en pleine conscience ! Je déteste ça, ça pue, on s'en met plein les mains (et pas de papier dans cette station pour essuyer), c'est bruyant et cher ! Beurk... Bon, j'ai fait attention aux bruits, aux odeurs, j'ai noté mes crispations, mes inconforts... Je préfère en parler ici quand dans le post pratiquer la PC ! smiley

Clairette287.
Ancien abonné

Bon ben je viens d'expérimenter l'inconfort en pleine conscience sans le vouloir!

Je me suis cognée la rotule dans le coin de ma table basse. Après le cri de surprise et de douleur j'ai décidé de vivre la douleur en pleine conscience. Ben bizarement ça a fait beaucoup moins mal instantanément (enfin je devais surjouer un peu à cause de la surprise juste avant) je me suis rendue compte que cette douleur quoique fulgurante était tout à fait supportable et c'était assez agréable finalement de sentir la douleur s'en aller petit à petit.

Expérience interessante au final :)

izabelle
Animatrice forum

oui la pleine conscience permet de vivre réellement ce qui se passe au présent, par exemple la douleur physique

mais tous les chocs psychologiques que cela pourrait réactiver (les chocs de vie) qui appartiennent au passé, ne s'invitent pas dans ce moment, du coup...

enfin c'est mon interprétation

la pleine conscience permet de vivre au présent et de s'apercevoir qu'au présent, la majorité des inconforts est moins pénible que si on y mêle le passé et le futur

ce sont de bons réflexes à prendre

 

moi hier j'ai choisi comme inconfort à vivre en pleine conscience  la proximité avec une inconnue dans le train, de ne pas me crisper contre des contacts minimes physiques 

pas facile car cela m'a fait remonter beaucoup de peurs, notamment de "capter" les émotions négatives de la personne

j'essayais de me détendre et d'accepter le contact,  en pleine conscience c'est sûr qu'en soi ce n'était rien, mais j'ai bien ressenti pourquoi je me crispais...  à cause de mes expériences passées où j'ai pu capté des émotions négatives des gens qui me touchaient,  et donc une sorte de protection par rapport à tout ça

 

et sinon j'étais très contente parce qu'à la gare, je m'attendais à être submergée comme la dernière fois, agressée par la présence des gens et peurs sociales

et bien rien du tout.....

comme quoi ces petites expériences du quotidien me font bien progresser

j'étais à la gare, du bruit, des gens, des bousculades....   pas de ventre qui tire, pas de coeur qui bat, pas de "danger" ressenti

 

j'étais super contente!   de voir que c'est possible, de progresser sur sa tolérance aux situations inconfortables....

izabelle
Animatrice forum

aujourd'hui en pleine conscience

la surexcitation du Mcdo à l'heure de pointe pendant les vacances....

j'ai laissé le bruit, l'agitation, les cris, la musique criarde, tout ça.... entrer en moi,  juste être dans ce moment

 

comme faut pas pousser, au bout de 10 min c'était suffisant,  mais déjà pas mal pour moi

izabelle
Animatrice forum

aujourd'hui j'ai décidé d'expérimenter comme inconfort en pleine conscience  : la critique du chéri

mon chéri peut devenir très critique lorsqu'il s'agit du rangement de la maison et des trucs  "à faire"

et moi, c'est une source d'EME intarissables tellement je ne supporte pas la moindre remarque de sa part

 

donc aujourd'hui j'avais décidé d'expérimenter ça en pleine conscience

la première fois ce matin, j'ai senti que ma conscience s'évadait, je me mettais  en  "protection"  (genre je m'en fiche, cause toujours), j'avais vraiment du mal à rester en pleine conscience

et là maintenant, je le vois arriver avec sa remarque sur le rangement en bandoulière (lui, c'est un hypersensible du rangement;-), je me dis  "allez, vas-y, pleine conscience!!!"

dur dur....   je sens le mode lutte qui arrive au galop, pour me protéger, car si ma sensibilité est exacerbée, elle l'est d'autant plus dans mes relations avec mon homme  (qui heureusement est une crème, mais qui n'a pas épousé une fée du logis...)

la seule chose que j'ai réussi à sentir, c'est qqchse au niveau de mon coeur qui se recroquevillait, qui se serrait.....  ensuite cétait parti pour le mode lutte - rationnalisation

 

mais je pense avoir quand même réussi mon défi d'aujourd'hui..... à accueillir a minima mes sensations  (par contre au niveau émotions, le grand vide, grosse barrière à mon avis)

je mesure combien je peux me mettre en mode lutte  pour des petites remarques du quotidien....  et sachant qu'on vit ensemble 24/24 (on travaille tous les deux à la maison), c'est vraiment important pour mes EME

mavo.
Marraine
Petit moment d'inconfort, brièvement vécu en pleine conscience ce matin en réunion : je me suis aperçue que les paroles de mon voisin, à la fois sa voix, mais aussi le fond, m'ont beaucoup agacée. J'ai d'ailleurs eu du mal à comprendre exactement pourquoi, c'est un garçon que j'aime bien et qui ne disait rien de très grave ou choquant, mais j'avais l'impression de perdre mon temps, qu'on manquait d'efficacité. Et j'ai vraiment repéré l'agacement. Ça a été très fugace, je n'ai pas réussi à rester longtemps sur ce ressenti, mais bien contente quand même : c'est un grand pas pour moi d'arriver à repérer ce type d'émotion fugace, et ça m'a permis de manger normalement à midi !!
izabelle
Animatrice forum

bravo Mavo!!!

moi j'ai tenté deux inconforts en pleine conscience depuis hier, mais j'ai du mal !!!!

hier, je devais sortir pendant un gros coup de vent, et j'ai essayé d'accueillir en pleine conscience ce que je ressentais, eh bien c'était de la peur

j'avais franchement du mal à rester "consciente"

 

ce matin,  inconfort de mon pull qui gratte  (ah bah oui, premier pull de l'année!)  

j'ai essayé de rester en pleine conscience dans cet inconfort

dur dur.... cela renforçait la sensation

 

bon, à refaire.....   je crois que je n'y coupe pas de le faire au quotidien

pointvirgule.
Abonné

moi aussi j'ai du mal!!!

j'ai choisi comme inconfort à vivre en pleine conscience le litige qui m'oppose depuis plusieurs jours a un artisan suite a une série d'incompréhensions et d'embrouilles..... pas facile car très envahissant dc j'essaie d'avoir au moins qq petites pauses de respiration ou je vis avec .... dur dur... abandonner le mode lutte.... respirer dans l'anxièté.... et la crainte de ce qui va suivre...

bon courage à toutes pr vs inconforts en ts genre

izabelle
Animatrice forum

bravo pointvirgule!!

moi aujourdhui j'ai fait à minima : douche d'eau froide.....

demain j'ai une réunion donc je pense bien que je vais être inconfortable à un moment ou à un autre...

mavo.
Marraine
J'en ai eu, des inconforts, aujourd'hui, mais pas une fois je n'ai pensé à les vivre en pleine conscience... Au programme demain ! Ça commence par un lever à l'aube pour cause de déplacement, je devrais trouver des occasions... :-)
Bliss.
Abonné
Défi hier: ikéa un samedi avec la foule le bruit etc....et manger en plus à la caf le temps de faire un échange de cousin-cousines pour le week end. - j'ai fait le max en pleine conscience, me garer tranquillement, déambuler dans le magasin. observer les gens, les couples qui s'engueulent, les mômes qui veulent tout, les bébés qui hurlent. Ca allait. - A la caf défi de manger des trucs pas très bons en ayant bien faim et dans le bruit. J'ai choisi la table, près de la fenêtre avec un arbre dehors ca m'apaise. Repas assez tranquille au final. Le stress était présent partout, chez les gens , dans leurs déplacements etc...mais ej ne l'ai pas pris sur moi. Une famille hyper pressée voulait notre table et j'ai pris le temps de finir mon café, débarasser tranquillement là ou je me serai précipitée il y a peu. - Achat du meuble que l'on avait choisi et rien d'autre (c'est ca le plus dur ). Montage à la maison en écoutant des supers émissions de france culture en podcast (sur les docks spécial la douleur). Je vis vraiment mieux que mon cerveau ADORE se nourrir de bons documentaires, informations intéressantes, découvertes and co. Ca nourrit ma sensibilité. Tant pis si je le vis seule j'ai tenté le partage avec amis mais nombreux sont ceux qui ne sont pas sensibles à cela. Donc défi hyper bien géré, en plus le nouveau bac dans l'entrée permet de mettre toutes les chaussures et bien plus encore!
AFP.
Abonné

Bravo Bliss,

Oui, moi aussi j'adore écouter France Culture et aussi France Inter, mais je ne le fais qu'en voiture pendant les longs trajets en France - genre 1 fois par an... Mais à chaque fois, je me dis que c'est vraiment passionnant. Des sujets qui ne nous intéressent a-priori pas, en plus...

Bises, AF

nath1904.
Abonné

Petite situation d'inconfort hier soir au cirque... mal mais alors mal... aux fesses à foce de rester assise sur les bancs... mélangé à la joie de voir mon petit adorer le spectacle, moi, à certains moments où le spectacle ne me plaisit pas trop, j'ai essayé de prendre ce mal être en pleine conscience...et je le vivais mieux dans les moments de PC que lorsque le spectacle me plaisait et que j'essayais de refouler.... à méditer!!!!

Bon courage pour vos futurs inconforts les filles!!!

izabelle
Animatrice forum

bravo à vous d'avoir vécu ces inconforts en pleine conscience!!

moi j'ai tenté un truc que je repoussais depuis longtemps : se débarrasser d'une souris morte dans ma cabane de jardin

avec mes réactions émotionnelles phobiques à ce genre de bestiole, j'appréhendais, mais je ne pouvais là laisser là, et appeler mon chéri pour ça j'ai déjà fait, et j'ai un peu honte, donc là j'ai décidé de le faire, en pleine conscience de la peur panique que me provoque ces bestioles

donc fière de moi, par contre pas vraiment de réaction émotionnelle intense, je m'observais mais pas de montée d'adrénaline finalement....

Patience
Marraine

Ah, les souris !!

Là je me démarque de plein de gens : je n'ai peur ni des souris, ni des araignées. Parfois je trouve même ces bestioles mignonnes et j'adore sauver une araignée que quelqu'un veut écraser ! J'en profite d'ailleurs pour sortir un discours du genre : "Non mais la tue pas !! Si ça se trouve c'est Mère Thérésa/Gandi/Martin Luther King/etc réincarné(e) qui vient te délivrer un message !" !

Là je fais ma wonder woman ! ;-)

Par contre, je la joue moins cool devant les serpents, les abeilles, les guêpes, les frelons... et les vers de terre ! sad

En tout cas Izabelle, bravo !

izabelle
Animatrice forum

ouais ben moi j'ai aussi des serpents dans mon jardin !     et là je pars carrément en courant et en hurlant....  le coin où je l'ai vu reste en friche plusieurs années en général   ;-)

par contre les vers de terre, ce sont mes copains, heureusement d'ailleurs sinon je ne pourrais plus planter.....

Haut de page 
X