Doutes sur la méthode - 18052014

JolieC.
Abonné
Bonsoir, J'écris ce post ce soir car je commence à avoir de gros doutes sur le fait que la méthode me soit adaptée. Mon principal problème c'est que je bloque complètement sur la RPC. Je n'arrive pas à la faire au quotidien, quand j'ai des difficultés ou avant de manger. Cela m'ennuie en fait et je vois plus ça comme une contrainte un peu comme une énième méthode de regime sauf que la je ne perd pas de poids! Du coup, je mange quand je suis stressée ou frustrée par exemple sans même penser à respirer.. De même j'oublie de déguster,de prendre mon temps pour manger.. Avez vous des conseils à me donner car cela me stresse ce qui empiète sur ma vie privée et du coup je songe sérieusement à le remettre à WW.. Merci d'avance Aurelie

Commentaires

mno05.
Abonné
J'en étais là moi aussi la première fois ou j'ai fait la méthode. Et puis j'étais pressée de maigrir alors j'ai tout lâché et je suis repartie chez dukan : j'ai bien perdu jusqu'à ce que je n'y arrive plus... Pas de prise de poids après mais bon... Du coup je suis allée voir chez WW j'ai rien perdu! Une semaine je faisais tout bien la semaine d'après catastrophe j'étais de mauvaise humeur et j'imposais ça a toute la famille... Les filles sur le forum me disaient "manque de volonté" "toi seule peut décider" "reprends toi" bref la culpabilité était forte et les crises nombreuses du coup... Bref je ne chercherai pas à te convaincre. J'ai repris la méthode au début par choix. Je recommence. J'y crois et de toute façon j'en ai tellement marre du yoyo et de ce que j'impose à mes filles et à mon mai pendant les différents régimes et A MOI surtout que j'ai décidé d'arrêter. Je vai y arriver c'est l'Heure! Courage à toi! J'espère que tu trouveras ta voie!
Noelle
Marraine

 la RPC, moi non plus, je n'y arrive pas au quotidien...

il ,y a des moments ou je le fais et d'autres ou j oublie.. alors que je sais que ça m'apporte beaucoup.. mais , bon, je fais avec!

as tu essaye avec juste  3 minutes de respiration? sinon,

là, je vais me remettre a faire la marche en pleine conscience ou les etirements en pleine conscience, j'aime bien ce cote "actif", centré sur mon corps et mes articulations , qui sont un peu raides en ce moment

bon courage

isableu23.
Abonné

Tout ce qui est nouveau nous fait peur ou du moins nous intrigue et on se demande si on n'est pas ridicule de pratiquer une séance de RPC, que ça ne marchera pas... Je suis comme toi, j'ai fait dukan, ww, la clinique mailllot, j'ai pris du médiator....

En avril, j'ai dit stop! J'ai lu le livre du Dr Zermati, et me suis inscrite dans la foulée sur LC. J'essaie de pratiquer la RPC le plus souvent possible...c'est un moment à MOI, et rien qu'à moi et juste pour ça j'y prends du plaisir.

Tu peux pratiquer la pleine conscience à n'importe quel moment, en faisant ta vaisselle, ton ménage etc... Et si tu essayais la pratique de l'image refuge?

Allez, courage, tout arrive avec DU TEMPS et DE LA PATIENCE!!!

Isabelle

izabelle
Animatrice forum

ce qu'il y a, tu as pu le voir dans le témoignage de mn05,  et je pense l'avoir vécu aussi, c'est qu'on se dit que la méthode  n'est pas adaptée  "à nous"

mais dans le fond, c'est pour l'instant la seule méthode que je connaisse qui prenne en compte l'aspect émotionnel de notre comportement alimentaire

et vu ce que tu décris, eh bien dans ce cas, c'est à peu près la seule méthode qui existe pour t'aider avec ça, avec le fait de manger quand tu es stressée ou frustrée

parce que toutes les autres peuvent t'aider à controler ton alimentation, mais dès que tu manges par stress ou frustration, on te dira simplement  "c'est pas bien"    "reprends-toi"

et il n'y aura personne pour comprendre comment changer ça!!!!!  le fait de manger par stress ou frustration

 

donc tu finiras de toute façon par revenir à LC  pour ce côté de prise en compte de l'émotionnel

alors bien sûr la RPC t'ennuie..... et tu le ressens comme une contrainte

mais qq part c'est un peu normal puisque la RPC  est qqchse qui modifie notre rapport à nos émotions, et donc qui modifie notre système de controle émotionnel  (je parle pour les mangeurs émotionnels)

la plupart des mangeurs émotionnels n'aime pas la RPC, c'est mon cas....

parce que la RPC nous force en qq sorte à nous confronter à ce que nous redoutons le plus : notre intérieur

notre intérieur qui nous fait peur, qui nous fait honte et que nous voudrions tout simplement pas ressentir

 

je crois que la bonne démarche est d'en faire peu (pour ne pas crever d'ennui) mais régulièrement, afin de s'habituer peu à peu, apprivoiser le fait de se poser, d'etre confronté à soi-même, à mini-doses

 

car c'est en pouvant accepter de ressentir de l'ennui, du stress et de la frustration que l'on n'aura plus besoin de "manger"  pour les faire disparaitre à tout prix

 

alors bien sûr on peut choisir de ne pas faire ce travail parce qu'on le juge trop compliqué, mais si on fait prevue de persévérance, on s'aperçoit que c'était une sacrément bonne idée de faire ce travail

tu ne peux pas imaginer le bonheur que ça peut être de ne plus se sentir esclave de ces comportements de mangeurs émotionnels, de ne plus se sentir en danger à ressentir, à être mal ou à être bien, à se laisser vivre sans plus se prendre la tête et sans avoir besoin d'engloutir

L-A.
Abonné

Bonjour

J’ai un peu le même problème, je n’arrive pas à faire les RPC…j’oublie ou bien  je n’arrive pas à trouver le temps…La journée je suis au travail et je n’arrive pas à m’isoler et le soir je le consacre aux loisirs, enfin aux choses qui me font plaisir. Ce n’est pas forcément de manger (ça l’est dans certain cas mais bon), par exemple écouter de la musique, regarder la télé, lire un bouquin, faire du sport etc…C’est vrai que parfois quand je rentre du boulot j’ai tout de suite envie de manger, ce sont surement des EME, mais pour me détendre, je préfère écouter de la musique plutôt que faire la RPC par exemple….

En fait je n’arrive pas à faire la RPC car je n’arrive pas à penser à rien…c’est vrai que ça me demande beaucoup d’effort. J’aime bien ne rien faire aussi mais j’aime bien penser à pleins de choses!  Mais bon pour commencer je vais essayer de le faire pendant 3 minutes. Est-ce qu’il faut vraiment le faire tous les jours ? Je vais essayer pendant que je fais la vaisselle alors c’est peut-être une bonne idée, je pensais qu’il ne fallait vraiment rien faire d’autre ! Aussi….est-ce que le fait de faire ça  va me permettre de manger moins et donc de maigrir ? Je suis quand même sceptique  mais autant essayer ;)

L-A.
Abonné

cilou_cile.
Abonné

La RPC, ça n'est pas penser à rien...on ne peut pas empêcher son esprit de penser, il est fait pour ça. Mais on peut choisir d'orienter son attention sur ses pensées ou sur sa respiration et les sensations corporelles qui vont avec, sur l'écoute des sons, sur le corps dans son entier.

Et sans cesse, faire l'effort de revenir poser son attention sur ce qu'on a choisi d'observer. ça permet notamment de renforcer son muscle de l'attention, notamment au moment présent. Et lors de l'observation des pensées, on se pose en observateur extérieur et on se rend compte qu'on n'est pas obligé de fusionner avec ses pensées, qui ne sont que des pensées, tout comme les émotions.

La pratique régulière, même à petites doses, permet d'appliquer les bénéfices à plein de situation, comme un réflexe. De plus, savoir que l'on possède un outil qui nous permet de traverser presque n'importe quelle difficulté, renforce notre estime de soi et nous rassure. On ose plus: aller à la rencontre des autres, vivre telle et telle émotion ou situation, sans manger alors qu'on a pas faim, être plus patiente, tolérante et ouverte....

nana51.
Abonné

bonjour , depuis mon inscription , très souvent je me suis  dis cette méthode n'est pas faites pour moi, et pourtant je suis encore sur ce site, la RPC m'a apporté énormément,; à force d'entrainement , ce que je pensais inimaginable au début, j'arrive à me recentrer sans mes supports audio, et quand je sens que je "dérâpe" je ralentis mon pas , j'examine mes sensations corporelles, 

 souvent je me sens seule et isolée sur ce site, des fois tu interviens sur les forums et cela arrive qu'on passe "par dessus toi", comme si tu étais invisible , des fois des personnes me répondent , c'est chouette.

donc ce site des fois il me fait du bien , des fois non.

sorci.
Abonné

C'est embêtant quand on se sent obligée de tout bien faire.... on a tellement été conditionnée comme ça, dans tellement de domaines !  hors ici, justement, on nous demande de ne pas TROP BIEN faire... dès lors que tu ressens la RPC comme une contrainte, alors oui, ça devient pénible et on peut ne plus avoir envie de la pratiquer avant de manger, pour gérer une émotion qui nous ferait dévorer au lieu de déguster...

Honnêtement, la RPC, je la fais rarement avant de manger... je n'y pense pas systématiquement en fait. En revanche, je pratique la pleine conscience à plein d'autres moments : quand je promène ma chienne dans la nature, je caresse les hautes herbes, je ressens leur contact sur ma main, je sens l'air sur mon visage, je sens les dénivelés du sol sous mes pieds, à travers mes chaussures.  C'est petit à petit que tu arriveras à la faire, juste bien comme ça te convient, et pas nécessairement comme il faudrait faire... Nous sommes tous différents, et heureusement ! 

izabelle
Animatrice forum

oui le principe de la RPC  c'est accorder de l'attention au moment présent,  sortir du mode  "faire"  pour juste  "être"

ainsi on sort du controle émotionnel,   et le réflexe EME s'active beaucoup moins

alors peu importe comment  on fait de la pleine conscience

écouter de la musique peut être une façon d'être dans la conscience de l'instant, avec les notes qui sont des vibrations, dans le moment présent

le contact de l'eau, la sensation, est aussi une sensation du moment présent

dans la RPC  on utilise comme "sensation du moment présent"  la respiration  (pratique, on l'a toujours sur soi....)  mais on peut utiliser n'importe quel autre sensation

le but étant de centrer son attention sur le moment présent, et à chaque fois que des pensées nous agitent, en prendre conscience et RE-focaliser son attention sur le moment présent

par ex  tu écoutes de la musique, tu te baignes dans le son, et soudain tu te surprends à penser à ce que t'a dit ton patron sur tel dossier, à son attitude, tout ça.....  eh bien    tu prends conscience que toutes ces pensées ce sont des "inquiétudes de boulot"  et puis tu te recentres sur la musique

et cela pour n'importe qu'elle autre sensation

 

perso je le fais peu sur ma respiration, mais parfois tout de même, car l'avantage c'est en effet qu'on l'a toujours sur soi

X