Dur dur de changer ses habitudes...

Liviao.
Abonné

Alors voilà, ça fait....je ne sais plus, un peu plus d'une semaine que j'essaie la méthode linecoaching. Pendant les repas ça va à peu près, j'arrive à me concentrer sur mes sensations alimentaires, sauf quand je suis perturbée par les disputes des enfants, par exemple, où là je mange sans me rendre compte de ce que j'avale et où je suis plus concentrée sur mon rôle de maman que sur les signaux que m'envoie mon estomac.

Mais mon principal problème, c'est le grignotage. Dans une journée où tout va bien, j'arrive à être bien motivée et à ne pas grignoter, ou alors à m'autoriser un petit plaisir si j'ai un peu faim.

Par contre, dans les journées stressantes, je suis irrémédiablement attirée par le placard où se trouvent les bonbons et les gâteaux des enfants. Je sais qu'il ne faut pas et pourtant je le fais quand même. Je n'ai absolument pas faim. Et voilà, trop tard, c'est dans ma bouche. Et du coup, au moment du repas, la faim n'est pas là, mais je ne peux pas ne pas me mettre à table avec les autres, je ne peux pas dire que je n'ai pas faim parce que j'ai grignoté, devant mes enfants, ce n'est pas possible, j'essaie de leur cacher mes vices pour qu'ils aient un bon exemple à suivre. Bref, dur dur de changer ses mauvaises habitudes.

Comment faites-vous ? Comment dois-je faire pour évacuer mon stress différemment....Je n'y arrive pas trop pour le moment.

Enfin je ne suis pas démotivée pour autant, je cherche juste des clés, des astuces...

 

Merci pour vos conseils, et bonne journée à ceux qui me liront !

 

Liviao

Commentaires

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

hello

en fait tu viens juste de décrire tout le travail  que tu vas faire ici en profondeur

il ne s'agit pas ici simplement de changer des habitudes ou de trouver des astuces,  mais de transformer en douceur ton rapport à toi-même et tes états intérieurs

c'est à dire ce que tu vis intérieurement pendant les journées stressantes

ici tu vas apprendre non pas à "évacuer", mais à vivre différement ces émotions  qui pour être désagréables, font néanmoins partie de la vie

pour l'instant tu veux les évacuer, les faire disparaitre, et ton meilleur allié dans cette lutte, c'est le grignotage en fait

 

c'est sur ce plan là que tu vas pouvoir travailler, grâce notamment aux outils de pleine conscience du parcours, mais aussi je t'y encourage, par une participation active aux forums  qui nous aident à changer de mode de fonctionnement

le but est progressivement de trouver une nouvelle relation à tous ces "stress",   à ne plus chercher à les calmer, les evacuer, les passer sous le tapis pour être tranquille

mais plutôt les vivre d'une façon différente, d'une façon vivante, consciente

 

ce qui permet de les dédramatiser,  donc ne plus avoir besoin de toujours se calmer

donc ne plus avoir besoin de grignoter pour cela

 

comme tu le vois c'est un travail ambitieux, mais qui réellement être très libérateur

et tu es exactement au bon endroit pour faire cela

 

pour l'instant puisque tu débutes l'essentiel est cette attention portée à toi-même, tes sensations alimentaires, oui, mais aussi tes émotions

ne cherche pas trop à controler, bien faire, mais plutôt à  t'observer avec bienveillance

 

par exemple dans ces journées stressantes   qu'est-ce que tu vis, qu'est-ce qui est difficile

commence à porter là dessus un regard bienveillant et observateur

c'est le premier pas du changement

FRED73
Marraine

Ce que tu décris comme du grignotage,  Liviao ce sont des EME, c'est à dire des envies de manger sans faim. Ces envies de manger sont dues à plusieurs choses et notamment au fait de se dite qu'il ne faut pas, que ce n'est pas bien et que cela va te faire grossir. Plus tu te diras cela, plus tu auras envie de manger. Quand quelque chose est interdit, on ne pense plus qu'a cela. 

La nourriture est aussi là pour nous réconforter et tout le monde a des EME. Mais les personnes régulés ne culpabilisent pas. Le principal problème n'est pas les EME mais les compulsions. Il est important de céder à ses EME sans culpabiliser  justement pour que cela ne parte pas en compulsion. 

Liviao.
Abonné

"sans culpabiliser"...Pas facile tout ça ! :)

Liviao.
Abonné

Oui, je me rends compte que ça va être long et difficile comme travail...

Je crois que je me mets trop la pression pour bien faire, dans la vie, en général, et comme forcément je ne peux pas tout maîtriser, je ne suis pas parfaite et je ne contrôle pas tous les paramètres, ça ne va pas toujours comme je le voudrais et le stress monte. Ca ne va pas être facile de changer tout ça :)

FRED73
Marraine

Dis toi que tout le monde a des EME et ceux qui n'ont pas de problème de poids ce sont les gens qui y cèdent sans culpabiliser !

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

oui apprendre à ne plus tout maitriser, tout controler, se fait progressivement

ça prend du temps, mais déjà dans le temps où l'on s'en rend compte, on a déjà fait la moitié du chemin

ensuite les petits  lacher prise au quotidien aident beaucoup à sortir de cette illusion du contrôle   et de son absolu nécessité

en général, on controle beaucoup  pour avoir l'impression de maitriser

mais quand on s'autorise à lacher un peu de lest, on s'aperçoit que c'était surtout beaucoup d'énergie perdue pour rien

pour le comportement alimentaire notamment, c'est tellement plus agréable  de ne plus "penser"  tout ça  et de se nourrir simplement,  cela libère beaucoup d'énergie pour autre chose

FRED73
Marraine
Il y a de nombreux fils sur le Perfectionnisme qui pourraient t'aider. Il y a aussi un livre très bien intitulé l'apprentissage de l'imperfection qui m'a aussi beaucoup aidé.
Liviao.
Abonné

Merci pour vos conseils, je vais regarder tout ça.

Haut de page 
X