Habiter son corps - le 02/02/2012

Lia.
Abonné

Alors oui j'ai appris à bichoner mon corps. A aller plus rapidement chez le médecin quand je suis malade sans attendre d'y perdre un bras.

Mais là ces denriers jours je me sens réellement habiter dans mon corps. J'imagine que c'est en lien avec la RPC et surtout le body scan, à force de mettre son attetion dans son gros orteil puis les jambes etc etc.....

Après avoir découvert au fil du temps que bien sur je peux détendre mon dos ou mes bras mais aussi mes yeux! ma langue! mes joues!!!!! Bon vraiment c'est très très spécial cette sensation d'être nouvelle chez moi. Du coup à plein de moments de la journée je sens comme je me tends, alors que je suis tranquille chez moi dans mon canapé j'observe mon bras crispé sur l'accoudoir, mes jambes qui s'agitent.

Ca a l'air "commun" écrit comme cela mais vraiment c'est très très nouveau pour moi et agréable comme si j'avais un nouveau chez moi avec pleins d'endroits très confortables à découvrir.

Et vous ca vous fait ca??????

Commentaires

yayie.
Abonné

installe toi, fais comme chez toi :)

yayie.
Abonné

oup's j'ai validé trop vite.

ça me fait pas pareil mais je me surprend à me regarder dans le miroir et a trouvé mon corps harmonieux malgré les rondeurs et rien que ça c'est ouahhhhhhhhhhhh

Chatoyante.
Abonné

Bonjour Lia,

J'aime bien ce que tu décris. Je ne le vis pas de la même façon exactement, mais l'émotion de base ressemble à ce que je vis présentement.

Mon déclencheur fut lorsque je me suis pesée après une semaine durant laquelle j'avais quelques compulsions (après plusieurs semaine sans) et constater que je n'avais pas pris un gramme. Mon corps a su réguler.

C'est à ce moment que j'ai percuter à quel point je nelui faisais pas confiance. Et là tout à débouler... combien je l'ai malmener toute ces années, comment j'avais fait en sorte qu'il prenne un aspect désagréable pour mieux refléter comment je me sens de l'intérieur, combien il a subi mes attaques à répétition tant en pensées qu'en gestes (période noire d'auto-mutilation)...

Et tout à coup, je lui suis devenue reconnaissante d'être encore là, en parfaite santé après avoir tant galèré. Tout ce temps, il "m'attendait". alors maintenant, même si je n'aime toujours pas certaines parties de mon corps, je sais qu'il n'a pas fait ça tout seul. J'ai envie de mieux en prendre soin, notamment en reconstruisant ma confiance. Ce qui fait que faire un sport quelconque qui m'a toujours paru une corvée est subitement devenue un désir/besoin.

C'est très très très étrange comme revirement de situation. Alors je pense pouvoir comprendre ce que tu veux dire.

dreamscometrue.
Abonné

Coucou Lia,

 

Personnellemnt je n'ai pas encore cette chance là d'habiter mon corps mais en revanche je comprends ta joie avec cette découverte. J'ai qqchose d'un tout petit peu similaire dans le sens ou j'ai commence en decembre un carnet de dialogue entre moi et mon corps! Oui dit comme ca ca peut paraitre vraiment dingue ou stupide, mais a cette epoque la (ca va un peu mieux maintenant) je me haissais tellement que pour moi nous etions deux personnes a part. Toutefois depuis que j'ai commence ce carnet, je "lui" parle en tte honnetete et cela me fait un bien fou, et surtout j'ai remarque que moi qui n'ai jamais reussi a tenir un journal intime quotidien, celui la j'ai vraiment du mal a le laisser de cote pendant plus d'un jour!! 

Je crois que chacune a notre maniere cette methode nous apprend a nous apprivoiser, a nous decouvrir nous et notre corps et c'est en cela que la methode est vraiment belle et surtout durable, puisque la relation que l'on decouvre ou re decouvre entre nous et notre corps grace a elle, elle est pour la vie!

Haut de page 
X