Hypnose - 26092013

maximette.
Abonné
Appel à témoin lol !! Hier après-midi , j'ai écouté l'émission des experts sur Europe 1 sur l'hypnose et une femme témoignait de sa perte de poids suite a 3 consultations avec un hypnotherapeute . Personnellement , j'ai du mal à identifier les sentiments qui provoquent mes EME et je me demandais si cette pratique pouvait aider a prendre du recul sur ces différentes émotions , a les cerner , voir à les apprivoiser ? Quelqu'un a t-il déjà fait cette expérience ? Pas spécialement pour la perte de poids mais pour ce qui est des troubles du comportement en général ( ils parlaient aussi des problèmes de libido , d'addiction ...) Merci de vos témoignages ...

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

moi j'ai fait beaucoup d'hypnose

a priori, cela ne t'aide pas à avoir plus conscience de tes ressentis, mais ça a déjà le mérite de pouvoir un peu se centrer sur soi

l'hypnose consiste à provoquer des inductions dans l'inconscient, pour le mettre au travail sur certains objectifs

pour ma part, je l'ai aussi fait avec des inductions telle que pouvoir mieux supporter ses émotions,  pouvoir mieux ressentir ses sensations alimentaires

je pense que l'effet est différent selon les personnes

j'ai fait de l'hypnose pendant ma grossesse et c'est vrai que j'ai constaté que cela avait été très efficace pour certaines choses,  mais pour le poids, cela n'a jamais fonctionné

j'ai en effet constaté une amélioration de mon comportement alimentaire après chaque séance, mais cela ne durait pas

 

aujourd'hui j'essaie vraiment de prendre conscience et de supporter de plus grands niveaux d'inconforts émotionnels, consciemment

c'est ce qui me réussit le mieux

ensuite, il est vrai que certains thérapeutes peuvent être également plus efficaces que d'autres

mais disons que pour avoir expérimenté un peu tout ça, dans mon cas, j'ai observé que cela était plus productif de passer par la pleine conscience pour un réel changement du comportement alimentaire

et l'hypnose j'ai plutôt tendance à le faire quand je pars en cacahouete, que je me sens fragile et que j'ai besoin de me recentrer et d'avoir moins peur de changer....

 

voilà pour mon expérience

maximette.
Abonné
Merci pour ta réponse izabelle , elle me donne a réfléchir . Bonne soirée
capuccino
Marraine

L'hypnose pour perdre du poids, j'ai essayé à deux reprises:

La première j'avais 25 ans, je me trouvais trop grosse, je pesais alors 57 kilos pour 1m65. J'ai fait plein de séances où le gars me faisaient des suggestions du style "je n'aime pas le chocolat" ou alors "le gras est maivais pour la santé'...Avec du recul, je crois que ça relevait du folklore...J'ai perdu de l'argent mais pas 1gramme.

La seconde fois, c'était juste avant de commencer LC. Le gars m'a expliqué que les TCA était souvent en relation avec la perte d'être chers...Alors nous avons parlé de DC de ma grand-mère qui était pour moi comme ma mère, puis il m' a demandé d'aller dans une forêt pour que ma grand-mère y repose en paix...Puis je devais retourner à cet endroit lorsque je n'étais pas bien... Je ne suis allée qu'une seule fois voir cet hypnothérapeute.

Tu dois te douter que ça n'a pas marché puisque je me suis inscrite sur LC.

maximette.
Abonné
Merci cappucino de ta contribution . En effet , dans ces médecines alternatives , il doit y avoir des bons et des moins bons ... Et faire le bon choix n'est pas évident . Il y en a un réputé par chez moi , j'hésite donc . En complément de LC bien sur . Il ne me viendrai pas l'idée de "remplacer " la méthode . Juste d'essayer de mettre le doigt sur qq chose qui m'échappe et qui pourrait m'aider à avancer dans le programme . Mais bon , peut être aussi que je me voile la face et que je recherche la facilité !!!
Minoque.
Ancien abonné

En faisant de la méditation ou la RPC on est en état d"autohypnose", eh oui..., le saviez vous ? Bon allez, z'avez le droit de me lancer une tarte à la crème dans mon image ensoleillée mais c'est vrai :-) !  Ah ! s'il y avait un remède miracle pour maigrir ou une chose évidente ce serait sans doute je ne mange que lorsque j'ai faim et j'arrête à satiété, tu ne crois pas maximette ? :-) Pas simple en fait... Bon courage à nous ;-)

maximette.
Abonné
Oui comme tu dis Monia , pas simple . Et pour la RPC je suis d'accord . D'ailleurs j'ai lu le "protocole" d'un hypnothérapeute et il conseille de d'aire 3 min d'auto hypnose avant chaque repas pour se recentrer sur ses émotions ... Ça rappelle qq chose !
Bliss.
Abonné
Je n'ai pas essayé l'hypnose pour maigrir. Par contre j'en ai fais quelques séances quand j'avais genre 19 nas j'étais terrorisée par les oraux et je me plantais à chaque fois. Ca a super bien marché j'ai pu passer mes oraux. Mais je reste toujours très impressionnable lors des entretiens avec un "supérieur" et ca me cause du soucis donc pourquoi pas y retourner un jour? Et pour accoucher. Le déclenchement en hopital était prévu un samedi matin à 6h terme dépassé 42 semaines de grossesse. Donc j'ai fait 2 séances, une pour "expériementer" le truc et la deuxième le mercredi matin, le soir les contractions se sont déclenchées et titou est né le vendredi 4h du mat mais bon je pensais échapper à la péridurale et j'en ai quand même eu besoin. Je l'ai fait dans les 2 cas avec des médecins psychiatres réputés et dont les soins sont du coup remboursés.
Flowerbomb.
Abonné

J'ai fait des séances d'hypnose lorsque j'étais en psychothérapie, celle qui a duré 5 ans.  Ma psy étant aussi hypnothérapeute, elle me connaissant bien et on a fait quelques séances mais rien à voir avec le poids.

mes problèmes étant liés à ma très petite enfance, au bout de quelques séances j'ai "vécu" ma naissance. c'était très étrange cette séance mais j'ai eu par la suite comme l'impression de m'être soulagée d'un poids.

izabelle
Animatrice forum

les séances que j'ai fait pour ma grossesse m'ont également beaucoup aidée, et j'ai effectivement eu un travail rapide et sans péri, ce que je voulais, mais il y avait d'autres facteurs qui entraient en jeu, comme la prépa faite avec la sage-femme

La RPC, franchement c'est différent de l'hypnose, car personnellement je peux entrer en transe hypnotique très facilement, même en voiture par exemple, et bien cela ne m'arrive pas en RPC

bien sûr, on peut entrer en transe quand on fait une RPC, mais a priori ce n'est pas le but

alors une petite transe, ça fait toujours du bien, ça repose, ça y a p'as de problème

mais quand je fais la RPC je ne ressens pas ça du tout

du coup la RPC c'est plus "dur", parce que mes pensées ne sont pas au repos, du tout, et c'est justement ça l'enjeu

après avoir passé une vie à se calmer (et l'hypnose du coup, ça calme, ya plus de pensée),  j'apprends à ne plus avoir peur de ce tourbillon de pensées, d'en rester consciente mais sans en avoir peur, en restant simplement centrée sur ma respi,   ne plus avoir besoin de me calmer... c'est vraiment un autre apprentissage,  en tous cas pour moi c'est vraiment ça dont j'ai besoin, mais on n'a pas forcément toutes les mêmes problématiques

 

en tous cas, si tu vas voir un hypnotherapeute pour ça, demande-lui des injonctions comptabiles avec LC, comme par exemple mieux ressentir tes sensations alimentaires,  mieux tolérer tes émotions, mieux tolérer les inconforts physiques et émotionnels,  avoir le réflexe de poser un regard en toi-même lorsque ça ne va pas

ça peut te donner un petit coup de pouce, peut-être, mais ensuite il faudra aussi le faire, tout ça, avec conscience

maximette.
Abonné
Je reviens vous faire un Petit compte rendu de ma consultation ...petit car je n'ai pas encore de recul pour voir si ça " fonctionne " Donc après de brèves présentations avec le thérapeute , on entre dans le vif du sujet : le pourquoi de ma présence ...explications , désir de maigrir ... Et le voilà , en bon psychologue , qui me demande des précisions sur ma vie en général ,ce qui me convient , ce qui me convient moins (...) je parle pendant une heure à un inconnu et lui confie mes pb de libido, de relation avec ma mère , de l'infidélité de mon mari il y a qq années , bref , je crache le morceau !!! Commence la séance d'hypnose a proprement parlé et la , au bout de 5 min , avec ses paroles qui me suggèrent de dénouer les nœuds au creux de mon estomac les larmes sortent , toutes seules , sans trop savoir à quoi c du exactement . Nous continuons la séance sans autre souci . Pendant 3/4 j , je sens un changement dans mon comportement . Je suis plus détendue , moins besoin de manger beaucoup aux repas , surtout plus légère face aux petits tracas de tous les jours . Mais ça ne dure pas très longtemps 2 eme rdv hier ... Nous reparlons de choses et d'autres , de mes progrès , de mes attentes . Séance d'hypnose plus concentrée , je suis vraiment dedans cette fois . Je le ressens et il me le confirme . Il estime ne plus avoir besoin de me voir pour le moment , sauf si besoin d'approfondir davantage mais avec ce que je lui ai dit , pour lui il n'y a pas de souci majeur . Pour moi ce qu'il en est surtout ressorti , c que mon pb de poids n'était peut être pas si important a mes yeux tout comptes fait . Parce que j'ai préféré travailler sur mon manque d'énergie , sur le droit à m'accorder du temps , sur la façon de faire avec les petites contraintes de la vie - ce choix que l'on a d'être heureux ou pas ...parce que cela ne tient qu'à nous de décider d'être heureux ou non . Au final , je ne sais pas si cela me fera avancer en terme de perte de poids mais moi qui n'avais jamais vu de psy , ça m'a fait un bien fou et me permet d'aborder les choses plus sereinement et a partir de ce jour je me poserai toujours la question du choix ( ou pas ) . J'ai été très brouillonne là , j'ai mis ça comme ça venait !
izabelle
Animatrice forum

merci maximette

pour moi j'ai aussi constaté que le bienfait de l'hypnose sur mon comportement alimentaire durait 2-3 jours

finalement j'en suis venue à la conclusion  (peut-être que je me plante, mais c'est mon explication, ce que je ressens),  que la séance d'hypnose permettait d'avoir une forte présence à soi-même,  ne plus être dans la lutte, la fuite

on va voir  en face les problèmes, et on ne les évite plus

grace à la qualité de présence du thérapeute, ou bien la sienne propre,  on se sent  "capable"  d'avoir toutes ces émotions, ces ressentis,  on n'est plus dans la lutte

 

ensuite les habitudes reviennent, de lutter contre ce qu'on ressent, d'en avoir honte ou pas le temps,  et les habitudes alimentaires avec....

les suggestions, à mon sens n'ont pas autant d'effet que cette présence à soi-même qu'on se donne....

 

c'est mon explication perso, bien sûr,  pour essayer de comprendre ce qui se joue, mais je ne pourrais bien sûr l'affirmer

 

en tous cas ces séances m'ont l'air de t'avoir fait le plus grand bien et c'est l'essentiel....

bon week-end

Cat3376.
Abonné

Je vois une hypnothérapeute depuis plusieurs années maintenant, pas très régulièrement mais uniquement quand j'en ai besoin.

Je suis allée la voir la première fois pour discuter de mes soucis de poids, mais surtout de tous ce qui tournait autour des soucis de poids : la mauvaise image de soi, le manque de confiance en soi, les EME etc..

Au moment où j'ai commencé, je me suis vite rendue compte que le surpoids n'était qu'une conséquence de quelque chose de bien plus profond et l'hypnose m'a aidé, la thérapeute m'a aidé.

Comme pour toute thérapie, il est important d'avoir un bon contact avec le/la thérapeute et puis après une technique de thérapie ne convient pas forcément à tout le monde.

L'hypnose, c'est un truc qui me parle. D'abord parce que ça fait partie des thérapies brèves et que j'aime l'idée qu'on ne soit pas parti pour des années lumières et ensuite parce que je fais déjà une partie du travail moi-même et l'hypnose est un outil auquel je réponds bien et qui me permets vraiment d'aller plus loin dans mon raisonnement et dans la recherche de ma solution.

Et d'ailleurs, j'ai planifié une séance lundi prochain avec ma thérapeute. Le travail fait sur LC et avec la diététicienne m'a permis d'avancer c'est certain mais je sens bien qu'il y a des blocages dans la machine et je n'ai pas envie d'attendre que je finisse par trouver toute seule comment ca se débloque. J'ai ressens le besoin de passer à la vitesse supérieure autant que le besoin de décoincer la machine.

Verdict : lundi :-)

Haut de page 
X