La beauté selon les cultures

Bluebeth
Abonné

Bonsoir/jour à tous !


Je me suis souvent posé cette question et la réponse est toujours la même.


Lorsque je travaillais avec des collègues originaires d'Algérie, je m'amusais beaucoup d'entendre leur vision de la beauté féminine qui tranchait radicalement avec tout ce que j'avais personnellement pu connaître de la bouche des hommes : "Mange beaucoup de frites et n'oublie pas la mayo, c'est quand même mieux des fesses bien grosses" ou encore "Ca sert à quoi d'être mince, si c'est pour que quand t'enlèves la robe y'ait plus rien à manger ???". Si on passe outre le fait qu'ils ne pensaient pas vraiment à ce qui se cache derrière un corps, c'était parfois franchement amusant.


J'ai également un souvenir mémorable de la fois où j'ai rencontré ma belle-famille (de Transylvanie, où là-bas aussi, c'est l'opulence du corps de la femme qui est critère de beauté). En me voyant, la grand-mère de mon ami lui avait singulièrement remonté les bretelles : "Mais comment tu peux avoir une femme comme ça ? Elle est toute maigre, tu ne la nourris pas ou quoi ? Si elle sort et qu'il y a un coup de vent, il l'emportera c'est sûr." A cette époque, je pesais 5 kg de plus qu'aujourd'hui du coup c'était assez irréaliste et cocasse, car elle était sincèrement désempaée de ma "maigreur" !
Et bien d'autres exemples.


Mais il n'y a rien à faire. Face à ce corps que je ne parviens pas à apprécier,  j'ai beau me dire "et si tu étais dans un pays où les rondeurs sont signe de beauté ?" je n'y arriverais pas. Preuve que mon complexe ne vient pas de critères de beauté mais d'un mal être avec mon image. Je vivrais vraiment bien d'être moche aux yeux des autres mais me trouver belle moi-même, et je le ressentais à chaque fois qu'on évoquait avec ces autres cultures ma "minceur" comme laideur. Vaste sujet...

J'imagine que vous avez déjà dû vivre ce type de situations... Quel est votre ressenti ?
 

Commentaires

marfur.
Abonné

Je n'ai jamais vecu ce type de situation et je ne pense pas que ça n'aiderai pas à me sentir plus belle. Je pense que la beauté n'est pas une affaire de poids mais de paix intérieur.

Aujourd'hui, je n'ai jamais été aussi grosse (90 kg pour 1m60) et quand je vois les photos d'avant je me dis que j'étais pas si mal.

Une fois j'ai réussi à perdre du poid, beaucoup de poids au point, je pense, à arriver à mon poids d'équilibre.

Je ne m'aimais toujours pas, je voulais encore perdre du poids et je rêvais de ressembler aux filles qu'on vois à la télé.

Peut importe qu'un jours je face 60 ou 70 kilos ce qui compte maintenant c'est de me sentir bien dans ma peau et ne plus avoir honte de ma façon de me nourir.

izabelle
Animatrice forum

oui bien sûr j'ai vécu ce genre de situation

étant blonde et ronde, j'attire beaucoup les hommes de certaines cultures, notamment Afrique, du Nord ou de l'Ouest

 

pour mon chéri issu d'un mélange de cultures, dont un petit peu la culture marocaine, la rondeur est signe de beauté aussi

ceci dit il aime les rondeurs "localisées" aux bons endroits surtout wink

Bluebeth
Abonné

"Je pense que la beauté n'est pas une affaire de poids mais de paix intérieur."

 

Marfur, tu résumes exactement ce que j'ai voulu dire, peut-être un peu maladroitement. Je me rends compte avec ce type d'exemples que j'ai cité qu'il peut y avoir n'importe quoi autour de moi, le problème que je rencontre, c'est moi (ou du moins vient de moi...) Et j'ai espoir de m'en sortir même si y a du boulot !

 

Mais toi aujourd'hui, tu en es où justement avec ton image ? Sens-tu que tu progresses ou bien tu n'en es qu'au tout début ?

Quoi qu'il en soit, je te souhaite bien du courage pour ce long (mais probablement beau et riche) voyage !

 

Bluebeth
Abonné

"ceci dit il aime les rondeurs "localisées" aux bons endroits surtout"

 

Ouais, un homme, un vrai comme on dit  !!!! ;-)

marfur.
Abonné
Bonjour, Bluebeth pour mon image ben ya du chemin je repars de zéro. J'espère perdre beaucoup de poids mais en paix cette fois pour trouver la sérénité,plus pour ressembler aux actrice de Vampire Diaries ou Gossip girl lol.
mavo.
Marraine

Intéressant sujet, Bluebeth ! J'ai souvent lu des éléments qui vont dans le même sens, sur le fait que la beauté est effectivement affaire de culture, qu'elle varie d'un pays à l'autre et d'une époque à une autre... Toutefois, en ce qui me concerne, pur produit de mon époque et de mon lieu de vie, je suis imprégnée du diktat beauté de la culture occidentale, donc plutôt Kate Moss que la vénus callipyge... d'où ma quête dès 14 ans (il y a... 30 ans de cela) de perdre des kilos, d'où mon surpoids important actuel (enfin, ya d'autres causes, mais l'impératif minceur en est une).

Et vraiment, tout le mouvement "big is beautiful", autour de la réhabilitation d'autres beautés, le fait de voir de + en + souvent des mannequins XL, les lectures de blog, etc... m'ont permis, tout doucement, très doucement, de petit à petit changer mon propre regard. 

Il m'arrive désormais de trouver certaines filles vraiment trop maigres, pas jolies car trop maigres.

Il m'arrive aussi de trouver des filles rondes jolies, voire très rondes et très jolies.

Cela m'a pris du temps. Au début, quand je voyais une photo de mannequin size +, je me disais "mais non, c'est des conneries, on ne peut pas la trouver belle" (pas fière de l'avouer, hein, mais c'était mon regard... et donc évidemment je portais le même regard sur moi).

Et les années passant, l'image de corps différents se répandant dans les médias, mon propre travail sur moi avançant, mon regard a évolué. Et je mesure de plus en plus combien cette question de beauté est influencée par notre culture. Et cela m'a aidé à mieux m'accepter, évidemment... smiley

ladyl56.
Abonné
Moi aussi blonde et ronde quand j'étais jeune j'avais bcp (trop) de succès la bas. Avec l'âge et toujours blonde ça continue et ça ne me déplaît pas.
Bluebeth
Abonné

[quote=marfur]Bonjour, Bluebeth pour mon image ben ya du chemin je repars de zéro. J'espère perdre beaucoup de poids mais en paix cette fois pour trouver la sérénité,plus pour ressembler aux actrice de Vampire Diaries ou Gossip girl lol.[/quote]

C'est sûr Marfur que se fixer ce but de sérénité est beaucoup plus sain et faisable. Néanmoins, je crois que vu notre société qui se base sur le fait de faire rêver les gens pour faire du profit, c'est relativement normal d'avoir voulu ressembler à x ou y personne.

Perso, je n'ai jamais eu de modèle à part vraiment ado, et encore. Mais je sais surtout que j'ai été mince et ce que longtemps j'ai essayé de le re être. En vain. Donc nouvelle étape: la paix. Mais c'est pas gagné... ;-)

Plein de courage à toi !

Bluebeth
Abonné

[quote=mavo]

Intéressant sujet, Bluebeth ! J'ai souvent lu des éléments qui vont dans le même sens, sur le fait que la beauté est effectivement affaire de culture, qu'elle varie d'un pays à l'autre et d'une époque à une autre... Toutefois, en ce qui me concerne, pur produit de mon époque et de mon lieu de vie, je suis imprégnée du diktat beauté de la culture occidentale, donc plutôt Kate Moss que la vénus callipyge... d'où ma quête dès 14 ans (il y a... 30 ans de cela) de perdre des kilos, d'où mon surpoids important actuel (enfin, ya d'autres causes, mais l'impératif minceur en est une).

Et vraiment, tout le mouvement "big is beautiful", autour de la réhabilitation d'autres beautés, le fait de voir de + en + souvent des mannequins XL, les lectures de blog, etc... m'ont permis, tout doucement, très doucement, de petit à petit changer mon propre regard. 

Il m'arrive désormais de trouver certaines filles vraiment trop maigres, pas jolies car trop maigres.

Il m'arrive aussi de trouver des filles rondes jolies, voire très rondes et très jolies.

Cela m'a pris du temps. Au début, quand je voyais une photo de mannequin size +, je me disais "mais non, c'est des conneries, on ne peut pas la trouver belle" (pas fière de l'avouer, hein, mais c'était mon regard... et donc évidemment je portais le même regard sur moi).

Et les années passant, l'image de corps différents se répandant dans les médias, mon propre travail sur moi avançant, mon regard a évolué. Et je mesure de plus en plus combien cette question de beauté est influencée par notre culture. Et cela m'a aidé à mieux m'accepter, évidemment... smiley

[/quote]

 

Lors de la journée thérapie à laquelle j'ai participé le 14 mai derrnier, lors d'une pause (nous préparions alors le déjeuner) un participant a vu traîner sur une étagère du docteur Zermati un petit livre (ou fascicule) avec écrit un truc genre "Réussi-t-on mieux lorsque l'on est beau ?" Sujet moyennement lancé alors : "Oui, mais réussir dans quoi déjà ?" puis "Effectivement, et puis c'est quoi, être beau ???"

Sur cette question, le docteur qui était occupé à dresser la table s'est alors subitement levé et a pris la parole avec son naturel déconcertant : "Ah ça c'est très facile d'y répondre !" Tout le monde surpris l'écouta alors, lui qui se bat contre l'image du corps parfait. Puis il a répondu un truc du genre (je m'excuse si je déforme un peu ses propos) "Ce qui est beau c'est ce qu'on nous dit qui est beau." Nous étions assez surpris tout en ayant activé les méninges. Puis il nous a donné en référence justement le fait que d'une culture à l'autre, ainsi que d'une période à l'autre, ça dépendait. Preuve que ce qui est beau, c'est ce qu'on nous dit qui est beau. En Afrique, dans certains Pays de l'Est, les femmes belles sont sacrément en chair. Il y a 100 ans, et encore bien plus avant, en France et ailleurs en Europe, c'était aussi les rondeurs qui primaient en matière de beauté (la fameuse Venus callipyge à laquelle mon copain aime bien me comparer, houlala faut le prendre comment laugh ?!!! Parce que bon, elle elle l'a pas la cellulite !!!)

 

C'est donc à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle.

Il "suffirait" que le regard de la société change pour que les rondes se trouvent belles. Mais qu'en serait-il du coup des non rondes ? Doivent-elles à leur tour être rejetées ?

 

Le problème, c'est bien qu'il y ait des diktats quels qu'ils soient...

Et qu'à chaque fois, ce sont les femmes qui en subissent (majoritairement) et directement dans leur chair (voire, leur santé)...

 

 Mais là nous entrons dans un fou sujet. Je vais d'ailleurs essayer d'écrire un ptit billet à ce sujet sur mon ti blog linecoaching !! smiley

 

Bon courage à toi en tout cas et bravo pour l'évolution de ton acceptation ! wink

 

 

 

Bluebeth
Abonné

[quote=ladyl56]Moi aussi blonde et ronde quand j'étais jeune j'avais bcp (trop) de succès la bas. Avec l'âge et toujours blonde ça continue et ça ne me déplaît pas.[/quote]

 

HA HA ! C'est génial, et c'est vraiment une raison de plus que j'aille en vacances au Maroc ou en Algérie !!! cool

FRED73
Marraine

La beauté est décidé par les plus riches. En effet, aujourd'hui on nous dit que les gens beaux sont maigres parce qu'on que les gens qui n'ont pas les moyens mangent des cochonneries ou des aliments de mmauvaises qualités et donc prennent du poids. Alors qu'à l'époque les pauvres étaient plutôt maigres parce qu'ils ne mangeaient pas beaucoup. C'est la même chose pour la pâleur et le bronzage. 

Bluebeth
Abonné

[quote=FRED73]

La beauté est décidé par les plus riches. En effet, aujourd'hui on nous dit que les gens beaux sont maigres parce qu'on que les gens qui n'ont pas les moyens mangent des cochonneries ou des aliments de mmauvaises qualités et donc prennent du poids. Alors qu'à l'époque les pauvres étaient plutôt maigres parce qu'ils ne mangeaient pas beaucoup. C'est la même chose pour la pâleur et le bronzage. 

[/quote]

 

Effectivement, on l'a vu récemment avec la mode du "Face-kini" en Chine et la peur bleue de ressembler aux paysans en étant bronzé...

Courage Patience.
Abonné

Je pense qu'il est plus simple de changer son regard sur soi car de toute façon la société est ce qu'elle est.Je pense par contre qu'on peut contribuer à faire aimer la diversité de poids et de couleur de peau même si c'est un long chemin.

Quand je regarde la chanteuse Beth Ditto je suis ultra admirative. Elle ne se pose pas 10 000 questions comme moi, elle fait ce qu'elle a à faire sur cette planète. Et parce qu'elle se trouve belle, qu'elle prend soin d'elle, qu'elle est riche intérieurement,  je l'a trouve belle, dans le sens qu'elle dégage un truc très fort. Pas ce truc qui me fatigue "je suis grosse et je vous emmerde" mais une ouverture, une chaleur humaine, une force de vie.

Quand je regarde cette mannequin noire qui a une maladie de peau (elle a de grosses tâches blanches sur le visage) je suis admirative, par quel rejet et insultes elle a du passer avant d'oser assumer sa différence.

Je pense donc que la beauté ça va avec la confiance en soi. De prendre des risques. De sortir de sa zone de confort.

C'est vers quoi je tends même si j'ai encore beaucoup de résistances intérieures.

Haut de page 
X