La victoire du jour ! - 20102012

crevette_rose.
Abonné

M'a pris l'idée de ce post où chacun et chacune d'entre nous pourrait venir quotidiennement poster sa victoire du jour, ce qui a été bon pour nous, ce qui nous a rendu fière de nous et parce que les petits ruisseaux font les grandes rivières !

alors si le coeur vous en dit : à vos claviers !

 

Je suis fière de moi parce que j'ai réussi à sauter un repas étant donné que je n'avais pas faim, cela ne s'était pas produit depuis des semaines !!

Commentaires

drobinoo.
Ancien abonné

Ma victoire du jour, je suis allée au resto ce midi et je n'ai pas pris de dessert alors que j'en avais très envie mais je n'avais plus faim !!!

Clarisse_and_me.
Abonné

Bravo Drobinoo.  Bientôt, tu pourras anticiper: manger moins au repas pour avoir encore faim pour le dessert qui te fait envie ! C'est beau LC... wink

pointvirgule.
Abonné

ai réussi a faire une tache imparfaite!!

bonne soirée a ttes

Pattie.
Ancien abonné

J'ai réussi à manger trois bouchées seulement de l'énorme part de bûche qu'on m'a servie vers 18h.

J'avais un peu faim, et une réunion en perspective, avec une heure de fin indéterminée. Je suis allée voir s'il n'y avait pas un truc à manger, un chocolat, un morceau de sucre, un truc pour tenir jusqu'au dîner et ne pas me soucier de ma faim pendant la réunion. J'ai vu la cuisinière, qui se demandait ce qu'elle allait faire de son reste de bûche maison. On était faites pour se croiser ! J'allais me servir, mais ça lui faisait plaisir de me servir son oeuvre. Malgré mes avertissements, elle m'a servie une énorme part, le genre de truc que je ne peux plus envisager de manger (maintenant que je connais la dégustation, le rassasiement gustatif, et que j'ai des notions sur l'appétit prévisionnel, je peux dépasser ma faim, ça oui, mais pas autant). Je l'ai mangée en mode dégustation (enfin, elle me parlait en même temps, pour savoir où elle me mettait le reste, parce qu'elle ne comptait pas l'emporter et elle ne voulait pas que ça se perde). J'ai mangé quatre bouchées (une pour l'ensemble, une pour la délicieuse chantilly, une pour l'excellente génoise, et une pour le mélange poire/chocolat, bon aussi, mais pas autant - et puis quatre bouchées, niveau rassasiement gustatif, c'est normal de le trouver moins bon).

J'ai donc laissé le reste de mon énorme assiette, et je suis allée chercher mes clefs de voiture pour y mettre le reste de bûche. J'ai fait plein de compliments, dit plein de merci et j'ai filé à ma réunion. Bon, je n'ai toujours pas faim, et pas envie de bûche pour le moment, mais j'étais contente parce que je ne me suis pas sentie obligée de terminer mon assiette ou coupable de ne pas l'avoir fait, et que le sourire de la cuisinière m'a montré qu'elle n'était pas vexée du tout, plutôt heureuse que j'apprécie sa cuisine.

Le mieux, c'est que ça s'est fait tout naturellement : mon choix de satisfaire ma faim au lieu d'attendre les premiers arrivants de la réunion, mon choix de ne pas manger plus que mon rassasiement gustatif, les compliments... J'ai juste eu un moment de gêne, quand j'ai vu la taille de la part, mais ça n'a pas duré (après tout, j'avais prévenu !)

drobinoo.
Ancien abonné

Félicitations Pattie, c'est un rêve pour moi d'arriver à m'arrêter au milieu d'une part !

 

Merci Clarisse ... Oui ce serait mieux d'avoir un peu de dessert aussi ;-) Pour la prochaine fois j'espère !

Patience
Marraine
Ma victoire du jour : avoir pris un bon thé au jasmin en guise de diner. Et à la question de mon homme : "Tu ne manges pas ?", j'ai juste répondu : "Non". Je ne me suis justifiée de rien, comme c'est souvent le cas. Là je sens la faim arriver doucement. Ce sera parfait pour le petit déjeuner : les croissants attendent ! :-)
izabelle
Animatrice forum

bravo pour toutes vos victoires!!

c'est super de lire ça !

ma victoire du jour c'est d'avoir accueilli gentiment ma peur pour un rdv pro ce matin

ne pas jouer la dure mais être simplement moi

en mode  "rien à prouver" et simplement  "être"

Laetitiamay.
Abonné
Ma petite victoire du jour : je suis dans l'activité J'apprends la dégustation en pleine conscience. Je n'ai pas encore dégusté les trois aliments (pomme, baguette, café) mais j'ai regardé la vidéo. Je me suis exercée ce midi (enfin à 15h) sur mon plat de pâtes. Je vais renouveler cette expérience car je pense que cela peut me faire progresser : je mange très très vite (j'engloutis même) et je ne prends pas le temps d'apprécier ce que je mange. J'espère aussi que ça me permettra de mieux ressentir la satiété.
Lavienrose.
Abonné
Ma victoire: Hier repas de fête bien arrosé, j'ai mangé avec excès et pourtant sans finir mes plats... Le soir comme toi Patience pas eu faim. Je me suis installée à table et je n'ai mange qu'un clémentine au moment du dessert. J'ai su attendre, discuter sans picorer, car pas de culpabilité de ne pas manger avec les autres car je ne me suis pas justifiée de ne pas manger! Pas faim pas manger!!!! Autre victoire... Je n'ai pas eu faim au petit déjeuner ... Une faim apparaît maintenant , il est 11h25.... Mon dilemme va être de voir si je peux supporter cette faim grandissante jusqu'au repas entre amis!! Je vais sonder mon être tout entier eme zen Joyeuses fêtes dans le respect de notre être!
izabelle
Animatrice forum

bravo la vie en rose c'est génial

ça me fait super plaisir pour toi !

 

pour moi ma victoire du jour, cela aura été de ne pas me mettre la pression pour mon travail d'aujourd'hui, avec beaucoup de cas difficiles

j'ai essayé de prendre les choses simplement comme elles viennent, en me mettant à l'écoute

et cela a été très payant en terme d'efficacité, finalement

 

contente de ne pas m'être mis la pression

du coup l'EME de fin de journée est tout à fait tolérable.....   aucune "urgence",  juste un besoin de se calmer,  et donc je n'y réponds pas pour me garder un BON appétit pour ce soir

pointvirgule.
Abonné

ma victoire du jour : avaoir été consciente de l'arrivée d'uen EME et avoir su respirer en pleine conscience pour la contempler

vevemartin.
Abonné

Ma victoire du jour c'est mon fils de 4 ans qui est venu me faire un câlin ce soir alors que d'habitude il est très proche de son père. J'ai lâché prise depuis 2 jours,je suis plus cool avec lui et j'arrête d'être stressée et de lui crier dessus,il l'a ressenti et s'est rapproché de moi ce soir

vevemartin.
Abonné

Pointvirgule: felicitations, Raconte comment ça s'est passé 

izabelle
Animatrice forum

bravo pointvirgule!!!

vevemartin c'est super, je suis très contente pour toi !!!

 

pour moi ma victoire d'hier c'est d'avoir pris mon temps pour décompresser avant le repas avec une bonne douche et quelques respirations en pleine conscience

quelle liberté ensuite, pendant le repas, de manger sans  besoin de se calmer....   on profite vraiment mieux de la la nourriture...

cilou_cile.
Abonné

Ma victoire du jour, et j'en suis très contente, c'est d'avoir enfin réussi à défusionner des pensées automatiques qui viennent à chaque repas, en ce moment.

Donc le petit déjeuner ne fut pas la fête de bout en bout que la perfectionniste que je suis aurait bien aimé vivre mais j'ai laissé ces satanées pensées vivrent leur petite vie en me disant que je ne pouvais rien contre elles, qu'elles étaient là et qu'il ne servirait à rien de me rassurer, que c'était perdu d'avance et que ça ne ferait que les renforcer et pas les chasser. Vivre avec.

Donc je leur ai collé l'étiquette "ruminations/pensées automatiques inutiles" et j'ai continué ma vie. Voilà.

Au passage, merci izabelle pour m'avoir aidé avec tes rappels plein de bon sens.smiley

naginata.
Abonné

bonsoir,

ma victoire du jour, c'est d'avoir jeté dix années de fiches, de livres et de méthode de régime, j'ai rempli 3 grands sacs de boulanger, ça m'a quand même perturbée et j'ai senti venir une EME, alors j'ai fait une séance de RPC et ça va bien

bonne continuation à tous et Joyeux Noël

izabelle
Animatrice forum

bravo naginata!

bravo CilouCile, moi aussi je suis une perfectionniste de la fête!!!   et mon chéri c'est un peu l'inverse....

cette année j'ai laché-prise, mais à donf......   

du coup, pas d'EME au moins, c'est toujours ça de gagné!

de plus le perfectionnisme nous empêche de vivre vraiment dans le moment présent, non pas de la fête révée, mais de la fête réelle.....

ma victoire d'hier,  c'est d'avoir refermé une boite de chocolat très vite, simplement parce que  "plus envie"

fadinarde.
Abonné

Ma victoire du jour est plutôt ma victoire de l'hiver: j'ai recommencé à aller à la piscine. Je me suis même payé l'abo pour une année. C'est une des rares activités sportives qui me procure du plaisir. C'est aussi quelque chose d'intimement lié au souvenir de ma mère. Nous allions très régulièrement nager ensemble, et c'était un magnifique moment de partage mère-fille...  Maintenant quand je vais à la piscine, je me dis souvent que c'est presque une communion avec elle... Un peu bizarre je sais, mais c'est une autre façon de la rendre immortelle à travers moi.

Après l'abonnemnt de piscine (que j'ai pris avec une copine, on va assez souvent ensemble, moi j'y vais aussi seule) je viens d'investir dans des mini-palmes et une planche. Et j'alterne le palmage et la brasse... J'ai découvert qu'après une dizaine de longueurs avec les palmes, quand je recommence à nager sans accessoires, je sens l'eau qui roule sur ma peau, c'est presque un moment de pleine conscience. Voilà. J'ai renoué avec la piscine, et ça me fait un bien fou!

Patience
Marraine

[quote=naginata]

bonsoir,

ma victoire du jour, c'est d'avoir jeté dix années de fiches, de livres et de méthode de régime, j'ai rempli 3 grands sacs de boulanger, ça m'a quand même perturbée et j'ai senti venir une EME, alors j'ai fait une séance de RPC et ça va bien

[/quote]

naginata,

Ca c'est une sacrée victoire !! Je n'ai jamais pensé à faire ça ; mais ça pourrait être un bon challenge. Et j'avoue que l'idée même de lâcher mes fiches et autres recettes allégées me fait un peu peur... d'où l'intérêt d'essayer !
Enfin, comme en ce moment je n'ai pas de victoire à mon actif, ça pourrait être la prochaine !

Au plaisir de te lire

 

Patience
Marraine

[quote=fadinarde]

Ma victoire du jour est plutôt ma victoire de l'hiver: j'ai recommencé à aller à la piscine. Je me suis même payé l'abo pour une année. C'est une des rares activités sportives qui me procure du plaisir. C'est aussi quelque chose d'intimement lié au souvenir de ma mère. Nous allions très régulièrement nager ensemble, et c'était un magnifique moment de partage mère-fille...  Maintenant quand je vais à la piscine, je me dis souvent que c'est presque une communion avec elle... Un peu bizarre je sais, mais c'est une autre façon de la rendre immortelle à travers moi.

[/quote]

fadinarde,

Bravo pour ce lien recréé avec l'eau ! Et en plus cela a l'air aussi d'apaiser ton esprit...

Au plaisir de te lire

Virkane.
Abonné

Je suis fière de moi parce qu'aujourd'hui je sens que je m'aime un peu plus qu'hier et que les autres me l'ont bien rendu^^

lorraine
Marraine

Bien voilà fadinarde tu l'as trouvé (ou retrouvé)  ton (ou un de tes) objet de réconfort et d'occupation épanouissante   ....(cf l'autre fil) smiley

GENIAL

Et le lien avec ta mère participe largement  à te réconforter je pense...Oh non, ce n'est pas  pas ça bizarre. C'est juste " très VIVANT " et une façon très juste d'être connectée à soi et son intériorité........

Pensées heart

 

 

 

Ma victoire à moi ? Victoire de ces derniers jours et semaines....Etre de plus longtemps en capacité de "durer longtemps dans la pleine conscience"......

Oui Vive la pleine conscience et le moment présent , dans la piscine, au boulot, pendant un post....PARTOUT,PARTOUT......

naginata.
Abonné

bravo à vous toutes de ces victoires qui nous mèneront à la réussite

merci de votre soutien, c'est tellement important de lire vos expériences, ça donne des idées, la piscine, je voudrais bien essayer, mon mari nage très bien et il voudrait qu'on y aille ensemble, mais moi je dois avouer que l'élément liquide me fait un peu peur, je sais vaguement (c'est le mot juste) nager, je crois que c'est une de mes prochains défis à inscrire sur la liste, et comme le dit fadinarde, ce sera un moment de partage

izabelle
Animatrice forum
Bravo virkane!! Et fainarde pour la piscine! J.ai hate de m'y remettre cet ete.... Ma victoire du jour c est de prendre les choses comme elles viennent et ne rien prevoir a l avance
Patience
Marraine

Bravo Izabelle ! Ca c'est du lâcher-prise !

Ma victoire du jour : avoir pris 1h30 de la journée pour me consacrer à Môa ! :-) Et ça me rend heureuse !

Laetitiamay.
Abonné
Mes victoires du jour : je me suis "battue" pour faire respecter le prix d'un article passant à 19,90€ et affiché 9,90€ fermement mais sans perdre d'énergie et sur le trottoir en rentrant chez moi, je ne suis pas descendue pour m'effacer devant un monsieur qui n'avait pas non plus l'intention de descendre. D'habitude, non seulement je serais descendue mais en plus je me serais excusée. Je progresse et je suis contente. Je m'affirme et n'ai plus peur d'exister.
Patience
Marraine

Bravo Laetitiamay !! Ca c'est de l'affirmation de soi, gentiment mais fermement ! :-)
Moi je me suis rendue compte qu'en voiture, je ne subis plus ceux qui font du forcing pour passer alors que c'est à eux de céder le passage. Si c'est mon tour, je passe ; eux ils attendront. Parce que moi aussi j'attends quand c'est à moi d'attendre. Et voilà !

Laetitiamay.
Abonné
Mine de rien Patience ce sont de grandes victoires celles-là : Oser exister, prendre sa place. Je trouve ça super. Je te dis bravo !
kophie13.
Abonné

Bonjour à tous,

idée géniale que ce thème!

Ma victoire du jour : sauter le repas de midi car je n'avais pas faim! D'autant plus dur que chéri et les enfants étaient à table mais j'ai pu le faire!

Sensation de réussite sympathique!

Bravo à vous pour les vôtres!

shackleton.
Abonné

Coucou

 

Victoire du jour : avoir mangé ce que j'avais envie de manger, ni plus ni moins. Et avoir réussi à me réserver une place pour un petit plaisir gustatif plus tard.

Pattie.
Ancien abonné

Ca me parle, ça, Laetitiamay, le fait de descendre du trottoir pour laisser passer quelqu'un alors qu'il n'y a pas de raison particulière. Je m'étais aperçu que je faisais ça, quand j'étais dans une grande ville, c'est toujours moi qui descendais du trottoir. Et du coup, j'avais testé la "je-vois-rien-attitude", pour voir : marcher avec une démarche déterminée, un port de tête assuré, le regard droit, et en prenant bien la place autour de moi (pas en me mettant de profil ou en rentrant les épaules), mentalement prête à aller jusqu'à bousculer quelqu'un plutôt que de descendre du trottoir. Eh ben c'est imparable : les gens descendent ou se serrent pour qu'on passe à deux, sans même s'en apercevoir. C'est comme si tout d'un coup, on n'était plus passager clandestin du trottoir.

Laetitiamay.
Abonné
C'est fou Pattie. J'ai vraiment un problème avec ça. Je me suis même vue trouver ça normal de descendre du trottoir quand j'ai des paquets pour laisser passer quelqu'un et trouver ça normal de descendre du trottoir quand je croise une personne qui a des paquets. Là je me suis dit : j'ai un problème. Un problème d'affirmation de moi ?
shackleton.
Abonné

J'ai le même souci. J'ai également beaucoup de mal à m'affirmer (au travail et dans la famille) alors que je ne demande pas spécialement d'admiration mais juste une "visibilité". Comment prendre de l'assurance pour ne plus avoir à s'excuser d'exister ?

Virkane.
Abonné

Ma victoire du jour : aller au restau en amoureux, me faire plaisir et ne pas terminer mon assiette! (je ne sais pas si un jour ça m'était déjà arrivé d'oser laisser quelque chose dans mon assiette)

Laetitiamay.
Abonné
[quote=shackleton]

J'ai le même souci. J'ai également beaucoup de mal à m'affirmer (au travail et dans la famille) alors que je ne demande pas spécialement d'admiration mais juste une "visibilité". Comment prendre de l'assurance pour ne plus avoir à s'excuser d'exister ?

[/quote] Multiplier ce genre de petites victoires dans tous les domaines ?
cilou_cile.
Abonné

J'ai le même souci que vous les filles, j'ai l'excuse facile ainsi que le remerciement pour tout et rien. D'ailleurs ça fait bien rire un de mes collègues. Alors, autant je vais garder le remerciement (je pense pas que ce soit un défaut de trop dire merci, sauf quand je le dis à quelqu'un à qui j'ai rendu service...je sais je suis un peu débilewink), autant j'essaie de me corriger dès que je le peux pour l'excuse. Quand je sens que je vais le dire, alors qu'il n'y aucune raison, je ne dis rien. Tant pis, il y a peut être un petit blanc dans la conversation mais au moins j'ai l'impression qu'il y a plus d'équilibre....

Sinon pour alimenter le fil, je dirai que ma victoire du jour c'est de n'avoir fait qu'un vrai repas, ce midi, car je n'avais pas faim ce matin, ni ce soir. Et d'avoir passé un bon moment ce midi au resto avec une copine, à qui j'avais lancé spontanément une invitation hier, comme ça, sans l'avoir prévu des semaines à l'avance....je sais des fois je suis trop ouf!wink

shackleton.
Abonné

Ben je sais pas pour vous, mais ça ressort à longueur de post : la difficulté à exister et à faire respecter son existence.

shackleton.
Abonné

Ben je sais pas pour vous, mais ça ressort à longueur de post : la difficulté à exister et à faire respecter son existence.

cilou_cile.
Abonné

Je suis tout à fait d'accord avec toi shackleton. Une de mes prises de conscience depuis que je fais LC: mon besoin de reconnaissance qui peut me pousser à me mettre dans des états pas possibles et à faire preuve parfois d'autoritarisme ou me faire passer pour une pauvre petite victime incomprise de tous, et qui révèle finalement un manque de confiance en moi.

Désormais, c'est plus facile à gérer car j'en suis plus consciente mais ça reste toujours un peu douloureux.

cilou_cile.
Abonné

Je suis tout à fait d'accord avec toi shackleton. Une de mes prises de conscience depuis que je fais LC: mon besoin de reconnaissance qui peut me pousser à me mettre dans des états pas possibles et à faire preuve parfois d'autoritarisme ou me faire passer pour une pauvre petite victime incomprise de tous, et qui révèle finalement un manque de confiance en moi.

Désormais, c'est plus facile à gérer car j'en suis plus consciente mais ça reste toujours un peu douloureux.

shackleton.
Abonné

[quote=cilou_cile]

Je suis tout à fait d'accord avec toi shackleton. Une de mes prises de conscience depuis que je fais LC: mon besoin de reconnaissance qui peut me pousser à me mettre dans des états pas possibles et à faire preuve parfois d'autoritarisme ou me faire passer pour une pauvre petite victime incomprise de tous, et qui révèle finalement un manque de confiance en moi.

Désormais, c'est plus facile à gérer car j'en suis plus consciente mais ça reste toujours un peu douloureux.

[/quote]

 

Toujours ce juste milieu à trouver ... Mais on ne naît pas avec cette capacité à la naissance. C'est désolant mais c'est comme ça.

Après, c'est un peu comme si on nous demandait en permanence de nous affirmer sans trop le faire valoir ; en quelque sorte, se mettre en avant en restant en retrait. Ce tiraillement me poursuit depuis toujours.

Pour ma part, c'est une sorte de querelle entre être la poupée qui fonctionne toujours bien, qui réussit même ce qu'elle n'aime pas faire et la femme qui n'a pas envie d'être parfaite parce qu'on ne l'est jamais, qui en a ras-le-bol de touours devoir montrer et se montrer, qui veut juste vivre en paix en bref.

Pour schématiser, c'est la secrétaire embourgeoisée-efficace-adaptable qui ne rêve que d'une cabane de trappeur, de frusques simples et de bouts de bois à sculpter. C'est la femme qui a réussi socialement (mais que ça commence à prodigieusement gonfler de n'être que ça pour l'entourage) mais qui s'ennuie dans cette vie fabriquée, luisante et creuse. Pour s'affirmer avec cette contradiction, il faudrait pratiquement se dédoubler. Mais il n'y a qu'une personne, et qui se bat avec ça depuis toujours. Genre la petite fille modèle qui déchire ses robes en grimpant aux arbres.

Mais je dévie.

L'affirmation de soi, pour être honnête, j'y pige que dalle. J'ai eu beaucoup d'égos démesurés dans l'entourage professionnel et familial, ça devient très vite toxique pour soi-même. J'espère un jour avoir le bon sens de m'affirmer au risque de heurter ces égos (qui ne se privent pas de heurter le mien, nota bene). Genre envoyer aux flûtes ceux qui veulent m'apprendre ma façon de penser.

Après, une chose que j'ai apprise de la vie : souvent, les plus égocentriques sont les plus vulnérables, mine de rien, à vivre en perpétuelle représentation d'eux-mêmes. Alors, quelque part, nous les "pas affirmé(e)s", comme de toute façon nous ne sommes pas en affirmation perpétuelle de nous-mêmes, nous pourrions aussi nous féliciter de ne pas avoir à afficher notre personne tout le temps, puisque nous avons tellement mieux à faire ...

Faites-moi savoir si je dis n'importe quoi, hein !

nana51.
Abonné

je suis fière de moi parceque j'ai réussi ma confiture d'oranges, elle est délicieuse, je l'ai goûtée ce matin , juste ce qu'il faut d'amertume , on sent bien le gout de l'orange, et sucrée imppec, suis fière de moi!

laéticiamay, je suis vraiment heureuse pour ton affirmation , moi aussi il n'ya pas si longtemps je me serais "écrasée" pour un prix , et j'aurais passé des jours à me le reprocher, je tente aussi au quotidien de m'affirmer gentiment , mais fermement, et ça fait vraiment du bien,bravo à toutes pour vos victoiressmiley

Laetitiamay.
Abonné
Merci Nana51.
Laetitiamay.
Abonné
Merci Nana51 et bravo pour ta confiture d'orange.
Pattie.
Ancien abonné

Je suis d'accord, Shakleton, ceux qui s'affirment trop sont mal à l'aise, tout comme ceux qui, comme moi, tentent de s'effacer pour laisser les autres exister davantage. Je suis en train de lire le chapitre sur l'hyperempathie, dans "Maigrir, c'est dans la tête" du docteur Apfeldorfer, et je le lis petits bouts par petits bouts, parce que c'est quand même un peu rèche à avaler (il a mis une caméra chez moi ou quoi, pour deviner les moindres détails de ma vie ?). Là, j'en suis au "lieu de décision". Si je l'applique à la marche sur trottoir bondé, ça donne : quand je marche en me faisant petite et en descendant du trottoir (ce que je fais le plus souvent) et que ça m'énerve, je ressens le lieu de décision comme extérieur à moi, ce n'est pas mon choix et j'ai l'impression que je n'ai pas le pouvoir de la décision. Donc je peste contre ceux qui l'ont et qui abusent de ma trop grande empathie. Quand je teste la bonne attitude pour rester le plus possible sur le trottoir, tout en laissant passer les parents avec leurs poussettes de triplés et les personnes âgées un peu vacillantes, le lieu de décision est à l'intérieur de moi, je ne peste plus.

L'idéal, pour moi, serait peut-être d'arriver à marcher en pleine conscience : pas comme un bulldozer qui ne voit rien et qu'on sent prêt à bousculer ceux qui se mettent sur leur chemin, et pas non plus comme une petite souris trop polie. Etre pleinement consciente que je suis, au moment présent, en train d'occuper une place sur ce trottoir. Bon, après, ça reste rare, il y a peu de trottoirs par chez moi, et peu de monde dessus.

nana51.
Abonné

pattie c'est le genre de dilemme que je me pose presque tout le temps, pas plus tard que ce matin je me suis "affirmée", en faisant mes course ,un Monsieur avait positionné son caddie en travers , impossible de passer et il faisait mine de ne pas voir la cohue des gens , j'ai donné un peit coup de caddie , ferme , mais avec mon plus joli sourire, il m'a dit " dis donc quelle énergie!" , j'ai rétorqué " oui , il faut dire que votre caddie est en travers et plus personne ne peux passer", re magnifique sourire , il bougonne dans mon dos, j'arrive à la caisse , il y avait de quoi passer largement un caddie, il revient à la charge et me dit " c'est embêtant les caddies de travers .." je lui ai répondu , "ha oui alors ", re sourire, il dit " ha les nanas!!", et moi je répond " hé oui , et en plus elle ont le droit de vote", sourire sourire, finalement il est reparti au fond du magasin en boudant, je ne sais pas si c'est une victoire mais ça m'a soulagé de l'avoir gentiment mais fermement remis à sa place .

Anonyme

 

yes Bravo Nathalie !

Pattie.
Ancien abonné

[quote=nana51]

je ne sais pas si c'est une victoire mais ça m'a soulagé de l'avoir gentiment mais fermement remis à sa place .

[/quote]

Pour moi, c'est clairement une victoire quand ça m'arrive. Je n'ai jamais réussi à terrasser la petite souris polie en moi. En lisant le chapitre sur l'empathie, je me dis que ça n'est pas plus mal : les hyperempathiques peuvent aussi avoir des pulsions de violence, donc vive la petite souris polie qui m'évite de défoncer le crâne des conducteurs de caddies impolis à coups de bocal de foie gras (c'est de saison !). Et avec Linecoaching et les posts d'Izabelle, je me rends compte que lutter contre la petite souris polie est inutile et épuisant. Elle ne fait pas partie de moi, elle est moi. Et je suis aussi autre chose (la femme adulte qui peut faire ses courses en un temps raisonnable, sans se faire passer devant par toute la ville, par exemple), que je peux valoriser quand j'en ai besoin, à condition de me recentrer sur moi. Mais c'est plus facile à dire qu'à pratiquer, surtout au quotidien.

Ta victoire est un bel exemple de fusion de compétences : la femme adulte polie. (Et puis en plus, c'est drôle ! Le coup du sourire, l'ironie malicieuse du droit de vote, j'adore !)

nana51.
Abonné

merci pattie et mincedeloin heart, et tu sais je ne fanfaronne pas , parceque à peine dans ma voiture je me disais ceçi je me disais cela, tu sais la nana vachement polie qui laisse toute la ville passer devant elle ,  hé bin cette nana là  c'est moi!, sauf ce matin .smiley

Patience
Marraine

[quote=nana51]

pattie c'est le genre de dilemme que je me pose presque tout le temps, pas plus tard que ce matin je me suis "affirmée", en faisant mes course ,un Monsieur avait positionné son caddie en travers , impossible de passer et il faisait mine de ne pas voir la cohue des gens , j'ai donné un peit coup de caddie , ferme , mais avec mon plus joli sourire, il m'a dit " dis donc quelle énergie!" , j'ai rétorqué " oui , il faut dire que votre caddie est en travers et plus personne ne peux passer", re magnifique sourire , il bougonne dans mon dos, j'arrive à la caisse , il y avait de quoi passer largement un caddie, il revient à la charge et me dit " c'est embêtant les caddies de travers .." je lui ai répondu , "ha oui alors ", re sourire, il dit " ha les nanas!!", et moi je répond " hé oui , et en plus elle ont le droit de vote", sourire sourire, finalement il est reparti au fond du magasin en boudant, je ne sais pas si c'est une victoire mais ça m'a soulagé de l'avoir gentiment mais fermement remis à sa place .

[/quote]

Ouahou ! nana, bravo !! De l'humour, du sourire, de l'esprit... Je suis bluffée !
Je suis loin de pouvoir faire quelque chose comme ça ; mais je crois que j'aurai une pensée pour toi la prochaine fois que je verrai un caddie en travers du passage ! ;-)

Au plaisir de te lire

Haut de page 
X