Le sport, j'aimerais, oui mais... - 12092013

Ennairam.
Abonné
Bonjour à toutes et à tous, Le titre résume mon rapport au sport depuis moult temps. Mais voilà, je dispose désormais d'un après- midi pour moi par semaine. Je pourrais faire tôt ce que je n'ai pas le temps de faire les autres jours, comme le ménage, repassage et tout un tas d'activités fort passionnantes. Mais n'étant pas tout à fait masochiste et devant ma difficulté à m'accorder du temps, me suis dit, je vais aller faire du sport. J'essaie d'y aller dans l'esprit de renouer avec mon corps, de sortir de l'intellectualisation dans laquelle je suis constamment pour être un peu plus en moi, plus en lien, cesser de dénigrer nier, rejeter ce corps qui ne le mérite pas. Bon voilà, c'est bien joli tout ça mais concrètement j'ai beaucoup de mal à passer le cap. J'avais pensé au pilate mais pas sûr de pouvoir avoir une place, du coup je me suis rabattue sur l'aquacardiotraining, c'est le seul cours disponible quand je sors du taf. Mais au final peu importe le sport, j'ai peur d'y aller, peur de la nouveauté, de ne pas maîtriser, peur de ne pas pas gérer. Je n'ai pas quelques kilos en trop, je suis obèse, c'est pas simple de se rebouger à nouveau. Quelles sont vos expériences avec le sport, comment y êtes vous arrivées pour celles (ou ceux) qui n'en avaient jamais fait?

Commentaires

maximette.
Abonné
Bonsoir Ennairam , Pour ma part , je n'avais pas fait de sport depuis le début de mon adolescence , c-a-d environ 15 ans sans aucune activité physique . En grande partie parce que je suis d'une nature à ne pas oser aller seule dans un groupe déjà formé , et par peur de ne pas réussir a suivre et la peur du ridicule surtout . Bref , il y deux ans , poussée par une voisine qui ne voulait pas s'inscrire seule non plus , je m'inscris a un cours de body karaté deux fois /semaine. J'ai vraiment pris sur moi pour y aller . Au premier cours , je me suis mise tout au fond pour me "cacher " des autres . Après deux ou trois cours à avoir un peu de mal à suivre le rythme ( mais pas a la ramasse non plus ) je m'aperçois que j'y prend goût . Enfin un moment rien que pour moi , pendant lequel on a pas l'occasion de réfléchir et d'où on retire une bonne fatigue . J'avais entendu qu'on pouvait devenir accro au sport , ça me faisait bien rire mais miracle , si je ratais mes séances j'étais colère !! Ça fait un bien fou ... J'ai du arrêter pour cause de grossesse et je compte reprendre la semaine prochaine ( si mon mari arrive a trouver le moyen de rentrer plus tôt pour s'occuper à son tour de nos enfants !) J'ai hâte . Je sais que ce sera mon moment de relâche et que mon corps appréciera même si je suis un peu rouillée . E je n'ai plus peur d'y aller seule . Tu te rendra compte que chaque fille est là pour elle et non pour regarder les autres . On a toutes nos complexes , chacune d'entre nous en a des différents , même les plus minces ne sont pas forcément a l'aise dans leur corps . Donc pense à te faire du bien sans te soucier du reste . Tiens nous au courant pour la suite ... Bonne soirée
Ennairam.
Abonné
Merci pour ta réponse Maximette. J'aimerais tellement devenir accro au sport! Ce premier pas est vraiment difficile à franchir je trouve.
liegama.
Ancien abonné

Moi je me suis "forcée" à faire du sport durant des années pour "maigrir". J'ai 37 ans et je me force depuis 20 ans, et avant j'étais active mais je me forçais pas. Avec LC j'apprends à arrêter de forcer. Quand je dis forcer c'est me mettre devant un DVD hyper intense ou aller à un cours de gym genre cardio intense également mais me forcer à y aller 5 fois par semaine ou rien et puis plus rien durant 2 ou 3 semaines pour cause de fatigue/voyage/vacances etc... et puis de nouveau à fond. 

Maintenant j'ai découvert le yoga il y a 10 ans et après 4 ans de forte pratique de power yoga / ashtanga (tous les matin 20 mn + 3 cours de 1H30/ semaine + 1 stage de yoga/ mois avec 6h cours le samedi et le dimanche) j'ai peu à peu retrouver le plaisir de pratiquer du yoga à mon rythme, plus doucement. 

Maintenant je fais du sport quand ça me chante. La semaine dernière c'était 1H30 cours de yoga le lundi, 1H de marche le mardi soir, 20 mn de yoga le mercredi et jeudi matin, rien vendredi, rien samedi (mais bon, j'étais hyper active toute la journée et levée 5H couchée 23H, donc crevée) et dimanche 10 mn de yoga. La semaine d'avant j'ai été courir 25 mn, cet été j'ai été nagé de temps à autre. Depuis que je ne me force plus, j'ai l'impression d'être plus en forme et moins fatiguée. 

De toutes ces années, je trouvais le premier pas "m'y remettre après 2 semaines d'arrêt hyper difficile. Avec le recul, je me rends compte que ce que je trouvais difficile c'était de me projeter : maintenant je fais du sport, alors il faudra que j'en fasse x/semaine.

Depuis que j'arrête de me dire cela, il n'y a plus de premier pas, plus d'obligation, juste le plaisir de sentir mon corps bouger de temps à autre. Et l'envie de continuer, car justement, ce n'est plus une obligation.

Noelle
Marraine

 Bonjour Ennairam

as tu pensé a d'autres formes d'activités pysiques, du genre danse orientale? la danse orientale magnifie les corps avec des courbes..

ça depend bien sur de ce à quoi tu as acces là ou tu vis..

en ce qui me concerne, cela m'avait permis de reprendre contact visuellement avec mon corps et de faire quelquechose d'agréable, en musique, avec d'autres femmes avec  courbes, et de voir comme nous etions superbes en dansant

Flowerbomb.
Abonné

Chère Ennairame, Voici mon expérience.

J'ai commencé le sport l'année de mes 40 ans. J'avais jamais rien fait avant ça et je détestais toute forme de bouge.

Cette année-là j'étais en vacances dans un club et j'ai fait la connaissance de quelques jeunes femmes qui allaient courir sur la plage le matin. Par sympathie et pour m'intégrer au groupe, je les ai suivies et j'ai découvert ce que c'était de se dépasser physiquement et le bien-être que cela procure.

En rentrant à la maison, je me suis inscrite dans un fitness et depuis, (cela fait 9 ans) je n'ai jamais lâché. j'y suis allée seule malgré ma gêne mais j'étais très motivée et cela m'a aidée à la surpasser.

J'y vais parce que cela me fait du bien moralement. je ne l'ai jamais associé au régime. je fais beaucoup de cardiotraining et aussi des cours tels que le body pump.je peux te dire en tout cas, que mon corps a changé. il s'est affiné et il s'est musclé.

le fitness, c'est mon moment à moi, mon portable est éteint et personne ne peut m'atteindre (dans tous les sens du terme). j'adore.

je te souhaite le même bien-être

Meta
Marraine

Ennairam, le yoga peut t'aider à reprendre conscience de ton corps , de tes possibilités et t'aider à te réconcillier.Il n'y a pas de performance , on apprend que le regard est intérieur et bienveillant. 

Les sports dans l'eau sont aussi tres intéressant car l'eau a un effet massant et doux pour les articulations.

Tu as les séances de ton parcours forme que tu peux faire en complément sans avoir besoin de sortir qui ciblent certaines zones et te permettent de l'amanager dans ton planing et d'aller à ton rythme.

C'est normal au début de ne pas savoir , t'es là pour apprendre comme un musicien tu vas faire tes gammes pas un concert direct! Déjà tu vas retrouver le sens du mouvement mais avec bienveillance pour respecter tes limittes , écouter ton corps .

Proffite des cours d'essaie de début d'année pour trouver celui qui te convient et oser franchir la porte, le regard de certains sera peut là mais toi tu sais que tu es bien plus qu'une image ou une enveloppe.Tu vas dans ces cours pour toi, pour l'energie du groupe.

Tu peux aussi faire du vélo , marcher activement .

L'essentiel est d'oser faire les premiers pas. ..puis un autre et ... encore...

Anonyme

 

Hello Ennairam,

Pas facile de se jeter à l'eau lorsque l'on est obèse, je sais de quoi je parle. Je suis restée  longtemps sans faire de sport à cause de mon surpoids et de mon manque de confiance en moi.

Comme toi, j'ai eu envie de prendre soin de moi, j'ai donc repris le sport cet été dans une salle de fitness. Dans un bassin pour commencer, avec l'aquacycling et je continue avec l'aquagym.

Dans ce club, nous sommes plusieurs à être bien rondes et, les personnes présentes ne portent pas leur attention sur moi.

Le trac est là mais ne dure pas et je t'assure que j'éprouve beaucoup de plaisir, je suis comme un poisson dans l'eau !!!

J'espère que tu trouveras cette force en toi et que tu viendras nous en parler.

Bon courage.

cilou_cile.
Abonné

Coucou!

Je rejoins tout ce que t'ont dit les filles. Moi aussi j'étais comme allergique au sport il y a encore 2 ans. Pour moi, sport rimait avec régime et perte de poids. J'ai connu, comme liegama, j'ai connu le DVD avec séance de sport hyper intense et la déception qui s'en suit de ne pas arriver au niveau que je voudrais atteindre...

Je trouvais aussi hyper difficile de gérer les arrêts de qq semaines, parce que là aussi, trop crevée pour tout enchainer: le boulot, la maison, le loulou, les séances de sport, les sorties...

Aujourd'hui, et notamment grâce à la pleine conscience, je fais en sorte, pendant la séance, de prêter attention à ce qui se passe dans mon corps: la sensation d'inconfort (chaleur, rythme cardiaque qui s'accélère), la douleur qui augmente, le soulagement (pendant les étirements par exemple)...le tout sans me juger, et sans me fixer de but à atteindre. Juste être dans le moment présent. Et du coup j'y prends beaucoup de plaisir.

Je comprends ton problème mais sache que comme l'ont dit les filles, dans une salle de sport, les gens y vont pour eux. Alors ça a ses avantages et ses inconvénients parce qu'en fait personne ne se soucit de personne. Chacun est là pour soi. En plus d'une semaine à l'autre, il y a des filles qui viennent puis qui ne viennent plus. Il y en a qui se lient, d'autres qui restent dans leur coin. Les profs sont en général habitués à ça et font leur cours avec professionnalisme et laissent ceux qui veulent être tranquille. ça doit être différent je pense dans une association, par exemple.

Je pense que c'est une bonne idée de commencer par le parcours forme, ça te redonnerait confiance en tes capacités. Moi j'avais fait, au tout début, pour commencer, du power plate avec un coach personnel. Je m'étais musclé petit à petit et j'avais pris confiance en moi. Du coup, la salle était beaucoup moins difficile à vivre car je savais que je pourrais suivre un minimum.

Courage!

Morette.
Abonné

Je suis tout à fait comme toi. Obèse et incapable de reprendre le sport. J'ai de très mauvais souvenirs des cours de sport au lycée. À la rigueur je pourrais nager je pense... mais j'ai des problèmes de peau donc je ne me vois pas allant les traîner dans un bassin collectif !

Bref, il ne reste que la marche. J'habite en ville. Je ne me vois pas marchant seule hors de la ville, il n'y a pas vraiment d'endroit pour ça, en plus j'ai peur des chiens errants.

Donc, marcher en ville. Même pas besoin d'un équipement particulier, juste des chaussures correctes pour ça. Commencer par le tour du pâté de maisons, 10 minutes tous les matins ou tous les soirs, donc. Augmenter très progressivement jusqu'à atteindre une heure. Ou moins d'une heure mais en accélérant le rythme.

Voilà le programme qui me semblerait réaliste. Pour ma part, je n'ai pas encore réussi à l'intégrer mais je te le partage, ça pourra peut-être t'aider.

Et quand tu auras fait ça pendant quelques semaines, peut-être que tu te sentiras plus à l'aise pour autre chose. Sinon... ça sera toujours ça de pris !

Noelle
Marraine

Bonne idée, Morette, cela me fait penser au Vietnam ou j'ai vécu plusieurs années; là bas, on se lève tot, vers 5h  et on pratique une activité dans la rue,  badmington,  gymnastique, et notamment des promenades autour du pate de maison, d'un pas alerte, ou moins alerte quand il s'agit de personnes agées, mais regulièrement.

Moi, je sors mes chiens depuis 2 ans, je descends  et je remonte mes 3 etages, mais la promenade est plutot cool, ce sont des mini pekinois pas super sportifs, mais au moins c'est bien regulier et j'avais bien aime les exercices du site et les etirements en pleine conscience

tiens, du coup , ça me redonne envie de les pratiquer!

bonne journée

 

 

magdeleine.
Abonné

Oui la marche çà fait du bien.Ca détend! un vrai plaisir!

J'essaie d'en faire régulièrement,mais je n'ai pas toujours le temps et la météo ne s'y prete pas toujours!

Donc,pour pouvoir bouger un peu,je viens d'investir dans un vélo elliptique!Comme çà,s'il pleut ou que je n'ai pas trop le temps,j'en fais un moment ne serais-ce qu'un quart d'heure,c'est toujours çà.

C'est assez intense au bout d'un moment,on prend une bonne suée!!

Pour la gym sue le site,j'en faisais beaucoup au début.Mais,j'ai laissé un peu tomber!Il faudrait que je reprenne!

Allons,COURAGE COURAGE!!!

Fossette.
Abonné

Bonjour Ennairam,

Je reconnais bien ce que tu décris : peur d'aller à une nouvelle activité. Peur de l'inconnu, de ne pas y arriver, d'être ridicule. Avec petite voix qui dit : tu vas pas y arriver, ça va pas te plaire, ça sert à rien...

Ca me l'avait fait par exemple quand j'ai voulu tester le yoga. Et bien en fait, je me suis donné comme défi de simplement aller au cours (et me laisser porter). Pas de réussir quoi que ce soit. J'avais réussi mon défi uniquement si j'y allais. Et quand j'ai continué les cours, mon défi, c'était d'y aller chaque semaine, et même pas de progresser, de réussir ou quoique ce soit.

Ca peut paraître bête, mais ça m'a permis de ne pas écouter toutes les pensées négatives de ma tête.

Aujourd'hui, j'ai dû mal à aller régulièrement au sport. Souvent je me dis, ça sert à rien d'y aller une fois de temps en temps, il faut y aller au moins une à deux fois par semaine. Mais j'ai appris sur LC, que le fonctionnement en tout ou rien n'est pas productif. Donc, quand j'ai pas envie d'aller à la salle de sport, je fais une partie du cheminpour rentrer chez moi à pied et je me dis :  "non ça ne compte pas pour rien de marcher une demie heure". Et j'y prends plaisir.

Bonne journée à toutes.

CASTAF13.
Abonné

bonjour Ennairam 

je n'avais pas trop envie non plus de me mettre à faire du sport dans une salle.

j'ai donc trouvé l'astuce de ne plus prendre les ascenseurs et de marcher le plus possible.

je ne prends plus les transports en commun pour aller à mon boulot ou en revenir sauf déluge évidemment (environ 20mn de marche pendant lesquelles je profite pour pratiquer la RPC) et chez moi à moins de revenir chargée de courses, je monte mes étages à pied.

je travaille aussi dans un IGH (immeuble de grande hauteur) et pendant mes pauses au lieu de remonter par les ascenseurs, je fais le retour par les escaliers (au début quelques étages et petit à petit j'ai augmenté le nombre, aujourd'hui je mets environ 12mn pour remonter 19/20 étages).... c'est sur pendant mes pauses je papote moins avec les copines... car mon temps est pris pour mes "ascensions".... 

au début j'ai eu beaucoup de mal à m'y mettre, mais maintenant ça me manquerait de ne plus bouger mon corps.

bon courage et dis nous ce que tu as finalement entrepris

Meta
Marraine
Oh quelle belle idée Castaf 13, Aujourd'hui l ascenseur était en panne donc pas le choix du -3 au + 2 En aller retour plusieurs fois !! Résultat une bonne suée .. Et au lieu de râler j'ai monté ces marches en me disant bonus !! Mais pas à bout de souffle tout de même . Car ce qui compte c'est retrouver le plaisir de bouger son corps , Se bouger , activer son énergie pour décharger les tensions en respectant ses limites .
CASTAF13.
Abonné

tout à fait Meta, se respecter est le primordial c'est une chose qui commence à bien rentrer dans mon crâne de piaf, merci LC et aussi tous les conseils que les marraines prodiguent tout au long des post

bonne journée à toi et même si l'ascenseur n'est plus en panne, fait comme si wink

Cat3376.
Abonné

Contente de lire que je ne suis pas seule à avoir eu du mal à nouer une bonne relation avec le sport !

En surpoids depuis longtemps et pas douée en sport et à force de m'entendre dire que je n'étais pas douée, j'ai développé une haine pour cette activité qui me sapait le moral plus qu'autre chose.

Puis un jour j'ai réalisé que ce n'était pas l'activité mais les gens qui posaient problème. Alors j'ai commencé à faire du sport "pour moi" et à ne plus m'inquiéter du regard des autres.

Et là j'ai appris que je n'aime pas faire tout le temps la même chose. Donc aujourd'hui (après une interruption pour cause d'entorse), je reprends la ZUMBA et puis j'aimerais tester l'aquabike.. ou le yoga.. on verra bien.

En fait j'aime bouger, j'aime un peu le sport MAIS à mon rythme et sans que ça fasse mal.

Bon courage à vous.

lideseyne.
Abonné

Je  viens ajouter mon grain de sport à cette discussion.

Je pratique depuis 20 ans le Qi Gong, une gymnastique énergétique chinoise qui nous fait travailler le corps, les émotions et le mental et plus si affinités! mais il ne suffit pas de travailler 1heure une fois par semaine. Pour que l'efficacité soit entière il faut arriver à pratiquer un peu (ou beaucoup, selon ses possibilités) chaque jour.

J'adore marcher, et j'ai la chance d'habiter une ville au bord de mer avec également une grande forêt à 10mn de la maison. Résultat, quand je peux, je vais marcher le long de la plage ou sur les chemins forestiers pendant une heure ou 2, voire plus selon la disponibilité et... la forme!!!.

Et pour finir, depuis le mois de septembre je me suis inscrite à un club où l'on danse des danses en ligne, le mot ligne ne signifie pas internet mais en rangées et files, en lignes comme le country. Comme les danses de salon ne fonctionnent plus beaucoup car il n'y a plus d'hommes pour aller danser, ils ont converti les danses de salon en danse en lignes. C'est du madison, des chorégraphies sur du disco etc etc... ça fait bien transpirer et c'est génial! Et ça c'est 2fois par semaine

Ce sont mes occupations physiques, sans compter la garde des petits-enfants et ça aussi quelquefois c'est très physique.... mais que du bonheur!

Je vous souhaite aussi beaucoup de bonheur dans toutes vos activités

PS: Ah j'allais oublier: j'habite un 4ème étage.... sans ascenseur! et là il n'est pas question de faire semblant qu'il est en panne.... il n'y en a pas.... donc on monte à pied!

Choupy34.
Abonné
Bonsoir, Je fais remonter ce post car ça m'intéresse de savoir pour celles et ceux qui font du sport, comment arrivez vous à trouver le temps en travaillant toute la journée et avec des enfants à gérer? J'avais commencé l'aquabike l'été dernier car en congé mat, j'y allais 2 fois par semaine + le piscine le dimanche matin. C'était super. Mais depuis que j'ai repris le boulot, dur dur de trouver des moments pour pratiquer. Les séances se sont espacées de plus en plus et la je n'y suis pas allée depuis plusieurs semaines car aucun créneau, mon conjoint était en déplacement et personne pour garder ma fille. Et bien sur quand j'y vais c'est plus difficile et j'en bave sur le vélo. Du coup j'enchaîne les EME et g repris 2 kgs. j'envie les nénettes toutes fines que je vois à la salle et qui viennent plusieurs fois par semaine. Elles ont l'air si bien, si sûres d'elles... Et je me dis "mais comment font elles pour trouver le temps, quel est leur secret??" Avez vous des astuces?
marieal.
Inscrit

alors il y a plein de façons de faire du sport un peu tous les jours, voilà mes trucs à moi:

 

le matin, avant zhom se lève (ou le soir quand tout le monde est couché...): un petit footing de 20à 40 min c'est bon pour commencer sa journée

ou une petite séance de gymdirect sur D8, ça dure 26 min et on peut le faire à la maison, ou une petite séance de yoga ( ça fait travailler la respiration en pleine conscience en même temps)

 

je pars bosser le matin en vélo...donc j'en reviens

 

on peut faire des abdos sur ma chaise de bureaux

 

à la pause de midi, plutôt que d'aller au self ou manger, deux fois par semaine, je vais courir ( en pleine consciencewink).

 

 

 

 

mavo.
Marraine
De mon côté, j'essaie d'aller dans une salle de sport une fois par semaine à l'heure du repas, et je vais au boulot en vélo à chaque fois que c'est possible. Un peu de marche, les escaliers à pied plutôt qu'en escalier mécanique... Je prends encore l'ascenseur, mais j'aimerais un jour m'en passer ! J'ai aussi eu une bonne période wii fit, avant la salle de gym : c'est pas mal, et très flexible sur le plan de l'emploi du temps. Nb : Les filles toutes fines qui ont l'air tellement sûres d'elles-mêmes à la salle de gym, tu ne sais pas grand chose d'elles, de leurs peurs, de leurs doutes, de leurs tristesses... Nulle vie n'est parfaite ! :-)
Haut de page 
X