Mes réussites dans le programme

Claire de Linecoaching
Abonné

Bonjour tout le monde !

 

Alors, où en êtes-vous dans vos progrès ? Je pense qu'on a tous constaté des évolutions : notre regard sur la nourriture, nos habitudes. En ce qui me concerne, je n'ai pas encore perdu beaucoup de poids. J'ai dû perdre 500 g et ça m'a démotivée les premières semaines puis je viens de me rappeler, en relisant le livre de Zermati, que l'objectif n'est pas de perdre du poids rapidement mais de laisser son corps prendre de nouvelles habitudes, de faire un travail sur soi, un apprentissage au quotidien qui prendra du temps. Je ne suis pas de nature patiente et je vais avoir besoin de votre soutien. Je n'oublie pas que je dois zapper cette idée de perdre du poids rapidement comme dans ces fichus régimes. Je souhaite avant tout retrouver mon poids d'équilibre  pour la vie  et cesser d'avoir peur de grossir. Donc, je compte arrêter de me peser trop souvent.

Déjà, j'ai réussi à faire pas mal de choses : aller à la piscine et me mettre en maillot. Je me suis rendu compte que c'était pas si terrible. En réalité, c'est l'image que j'ai de moi-même qui me handicape. Je marche plus souvent et je me sens mieux. Maintenant, je mange plus lentement, j'essaie de savourer et j'ai constaté un changement dans mon rapport à l'alimentation. J'en ai moins peur...J'ai toujours des compulsions à cause du stress et de ma gourmandise mais je travaille dessus. Et grâce à vous, je suis motivée. Tous nos échanges m'aident beaucoup donc merci.

Commentaires

fitzie.
Abonné

Bravo et merci à toi d'exprimer si bien ce que nous sommes beaucoup à ressentir !

"cesser d'avoir peur de grossir" c'est exactement ça en fait MON but ! je viens de le comprendre (pas très rapide, moi !) j'en étais à expliquer que je voulais changer mon rapport à la nourriture, apprivoiser mon corps ... mais ta phrase, simple, lapidaire, a tout résumé !

Merci Nadinem !

Courage et ... bisous !

Chantalou62.
Abonné

Coucou les filles,

BRAVO pour les succès déjà enregistrés: peu importe leur ampleur, l'essentiel est de se dire que c'est possible et qu'il faut y croire!

Gardons le moral, le sourire, la bonne humeur et nous réussirons, ENSEMBLE!

Merci de votre présence, de votre écoute, de vos encouragements et à très bientôt.

KatiaM
Abonné

Bonjour à tous,

 

je suis nouvelle parmi vous et aimerais beaucoup m'inscrire aux "groupes de soutien".

Seulement voilà quand je clique dessus aucun apparaît et je ne sais pas comment faire pour en fonder un.

Y'en a t il ou le site est-il encore trop nouveau?

 

j'ai écris mon message ici car je suis aussi dans l'idée qu'il faut se "motiver ensemble"

 

Bon courage à tous et

 

Merci par avance,

 

Katia

fitzie.
Abonné

[quote=KatiaM]

Bonjour à tous,

 

je suis nouvelle parmi vous et aimerais beaucoup m'inscrire aux "groupes de soutien".

Seulement voilà quand je clique dessus aucun apparaît et je ne sais pas comment faire pour en fonder un.

Y'en a t il ou le site est-il encore trop nouveau?

 

j'ai écris mon message ici car je suis aussi dans l'idée qu'il faut se "motiver ensemble"

 

Bon courage à tous et

 

Merci par avance,

 

Katia

[/quote]

 

Bonjour Katia,

et bienvenue !

Je ne crois pas que les groupes aient été activés pour le moment, pour moi aussi, ça ne fonctionne pas.

N'hésite pas à "picorer" des infos sur le forum et sur le site.

Courage et bonne continuation parmi nous.

louane.
Abonné

Bonjour,

Oui c'est vrai, n'hésitons pas à nous motiver en mentionnant nos succès, si petit soient-ils.

Je me retrouve bien dans ce que tu dis Nadimen, moi aussi je suis pressée de perdre ces fichus kg pour me sentir meius mais aussi car j'en ai trop marre de ne plus pouvoir porter les habits que j'aiment et qui s'entassent dans l'armoire. J'ai été déprimé moi aussi car depuis mon inscription datant du 8/06 je n'ai vu aucune baisse mais par contre des réflexes commencent à se manifestéer comme manger lorsque la faim est là, prendre le temps de savourer, ne pas hésiter à en laisser dans l'assiète ( d'autant plsu faciel el midi au self du boulot!) et enfin tener autant que possible des séances de respiration pleine conscience, bon là il y a encore du boulot, ce n'est pas vraiment un rélfexe!

Donc pour moi aussi le site est important et la communauté qui le fait vivre m'apporte un soutien toujours appréciable.

 

Merci à tous et bn courage

 

PS : un petit pb technique: ça fait 2 messages que j'écris sur ma page d'accueil, dans la fenêtre du blog. J'enregistre à la fin mais je ne les vois pas apparaître. je ne sais plus du tout où ils sont et du coup mon blog ne mentionne que le premier message écrit. ai-je fait une mauvaise manip ??

Lily.
Abonné

"cesser d'avoir peur de grossir"... Oui, effectivement, ça résume beaucoup de choses !!! Et quand on n'a plus peur de grossir, on ne culpabilise plus, on se fait confiance, et ça change tout ! Une seule petite formule pertinente, et on se sent mieux. merci !

Tourmaline.
Abonné

Une liberté nouvelle

Je redécouvre le plaisir de manger et également celui de m'arrêter de manger ; la liberté de ne pas manger quand je n'ai pas faim et celui des deux carrés de chocolat s'ils me font plaisir, qui souvent se réduisent à un seul à mon grand étonnement. Je découvre la question lorsque j'ai faim "Qu'est-ce que j'ai envie de manger? Qu'est-ce qui me ferait plaisir ? " (Je me dis gentiment : "alors qu'est-ce qui te ferait plaisir ?")

Stupéfiant ! et cela fait un bien fou...

Votre coach
Votre coach

[quote=louane]

PS : un petit pb technique: ça fait 2 messages que j'écris sur ma page d'accueil, dans la fenêtre du blog. J'enregistre à la fin mais je ne les vois pas apparaître. je ne sais plus du tout où ils sont et du coup mon blog ne mentionne que le premier message écrit. ai-je fait une mauvaise manip ??

[/quote]

Bonjour, sur la home n'apparait que votre dernier post enregistré, mais juste en-dessous il y a un lien "accéder au blog" qui arrive sur la page blog qui reprend tous vos posts.

Bonne continuation

zou29.
Abonné

bonjour,

 je suis le programme depuis lundi 20, 10 jours, bilan :

je ne mange que quand j'ai faim, sauf compulsions,

je pense à la nourriture avec douceur,

je ne culpabilise plus quand j'achète du chocolat et le meilleur, pas encore quand je le mange mais çà viendra.

j'espace mes pesées sur la balance (quand je prenais du poids j'avais le moral dans les chaussettes et quand j'en perdais, j'en profitais pour remanger !!!oui oui ...)

et aussi, je n'ai presque plus peur de grossir !!! dans quelques temps j'enlèverai le presque.

et j'ai adoré le chat en direct avec G.A hier,

je suis très confiante, et vos réflexions et avancées m'aident bien, merci à tous et toutes.

mereleub.
Abonné

je me suis"surprise" à regarder la façon dont je mange...

Lors d'un pot de départ d'une collègue ,je n'avais pas faim et je n'ai fais que boire une coupe de champagne sans me jeter sur le buffet: grande victoire pour moi.

Par contre aujourd'hui je n'ai pas su resister au pain au chocolat mangé par compulsion...Le chemin est encore loin

fitzie.
Abonné

[quote=mereleub]

je me suis"surprise" à regarder la façon dont je mange...

Lors d'un pot de départ d'une collègue ,je n'avais pas faim et je n'ai fais que boire une coupe de champagne sans me jeter sur le buffet: grande victoire pour moi.

Par contre aujourd'hui je n'ai pas su resister au pain au chocolat mangé par compulsion...Le chemin est encore loin

[/quote]

Un pas à la fois ... il suffit juste de se réjouir des bonnes choses et d'accepter les autres ... Courage, tu es sur la bonne voie ;-)

Chantalou62.
Abonné

Coucou mereleub,

Comme le dit fitzie, patience! Un faux pas ne remet rien cause, surtout que tu l'as analysé et que tu l'as fait en conscience. Tu sais, je trouve notre aventure incroyable dans le sens où nous redécouvrons l'erreur et le droit à l'erreur, la compassion, la bienveillance, l'impatience parfois et un peu de déception mais tellement de bonheur à chaque nouveau pas qui nous conduit à le partager avec nos pairs et a nous en faire cadeau les uns aux autres!

Ce n'est pas une compulsion qui va réduire à néant tous tes efforts! Elle survient simplement à un moment où tu es un peu plus fragile mais la conscience que tu en as te rends plus forte pour repartir du bon pied et continuer l'aventure!

Je suis comme toi: de temps en temps je trébuche, comme ce soir où, au dîner, je n'ai pas su refuser de reprendre de la charcuterie alors que je n'avais plus faim, pour ne pas blesser le chef du restaurant dans l quel nous dînions car ce plat avait été spécialement pour nous, pour nous remercier d'un service rendu.

Je me suis simplement dit que demain, je serai plus vigilante à ne pas dépasser ma faim et qu'ainsi, tout rentrerait dans l'ordre.

Je te souhaite tout plein de nouvelles victoires et tout le bonheur qui va avec!

Marick.
Votre coach

bonsoir, je vosu  rejoins  sur le site depuis 15 jours  .

je suis super motivée je sens que cela va m'aider un max 

déjà le livre de mr zermati m'avait  éclairé sur ces fameusues émotions qui poussent à manger beaucoup trop.

là vec le site j'adore le coté interactif c'est rigolo et ça aide beaucoup réfléchir à comment je fais du vélo ( dans mon corps et dans ma tête ( LOL)

allez on s'accroche on va avancer ensemble .

tous ensemble tous ensemble !!!

Emilie.
Abonné

C'est fou comme je me retrouve dans beaucoup de témoignages c'est hyper agréable de sentir votre bienveillance à toutes et tous car il y a aussi quelques hommes ;-) 

De me sentir moins seule m'aide à me dire que je ne suis pas complètement bizarre dans mes comportements alimentaires et je suis sure qu'en se comprenant on s'aide mieux 

Vive le forum LOL

Minidou.
Abonné

Un petit bilan après 1 mois de "programme" :

- je reconnais la faim mais c'est plus difficile pour la satiété et le rassasiement

- je fais la RPC 10 minutes une fois par jour (presque...) et quelques minutes lorsque je sens une EME : cette pleine conscience me permet de vivre le moment présent et de ressentir

- la dégustation est plus aléatoire pour moi. Je n'arrive pas à le faire pour tous les plats ni en toutes circonsntances. En même temps, c'est un apprentissage qui demande du temps. Alors, no stress

- je me sens enfin libérée face à la nourriture, mais aussi libre de "non, je n'ai plus faim" ou "non, je n'en ai pas envie"

- je m'accorde des aliments bons, "parce que je le vaux bien"...

- côté activité physique, je suis très irrégulière mais je bouge davantage

- je me fais confiance pour arriver à mes fins

- j'apprends à m'aimer

Et vous ?

JOEL
Abonné

Je voulais partager avec vous mes premiers résultats tangibles : Depuis que j'ai commencé ce nouveau programme de coaching  il y a bientot 3 semaines je m'étais promis de faire davantage attention au "comment" plus qu'au" combien" pour me donner toutes les chances de changer progressivement mais vraiment .

Ce matin je me suis pesé et j'ai constaté que j'avais perdu déjà 3 kilos ! sans faire d'effort, sans me contraindre seulement en faisant d'abord attention à mes sensations alimentaires (ai je faim ? ai je encore faim? quel gout à vraiment ce que je mange? ...) et en saisissant les occasions de faire plus d'activité physique (et si j'y allais à pied?...)

J'avais bien constaté dans mon entourage quelques remarques sur "ma ligne" qui aurait changé mais le verdict de la balance m'a conforté encore. 

Bon, j'ai encore un  bon bout de chemin à faire pour atteindre ma forme idéale , mais j'ai le moral . Surtout j'en parle autour de moi et je dois reconnaitre que cette méthode est largement acceptée même bien reconnue comme très  rationnelle dans mon entourage, et j'ai moins de complexe d'en parler alors que je ne me risquerais pas à parler d'un régime, perçu comme très futile...   

Alors bon courage à tous !

zou29.
Abonné

super à joel pour moins 3 kg ! encourageant ! moi j'ai  réussi à ne plus me peser tous les jours, pour l'instant moins 400g, j'attends 15 jours.

mes réussites après 2 semaines et demi : plus l'obsession de la balance, moins accro à la nourriture, je savoure mieux mes aliments, je fais plus attention à ce que j'ingurgite, et j'ai surtout la très délicieuse sensation d'être sur la bonne voie...

les moins : je ne me donne pas assez de dispo pour la RPP, et je n'ai pas encore commencé les exercices physiques ni la dégustation.

Anjana.
Abonné

J'ai perdu un petit kg la toute premiére semaine

Depuis, je suis stable : +ou - 500 grs

Mais surtout j'ai un regard différent sur la nourriture, je suis beaucoup moins stressée, j'essaye de manger plus lentement, de savourer, de sentir ma satiété (ça, ce n'est pas facile!)

un peu de RPC, mais pas assez, il y a des jours où je n'ai du tout envie...!

Et je n'arrive pas à faire l'ex de dégustation en pleine conscience, je repousse, je repousse!!

 par contre, je fais les exercices de gym et toujours dela natation

globalement, ça progresse tout doucement, mais j'apprends la patience (enfin!)

katy1308
Abonné

Oui moi aussi, je progresse tout doucement, mais j' y crois fort.

J ai commence le programme il y a peine 15 jours et ma premiere reussite c est de ne pas mettre encore pese. En general je le fais au moins une a deux fois par semaine et maintenant j ai un peu peur car si j ai grossis, est ce que je vais remettre en cause la methode, etre moins motive ou moins faire confiance a mes sensations.

Une autre reussite pour moi est d avoir saute le petit dejeuner une ou deux fois. Je me rappele lorsque j etais petite ma mere ne voulait surtout pas que cela m arrive, il ne fallait surtout pas sortir sans avoir mange et pris un chocolat chaud, que je detestais. Et puis ensuite les regimes qui nous rabachent la meme chose, ne jamais sauter un repas, manger meme si vous n avez pas faim. Alors maintenant je me pose la question et je suis surprise de voir que je peux facilement attendre 13 hrs avant d avoir faim tout depend de ce que j'ai mange la veille.

Voila, donc plutot positif meme si je n ai rien perdu ce qui ne m etonnerait pas trop, je me sens moins stressee.

Katy

fine67.
Abonné

Le mot réussite m'interroge !

une réussite peut être un jeu de carte. cela peut aussi vouloir dire que j'ai fait quelque chose avec succès. Ou encore que le résultat est favorable ...

Réussir, n''est vrai que pour le moment qui vient de passé. Ce que j'ai su faire hier, demain, peut être que cela sera différent ! Est dans ce cas, je risque d'être déçue. de me sentir fautive, misérable, ...

J'ai commencé une dizaine de régimes avec succès pendant un ou deux mois. Une réussite puisque je perdais quelques Kg. Quelle sens cela a-t-il  par rapport au temps qui passe ?

J'aimerai plutôt utiliser le terme  d'actions  positifs. Dans le moment présent, "ici et maintenant" sans devoir me sentir en faute car demain ou dans une semaine, ce ne sera pas le cas.

J'en ai assez de me sentir en faute et avoir tord.

Ce que j'ai fait positivement, c'est de m'être inscrite, de faire au mieux mes respirations, d'avoir marcher deux bonnes heures aujourd'hui, d'avoir pris conscience que j'existais pour moi et ensuite pour les autres. Que prendre le temps de manger lentement, me permet de retrouver des saveurs, des parfums...

 

Toutes mes excuses pour se "lacher"

Lia.
Abonné

Moi aussi le mot réussite me bloquait! par contre je suis enthousiaste de toutes les actions positives que j'ai entreprises quel que soit leur résultat au final!

Ma super action des derniers jours est de ne m'être acheté que des délicieuses choses que j'aime et de me bichoner en me traitant comme un reine que j'ai bafouée pendant des années. Je m'éclate à déguster des fruits merveilleux, un sorbet somptueux,etc etc..

satinka.
Abonné

bonjour Marick,je suis d'accord avec toi,ce site aide beaucoup a réfléchir sur sa manière de fonctionner avec...tout.lol

je trouve qu'il y a tant d'informations de tous les cotés,que je ne sais pas si je vais avoir assez de temps en...six mois,pour en faire le tour.

Sciuc.
Abonné

Bonjour,

Les petites joies du moment (réussite est un grand mot) est ma  capacité à percevoir de petites choses, de petits bruits pourtant habituels. Pour moi, c'est signe que je prends le temps de m'arrêter, de me recentrer, sans manger... En effet jusqu'à présent, chaque moment de pause était  pour manger. Peut-être que le moment de pause peut être d'apprécier l'environnement...

JOEL
Abonné

bonjour à tous

Depuis que je fais ce programme de coaching je me sens vraiment  mieux. Je ne cherche pas à maigrir pour perdre des kilos avant les vacances et les reprendre juste après ... çà ne m'intéresse plus de faire le beau sur la plage. J'ai envie de mieux gérer mon corps ma santé mon esprit. Je cherche à changer vraiment en adoptant des habitudes et des comportements plus rationnels, moins émotionnels...

Je ne me focalise pas sur la baisse de la balance mais plutot sur le fait de manger quand j'ai faim, de m'arrêter quand je n'ai plus faim .Et puis, j'ai envie de manger enfin  ce qui me plait et de boire aussi ...

Comme le dit JP Zermatti dans un de ses livres, je souhaite me " réguler" et non me" restreindre " .... et pour l'instant çà marche car je perds du poids tranquillement.

Je m'efforce aussi de " mériter " mon repas en faisant plus d'exercices physiques au quotidien (marcher en descendant avant la dernier station de métro, monter les escaliers...)  Du coup je n'ai plus ce sentiment de culpablité qui m'envahit devant une belle assiette...

Cette méthode me convient bien à cette étape de ma vie . Je ne crois plus au miracle, au programme rapide et artificiel pour maigrir qui fait travailler plus la volonté pour un temps mais n'est pas durable sur le long terme...

Je parle de plus en plus de cette méthode dans mon entourage ! 

Et Vous ?  

Martine.
Abonné

bonjour,

en réponse à Joël, je n'ai encore parlé de linecoaching à personne de mon entourage. Je ne sais pas bien pourquoi. Je suis assez secrète, c'est mon "challenge" à moi toute seule, et peut-être que j'attends d'avoir vraiment compris et intégré les principes de ce programme pour en parler. Je préfère me concentrer et ne pas me laisser "polluer" la tête avec ceux qui ne connaissent pas. En parler avec ceux qui pratiquent est beaucoup plus enrichissant, je le crois.

J'ai tout juste 60 ans et même si mon entourage me dit que je ne les fais pas, je sais très bien que mon corps n'aura plus jamais 20 ans, et qu'il faut me résigner à quelques imperfections ! Mais si je pouvais perdre cette lourdeur que je ressens, ça serait déjà très bien.

Je mange de tout, sans cupabilité, je bois un peu de vin de temps en temps. Je m'efforce de ne manger que quand j'ai faim, de manger lentement, de savourer chaque bouchée. C'est déjà pas mal pour l'instant, je crois qu'il ne faut pas vouloir aller trop vite, non ?

Oh ! un énorme progrès quand même hier ! Après avoir invité pas mal de gens chez moi ces derniers jours, sous forme de buffets, et bien j'ai jeté des restes, même des gâteaux ! incroyable !

saha.
Abonné

Bonsoir

ma réussite d'aujourd'hui sont les 2 gateaux au double choco qui sont tranquils ds mon frigo. et moi, aussi tranquille, en train d'écrire et de n'y pas penser. de sentir encore leur gout ds la bouche depuis il y a désormais 3 heures et de continuer ainsi à les savourer.

c'est très bien ce qu'on fait. il peut paraitre dur, difficile, tortueux, long, ennuyeux, du n'importe quoi, lent.....mais c'est bien. je le sens. et c'est ce dont j'ai besoin. et pas seulement du coté de l'alimentation/diététique/esthétique.....surtout pour moi, pour le moi qui est au délà des kilos, des frustrations, des échecs, des "devoir etre".... c'est bien.

merci.

Cantate34.
Ancien abonné

Bravo pour vos réussites auxquelles j'ajoute joyeusement les miennes.

Cela fait à peine dix jours que je prête attention à mes repas. Je me rends compte de plein de petites choses :

Que je confonds aisément la faim et la soif, Quand je rentrais à la maison après une activité physique, je me jetais sur les yaourts, fruits, etc... car j'avais soif. 

Que j'ai peur des sensations très fortes des aliments quand on les garde en bouche; Manger en savourant ne serait-il pas érotiser la prise alimentaire ? Il y a quelque chose de l'ordre de l'indécence que je ressens à manger !

Moi qui ne pensais que très peu à la nourriture dans la journée,  je passe maintenant  plusieurs fois par jour en revue les choses que j'aimerais consommer sans être moi même consummée par l'envie impétueuse de les ingurgiter.

Et puis la cerise sur le gâteau (qui sait, depuis peu, rester au placard sans que je m'en préoccupe) j'ai perdu en 10 jours un petit kilo sans aucune restriction (en tout cas aucune restriction consciente). Je mange moins tout simplement car je me demande de temps à autre si je suis satisfaite ou si je continue. Les potions que je sers se réduisent également;

A très bientôt

Marie

Applepie.
Abonné

Plus de grosses compulsions. Je n'ai plus d'aliment tabou depuis 2 ans mais là plus de compulsions non plus c'est super !

Je ne grignotte pratiquement plus ou alors en cas de snak c'est que j'ai un minimum faim (enfin je crois).

Je ne mange plus que des aliments de qualité et quie me plaisent vraiment , quitte à attendre, même si j'ai faim.

 

Le reste... A suivre.. C'est pas gagné... Vu que je ne perds pratiquement pas de poids et que je suis largement au-delà de mon set-point, il y a encore des choses à travailler ^^

Aquarelle.
Abonné

>> Cantate34 : comme toi je crois que je confonds la faim et la soif. Le matin j'ai soif et c'est tout en faite. Je n'ai faim que plus tard dans la matinée.

Sciuc.
Abonné

Bonjour, je suis un peu en veilleuse car en vacances et trouver wifi et temps pour écrire est compliqué. Néanmoins, je crois avoir réussi pour le moment (mais "carpe diem) à manger lentement et à me concentrer sur mon repas la plupart du temps. Ça fait du bien et je mange beaucoup moins.

Il faut maintenir le cap malgré des fois de petites baisses de moral et des sensations de "à quoi bon". Le plaisir de la réussite est au bout. Je suis sure que chacun d'entre nous a fait des super trucs, surmonté plein de difficultés pour aboutir un projet, alors pourquoi pas celui là? (Il n'est pas nécessaire de réussir pour persévérer).

Anjana.
Abonné

Oui, Sciuc !

Il n'est pas nécessaire de réussir pour perséverer!

Trés juste!!

j'ai commencé le programme début juin ,avec des hauts et des bas bien sûr!

si j'étais d'une nature sereine, calme , je ne serais sans doute  pas inscrite sur ce site!

En tout cas, la réussite dont je suis la plus fiére au d'aujourd'hui, c'est que je mange en ne faisant RIEN D'AUTRE

Et dans mon cas, jamais je n'aurais cru y arriver!!

J'ai toujours eu un livre, une télé , un PC avec moi!!

et ça c'est déjà une grande victoire pour moi!

Sciuc.
Abonné

Moi aussi j'ai enfin réussi à ne pas manger en lisant quand je suis seule, et ça c'est la réussite du siècle. Me forcer à déguster m'y a aidé, je ne pouvais pas et me concentrer sur ma lecture, et me concentrer sur ma dégustation en même temps. Pourvu que ça dure!

gio60.
Abonné

Bonjour

je viens de faire le point sur ma situation.

Après un mois de linecoaching j'ai perdu 4 kg, pas mal du tout et sans effort je dois l'admettre. Je me concentre beaucoup sur la sensation de faim (dans la bouche) même si ce n'est pas du tout facile à comprendre j'essaie et à la limite j'attends avant de manger.

J'ai remarqué que ma faim ne vient pas aux horaire normale des repas, le matin quand je me lève j'ai envie de boire de l'eau (il fait chaud chez moi) et l'envie de manger arrive seulement vers 10h. Ensuite à midi pas possible de manger mais je sens que vers 14.00 j'ai faim et enfin le soir là dépend si j'ai eu une "bouffe émotionnelle" vers 17-18h ou non mais donc on dirait pas avant 20.30 et avec la bouffe émotionnelle vers 22.00.

Je suis très décalée et j'ai la chance en ce moment de pouvoir suivre ce rythme parce que mes enfants ne sont pas à la maison donc j'en profite de suivre juste mes sensations.

Je suis en train de réfléchir beaucoup à mes EMEs et j'essaie (je le souligne) de travailler au pourquoi j'ai ce besoin. En recherchant les pourquoi, la situation s'éclairci et alors je me mets au travail pour me mettre dans la tête que je ne peux rien si les autres se comportent de certaines façons qui me rendent très très triste et j'essaie de m'éloigner de la situation en me disant "je ne dois pas me sentir coupable des attitudes des autres".

Ce dernier week end j'ai eu une phase très très dure, trois jours pour me faire passer de la phase "je me sens coupable pour le monde entier" à la phase "je ne suis pas le monde donc pas mon problème" et enfin " je suis bien comme ça" résultat 2 jours avec des EMEs assez contrôlées.

Voilà mon premier mois.

Je suis très satisfaite de mes progrès et je vois une petite lumière à la fin du parcours. 

Je trouve que ce n'est pas compliqué suivre ce coaching mais que c'est très très dur travailler sur soi-même pour comprendre nos sensations.

 

Bientôt les enfants vont rentrer à la maison et on verra comment adapter mes horaires ou si, comme on dit, les horaires vont se remettre en place tout seul!!!!

Cantate34.
Ancien abonné

Bravo Gio, moi aussi je maigris jour après jour juste en me posant les questions : qu'est-ce que j'ai envie de manger, en ai-je suffisamment, ai-je encore faim, est-ce que je suis contente. Je m'aperçois que les quantités que je prépare sont vraiment trop importantes. Je commence à me demander si je ne suis en état de restriction alimentaire non consciente. Je n'arrive plus à finir. J'arrive à faire la différence entre la soif et la faim de plus en plus précisément . Reste à consolider tout ça. Je ne suis pas encore autonome dans  la pleine conscience, j'ai encore besoin d'étayage (cadre calme, mp3...). En tout cas, je prends plaisir à manger à suivre le programme. La seule chose qui me fait peur, c'est que ça me prends beaucoup de temps, pour l'instant je suis en vacances donc il n'y a pas de souci majeur, mais j'aimerais être plus autonome quand je reprendrai le travail.

Courage et persévérance mais aussi plaisir et bonheur à vous tous.

Marie

Sciuc.
Abonné

Bonjour à tous,

Petite réussite du jour, mais des moindres, pourtant, j'ai jeté le pain sec de la veille! En général, je le mange, par goût, croyais-je, plutôt par dépit, peut-être...

Depuis bientôt un mois, je fais attention à ce que je mange, c'est positif!

A suivre

sofimart1.
Abonné

[quote=Cantate34]

moi aussi je maigris jour après jour juste en me posant les questions : qu'est-ce que j'ai envie de manger, en ai-je suffisamment, ai-je encore faim, est-ce que je suis contente. Je m'aperçois que les quantités que je prépare sont vraiment trop importantes. Je commence à me demander si je ne suis en état de restriction alimentaire non consciente. Je n'arrive plus à finir.

[/quote]

Je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis Cantate. Je me pose beaucoup de questions car je me sens assez écoeurée par la nourriture depuis quelques jours, je me rend compte que peu d'aliments me font envie même quand j'ai faim... Je trouve ce revirement bizarre.

Heureusement que je suis en vacances car ce programme me prend aussi beaucoup de temps et d'énergie. Se remettre en question, changer sa vision de soi et du monde, je trouve ça fatiguant ! Je me sens "en bataille" avec la vision que j'ai de moi et de mon corps. Depuis hier, j'essaye de me maquiller légèrement  les yeux. Peut-être une façon pour moi d'oser sortir de l'anonymat ? Par contre je reviens d'une virée "fringues" avant de partir à la mer, suis revenue bredouille, y'a encore beaucoup de boulot !!

bon courage à toutes !

loulette42.
Abonné

Je suis d'accord avec toi ! pouvoir dire "qu'est-ce-que j'ai envie de manger ?" et non pas " faut que je mange ça car c'est diététique et pas le reste". Ma difficulté par contre c'est de npas avoir peur de manquer ce qui conduit à manger plus. Y a du boulot mais j'y crois dur comme fer ! 

fandeJA.
Abonné

[quote=Sciuc]

Bonjour à tous,

Petite réussite du jour, mais des moindres, pourtant, j'ai jeté le pain sec de la veille! En général, je le mange, par goût, croyais-je, plutôt par dépit, peut-être...

Depuis bientôt un mois, je fais attention à ce que je mange, c'est positif!

A suivre

 

Ma réponse n'a rien à voir avec le sujet général du forum, mais ce message m'a fait tilter, alors je réponds, quitte à me faire houspiller : au lieu de jeter le pain sec, tu devrais l'émietter et le donner aux oiseaux, ils sont perpétuellement en quête de nourriture, pour eux ou pour leurs petits...Et ton pain ne serait ainsi pas perdu pour tout le monde.

katy1308
Abonné

Voila je voulais partager mon samedi soir, en general apero et amuse gueule suivi d un bon diner, avec le vin, je mange souvent plus. Mais voila, je venais la semaine precedente de commencer a faire les exercises de degustation et cela m a enormement aide puisque j ai deguste l apero, le vin et ensuite le repas. J ai manger surement la moitie de ce que j aurais mange habituellement et j ai beaucoup plus apprecie ce que j ai mange, pour moi cela a ete comme un declic. Je reapprends a apprecier la nourriture et je trouve que cela vaut vraiment le coup.

J adore le chemin que je suis en train de vivre et comme on dit le voyage est plus important que la destination.

Bonne degustation a toutes et tous.

Katy

JOEL
Abonné

Cette méthode semble me convenir ! j'ai perdu mon 5eme KG apres 6 semaines et sans avoir l'impression de me restreindre ou de faire des efforts. J'essaye de me concentrer sur ce que je mange et me fixe toujours des repères simples : manger quand j'ai faim , reconnaitre mon stress ou mes émotions, y faire attention et ne pas les connecter avec la nourriture.

J'ai encore du mal avec le sentiment de satieté mais je ne suis qu'à l'étape 3 et j'attends avec impatience comment mieux reconnaitre cette état.

ce qui me rassure c'est surtout de sentir qu'on peut changer ses comportements en douceur et pour longtemps j'espère !

Est ce que cette méthode marche aussi pour d'autres mauvaises habitudes comme fumer par exemple ??? çà m'intéresserait de faire changer ma fille (19 ans ) sur ce sujet !!!!

hemipresente.
Abonné

Ach Joel, pour la cigarette la satiété ne survient qu'après avoir ... fumé. Et la "faim" revient à peu près toutes les heures ou pour les moins addicts toutes les 2 heures. On ne peut pas transposer.

nadinem.
Abonné

Salut Joel !

Je ne pense pas que cela marche pour la cigarette mais j'ai trouvé un article sur le site qui parle du sujet. Je ne sais pas si c'est en rapport avec la situation de ta fille car dans l'article, on parle de maigrir après l'arrêt du tabac et pas de comment arrêter de fumer...

//www.linecoaching.com/maigrir/dossiers/poids-et-sante/maigrir-apres-larret-du-tabac

fine67.
Abonné

[quote=JOEL ]

Cette méthode semble me convenir ! j'ai perdu mon 5eme KG apres 6 semaines et sans avoir l'impression de me restreindre ou de faire des efforts. J'essaye de me concentrer sur ce que je mange et me fixe toujours des repères simples : manger quand j'ai faim , reconnaitre mon stress ou mes émotions, y faire attention et ne pas les connecter avec la nourriture.

J'ai encore du mal avec le sentiment de satieté mais je ne suis qu'à l'étape 3 et j'attends avec impatience comment mieux reconnaitre cette état.

ce qui me rassure c'est surtout de sentir qu'on peut changer ses comportements en douceur et pour longtemps j'espère !

Est ce que cette méthode marche aussi pour d'autres mauvaises habitudes comme fumer par exemple ??? çà m'intéresserait de faire changer ma fille (19 ans ) sur ce sujet !!!!

[/quote]

 

Bravo et mercie de parler de tes performances.  Cela me rassure et m'encourage à persévérer.

J'ai réussi depuis deux jours "seulement"  à prendre le temps d'apprécier les aliments, et découvrir les saveurs. Reconnaitre le stress, les émotions, j'y arrive .......deux jours après.

 

Pour la cigarette. Premièrement est ce que ta fille souhaite arréter ? Deuxièment, des professionnels (tabacologues) prennent en charge gratuitement les personnes qui souhaitent y mettre un terme. A l'époque je n'ai pas fait appelle à eux et je le regrette. J'etais une grande fumeuse ( 3 paquets par jour) de 15 à 30 ans. J'ai perdu un paris avec mon fils dont l'enjeu était l'arrêt du tabac. J'ai ensuite grossi de 40 kg. Je pense que je fumais pour les même raisons que je mange actuellement.

sikkim.
Abonné

J'ai réussi, hier, a écouter mes sensations. Je n'ai pas mangé hier midi, pas faim. Je ne me suis pas affolée de n'avoir rien sur moi au cas où...Je me suis dit que j'irais au distributeur si besoin est.

Par contre j'ai diné assez tôt, vers 18h15, car je ressentais un léger mal de tête. Je crois que ça fait partie des manifestations de la faim.

Avant ça aurait été impossible, j'aurais été plus que stressée de louper un repas. C'est vrai qu'hier soir au repas j'ai eu peur de compulser pour "rattraper" le midi, et bien non. Très étrange comme sensation.

fine67.
Abonné

[quote=sikkim]

J'ai réussi, hier, a écouter mes sensations. Je n'ai pas mangé hier midi, pas faim. Je ne me suis pas affolée de n'avoir rien sur moi au cas où...Je me suis dit que j'irais au distributeur si besoin est.

Par contre j'ai diné assez tôt, vers 18h15, car je ressentais un léger mal de tête. Je crois que ça fait partie des manifestations de la faim.

Avant ça aurait été impossible, j'aurais été plus que stressée de louper un repas. C'est vrai qu'hier soir au repas j'ai eu peur de compulser pour "rattraper" le midi, et bien non. Très étrange comme sensation.

[/quote]

 

Bravo Sikkim,

 

Tu as reussi à te faire confiance. Les peurs liées au manque sont présentes, mais quand on arrive à écouter son corps, on arrive à les dépasser.

Moi j'ai réussi pendant une semaine à manger lentement et à préter attention au aliments dans ma bouche, même en compagnie.

fine67.
Abonné

Coucou, où êtes-vous ?

 

Il n'y a plus grand monde sur cette messagerie. C'est dommage, car moi je trouvais bien, que l'on puisse dire nos réussites.

Hier soir, pour la première fois j'ai réussi à ne pas poursuivre une envie de manger et après une respiration en pleine conscience de trois minutes, je me suis couchée car c'est de cela que mon organisme avait besoin.

C'est peut-être le début d'une belle d'histoire de respect entre moi et moi.

Chandler.
Abonné

Bravo Fine67 !

Moi je n'ai pas réussi encore grand'chose ;-) J'essaie d'écouter ma faim, je ne m'en sors pas trop mal, c'est déjà ça !

Et je me suis remise à la natation, une fois par semaine. J'ai même acheté des palmes d'entraînement (c'est cool) et un MP3 étanche (c'est nul, ça marche mal).

C'est déjà pas si mal finalement !

Lyphaé.
Abonné

De mon côté, je suis à l'étape faim et je réalise que j'arrive bien à reconnaître ma faim, c'est positif !

Puis la pleine conscience apporte beaucoup, j'essaie d'en faire un maximum, même si elle ne m'a pas encore permis d'éviter les EME elle me permet au moins de les reconnaître (hier, une grosse toute la journée, journée pourrie, mais je suis quand même parvenue à limiter la quantité des prises alimentaires par rapport au passé).

En fait, je vois quand même une immense amélioration : j'ai toujours des compulsions alimentaires mais le manque de faim limite les quantités. Je mange au-delà de ma faim mais beaucoup moins qu'auparavant ! J'ai un peu le diable et l'ange qui me murmurent à l'oreille "encore du chocolat" >< "mais tu n'as plus faim" et à partir d'un certain moment, le manque de faim prévaut et j'arrête de manger, ce qui était impensable auparavant ! Yeah, suis contente !

fine67.
Abonné

Bravo les filles, pour vos réussites.

Je pense que nous devons être fières de nous à chaque fois que quelque chose de bon se met en place, comme le fait de reprendre la natation palmée, de reconnaitre la faim et d'identifier  le démon qui nous démange.

Tag.
Abonné

Sympa cette discussion !

Aujourd'hui j'ai réussi à manger lentement en savourant ce que je mangeais, mon assiette encore 3/4 pleine alors que mon mari avait déjà fini la sienne. Avant je finissais en même temps que lui, voire avant !

Chandler, c'est super agréable de nager avec des palmes, profites-en bien !

Haut de page 
X