Objectifs ! - le 09/06/2011

adbonte
Votre coach

Bonjour,

Je me demandais quels étaient les objectifs de chacun dans ce programme. Ok, on veut maigrir pour améliorer sa silhouette et sa vie en général mais ce n'est forcément pas tout. Dans mon cas, il y a plein de choses que je voudrais changer. Avoir plus confiance en moi, pouvoir faire du shopping plus facilement sans me torturer pour m'habiller, changer le regard que je pose sur moi et surtout le regard des autres...

Commentaires

Giamilla.
Abonné

Bonjour !

 

c'est une bonne question. 

En ce qui me concerne, c'est déjà pour me sentir plus à l'aise dans mes vêtements et aussi pour pouvoir remettre ceux qui dorment dans mon placard depuis le début de l'enfer de la prise de poids. Les jeter signifierait pour moi renoncer. 

Ensuite, j'aimerais avec ce programme "apprendre" à manger. En lisant le livre du Dr Zermati, j'ai appris plein de choses et compris que certaines croyances étaient bien fausses. J'aimerais, comme mes amies minces (ou du moins qui ne se battent pas avec la nourriture), pouvoir manger en me faisant plaisir les quantités dont j'ai réellement besoin et pas plus. 

 

La route est encore longue, mais cette fois j'y crois ! 

Melodie74.
Abonné
Mon programme de vie c'est d'enfin manger de tout, sans toujours tout contrôler et donc d'être en accord avec mon corps, mon entourage, etc. Dans mon armoire j'ai des vêtements de taille 40 et 42. A l'heure actuelle c'est le 42 qui l'emporte! J'en jette, j'en garde et j'en rachète (pas trop cher bien sûr en 2nd main sur ebay par exemple) rien que pour me faire plaisir ! Le chemin entrepris est sans fin car il faudra l'appliquer tout le restant de notre vie...
sandry.
Abonné

Mon objectif est surtout de manger de tout en fonction de mes besoins réels et d'arrêter de me réfugier dans la nourriture pour attenuer mes émotions. L'effet secondraire sera sûrement de maigrir mais le tout est que je me sente mieux dans mon corps mais surtout dans ma tête.

Je crois que j'ai besoin de remettre la nourriture à sa place principale.

fitzie.
Abonné

[quote=sandry]

Mon objectif est surtout de manger de tout en fonction de mes besoins réels et d'arrêter de me réfugier dans la nourriture pour attenuer mes émotions. L'effet secondraire sera sûrement de maigrir mais le tout est que je me sente mieux dans mon corps mais surtout dans ma tête.

Je crois que j'ai besoin de remettre la nourriture à sa place principale.

[/quote]

 

Très bien expliqué et écrit ! j'aurais aimé être aussi claire ! ;-)

Minidou.
Abonné

Sandry,

D'accord avec Fitzie : ton objecitf est très clair, très parlant. Grande résonnance en moi.

sandry.
Abonné

Merci les filles :) ça a toujours été assez évident pour moi, le plus dur étant d'y arriver.

mereleub.
Abonné

pareil!!

Je me réfugie dans la nourriture à chaque coup de blues

vahineaa.
Abonné

J'aimerai réapprendre a manger, j'entends par la retrouver le plaisir de manger.

Je me suis apperçue que ce que je mangeais ne me faisait plus du tout plaisir, je mange pour manger sans vraiment d'envie même des aliments que j'aime.

J'ai parfois aussi des excès lorsque je suis stressée ou énervée, j'arrive un peu mieux a les "maitriser " ce qui fait que ma prise alimentaire est moins grande (plus besoin de me lever la nuit pour me soulager) mais elle reste quand même trop importante... Donc si j'arrive la aussi a changer encore les choses, ce serait bien.

Si par dessus le marché j'arrive a perdre quelques kilos ce serait la cerise sur le gateau (j'ai fini par accepter ce corps que j'ai détesté pendant des années malgré les dizaines de kilos supplémentaires)

jpzermati
Votre coach

Bonjour tout le monde,

Sandry, je crois que vous avez parfaitement résumé les principes de ce programme.

Chacun ici est venu avec le ferme espoir de perdre du poids durablement. Maigrir tout simplement n'a jamais été un problème pour la plupart des personnes en surpoids. Mais maigrir durablement c'est une autre histoire. Et je crois que chacun ici a acquis la conviction au fond de lui que cela ne se fera pas sans de profonds changemenst. Notamment cela passera par l'élaboration d'une nouvelle relation avec la nourriture.

Une nourriture qui ne fait plus peur, qu'on peut consommer avec plaisir sans se faire une bordée de reproches.

Une nourriture qu'on peut consommer à sa façon, dans le respect de ses besoins, loin des diktats des uns ou des autres.

Une nourriture avec laquelle on parvient à se réconforter sans que cela ne se transforme en catastrophe.

Et grâce à cela, oui, on pourra maigrir et atteindre un poids qu'on pourra conserver. Peut-être ne sera-t-il pas celui de ses rêves, mais c'est avec lui qu'il faudra s'entendre. Parce que, en dehors de lui, il faudra renoncer à cette relation sereine et apaisante avec ses aliments et se préparer à lutter contre son poids pour le restant de ses jours.

 

Qui a dit que c'était facile ?

Je dis que c'est faisable. Et qu'en dehors de ça, il n'y a pas de repos possible. 

 

A très bientôt.

JPZ

zzzouzou
Abonné

Pour ma part, je n'ai pas une trop mauvaise relation aux aliments depuis que l'ai lu Maigrir sans régime. Je veux dire par là que je me sens beaucoup, beaucoup moins coupable qu'avant et que beaucoup de mes aliments-tabous ont sauté. Ca ne me dérangerait pas de manger à chaque soucis et de penser sans cesse à la nourriture... si ça ne me faisait pas grossir.

D'ailleurs, je n'accepte pas si mal mon image. Je me préfèrerais plus mince, mais ça ne me pourrit pas vraiment la vie comme ça me l'a pourrie il y a plusieurs années de ça. J'aime bien certaines choses dans mon physique et ça compense le surpoids. En revanche, j'en ai vraiment marre de ne pas porter ce que je veux, de faire de chaque séance shopping une galère, de gaspiller mon argent à racheter sans cesse de nouvelles tailles, de me sentir lourde et de me fatiguer vite.

Ce qui est curieux, c'est que si je m'accepte à peu près, je ne n'accepte pas que mon petit garçon ait une maman grosse. Enfin j'ai ma petite idée sur le pourquoi, mais ça serait un peu long à expliquer et pas forcément intéressant.

brunoD
Abonné

L'objectif est aussi d'améliorer ma qualité (voire mon espérance...) de vie !

Bon courage.

Sciuc.
Abonné

Bonjour,

Pour ma part, mes objectifs sont d'arrêter de manger comme si je me saoulais chaque jour, même plusieurs fois par jour. Je suis plutôt raisonnable, ne bois pas ou très peu, ne fume pas, ne dépense pas les revenus du ménage pendant les soldes (!), mais quand je commence à manger, rien ne peut arrêter, ni l'anticipation, ni la raison, ni...rien. Et surtout pas l'entourage (plus ou moins bienveillant) qui n'ont de mon point de vue qu'à se mêler de leurs affaires à ce moment là.

 

 

Tourmaline.
Abonné

Bonjour,

je cherche la réconciliation, avec moi-même et avec ma façon de manger...

Quand je pense à tous ces repas que je me suis forcée à manger "parce que c'est l'heure" ou "parce qu'il faut manger le matin", à ces aliments que je me suis forcée à manger car c'est bon pour la santé (les merveilleux brocolis !), à ceux que je me suis interdits au nom de je ne sais même plus quel principe...

Je ne veux plus de ça. Oui, je veux "manger en paix"

galia1313.
Abonné

Bonjour,

Tout est déjà quasiment dit dans les post précédents mais pour ma propre pierre à mon édifice :

- que la nourriture retrouve sa juste place

- que mon esprit retrouve de la "disponibilité" pour penser, réfléchir....à autre chose que mon poids, mon corps et mon rapport à la nourriture ; quand je pense au temps "perdu" à me prendre la tête sur le pourquoi du comment....sur le régimes faits, réussis  et les reprises incessantes de poids qui laissent ce goût si amer de l'échec....

- que je retrouve le plaisir de bouger avec un corps moins lourd et plus apte à se mouvoir sans d'insurmontables efforts pour "faire bonne figure devant les autres"...

- et qu'enfin je sache "me faire plaisir" sereinement avec des aliments de qualité que l'on peut cuisiner de mille et une façons pour soi et pour les autres...

Voilà c'est tout !....

claudine.
Abonné

en premier avoir un autre comportement face à la nouriture, ne plus me jeter dessus quand çà vas mal

moi aussi perdre des kilos et j'en ai beaucoup à perdre et retrouvé un poid à 2 chiffres, pas tant pour l'esthétique ou pour trouver des vêtements à ma taille (on trouve de très belles choses, bien que maintemant je fais la pluspart de mes vêtements) non pour moins souffrir  physiquement

Chatoyante.
Abonné

- D'abord et avant tout : Cesser l'obsession de la nourriture!

- Régler la peur d'avoir faim qui régissait littérallement ma vie. Mes décisions étaient menées par elle!

- Cesser le gavage systématique, crise après crise.

- Me sentir bien dans mon corps et cesser d'en avoir honte.

- Retrouver la capacité physique de faire ce que je veux (la grosseur de mon corps me coupe certains accès).

- Avoir du choix de vêtements en magasinant :) (bon c'est ludique, mais ça fait du bien hihi)

- Me sentir "normale" plutôt que malade, dépendante ou compulsive!

Si je rêve tant de perdre du poids, c'est pour toutes ces raisons! (et quelques autres hihi)

PiaMaria.
Abonné

[quote=galia1313]

- que mon esprit retrouve de la "disponibilité" pour penser, réfléchir....à autre chose que mon poids, mon corps et mon rapport à la nourriture ; quand je pense au temps "perdu" à me prendre la tête sur le pourquoi du comment....sur le régimes faits, réussis  et les reprises incessantes de poids qui laissent ce goût si amer de l'échec....[/quote]

C'est ce que je voudrais aussi. Retrouver la disponibilité d'esprit, je crois que c'est vraiment le mot juste, et l'objectif principal pour moi. J'ai passé pas mal de temps à cogiter à cause de la nourriture, et j'en ai vraiment assez. Si en plus je pouvais maigrir un peu, tant mieux.

luxy.
Abonné

Moi aussi, mes vêtements sont sur plusieurs tailles, du 38 au 42... En ce moment, j'oscille entre le 40 et le 42.

 

J'espère un jour remettre mon vieux 38, et durablement cette fois-ci (taille dans laquelle j'ai le plus de vêtements).

 

C'est vrai qu'il est moins facile de s'habiller lorsque le poids n'est pas stable...

Haut de page 
X