Petites phrases assassines... - 17082011

Patience
Marraine

Hello !

Depuis que j'ai commencé à "linecoacher", je me souviens de plus en plus de ces petites phrases ou gestes assassins que l'entourage (proche ou pas) a pu avoir vis à vis de moi...

Alors je me suis dis qu'en les écrivant ici, ça pouvait m'aider à défouler ma colère ! Alors si vous voulez déverser vos mauvais souvenirs et votre colère ici, vous pouvez me suivre ! Je commence :

- Phrase > Ma tante dit à ma grand-mère : "Faut qu'je fasse attention, j'ai grossi". Réponse de ma grand-mère : "Oh non, t'as pas grossi. Patience, ELLE, elle a grroooossssssiiiiiii !!!!!!" (ton outré et dégouté). Sauf que j'arrivais pile poil dans la pièce au moment où elle le disait...

- Geste > Mon grand-père m'observait d'un oeil réprobateur quand je me resservais à table...

- Geste > Quand on allait passer des vacances chez mes grands-parents, ma grand-mère pinçait la peau de ma nuque pour vérifier si le pli avait grossi ou pas. (Je crois que ma grand-mère m'a vraiment traumatisée...)

- Phrase > Mes grands-parents, oncles et tantes : "Mais tu ne manges plus rien !!!!" (ton outré et désapprobateur). Bah qu'est-ce que vous voulez ? Que je maigrisse ou que je maigrisse pas ???

- Prase > Une tante : "Patience, tu as pris une toute petite portion. C'est que tu attends que tout le monde soit servi pour te resservir ? Ou bien tu es au régime ?"... J'avais 15 ans. Merci pour l'humiliation en public à la tablée familiale...

- Phrase > Une voisine : "Qu'est-ce qu'elle a grossi, Patience !!!", devant moi... Eh ! Vous pouvez me parlez directement, vous savez !! J'ai des oreilles pour écouter et une bouche pour parler, comme tous les autres ! Grrr...

- Phrase > Un ami de la famille : "Tu peux m'amener un verre, Patience ? Tu seras gentille... De toute façon, tu es gentille comme un poubelle vide... Une grosse poubelle vide !"....................................... No comment...

- Phrase > Mon père : "Si tu continues comme ça, tu ressembleras à un gros camionneur !!!" Eh, Papa, tu sais qu'y'a des camionneurs qui sont tout minces ?? J'te jure, j'en ai déjà vu !!!.....

 

 

 

Commentaires

Colombie.
Abonné

Bonjour,

Ce matin, j'ai eu une remarque au cours de la mache nordique.

Ce n'est pas à l'aspect physique directement mais à ma condition physique. Le groupe était loin devant mon frère et moi. un monsieur m'a dit : vous êtes en retard, ils sont très loins. d'un air de dire que je traînais (à cause du poids).

j'ai répondu : " je le sais, c'est toujours comme çà"." j'ai des problèmes respiratoires et je fait ce que je peux". Le monsieur en cause à alors dit : c'est déjà bien de le faire.

C'est peut-être plus facile quand ne joue pas le rapport affectif.

En vieillissant, si la blessure de la remarque n'est pas trop forte, que je ne suis pas effondrée, j'ose une explication.
 

chanliatha.
Abonné

Oui c'est bien de le faire car les jambes et les bras travaillent contrairement à la marche.

Je n'ai jamais essayé car c'est souvent en groupe et je n'ose pas. Peur du jugement...

Mon fils qui est sportif a été surpris la première fois qu'il en a fait. C'était à l'occasion du Téléthon.

Le lendemain il avait mal aux bras.

Tu as bien répondu au monsieur. smiley

Crumble.
Abonné

Bonjour,

j'étais monitrice dans un centre aéré a l'age de 17 ans , une petite fille m'a dit de sa petite voie fluette  "toi aussi tu as un bébé dans le ventre comme ma maman !! "

frown

Flavy.
Abonné

Les gens ne se rendent pas compte à quel point leurs mots blessent!!!

mon grand père au serveur du restaurant:" vous auriez quelque chose qui ne fera pas encore plus grossir ma petite fille?" Merci papi!!!

ma mère: " mais tu ne rentre déjà plus dans ce jean? "

une amie à qui j'expliquai la méthode LC: " tu peux pas faire un régime comme tout le monde? au moins ca ca marche!"

 

En tout cas ça défoulle bien de le dire!! haha

Je dirai juste pour finir que je nous trouve tous et toutes très courageux d'essayer de se réconscillier avec la nourriture, et que j'aimerai bien voir ces personnes dans notre situation pour voir comment elles réagiraient!!

bonne soirée

evc.
Abonné

Bon courage Flavy!!

l'environment n'aide toujours... malheuresement.

minka.
Abonné

La chose qui m'a le plus blessée lorsque j'étais au collège et que j'étais obèse:

la prof de sport nous avait filmé pendant que nous faisions l'enchainement au sol en gym. Malgré mon poids j'étais l'une des meilleures en gym... Au moment du visionnage devant toute la classe de mon enchainement, j'entends: "regardez moi cette grosse loche"... angry

evc.
Abonné
Minka, c'est comme même incroyable la manque de respect mais aussi de pédagogie de ce prof!!!
cemanico.
Abonné

Tout à fait d'accord ! Comment peut on dire ça à une adolescente !

gentedame.
Abonné

arf, malheureusement je connais quelques collègues qui ont des phrases assassines envers les jeunes ... no comment. Même envers nos enfants nous devons faire attention car une parole blessante, en apparence anodine, peut-être traumatisante. Mon second est un peu dodu, je lui apprend à faire attention ( d'ailleurs il suit attentivement la méthode lui aussi ;) ) et l'autre jour il me dit qu'il en a assez que des membres de la famille le chambrent sur son petit bidon ou le surnomment petite boule. Rien de méchant mais, voilà, comme quoi !

minka.
Abonné

C'est vrai que c'est rude, mais nous sommes bien placées pour savoir que les profs ne sont pas formés à la diplomatie!! J'ai moi même été très maladroite récemment en osant une blague sur les blondes... devil

Quand aux enfants, c'est vrai, on ne se rend pas forcément compte des dégats provoqués par de simples "boutades". C'est facile de parler des défauts physiques des uns ou des autres... le pire étant je pense, les enfants entre eux.

A nous de leur apprendre à se respecter un peu plus...

Jlsls.
Abonné

J'ai eu la chance de grandir dans un environnement bienveillant, et faisant preuve de tact. J'en suis particulièrement reconnaissante quand je lis les horreurs que certains d'entre vous ont pu entendre ou vivre.

De souvenir, c'est plutôt une situation qui m'a initialement blessée: j'ai pratiqué pendant des années divers sports de combat. J'aimais ça, ça me défoulait et j'étais plutôt douée. Sauf que les combats se font par catégorie de poids. Et quand on est gamine, et toute seule dans sa catégorie, ou bien qu'on se retrouve à combattre quelqu'un de plus vieux qui fait 20 cm de plus, ça fait mal.

Il n'y a pas de malice. Personne n'est méchant dans cette histoire. Juste la mesure, la preuve que quelque chose ne tourne pas rond. Ça ne m'empêchait pas de prendre mon pied dans le sport, et d'éprouver une certaine jubilation quand j'envoyais au tapis ces gamins plus vieux qu'on me présentait ("elle a des appuis solides", disaient les adultes), mais la blessure du chiffre était bien présente. Les remarques, elles ne sont venues qu'après, les petits imbéciles du collège qui ne font que répéter ce que leurs ainés disent. Le cercle vicieux était lancé...

Loli2pop.
Abonné

hello Jlsls, et bien ça devait être un truc assez dur de remarquer qu'on combat contre des plus grands que soi et de comprendre qu'on a un poids hors normes, mais n'empêche tu as eu l'air d'avoir pu aussi pas mal t'affirmer pour la jeunette que tu étais et super que le plaisir du sport ait pris le dessus.

C'est épatant je trouve ! la Jlsls ado avait du tempérament !!

Haut de page 
X