Quand la pediatre de mon fils me culpabilise - 17042014

lo_3108.
Ancien abonné

Bonjour à toutes,

Voilà, je voudrai vous faire part d'une discussion que j'ai eu avec la pédiatre de mon fils suite à une consultation. A l'origine, on allait la voir car mon fils est asthmatique et qu'il avait une bronchite.

Comme cela faisait un petit moment qu'elle ne l'avait pas vu, elle en profite pour le mesurer et le peser.il est très grand pour son âge : 96,5 cm et 16.5kg pour 2 ans et 10 mois.Elle commence à remplir les courbes de croissances et là...

il est en haut sur la courbe du poids... et calcule son IMC (ca existe pour les enfants ??!!)J'ai droit à la leçon de moral : faire attention à ce qu'il mange, supprimer les gateaux, le pain, plus de légumes, plus de sport...

J'ai presque rien dit car je ne savais pas comment réagir. A l'interieur de  moi, pleins d'émotions arrivaient en même temps : culpabilité, agacement, stress ...

ma première pensée en rentrant a été effectivement d'enlever tous les gateaux.et je me suis dis non, ce n'est pas la bonne solution. mais quelle est la bonne solution ???

je suis perdue. je veux pas reproduire ce que ma mère  m'a fait subir quand j'étais petite : visite chez nutritionniste, interdiction de manger des gateaux, culpabilité, manger les gateaux en cachette ...

je ne veux pas rentrer dans cette spirale infernale pour mon fils. Quels conseils pourriez vous me donner pour "surveiller son poids" sans pour autant tout lui inerdire.

Merci beaucoup

Elodie

Commentaires

FRED73
Marraine
Je pense que la première chose à faire est de lui demander si il a faim avant de lui donner son goûter parce que c'est l'heure puis lui demander s'il a encore faim ou plus avant de lui donner autre chose. Moi je ne force jamais mes enfants à finir leur assiette et s'ils veulent prendre un dessert pas de problème. Ils mangent de tout, mais je ne les force pas à manger s'ils n'aiment pas mais ils doivent goûter avant de dire qu'ils n'aiment pas. Ils n'ont pas de problème de poids et je fais confiance à leur appétit qu'ils connaissent. Ils sont capables de laisser 2 bouchées dans leur assiette et ceci avec tour même des choses qu'ils adorent parce que je ne leur interdit rien. Ils savent qu'ils pourront en remanger donc pas la peine de se gaver ! J'espère que j'aurais pu t'aider. Mais je pense comme toi qu'il ne fait pas interdire les gâteaux qui deviendront alors des aliments tabous.
Billie.
Abonné
Bonjour Lo , Je suis scandalisée par l'attitude de certains médecins tellement formatée et dénuée d'humanisme et aussi horripilée par ceux du genre " je sais tout sur tout " . Je trouve ça hallucinant de mettre des enfants ( de surcroît si jeunes) et des gens en general dans des cases ! C''est complètement déplacée et en plus tellement de choses peuvent se passer pendant la croissance !d'une part , d'autre part nous ne sommes pas tous programmes pour avoir la même carrure de la même façon qu'il y a des grands , des petits, des blonds , des roux , des intellos, des manuels ... Et heureusement , que le monde serait barbant ! Je comprends que tu sois déstabilisée . Mon conseil serait de surtout ne pas surveiller son poids mais de "bichonner" son régulateur :-) en l'initiant sur ses sensations et sans en faire une tyrannie non plus. Juste de temps en temps "as tu faim? " " encore faim ? " , ne pas l'obliger à terminer son assiette , le resservir si il redemande ( quand l'assiette est déjà finie ), lui dire qu'il pourra en manger quand il aura faim .... bref appliquer les principes LC . Ne pas focaliser sur ce qu'il mange , ne rien interdire et lui donner confiance en son corps, en lui . Aies confiance en toi , déjà il semble à travers ton message que ça a été une surprise pour toi et que tu ne vois pas ton fils sous cette "étiquette" stupide, ne cède pas au diktat des régimes . Ensuite je ne sais pas ou tu en es de ton cheminement LC mais même dans le cas ou tu aurais du mal pour toi ( donc pas forcément le savoir faire ) tu as le savoir et tu peux le transmettre . Enfin je crois que je changerais de pédiatre , pour ma part les toubibs,, une en particulier on grandement contribué à ma prise de poids en me cataloguant alors que franchement ça allait !!! Tiens le cap ! Au fond de toi ta décision est prise ça transpire dans ton message pas de régime ou mini régime ! Billie .
titelilidu27.
Abonné
Bonsoir elodie, Alors je suis énerver a l'idée que des pediatres disent de tels choses, c'est hallucinant car tout le monde sait de nos jours que les régimes c'est de la mer.. que y'a rien de tel pour avoirs des complusions et reprendre plus de poids qu'au départ alors tu as raison surtout ne prive pas ton fils de ce qu'il aime... les gateaux tout les enfants en mangent... ensuite les courbes qu'est ce que ça veut dire? Les enfants grandissent donc a 2ans il est encore petit pour bouger beaucoup faut lui laisser le temps a ce petit bonhomme... quand il va grandir encore un peu allé a l'ecole il va se métamorphosé... donc ne culpabilise pas a cause de ce genre de "médecin" tu verra d'ici un an il aura grandit et s'amincira en attendant oui suit la méthode LC demande lui ce qu'il veut pour le gouter et limite à 1 ou 2 biscuits et si il a encore faim demande lui "est ce que tu as faim?ou encore faim?" Mais surtout ne le prive pas il sera rempli d'aliment tabou et frustré ça ne vaut pas le coup. J'espere t'avoir aider un peu Au plaisir aurelie
Patience
Marraine

Élodie,

Peut-être que la pédiatre a le syndrome de la bonne élève ou de la perfectionniste ?
Dès que quelque chose sort du cadre, ouille ouill ouille ! Vite, sortons le manuel du parfait petit docteur qui dit... : "Les gâteaux c'est pas beau, le saucisson c'est pour les cons et faudrait peut-être se couper les bras pour plus manger de chocolat !".
Bref, peut-être que ça la rassure de dire ça.

Sauf qu'elle ne se rend pas compte que toi, ça ne te rassure absolument pas ! Et c'est légitime...

Mais je trouve que les filles ont été d'excellent conseil :
- ton fils a le temps de grandir, de grossir encore, de maigrir aussi, le tout sans être un enfant hors norme ;
- initie-le aux principes que nous apprenons ici ;
- fais-lui confiance car les enfants sont les êtres les plus régulés que je connaisse !

J'espère que Mesdames Peur et Culpabilité te laisseront bien vite tranquille pour que tu puisses continuer à faire grandir ton garçon avec tout le bon sens dont tu fais preuve dans ton message.
Car tu sais quoi ? C'est toi qui as raison. Tu n'as peut-être pas fait médecine et tu ne portes peut-être pas de blouse blanche. Mais tu sais quoi ? C'est toi qui as raison.

Prends soin de toi, de ton petit loulou ; et au plaisir de te lire

 

PS : sachant que la norme d'un bébé à la naissance c'est 50 cm et 3 kilos, que fait-on de ceux qui font 53 cm et 4,5 kg ? On leur coupe les orteils et on ne leur donne pas à manger ?... Hum... A méditer...

marieal.
Inscrit

tout a été dit , mais j'insiste sur un point: PAS d'interdits, moi c'est comme ça que j'allais manger en douce dans les placards ou que je me ruais sur ce que j'aimais quand il y en avait loin du regard de mes parents, pas de restriction en quantité non plus même si il abuse pendant quelques semaines, il doit savoir qu'il peut manger à sa faim pour pouvoir s'arrêter.

.remplace peut être spontanément certains plats par des légumes sans te focalisr dessus, histoire qu'il apprenne à manger de tout...il est grand donc c'est normal qu'il soit dans les courbes du haut, l'essentiel c'est qu'il reste dans une courbe et qu'il ait une croissance harmonieuse.

lo_3108.
Ancien abonné

BOnjour à toutes,

tout d'abord, merci pour vos réponses. elles font du bien au moral et rassure énormemment.

Comme tu  le dis marieal, j'ai été de ce genre de personne qui mange en cachette car on m'avait interdit trop de chose. je me rends que l fais encore : manger du chocolat en cachette de mon fils... pour pas qu'il soit tenté...

je ne veux pas jeter la pierre à ma pediatre car elle est vraiment super. mon fils a eu beaucoup de pb de santé : allergie médicament avec hospitalisation à 8 mois, otites à répétitions, asthme, bronchite asthmatique, mononucléose... et j'en oublie! elle a toujours été là, nous prenant en urgence, je pouvais l'appeler le soir ou le matin.  je pense qu'elle est perfectionniste et s'inquiète. elle ne s'est surement pas rendue compte que ça m'avait blessée. car pour moi, voir mon fils "bien portant" avec tout ce qu'il a eu, c'était plutot une bonne nouvelle! :)

je vais voir le coté positif : oui, il aime les gateaux, le chocolat... comme toutes les enfants! mais il se dépense beaucoup, demande toujours à aller dehors pour courir, jouer au foot.

au lieu de lui supprimer les gateaux, je vais plutot lui proposer plus souvent des fruits, compotes. il adore les yaourts, le poisson, la viande. les legumes un peu moins... il mange bien oui mais n'est pas "difficile" comme son cousin qui mange presque rien et qui lui est vraiment pas gros.

je vais essayer d'appliquer tous vos conseils en trouvant l'équilibre qui lui va bien et qui me va bien. dans tous les cas, pas de lavage de cerveau style "les gateaux c'est pas bien!!"

Merci à toutes :)

izabelle
Animatrice forum

oui ça m'a fait rire  "plus de sport"  parce que bon, un enfant de 3 ans, généralement il se dépense!!!

y'a pas besoin de le pousser pour faire dus port

c'est vrai que les aliments trop industriels, il est encore petit pour vraiment sentir le rassiement, donc propose-lui en un peu moins

privilégie les gouts simples pour qu'il fasse son apprentissage

et bien sûr  éduque le  sur le fait de ne pas se couper l'appétit,  qu'il faut avoir bien faim aux repas pour en profiter

si tu peux remplacer l'industriel par le fait maison,  ton fils pourra certainement mieux sentir les choses

mais l'essentiel étant de lui proposer des petites portions, de l'éduquer à la notion d'avoir de l'appétit, c'est déjà pas mal

 

ma fille m'est reconnaissante à l'extreme de lui avoir appris à respecter son appétit

en effet, elle est maintenant à l'âge où le poids commence à être un petit sujet d'inquiétude pour les filles (malheureusement) et elle qui reste très mince sans aucun effort puisqu'elle ne fait qu'écouter son appétit,   elle est super contente (et fière) d'avoir appris ça

elle me dit  "tu sais, maman, c'est trop bien ton truc d'écouter sa faim.....  mes copines elles me disent qu'elles n'arrivent pas à s'arrêter"

donc oui c'est quand même un apprentissage, mais qui peut se faire dans la convivialité et la gourmandise

d'ailleurs pour parler encore de ma fille, elle a rejeté depuis 3 ans  tout chocolat ou gateau industriel,   je lui fait trois desserts maison par semaine, et elle ne mange que du chocolat  "de chocolatier"

elle est marrante, car à force de porter son attention au goût,  elle a acquis une sorte de discrimination

 

surtout, ne te "stresse" pas sur le sujet

et si tu peux privilégier des aliments simples, sans ajouts, ça sera plus facile pour l'apprentissage de la satiété  (éviter aussi trop de boissons sucrées au quotidien car dur d'apprendre la satiété dessus)

capuccino
Marraine

Je rejoins Izabelle dans ces conseils.

En tant que Parents nous devons éduquer nos enfants dans de nombreux domaines, y compris celui de l'alimentation.

Amener l'enfant à découvrir les différentes saveurs, les arômes,  au travers de jeux dans un premier temps puis régulièrement lui demander quelle saveur il retrouve dans le plat qu'il est en train de manger est surement une phase importante.

Ne pas faire des gâteaux, bonbons ou autres douceurs des aliments que l'on donne en récompense ou en réconfort d'un gros chagrin d'enfant peut aussi être un comportment à développer chez nous parents ou grands-parents. Par contre il n'est pas non plus intéressant d'en faire des aliments à bannir de la maison. Il faut juste apprendre à ton enfant que ces aliments particuliers se dégustent en petite quantité et avec attention.

Il ne faut pas oublier également que les enfants agissent par imitation et le meilleur moyen d'aider ton petit est de poursuivre ton chemin sur LC afin d'avoir un rapport apaisé à l'alimentation, de redevenir une mangeuse régulée. Il verra alors sa maman qui mange pour se nourrir mais qui prend aussi du plaisir à s'alimenter en mangeant de tout, à sa faim et qui sait aussi manger des choses simples comme des choses plus élaborées avec toute l'attention qu'elles méritent. Ma fille aussi me remercie aujourd'hui de lui enseigner la faim, le rassasiement et la dégustation. Elle peut accompagner ses copines chez MC et laisser sans aucun remord des frites sur son plateau. Elle peut aussi avoir envie de radis bien croquants à déguster avec du bon pain frais tartiné d'un beurre 1/2 sel ou de carottes fondantes à souhait...Chose totalement inconcevable pour ses copines.

L'idée des régimes a la peau plus dure qu'on ne croit, malheureusement.

lo_3108.
Ancien abonné

Bonsoir,

Merci de vos réponses.

Ça fait maintenant 2 semaines que j'ai pu appliquer certains de vos conseils.

La première semaine, il était en vacances chez mes parents et j'ai eu le malheur de raconter l'épisode de la pédiatre à ma mère... j'ai tout de suite regretté  car elle a insinué qu'elle allait le priver, me demandant s'il pouvait manger des gâteaux etc. Je me suis revue des années en arrière... je lui ai explique qu'il fallait pas le priver mais faire attention a ce qu'il ne mange pas que ça, ne pas l'obliger a terminer son assiette, privilégier les fruits... au final, ça c bien passe, elle a fait allusion qu'il s'était restreint! J'ai un peu tique sur ce terme.

Cette semaine, j'ai vu qu'il demandait volontiers du pain avec du beurre le matin, moins de gâteaux au goûter.il m'a même surprise aujourd'hui à ne pas terminer ses gâteaux car plus envie!! J'étais fière de lui !!  .-)

Par contre, il mange vite, trop vite. Je n'arrive pas a lui faire comprendre qu'il doit manger doucement. C une chose qui m'est très difficile et je sais comment lui expliquer ça ne le sachant pas moi même. Je ne suis pas un bon modèle sur ce point. Ça me fait mal de le voir manger aussi vite

A quel age, vous avez réussi à faire intégrer les notions de dégustation, le fait de manger lentement a vos enfants? Comment avez vous fait? Je suis preneuse de tout conseil.

Elodie

Violette28.
Abonné

Bonjour à toi, Lo_3108!!

Je ne sais pas si mon "conseil" va t'aider (fillette mange lentement depuis toujours).

Mais, quand j'ai commencé la partie dégustation, j'ai essayé d'en faire un jeu avec elle, un peu pour lui expliquer ce que je faisais, un peu pour lui faire intégrer la notion de dégustation (pas à chaque repas, mais de temps en temps), en lui disant: "attend, attend, on fait un jeu. Regarde, on va essayer de déguster ce chocolat: j'en croque un peu, je ferme les yeux, hummmm, c'est comment? Doux, moelleux, croquant, froid, chaud...?" Et ça finissait en éclat de rire parce qu'on n'avait pas l'air malignes toutes les deux avec nos morceaux en bouche, les yeux fermés!!

Donc, je ne sais pas quel âge à ton loulou, mais tu peux en faire un jeu avec lui, en commençant par un seul aliment au début, et pas sur tout le repas. Moi, j'ai fait ça avec notre petit chocolat de fin de repas. Tu peux faire ça ponctuellement, juste comme ça, même sur une seule bouchée, par petites touches, même si vous êtes tous les deux en apprentissage de dégustation!!

Bon courage à toi!!

Violette

Cécé17.
Abonné

Bonjour Elodie!

Tout d'abord merci pour ton post (et merci à toutes celles qui t'ont répondu et ont commencé à te donner des pistes) qui va m'être très utile à moi aussi. Je suis au tout début du programme et si je suis aussi motivée par ce concept c'est avant tout pour moi-même mais c'est également dans un soucis de transmission à mes filles de bons réflexes alimentaires. Mes parents ont 60 ans et je crois que depuis toujours je les connais en périodes de régimes suivis de périodes de relâchement et je les vois hyper mal par rapport à leur poids, bref je ne veux pas que mes filles vivent le même chose.

Et puis ton post me parle car ma deuxième qui va avoir 8 ans est un peu ronde et j'essaie de rester zen par rapport à ça car moi je me suis toujours dit qu'en grandissant elle allait s'affiner (d'ailleurs c'est un peu le cas quand même) mais le problème c'est quand elle revient de l'école et me dit qu'une telle ou un tel l'a traitée de grosse. Alors là je ne peux pas te dire l'effet que ça me fait si peut être l'effet d'un coup de poing dans le ventre...

Bref j'espère que petit à petit ça va rentrer dans l'ordre, en même temps je sais que ma fille ne sera jamais fine (transmission génétique oblige), elle est grande, sportive mais elle mange vite et trop à mon goût. Mais de ce côté là je suis fautive, bébés je crois, non je suis sûre que j'étais trop derrière elles, il fallait à tout prix qu'elles finissent car un bébé qui mange bien (trop) = signe de bonne santé = bébé heureuxblush

J'ai évolué depuis mais reste du boulot!!!

Allez je crois qu'on s'est inscrite sur le bon site et qu'on va apprendre plein de choses qui vont nous servir et servir à notre entourage. Courage!

Céline

mno05.
Abonné

Bonjour,

 

Ce post va m'être utile aussi  ...

 

Moi j'ai déjà commencé le programme et j'ai arrêté et làje m'y remet pour de bon...

Bref quand j'ai commencé le programme j'ai appris à laisser mes filles gérer leur apétit et comme il est dit plus haut je leur demandais à chaque fois avant de leur donner à manger ou de les resservir si elles avaient faim ... pas d'obligation pas d'interdit... Ca a été très dur vis à vis du papa et de l'entourage car quand je leur disait qu'elles pouvaient laisser on me disait "ben du coup pas de dessert alors" et je devais expliquer encore et encore....

 

Quand j'ai arrêté  pour reprendre des régimes plus ... idiots... j'ai aussi arrêté de veiller à ce que l'on respecte mes filles. C'est nulle, égoiste et tout et tout mais c'est ainsi...

 

Du coup je reprends le programme et je me dis : cette fois c'est la bonne et on va aussi foutre la paix à mes filles! Ca va être un combat je le sais mais tant pis je tiendrai bon pour qu'elle ne subisse pas le surpoids plus tard....

Laisse ton enfant se réguler. Sers lui des petits portions et à chaque fois que tu la resserres dis lui : "as-tu encore faim pour ça ? Veux tu passer au dessert ? as-tu faim pour le dessert ?" Propose lui plein de choses et fais lui gouter...

Quand au manque de psychologie de certains médecins et autres pédiatres gynéco... j'en passe et des meilleurs... quand la psychologie du patient fera partie de leur cursus de façon importante on aura fait des grands progrès!

Witchia.
Abonné

De mon côté mon fils de 3 ans et demi mange TRES lentement. Il met facilement une heure pour manger tout son repas parce qu'il aime manger doucement, mâcher longtemps (un vrai hamster lol), espacer les bouchées. Il a toujours été comme ça et je trouve ça très bien.

Et cest pas facile quand je suis chez les autres de leur dire de ne pas le presser !! Ils sont là "mais il ne mange rien", "allez, mange encore une cuillère" etc alors qu'il a un poids tout à fait normal.

Actuellement il ne mange pas à l'école le midi mais ça sera le cas l'année prochaine, j'espère qu'il ne vont pas le saboter.

Pattie.
Ancien abonné

Le saboter, peut-être pas, mais il va apprendre à manger plus rapidement, parce qu'une heure de repas pour des petits, c'est pas possible matériellement dans une cantine. Peut-être aussi que ça sera ce qu'il voudra : "expédier" son repas de midi plus vite pour aller jouer avec les copains.

Mais le soir, à la maison, il retrouvera vite le rythme familial. Au final, il sera capable de faire les deux : manger un peu plus vite quand ça sera imposé (par le boulot, par exemple, un jour !) et à son rythme hors obligation.

izabelle
Animatrice forum

ma fille a toujours mangé lentement et  mange à la cantine, ça ne pose pas de problème

au début, elle se plaignait qu'elle n'avait pas le temps de finir, mais ensuite, elle a pris le rythme, à l'école, sans pour autant speeder

et à la maison, elle retrouve sa lenteur légendaire

par contre ça ne dure pas une heure quand même mais c'est sûr que pour les autres ça peut sembler long

comme elle zappe souvent le dessert, l'un dans l'autre....   elle finit après nous, mais pas tant que ça, genre 15 min

Patience
Marraine

Idem pour Fiston : c'est un mangeur lent !
Il est toujours le dernier à terminer à la crèche ! Au début les puéricultrices s'inquiétaient un peu ; puis elles ont remarqué que c'était juste une question de rythme et le laissent faire.

Fiston a son rythme bien défini : grosse faim le matin et grosse faim au goûter. Le déjeuner et le dîner sont composés de mini-portions qu'il mange dou-ce-ment !

Bref, encore une fois, j'ai l'impression que les enfants savent faire mieux que nous.

Peut-être peux-tu l'inciter à ralentir le rythme en attirant son attention sur le goût et la texture des aliments. Du genre : "ferme les yeux et goûte ça ! C'est sucré ? Salé ? C'est quoi à ton avis ? Et qu'est-ce que j'ai rajouté en plus ?"

Haut de page 
X