Sabotage volontaire! - le 20/12/2011

lizzz.
Abonné

Bonjour à tous et toutes,

J'écris ce post pour avoir des témoignages de personnes vivant la même chose et/ou ayant vécu cela et qui ont réussi à s'en sortir tout de même.

Tout est dans le titre, ou presque.....

J'ai bien avancé dans la méthode, je suis presque à la fin..... me reste 2 étapes.

Je pense avoir des acquis. Faim /satiété..... dégustation etc.....

Je sais faire! Mais je ne fais pas!

Quand je le fais de manière "automatique" je perds très vite du poids. Mais je ne tiens pas sur la durée!

2/3 jours et hop, une EME débarque et après c'est plusieurs jours ou semaine avant de m'y remettre 2 jours et ainsi de suite

Je sais faire, mais j'ai le sentiment de bloquer et de ne pas vouloir le faire!

Tout n'est pas conscient ou volontaire, je cherche à analyser mon comportement.

Mon gros problème, celui qui déclenche les EME c'est le stresseur "poids".

Et donc, plus je mange, + je mange.

je sais que je dépasse, je sais quand je devrais m'arrêter..... mais je n'en fais rien!

Manger si peu est difficile, j'ai le sentiment de me "mettre au régime", que ça va être dur, je vois la montagne de kilos à perdre et j'ai des souvenirs de ces pertes de poids, si difficile sur la durée..... que je ne veux pas revivre ça!

et au fond, je ne veux pas rester comme je suis!

Voilà, si vous avez, des idées, des témoignages, je suis preneuse, merci de votre aide

Commentaires

Lia.
Abonné

Je ne crois pas que c'est du sabotage, c'est plutôt encore cette foutue phase de "consciemment incompétente .........tendance consciemment compétente par moments".

Je me sens un peu là aussi, depuis des années je connais les principes. Etre ici m'a permi de découvrir qu'il me restait quelques vieilles pensées de restriction en line avec des théories alimentaires. Et j'ai aussi découvert que je peux manger beaucoup moins. 

Et pour le moment je n'applique pas tout ca ou seulement par moments. Les choses sont en place, les briques, le ciemnt, le plan de construction. Ensuite quelquepart je me dis qu'il faut laisser que "cela se fasse tout seul". Ce moment de basculement ou ca SE fait. pOur moi il est net par moment que je vais vers la boîte ou il y a les chocolats et les biscuits, j'y vais, et ma main s'arrête en route. Je n'ai pas faim. Je me réserve la joie de manger avec plaisir et faim plsu tard mon chocolat.

Dans ces moments là il ya  comme une magie qui s'opère seule. Donc plutôt que d'autosabotage je dirai "lâchons le contrôle et le mental et laissons opérer la magie".

Rose-PetitBeurre.
Abonné

Mon gros problème, celui qui déclenche les EME c'est le stresseur "poids".

Ca m'est arrivé de perdre du poids, de le constater sur la balance... et comme par hasard, quelques jours plus tard : EME !

remarquez, quand je prennais du poids aussi... EME !

auto-mutinerie, tirage de balle dans le pied... sad

Manger si peu est difficile, j'ai le sentiment de me "mettre au régime", que ça va être dur, je vois la montagne de kilos à perdre et j'ai des souvenirs de ces pertes de poids, si difficile sur la durée..... que je ne veux pas revivre ça!

C'est vrai que le travail de "réapprentissage alimentaire "sur LC peut paraitre long, c'est une remise en question en profondeur de plein de croyances de restriction (plus ou moins consciente d'ailleurs). Surtout si on a essayé beaucoup de méthodes d'amaigrissement par le passé, on reste "marqué". Chat échaudé...

Et je vois beaucoup de messages sur les forums de personnes qui ont tendance à considérer LC comme une méthode comme une autre : "demain je reprends LC" comme on dirait "demain je me remets au régime". C'est une façon de penser qui s'est incrustée avec le temps...au fil des régimes (et des échecs !). LC n'est pas une méthode qu'on lâche ou qu'on reprend, qu'on suit mal ou bien. On n'est pas là pour être de bonnes élèves mais pour apprendre à nous écouter. Bref, partir à la découverte de soi-même !

Donc attention à l'assimilation :

je mange moins avec LC, je perds du poids = je mangeais moins avec les régimes, je perdais du poids

avec les régimes pour maintenir ma perte de poids, je devais me priver = avec LC, ça va être pareil

conclusion : je me braque contre LC.

Mais avec LC, c'est toi qui décide de ce que tu veux...

Si ça te fais mal de voir que tu manges peu, peut-être tu pourrais donner la priorité au respect de ta faim et de tes goûts quitte à dépasser un peu ton appétit pour le moment ? je sais pas si c'est un super conseil... faudrait demander aux drs. Sinon : le fractionnement, les petites assiettes, la déco...  T'es pas la seule à être destabiliser de se voir manger peu. Je pense qu'avant, on mangeait avec notre tete et nos yeux plus qu'avec notre ventre et notre bouche.

C'est sûr que si tu te mets à penser au nombre de kilos à perdre, tu vas stresser. Se sentir toute petite face à cette "montagne" de kilos à gravir, cette bataille à mener et à maintenir constamment par la suite aux prix d'efforts, de privations... Ca devient tout à coup desespérant !

Pense à la sagesse de Gandhi "un pas à la fois me suffit". Pour les kilos, c'est pareil. Un à la fois...

Gravir une montagne, ça prend du temps, il y a des moments de fatigue, de désespoir, de lassitude surtout si on focalise sur le sommet, on se dit  "je n'y arriverai jamais". Mais si on y va à son rythme, avec des pauses, qu'on prend vraiment le temps de découvrir, qu'on accepte qu'il y ait des hauts et des bas, qu'on le fait d'abord pour soi... c'est déjà plus sympa !

Pour le moment, je te conseillerai de ne pas te peser. De toute façon, tu n'es pas qu'un chiffre sur une balance, tu es d'abord un être humain. Aucun être humain n'est parfait. Mais tout le monde a le droit à la bienveillance et au respect. Et comme on dit "charité bien ordonnée..."

lizzz.
Abonné

Merci pour ton message! Juste Merci!!!! je vois pas quoi ajouter de plus! ton message est plein de sagesse! et tellement bienveillant!

Merci

petitsel.
Abonné

Bonsoir Lizz, Rose PetitBeurre...

ça fait un moment (enfin 1 semaine) que je parcours le forum et je vous y retrouve assez souvent, et souvent aussi j'ai l'impression de comprendre à 100% ce que vous pouvez y exprimer...

Lizz.. mi je n'ai jamais été en surpoids, et puis un jour, par rapport à une copine, surement parce que j'étais mal dans ma peau je me dis qu'il faudrait que je perde 500g (500g tu te rends compte !!!)... au lieu des moins 500g, 15 ans après, je me suis retrouvée à +30 !!! kilos !!! et depuis, tous les jours la balance a rythmé etdonné mon humeur du jour... 100g en moins ou moins, yeahhh j'étais sur la bonne voie, et du coup je faisais un peu n'importe quoi... 100g en plus, humeur sombre, rien ne me va, je suis grosse, un boulet, un tas de gélatine, EME négatives, bah oui perdu pour perdu... quitte a avoir bouffé 2 carrés de chocolat, bah auta,t manger la tablette entière... et puis tout ce qui peut tomber sous la main...

Alors Lizz comme pour toi jeme dis que la route est longue, mais je ne suis pas découragée pour une seule raison, c'est que ce qu'on va apprendre ici on va le faire en douceur, à notre rythme, sans se traumatiser (par exemple les régines HP ça ça traumatise ! non mais quel gout infect !!); on pourra apprécier à manger nos interdits en restant raisonnables, on deviendra même comme nos copines qui ont chez elle u pot de nutella ouvert depuis 1 mois !!! si si il parait que c'est possible... mais je sais que ce que je vais faire ici c'est avant tout pour moi...

c'est un peu comme de la course à pied, d'abord on travaille son socle endurant, alors on ne court pas vite, et puis d'un coup on fait des efforts fractionnés et fiouttt les progrès sont au RDV, on n'en revient pas soi même !! ce qu'on a là c'est un vrai plan, des outils qu'on va se construire soi même... si je me souviens bien tu as commencé il y a deux mois lizz... aujourd'hui j'ai lu des témoignages de personnes qui avaient commencé il y a 5 ou 6 mois, et quel encouragement... on n'a que du positif à en retirer... et on ne nous force pas à manger 2 brocolis bouillis à chaque repas avec un mauvais yaourt 0% !!!

tout ça pour dire que du soutien tu en trouveras sur le forum... effectivement n'hésite pas à y écrire... quand je lis la réponse de Rose PetitBeurre (quel adorable pseudo !!!) je me dis que je trouverai toujours des réponses et du soutien sur le forum...

une chose est très vraie... ça va se faire petit à petit... le tout est de se mettre du bon c^té de la pente... après quoi qu'il se passe, on suivra la pente !!

Bon courage Lizz !! à très très bientôt!

lizzz.
Abonné

Merci Petitsel...... tu as raison, ce que l'on apprend ici, c'est pour la vie! mais c'est long à se mettre en place, j'espèrais un déclic le mois dernier.....

ça fait 3 mois, et j'en suis à 80 % de mon programme, ça me fait peur de me dire que je perds rien, et me reste que 20 % à faire!!!!

mais bon, je devrais pas penser comme ça...... un pas à la fois..... et fractionner sur la journée..... doucement, étape après étape..... et pas pour être une bonne élève.....

bref, je vais lacher la balance aussi, car c'est vrai que petit à petit, elle est revenue! et ça, c'est pas bon!!!!

petitsel.
Abonné

Tu as de la chance, tu as réussi à faire partir, même temporairement la balance...

moi j'ai du la descendre à la cave pour ne pas la ressortir d'un tiroir ou de sur le dessus de l'armoire... il m'est même arrivé de l'emporter en vacances...

c'est la première chose dont je dois me débarasser !!!

sinon, 80%, c'est pas 100% ! et tu auras découvert les outils, pas complètement assimilés... tu peux p-e écrire aux coachs pour savoir si tu peux repasser du temps sur les phases que tu penses le moins bien maitriser...

et sinon VOUI la balance à la cave ! tu as raison ! on ne pourra pas (tout de suite !!) se dire tiens j'ai pris/éliminé 2kg, ouais bon bah en fait c'est pas important alors que SIIIII pour l'instant on est encore des drogués... balance à ressortir que quand on sait bien gérer ses émotions, sinon EME à l'horizon !!!

isabellej.
Abonné

Alors Lizz  je suis pile au même stade que toi....   avant de m'inscrire à linecoaching j'ai bien assimilé la méthode avec l'aide des livres,  mais tout comme toi, après qq jours normal, des EME viennent s'immiscer, au début je me dis, bon c'est rien, et puis ça grossit dans un cercle vicieux de désamour de moi-même et d'autre EME qui s'ensuivent, il me faut plus d'une semaine à m'en remettre, entre temps j'ai repris le poids perdu pendant les trois jours de normalité...

moyennant quoi je ne grossis plus, j'ai même reperdu 4 kilos, mais mon comportement alimentaire est totalement insatisfaisant tout de même

voilà pourquoi je me suis inscrite

du coup, étant au même stade, je n'ai pas trop d'idées à te donner, mais je te soutiens!   et je suis preneuse de tes avancées en la matière

 

en tous cas ce qui m'a aidé, hier, c'est de me concentrer à ressentir dans mon corps la manifestation de mes émotions, pour l'instant cela n'a pas déclenché d'EME, mais je n'ai pas atteint les fameux 3-4 jours....   

je teste surtout les outils émotionnels pour affronter les situations les plus génératrices d'EME en ce moment pour moi

je te dirais s'il y a des avancées

Rose-PetitBeurre.
Abonné

Lizzz, tu dis que tu perds facilement du poids quand tu écoutes ta faim, donc pas de raison de paniquer. 80 ou 20% du programme... c'est pas ça qui compte.

Je pense qu'on est toutes très différentes, chacune avec notre passé et nos blocages.

Je connaissais bien les livres aussi avant de m'inscrire mais je n'arrivais pas à mettre ça en place toute seule. Même si je vois des progressions depuis mon inscription, il y a encore beaucoup de chemin à faire.

Je crois qu'on s'est toutes beaucoup habituées à un mode de fonctionnement en tout ou rien, à nous battre contre nous-mêmes au quotidien. C'est dur de changer ça. C'est dur de changer tout court. Se sentir en paix, ne plus se prendre la tête avec la bouffe, avec notre poids... c'est génial. Encore faut-il admettre qu'on le mérite.

Gros travail sur les émotions et l'estime de soi à faire en parallèle... perso, je vois un psy, ça m'aide bien. J'essaye de m'accrocher. J'ai quelques kilos à perdre mais c'est surtout la montagne de doutes sur moi-même, plein d'insatisfactions qui me font peur... Je sais que tant que je n'aurais pas fait un profond travail là dessus, les kilos pourront partir mais reviendront toujours. Je mange mes doutes en fait, la nourriture m'apporte la satisfaction que je n'ai pas ailleurs... mais ça ne résout rien et ça apporte encore plus de problèmes. Pffff... quelle saloperie l'hyperphagie quand même !frown

lizzz.
Abonné

Le chat de ce soir était vraiment super! je n'ai pas pu y assister, mais je viens de le lire, ça répondait à plein de mes questions..... en fait, il y a des phrases vraiment importantes, qui raisonnent!

L'acceptation du poids, sans se résigner..... le fait que si  chaque repas est pris dans un climat d'anxiété, de culpabilité, on ne peut pas mincir.

Je vois, sur quoi je dois travailler maintenant......

La balance est retournée au placard!

cette peur de grossir, de mincir m'emprisonne et me fait tout capoter "volontairement" alors autant ne pas savoir où j'en suis...... niveau poids et laisser "faire"

Facile à dire! je verrais dans le temps..... je pense que je veux voir des résultats pour croire que ça peut marcher pour moi..... alors que là, on me demande de me faire confiance avant que ça marche!

difficile!

l'estime de soi....... vaste travail!

je vais revoir ma thérapeute aussi, en janvier, j'avais fait une "pause" obligatoire. (moins de temps depuis 3 mois).

ça me fera le plus grand bien.

Merci en tous cas, de vos messages

Haut de page 
X