Situation de conflit entre enfants et je craque

nath1810.
Abonné

Cela fait 1 mois que je fais attention que jj evite de rentrer dans mes compulsions alimentaires et la je n'a i rien pu faire. Mes enfants ado ne se supporte plus et mon comportement à la nourriture se dégradé dans ces moments là.  Apero à 4 jamon ibérico pain tomate et oui je vis en espagne. Et la débordement jambon vin pain fromage sans compter et sans déguster. Je m en veux énormément,  j ai hâte de trouver le moyen de surmonter ses ÈME. 

Cela dure depuis 2 ans et j'ai pris 12kg. S acumulant au kilo en plus bien sûr.!,

Je suis déçu de moi même encore ce soir!

Commentaires

FRED73
Marraine

Le contrôle que tu utilises pour ne pas avoir de compulsion entraîne une perte de contrôle. Pour ne pas avoir de compulsion il est essentiel de céder à ses EME parce qu'elles sont normales, tout le monde en a. C'est quand on lutte contre que l'on a des compulsions. Si tu t'autorises des EME sans culpabiliser ça ne dégénérera pas en compulsion. 

nath1810.
Abonné

Merci pour ta réponse Fred, j ai peur de céder trop facilement à mes compulsions car elles sont trop souvent liée à un manque de maîtrisés de moi même ce qui m à fait en arrive la. Et prendre tant de kilo en 2 ans

FRED73
Marraine
Ce que tu appelles manque de maîtrise est en fait une perte de contrôle. Perte de contrôle qui arrive lorsqu'il y a contrôle. Pour qu'il n'y ait plus de contrôle il est nécessaire qu'il y ait écoute de ses sensations alimentaires. En fait le contrôle vient de la tête: on ne mange pas parce qu'on se dit qu'il ne faut pas manger. L'écoute elle vient du corps: on ne mange pas parce que notre corps n'en a pas envie.
nath1810.
Abonné

merci fred il faut vraiment que je travaille la dessus. aboutir a une separation entre ma tete et mon corps, y a du boulot

oggyetsescafards.
Abonné
Ce soir j avais FAIM! Très faim vers 18h...il restait quelques chips. Je les ai mangés. J'avais toujours faim. Je mets en route le repas (saumon épinards riz) je réalise que j ai encore faim mais une faim plus légère que précédemment. Je me sers raisonnablement dans une assiette à dessert une demie darne et des épinards ( ce que j'estime suffisant pour ma faim) Et là, mon fils fait une con..., j avale mon repas sans conscience ni plaisir. La colère me bouffe autant qu'elle bouffe mon repas...j ai une EME colossale et je commence à manger un chocolat, puis deux...et Et d'un coup, je me dis "mais pourquoi tu fais ça ?" J'au pratiqué une respiration en plein de conscience de quelques secondes et l'EME m est passée... Hé bien vous savez quoi ? J'suis vachement fière de moi
nath1810.
Abonné

Félicitation hoggy, 

J aimerais bien pouvoir maîtriser mes EME ainsi.

Tu étais là toi aussi il y a quelques années, Non?

Amritaa.
Abonné

Bravo Hoggy !!

 

Nath je crois qu'il faut oublier la maitrise juste prendre le temps de prendre conscience de ce qui se joue, l'écouter, l'accueillir et ça dégonflera tout seul

 

si on se braque, qu'on dit "non je ne veux pas !" ça ne suffira et ne fera qu'amplifier le phénomène mais je sais qu'il n'est pas simple de se débarraser de tous ces vieux démons et Paris ne s'est pas construite en un jour mais mais......... ça viendra

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

oui Nath, tant que tu restes sur l'attitude de contrôler tes envies de manger émotionnelles, de les maîtriser, de les gérer,e tc....

cela ne fait que préparer des compulsions, qui sont un peu le résultat de cette lutte inutile contre les envies de manger émotionnelles, qui en soit est un principe tout à fait normal

avoir l'impression de maîtriser, c'est rassurant pour notre tête

mais notre émotionnel, lui, a surtout besoin de se calmer

en mangeant, notamment...

il n'y a pas grand chose qui puisse empêcher ce besoin de se calmer, car c'est une fonction essentielle et saine du psychisme humain

que ça prenne le pas sur l'envie de contrôler son comportmeent alimentaire est plutôt un bon signe de santé mentale en fait.....

 

c'est en amont qu'il faut travailler : sur la tolérance émotionnelle, pour avoir moins besoin de tout contrôler et calmer à l'intérieur aussi

et puis assouplir tes exigences en terme de comportement alimentaire

le corps est très souple : l'équilibre alimentaire se fait sur une dizaine de jours et les apports énergétiques se régulent sur plusieurs jours aussi

il est donc très épuisant et absurde de vouloir sans cesse contrôler tout ça, il suffit de s'écouter

 

mais je sais bien que cela n'est pas facile, car contrôler, maitriser c'est plus rassurant

s'écouter, c'est plus......flou

 

mais c'est la seule façon d'avoir un comportement alimentaire à long terme serein

Haut de page 
X