Sortir de la restriction cognitive - 27032013

Stinguy.
Abonné

Bonjour à tout le monde

 

au fur à mesure, je me rends à compte à quel point je suis en restriction cognitive. C'en est au point où si je vois quelque chose de trop gras, je cherche discrètement à l'éponger sur une serviette en papier, ou à ne manger que le blanc d'un oeuf pour ne pas prendre le jaune et ses lipides. Du coup, les EME en fin de repas sont légion!

Je n'en suis encore qu'au début du programme mais si des personnes ont vécu la même chose et peuvent me faire part de leurs astuces pour se réconcilier petit à petit, ce serait bienvenu!

Merci et bonne journée!

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

bravo d'en avoir conscience, parce que c'est déjà l'essentiel

il y a des super exercices pour cela dans le programme...

en attendant, ne force pas trop les choses.... garde juste cette conscience que tous ces aliments sont bons....

simplement il apporte plus d'énergie, alors souvent, on doit les consommer en plus petite quantité....

et à chaque fois qu'une pensée de type "restriction" te vient,  ne la combats pas, mais accueille là avec sympathie, patience

c'est surtout l'expérience, dans le cours du programme qui te permettra de te réconcilier avec les aliiments énergétiques....

bonne continuation

Stinguy.
Abonné

Merci de ta réponse Izabelle. Je n'avais pas pensé à voir ces "pensées type restriction" à la manière des pensées automatiques, telles qu'on essaie de les voir en PC, c'est à dire à les noter et à ne pas s'apesantir dessus. Car finalement la théorie de l'équivalence entre 1 pomme et 1 morceau de fromage, je la connais... mais uniquement de manière théorique!

En tout cas, merci de tes commentaires, ça fait du bien de te lire et d'avoir ton retour d'expérience :)

liegama.
Ancien abonné

Stinguy je suis un peu comme toi, j'ai découvert au cours du programme à quel point j'étais en restriction cognitive. Encore aujourd'hui je ne peux pas dire que je suis réconciliée avec les aliments car j'ai beaucoup de "croyances" autour des aliments. je crois que certains vont me faire grossir, d'autres maigrir, que j'ai besoin de manger certaines choses (fibres par exemple) pour être en bonne santé. En parallèle mon mari m'a fait remarqué m'a grande tendance à me "gaver" de pillules en tout genre comme de la spiruline pour le fer, de la vitamine D, du calcium car je ne mange quasi plus de laitages etc...

Izabelle merci de ton conseil, j'ai déjà eu deux ou trois "consciences" fortes de ces "pensées" mais ce n'est pas régulier, du coup je subis encore mes automatismes.

Haut de page 
X