Vous avez commencé en juin-juillet 2012? - 04062012

izabelle
Animatrice forum

Bonjour et Bienvenue !

Voici presque un an que Linecoaching a été lancé et nous sommes heureux de vous aider à faire vos premiers pas dans cette communauté accueillante!

La communauté linecoaching prend tout son sens pour ce cheminement de développement personnel, car elle est portée par des personnes qui comme vous, ont décidé de sauter la case "régime" et d'entreprendre une évolution plus profonde et durable de leur comportement alimentaire.

Nous vous proposons de vous présenter ici pour faire connaissance avec d'autre nouveaux membres de la communauté. Celà vous permettra de bénéficier de l'entraide du groupe et d'avancer plus vite, et probablement aussi de faire de belles rencontres.

Si vous souhaitez vous trouver un binôme, n'hésitez pas en complément  à aller déposer votre recherche dans la rubrique " trouver un binôme"

G Apfeldorfer et JP Zermati répondent également à vos questions dans le forum qui leur est dédié...

Bon coaching!

Claire de Linecoaching

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Marjoline.
Abonné

bonjour,

je viens de terminer l'étape des différentes faim à tester sur 1 semaine... au bout de 3 ou 4 jours j'avais testé petite et moyenne faim... et le programme s'arrête! le bilan est déjà là... et je passe à autre chose...

je suis un peu frustrée car j'avais prévu de peu à peu m'orienter vers la grande faim... et je ne l'ai pas faite!

du coup j'ai repris le même exercice en défi car je crois que c'est important que j'aille titiller ma grande faim....

avez-vous vécu la m^me chose ?

je dois maintenant tester la dégustation d'un aliment sans faim et avec une bonne faim..  mais je décale à la semaine prochaine, la rentrée des classes sera passée et ça me seraplus facile sans les enfants!

Vous allez bien ?

Hachi.
Abonné

Salut tout le monde!

Même si j'ai déjà fait un bilan de ces deux mois ce weekend (de trois jours car chez moi vendredi était férié) je me suis rendue compte de quelque chose de nouveau. Mon Homme et moi nous nous disputons beaucoup moins! Et oui son observation de mon alimentation  et ses commentaires visant à m'aider en me faisant culpabiliser sont partis! Et moi je suis beaucoup plus zen car je ne me sens plus coupable de ne pas manger ou de manger presque rien du plat mais du dessert! Du coup moins de tensions dans notre vie de tous les jours et beaucoup moins d'engueulade.

En plus depuis que je n'ai dans mon placard plus que les vêtements qui me vont je ne me met plus trop la pression quand je m'habille et me peser ne me parait plus indispensable donc je ne suis plus désagréable avant même d'avoir pris le petit déjeuner (enfin lui pas moi car je n'ai pas faim le matin)

Bref pour l'instant j'ai pris un kilo, j'ai une grande quantité d'habits rangés dans un placard mais je suis plus heureuse car je ne me dispute plus pour des bêtises et je suis plus zen!

Bon courage les filles!

ratatchine.
Abonné

Bonjour,

j'ai 53 ans, j'habite Annecy et je recherche une personne qui souhaiterai partager cette aventure avec moi afin de s'épauler, si vous êtes tentés je vous attends...

geisha.
Abonné

bonjour les juinistes et juilletistes,

Où en êtes vous ?

avez vous toujours la motivation des vacances en ces premiers jours de rentrée ?

Pour ma part, j'ai encore perdu un petit kilo , youpi !!

Je suis dans la phase de remplacer le déjeuner par un aliment calorique salé.

J'ai attaqué ce midi en me disant que j'aurais surement faim dans quelques heures, et bien pas du tout.

J'ai mangé mon fromage à 13h et à 17h30, je n'ai toujours pas faim. je n'en reviens pas.

Par contre, le tête me crie "mange, mange , mange " !!

Tais toi donc !! la machine n'a besoin de rien ...

 

Au plaisir de vous lire

 

Sandrine

 

Marjoline.
Abonné

Bonjour,

ravie de te lire geisha... je n'osais pas relancer un bilan !

Je n'ai pas encore fait ton exercice. J'en suis à la dégustation... j'ai fait Pain café et pêche... intéressant mais j'avais déjà un peu expérimenté car en lisant les forums, ça m'avait interpelé cette histoire de dégustation... j'ai ensuite essayé de déguster 3 bouchées de chaque plat, plus compliqué car je n'y pensais pas systématiquement... et à partir de demain, je dois pendant 10 jours remplir mon carnet de dégustation... ça va être complexe car le boulot a repris et je ne suis pas sure d'être assez consciente pour y penser à chaque fois.

En tous cas, j'ai perdu du poids, environ 2,5 kg depuis le début. J'en suis à mon poids "haut de la fourchette" de mon poids de forme. Au dessus de ce poids, je me sens mal, lourde, coincée dans mes vêtements en dessous, je me sens bien ! Je trouve ma silhouette plus harmonieuse qu'avec mes qq kilos de plus et surtout je suis vraiment dans un rapport apaisé avec la nourriture.

J'ai croqué un biscuit au gouter avec ma fille, alors que depuis qq temps je ne grignotais plus entre les repas... en pleine conscience, en en profitant, sans culpabiliser et avaler tout le paquet pour me punir !.. et ma faim est déjà de retour... une bonne faim... ce soir omelette ou quiche à l'oseille!

J'ai renouvelé mon abonnement, je n'avais pris que 3 mois. Mais le programme me plait. Le jeu en vaut la chandelle et ce que je paye est compensé par ce que je ne mange plus... le petit dessert au resto, qui est mangé sans faim, la tablette de chocolat tous les soirs ou presque... J'ai resigné pour 6 mois pour bien prendre le temps d'acquérir les nouveaux réflexes et je voudrai être encore suivie au moment des fêtes de fin d'année qui me sont souvent fatales...

Voilà mes News ! et pour vous, ça donne quoi ?

Zabouillette.
Abonné

Bonjour,

Après une dizaine de jours d'interruption, je suis contente de vous retrouver! félicitations pour votre persévérence! j'ai un peu laché car j'avais d enombreux facteurs extérieurs qui venaient me stresser, mais j'ai quand même remarqué que certains réflexes étaient acquis.... c'est déjà ça!

 

Par contre, j'avais perdu 2,5 kilos et j'ai tout repris...... j'ai eu une crise d'angoisse qui a duré deux semaines et j'ai mangé junk food à fond.... beurk, je suis un peu écoeurée à présent. Bon, comme quoi, rien n'est facile. Par contre, je m'accroche et je sens que je suis mieux....

 

Merci à tous et à toutes d'être là!

Marjoline.
Abonné

Bonjour,

c'est agréable de constater, comme Zabouillette, que nous avons déjà acquis quelques réflexes... et pour les kilos repris suite à un dysfonctionnement... tant pis pour eux, ils repartiront d'eux mêmes, j'en suis sure.

J'ai craqué sur du chocolat hier soir (pas très bon.... finalement quand on déguste, on perçoit vite le mauvais côté des choses...), et ce matin, je commence juste à avoir faim... je vais filer à la boulangerie avant de me mettre sérieusement au boulot... histoire de déguster un bon petit bout de pain avec mon bon café (enfin j'espère que tout sera à la hauteur de ma bonne faim).

Bonne journée à tous... je vous lirai entre 2 dossiers... et si vous êtes ici depuis juin-juillet, n'hésitez pas à venir papoter, le forum est bien calme...

liza19.
Abonné

Bonjour,

je viens vous lire régulièrement mais je suis prof, agée pour ce job et c'est la rentrée...

j'essaye de positiver mais... frown

Je me concentre aussi souvent que possible sur la nouriture pour ne pas l'ingurgiter mais la déguster mais no n'y arrive pas à tous les coup loin s'en fautcrying

Je suis en rupture d'anti histaminique et je dois passer un IRM cet après-midi alors que je suis un peu claustophobe crying

L'allergie me brule les yeux si ce n'était l'amour propre je me laisserais bien aller à pleurer mais je suis trop coincée pour cela...

Ok c'est pas très gai tout ça mais il fallait que je décharge la mule car le verdict de cet après-midi me dira si oui ou non je me dirige vers la chaise roulante.

J'ai beau avoir été prévenu de longue date je le crains quand même.

Je vais arrêter là car je n'arrive même plus à me moquer de moi même c'est mauvais pour mon moral de ressasser et cela rissquerait de vous gacher le vôtre blush et ce n'est pas dans mes intentions (angle voeux pieux...)

Que votre journée soie telle que vousla désirez heart

Marjoline.
Abonné

Bonjour Liza,

et merci de nous faire confiance au point de venir "décharger la mule" vers nous...

puis-je te conseille la pleine conscience pour ton IRM?... accueillir tes sensations puis te recentrer sur ta respiration... une séance avant pour bien te recentrer... une pendant pour ne pas craquer... et une après pour reprendre l'équilibre...

Inutile de te moquer de toi... essaie plutot la bienveillance... que voudrais- tu qu'une amie te dise en te prenant dans ses bras ?

Bon courage pour cette journée... tu viendras nous raconter tes sensations ?

geisha.
Abonné

bonjour lisa,

bon courage pour ce mauvais moment

des ondes positives pour toi

 

sandrine

Elena33.
Abonné

Mes pensées t'accompagnent Lisa ! Tu as bien fait de venir ici décharger un peu la mule, comme tu dis.

Personnellement, après un début de LC euphorique en juin, j'ai lamentablement pataugé cet été, oubliant peu à peu presque tous mes acquis. Il faut dire que je traverse une période d'intenses perturbations et que mes rendez-vous hebdomadaires avec mon psy m'ont beaucoup manqué en juillet-août.

Depuis hier je réattaque LC, mais avec plus d'humilité qu'en juin, en me contentant du parcours alimentaire et d'une séance de RPC par jour. J'espère réussir à tenir le cap de cette façon.

Hier, pour la première fois, j'ai eu la coach au téléphone. ça fait beaucoup de bien et éclaircit certaines questions que je me posais. Nous devons avoir un nouvel entretien ensemble dans 15 jours.

Bonne après-midi à tous et toutes !

Elena

Felixzecat.
Abonné

Bonjour,

Liza, te lire m'a émue, "prof âgée pour ce job et c'est la rentrée", tiens bon, mes pensées t'accompagnent.

Un petit coucou d'une LC de trois mois, du chemin parcouru aussi, pas de kilos perdus (enfin, je n'en sais trop rien, je me suis interdit la balance) mais le plaisir d'apprendre que je respirais mieux. Après des débuts très hésitants, je suis partie à fond dans la RPC et ne compte pas m'arrêter en si bon chemin.

Je remercie les animateurs du site et tous les compagnons de ce voyage car je pense que quoiqu'il arrive ma vie sera transformée par cette expérience.

à bientôt

liza19.
Abonné

Bonjour, smiley

ouf ! c'est passé cool

merci pour le conseil "RPC" j'avais laissé tombé depuis "un temps certain"  et je me suis forcée à la séance de découvert.

Les 11mn m'ont semblée longue mais cela m'a apaisée et du coup j'ai pratiqué pendant la séance d'IRM qui elle à durée 18mn crying dur dur !

Résultat le fauteuil roulant reprend de la distance mais il faudrait faire d'autres examen pour savoir sad; cette curiosité là ne me semble pas indispensable !

Plus que 2 classes sur 10 à prendre en main pour l'année... je tiens le bon bout !yes

J'ai moi aussi fait l'impasse sur tout ou partie de LC pendant les vacances mais je n'ai pas repris de poids wink je me débrouille comme je peux pour positiversmiley

L'entretien téléphonique m'a été proposé aussi, mais ce n'était pas le bon moment, j'ai archivé le message... mais où ?blush et je n'ose pas recontacter no

merci de votre sollicitude bonne continuation

A bientôt de vous lire.

kiss

Elena33.
Abonné

Liza, je suis heureuse que le plus dur soit derrière toi ! N'hésite surtout pas à recontacter la coach, ça fait vraiment du bien de lui parler en direct et elle ne t'en voudra pas d'avoir zappé la précédente proposition de rendez-vous.

Marjoline.
Abonné

Merci de tes nouvelles Liza...

La RPC m'est souvent utile en cas de coup de stress... j'ai même trouvé un enregistrement sur internet pour les enfants. Mon fils est un anxieux, énervé, j'ai tenté un enregistrement de LC... mais le vocabulaire n'est pas tout à fait adapté... il existe un CD dont j'ai lu les référence sur un autre fil de discussion ici et que j'ai bien envie d'acheter...

Elena33.
Abonné

Aurais-tu les références de ce CD Marjoline ? ça m'intéresserait aussi. Merci !

Marjoline.
Abonné

comme je ne sais pas mettre le lien... tu tapes "commeunegrenouille" dans ton moteur de recherche favori...

j'ai testé la vidéo qui est sur YOu tube... c'est sympa ils aiment bien ! tu me diras.

Elena33.
Abonné

Un grand merci à vous deux !

Annemie.
Abonné

bonjour

ça va drolement du bien de vous lire, avec vos difficutlés mais aussi vos réussites

je suis claustrophoe aussi, et la RPC je pense que ça peut aider...

rentére de chez mon fils en ayant maigri, j'ai eu du stress tout le temps, le chat, les enfants, ma mère ,certaines personnes, la voiture..

tout s'en est mêlé pour ne plus me laisser beaucoup de moments à moi

je courrai tout le temps et aujourd'hui est le premier jour où je souffle un peu

 

si j'ai essayé de garder mon attitude "je me bouge" (j'ai essayé de continuer à bouger tous les jours pendant 30 minutes et j'y ai presque réussi)

je n'ai pas encore terminé mon bodyscan, il me reste le troisième jour à faire

et j'ai un peu laissé tomber mes défis

quand c'était trop..."hard"... j'ai même un peu craqué sur du chocolat ou des bonbons ou autre chose

bien sur j'aurai pu profiter pour faire mes mexercices, RPC etc..., pourtant j'en ai mis dans mes diéifs, tell que la marche de 8 minute...

mais non, j'ai préféré blush craquer de bon coeur

bon je n'ai pas trop mangé et je n'ai pas du tout culpabilisé, car j'en avais besoin, j'avais besoin d'un réconfort

comme quoi, la nourriture et moi c est encore une histoire pas sereine... mais il y a quand même du mieux

je n'ai pas repris de poids...

c'est déjà ça... et je continue à prendre plaisir à manger ce que je mange

 

je n'ai donc pas totlalement abandonné

bonne fin de journée, 

liza19.
Abonné

Bonjour,

j'avais dit que je contacterais le coatch aujourd'hui, aussi ai-je cherché comment le faire, mais n'ai pas trouvé.no

En écrivant cela je regarde en bas de la page et je lis "comment ça marche...et plus bas... votre coatch minceur sad c'est peut-être là ! blush comme quoi quand on a pas envie...devil

J'y vais de ce pas .angle

A+kiss

Isana.
Abonné

Coucou tout le monde :-) !

Encore une "Juniste" ici ;-).  Toujours présente, même si l'assiduité et la mise en pratique s'avèrent un petit peu plus difficile avec la rentrée scolaire et de devoir reprendre un rythme de course mdr :-P ... mais toujours là quand même :-).

2 mois et demi de passés déjà ... pfiou que ça file !  Comme j'arrive à ne plus me peser qu'une fois toutes les 2 semaines (première victoire ... Yes ! :-D), je ne sais pas vraiment dire à ce jour où j'en suis, mais la dernière fois j'avais un petit - 2kg à mon actif ;-).

2ème victoire pour moi : je n'ai plus, ou quasi plus, d'EME ! 

Reste maintenant à arriver à écouter ma satiété, mais là, j'ai plus de mal :-P.  Mais bon, positivons : déjà, je la sens, c'est un bon départ ;-).

Niveau programme alimentaire, je commence les 7 jours pendant lesquels il faut tester au moins une fois chaque type de faim pour découvrir que c'est plus plaisant de manger avec une bonne faim. 

Et niveau sport, j'ai franchi le pas (enfin ;-) !) : j'ai été reprendre un abonnement à la salle de sport à côté de chez moi, et j'ai recommencé le Step avant-hier, et je compte rajouter la Zumba, et après, on verra bien ... petit à petit car les muscles et le souffle de Bibi sont bien partis en 2 ans d'inactivité :-P.

Voili voilou, sinon, je confirme que le livre d'Eline Snel, "Calme et attentif comme une grenouille", est vraiment top.  Suite à mon angoisse par rapport au léger surpoids de mon fils de 9 ans (voir post du même nom mdr ;-)), je l'ai enfin acheté, et reçu avant-hier.  Ca se dévore :-) !  Très, très bien écrit et super stimulant !  J'essaie le CD ce soir, et demain, quand je récupère mes 2 Loustics, je commence la mise en pratique de la Pleine Conscience en famille ;-) !  Je me dis que c'est une bonne occasion pour moi aussi :-P.

C'est chouette de voir que tout le monde s'accroche malgré les hauts et les bas en tout cas ;-).

Bonne continuation et plein de bonnes ondes à tout le monde :-).

Sitâ.
Abonné

Bonjour ici, je suis une juiniste aussi, et je viens ici faire mon premier bilan !
D'avance pardon, je crois que ça va être long :p

Nourriture 

Comme beaucoup d’entre nous, j’ai découvert que j’avais besoin de beaucoup moins de nourriture que je n’en ingérais. Moins, même, que mon compagnon que je charriais beaucoup sur son appétit d’oiseau – que tout le monde charrie, en fait ^^

Par ailleurs, là où je pouvais manger une ou deux assiettes au-delà de ma faim, pour ensuite me lever en me tenant le ventre et en geignant, je suis maintenant physiquement mal à l’aise à partir d’une bouchée en trop. Voire un grain de raisin (vécu). Je mange parfois encore sans faim, à des occasions spéciales où la nourriture est très tentante, ou quand je bois de l’alcool. Mais je le fais en sachant ce que je suis en train de faire, en ayant conscience que ce n’est pas tant pour me sustenter que pour me faire du bien, mentalement. Et je régule le lendemain, sans en faire une habitude. En tous cas, je n’ai plus jamais, jamais, mal au ventre pendant 1h en me levant de table. Même en pleine fiesta.

Je jette toujours peu, mais je recycle bien plus, et je ne vois plus aucun problème à resservir la même chose à plusieurs repas, transformée ou non. En tous cas, je me sers maintenant en fonction de ce que je sais pouvoir ingérer, ce qui fait que ma satiété coïncide généralement avec… la fin de mon assiette. Ce qui, on en conviendra, est top.

Boisson

J’ai compris également que je mangeais souvent par soif. Ça sonne très bête, même pour moi qui l’écris, mais vivant dans un coin chaud j’avais tendance à manger des fruits pour apaiser ce qui était en fait un besoin d’eau. De la même façon, je ne considère plus un jus de fruits ou une boisson lactée (genre Dan*o) comme une façon de s’hydrater, de répondre à la soif, mais comme un apport énergétique, et donc comme une sorte de collation. Ça non plus, je n’en consomme plus sans un minimum de faim, et j’en tiens compte dans un repas pour déterminer ce que je vais manger ensuite.

Toujours dans cette optique, je me suis rendue compte que je buvais trop d’alcool. Pas par rapport à une norme de santé ou sociale, mais pour mon propre plaisir. Je crois que c’est le même principe avec la nourriture que sur plain de plans : apprendre à doser pour maximiser le plaisir m’a beaucoup apporté.

Et j’ai compris aussi que je ne buvais pas assez – d’eau. Cf le point précédent, boire plus m’aide à manger moins, et pas dans le sens « remplissage » où l’entendent tous les magazines féminins à l’approche de Noël.

Mental

Je n’ai jamais eu un rapport difficile à la nourriture, au contraire… disons qu’on s’entend même un peu trop bien ! J’ai réalisé avec LC combien je lui donnais une place émotionnelle, à quel point j’aimais en consommer pour créer un « moment » de bien-être, un petit espace où je m’occupe de moi. Et ça, je ne l’ai pas supprimé. Au contraire, je dirais que je l’ai magnifié : j’ai remplacé la quantité par la qualité. Quand ce besoin se fait sentir, je prends un excellent aliment, comme un très bon chocolat, en petite quantité, comme un seul carré, et je le dé-guste. En deux syllabes. Je ne dis pas que j’en fais à chaque fois une expérience de dégustation façon LC, mais je savoure vraiment ce petit moment de plaisir que je m’offre. En toute conscience, si ce n’est en Pleine Conscience :p

Autre domaine, je ne me pesais pas tellement, par peur de ce que j'allais lire. Aujourd'hui, je me pèse à peu près toutes les deux semaines, sans pression, au même moment de la journée pour avoir des résultats signifiants. Et parfois j'oublie. En tous cas, je ne crains plus ma balance. Et pourtant, elle n'a pas encore changé de décimale ! 

Enfin, et je crois que c’est le plus incroyable pour moi, j’ai cessé de me voir comme grosse. Je ne dis pas que mon aspect physique ne me dérange plus, ce n’est pas le cas : j’ai perdu 4 kgs, j’en ai encore bien 20 de trop par rapport à la « norme ». Mais je me vois maintenant comme en transition. Je sais, réellement, que je suis en train de maigrir. Pas parce que je me suis persuadée que la méthode marchait, comme j’ai pu le faire avec l’ami Duk*n, mais parce que j’ai compris certaines choses et qu’elles vont, à mon sens, de soi. J’ai d’ores et déjà régulé mon rapport à la nourriture. Le reste viendra en temps et heure, et je n'ai aucun doute là-dessus. Bonjour, je m'appelle Sitâ, et je suis une mince en devenir !

Et selon mon amoureux…

J’ai posé la question à l’homme qui partage ma vie, et il estime que LC m’a apporté de bonnes habitudes alimentaires – facile à dire pour lui, qui zermate instinctivement depuis toujours ! Mais il a raison.

Par ailleurs, il a ajouté que ça semblait me rendre heureuse parce que, je cite, « tu sais que tu fais quelque chose de bon pour toi ». Et enfin, il semble que si minces que soient les changements physiques, il les voit. Principalement parce que, dit-il, « tu as aussi l’air plus en forme ». Là encore, il a raison. 

Voilà mon bilan à moi, et je le trouve vraiment agréable à écire... :)

Sitâ.
Abonné

Oops, doublon, pardon. J'édite.

Zabouillette.
Abonné

C'est super! merci de partager ton expérience avec nous. J'ai aussi commencé en juin, mais je n'ai pas encore ta réussite. Et je commençais à me décourager. Puis ej lis ton témoignage et je me suis sentie encouragée.

Félicitations et merci!

Annemie.
Abonné

BRAVO Sitâ; c'est super

et c'est encourageant pour nous toutes et tous

Sitâ.
Abonné

Merci les filles, vous êtes gentilles.

Et Zabouillette, ne te décourage pas, d'accord ? Ma chance à moi, c'est que LC ait existé alors que mon rapport à la nourriture n'est pas encore faussé par 18 régimes et autant de reprises de poids. La méthode est bonne, je n'en doute pas un instant ; elle ne fonctionne simplement pas au même rythme pour tout le monde, parce que nous n'avons pas toute le même historique. Sans compter qu'en plus ton dernier bilan était plutôt encourageant, à toi aussi, tu y parlais de réflexes acquis :)

Maintenant, je ne suis pas non plus au bout du chemin hein ! Mon IMC me classe toujours en obésité modérée (oh, bah si c'est avec modération...), je ne rentre toujours pas mes fesses dans un 44, mes mensurations ne semblent pas avoir tellement bougé en trois mois... 4 kgs perdus ne représentent pas grand chose par rapport au poids que je pèse.
En plus, ma vie est relativement simple et heureuse, en ce moment. On verra ce que deviendront tous ces beaux acquis quand ça se corsera un peu :p

Un peu tôt pour décréter le retour à la "normale" donc, quoi que ça puisse vouloir dire.
Ce qui ne m'empêche pas d'être contente. Ca avance !

Zabouillette.
Abonné

Merci Sitâ, tu es arrivée à me faire rire à 6H du matin ! et merci pour tes encouragements....... C'est vrai que j'ai quelques réflexes d'acquis, mais régulièrement, oups, je les perds.... je crois que je suis en train d'apprendre la patience!

 

A bientôt

liza19.
Abonné

Bonjour,

Félicitations Sita, tu comprends vite et bien et je t'envie, mais comme tu le dis nous n'avons pas toutes le même vécu.smiley

le vécu est parfois une excuse que je me donne même s'il est vrai qu'il pèse sur les épaules blush comme le gras ?

Il n'empêche que ton témoignage est réconfortant yes et que, quelque soit notre passé, il faut faire avec et regarder surtout l'objectifangle... Belles paroles que je suis loin d'arriver à appliquer de façon quotidiennecrying

Où  en es-tu avec le sport ?

Moi j'arrive à ne pas prendre les ascenseurs car il n'y en a pas dans mon environnement courant cheeky Je fais toujours mes une à deux séances de sport par semaine mais pas plussad mais ce que je fais me plais alors... ça ira comme ça !cool

J'ai eu un rendez-vous téléphonique avec une des coatch, Marie. Je craignais le contact direct et les éventuels jugements indirects mais rien de tout cela yes Elle semble avoir très bien supporter mon coté hérisson angry état dans lequel je me mets quand j'angoisse par anticipation crying.

Elle à su trouver les mots pour me remotiver yes et si j'en témoigne c'est pour engager à passer à l'acte d'autres qui comme moi hésiteraient wink

Je vais essayer de reprendre le truc qui pour l'instant me coince "j'apprends la dégustation"  sad j'allais dire ce weekend mais il y a du monde et qui+ est un anniv. ... Le weekend suivant semble plus approprié car il y a bien un autre anniv. mais moins de mondesad...

Comment faites vous pour vous extraire des contraintes "socio-familiales" ?

Sitâ.
Abonné

Liza, dans le cas présent le vécu est plus qu'une excuse ; c'est le pourquoi de ta/ma/notre présence sur LC.

On ne peut pas s'attendre à ce qu'une personne qui a passé sa vie entière au régime, par exemple, reprenne spontanément et du jour au lendemain des habitudes alimentaires saines. Quand tu t'es conditionnée pendant une, deux, quatre décennie(s) selon des principes diététiques, entendre que non le chocolat ne fait pas plus grossir que les haricots verts, je suppose que c'est pour le moins perturbant ^^
De la même manière, manger selon sa faim quand on ne l'a jusqu'ici fait qu'en suivant ses moments de déprime et d'euphorie, c'est un gros changement. C'est perdre et gagner pas mal de choses en peu (ou moins peu) de temps.

Donc non tu ne te cherches pas d'excuses en invoquant ton passé, du moment que tu ne te caches pas derrière pour ne pas avancer. Ce serait illusoire de prétendre l'ignorer, de toute façon, puisqu'il est précisément ce que nous avons à surmonter ici.

Sinon pour le sport, euh... angle
J'avais suivi avec un certain plaisir les exercices proposés par LC, en juin et juillet. Mais j'ai complètement lâché en août parce que c'était intenable avec mes vacances, et je n'ai pas encore repris. Si, je fais des haltères ! Pas pour maigrir, juste pour me muscler les bras. J'aime bien l'idée.

Quant aux contraintes socio-familiales, je les classerais en deux catégories : la première, celles du quotidien. Très facile à gérer pour moi, puisque je vis en couple sans enfant, qui plus est avec un homme qui sait ce que je fais et qui l'approuve. Il est très flexible sur les horaires de repas, et me regarde sans trop se fiche de moi expérimenter tel ou tel exercice. Veinarde, oui.
La deuxième catégorie regroupe celles des événements exceptionnels. Là, je mets toujours en pause le programme pour pouvoir savourer - faut pas déconner. Alors, entendons-nous : je mets en pause les exercices et les saisies de carnet, par exemple. Je ne recommence pas à m'empiffrer sans faim/au delà de ma faim, alors que ça me rend malade et que je n'en éprouve plus le besoin en temps normal ^^ Pas maso non plus.

Je crois que la question à laquelle j'ai le plus de mal à répondre, en fait, c'est savoir comment parler de LC à mes proches. Je veux dire, quel mot vous utilisez, vous ? Evidemment pas "régime". "Programme" me donne l'impression d'être en institution psychiatrique, ou assise en rond aux States avec vous, en train de toutes se tenir la main en s'auto-congratulant. Brrr. "Coaching" m'évoque la même chose, d'ailleurs. Quant à "thérapie", je ne vous fais pas un dessin...
Comment le dire pour le dire bien, et que ça n'ait pas l'air d'une arnaque monumentale pour grosse désespérée ?

chouchou.
Abonné

Merci Sitâ

je me retouve bien dans ton bilan et oui c'est une histoire de patience, je ne suis pas pressée de perdre du poids (d'ailleurs je ne me pèse plus) mais je me sens plus légère et ça me va bien comme ça et je sais que le chemin sera long mais que je vais vers du mieux.

moi aussi je ne sais comment en parler autour de moi alors que je veux le partager avec des amies un peu rondes et qui n'ont pour l'instant pas de solution. Bon ça viendra surement. 

un petit pas apres l'autre .....

Hachi.
Abonné

Bonjour!

Cela fait longtemps que je ne suis pas venue sur le site... Un peu plus d'un mois... Et oui les vacances d'été en décalé! Retour chez mes parents les amis et le Sud-Ouest, région magique au niveau de la nourriture! Avec une maman dans l'hyper contrôle de son poids suite à un régime poudre drastique il y a trois ans et un papa qui mange de manière compulsive des vacances difficiles donc pour moi et mon LC! Mais ceci dit j'ai appris des choses! Que mon comportement alimentaire était de la reproduction de ce que j'ai vu toute ma vie. Et que je ne voulais JAMAIS être dans le contrôle de tout ce qui entrera dans ma bouche comme ma maman!

Non j'ai acquis une liberté et je la garderais!

En mangeant ce que je voulais et en respectant la plupart du temps ma faim, je n'ai pris que 2kg! Ce qui est énorme compte tenu des bilans des années précédentes où je revenais sans avoir pri un gramme mais au régime sec et en ayant fait un méga yoyo! Je suis rentrée il y a une semaine et je n'ai fait que reprendre mes habitudes alimentaires je ne change rien ce weekend par exemple était tartiflette, foie gras, cupcakes et vin blanc! Et pourtant cette semaine j'ai reperdu 1kg...

Bref je n'écrivais pas ici pour ça mais pour partager ma mini-victoire hier... Nous avons donc fait un repas de tartiflette qui s'est allongé et j'ai fait des cupcakes pour le goûter. Bien évidemment à l'heure du goûter la tartiflette était encore bien présente dans mon estomac et j'aurai été bien mal de manger un gâteau aussi petit soit il. Il ne m'a pas coûté de proposer de donner mon gâteau à un invité qui en mourrait d'envie! Moi qui aurait préféré mourrir pour un bonbon plutôt que d'en donner un j'ai renoncé sans regret à ce gâteau. D'une parce que je savais que le lendemain un m'attendrais et de deux car je suis consciente désormais que mieux vaut pour bonheur de me passer de gâteau plutôt que de manger et de me sentir mal toute la journée!

Voilà c'était ma fierté d'après 3 mois de programme et d'après une "pause" d'un mois!

Bonne journée à toutes!

liza19.
Abonné

Félicitations Hachi ! yes

Je vais essayer d'en faire autant !

Les libertés qu'il me reste à conquérir sont :

  • dire non merci à mon mari quand il me propose un apèritif
  • ne pas manger quand je n'ai pas faim mais qu'il a préparé le repas

Les libertés que j'ai déjà conquises :

  • Je ne mange plus tout ce qu'il a préparé
  • je peux boire de l'eau quand il boit du vin
  • et n'en prendre qu'une gorgée avec le fromage mais pas systèmatiquement

La peur de déplaire et d'être rejeté est encore très présente chez moi frownmais je commence a prendre de la distance avec mes attitudes passées et à m'affirmer, un peu... smileymais "Paris ne s'est pas fait en un jour !"wink

Prendre consciences des interactions entre passé et comportement alimentaire semble évident seulement quand on a réussi cool

Bon courage à tous ceux qui me liront kiss

Zabouillette.
Abonné

Bravo Hachi et Liza,

Vus m'avez encouragé! de petites victoires en petites victoires......   Bonne continuation!

Marjoline.
Abonné

Bonjour,

j'ai pris un peu de distance depuis quelques semaines... et je suis ravie de retrouver ce fil dans la liste des forums actifs!

Beaucoup de boulot en ce moment et moins de temps pour la RPC (juste un peu les soirs... parfois...)... Par contre mon poids semble se stabiliser à un niveau qui me semble normal pour moi. Je me sens bien, plus du tout engoncée dans mes vêtements, plus barbouillée en permanence, plus dépitée tous les soirs suite à un razzia dans les chocolats..

Depuis le rentrée, je suis plus cool vis à vis du programme que je fais moins sérieusement que je ne l'ai fait pendant l'été (comme une bonne élève qui fait docilement ce qu'on lui demande), mais je fais spontanément des choses nouvelles pour moi. Je n'ai plus peur de manger léger à midi, je sais que j'aurai faim vers 17h mais que je prendrai une petite collation bien agréable pour décompresser. J'adapte les quantités que je mange le matin en fonction de mon appétit. Je mange de tout sans culpabiliser et j'ai banni tous les légumes à l'eau qui me semblent tristes...

J'ai encore des progrès à faire en société... ou plutot dans ma famille ou le manger-beaucoup est le signe que l'on est content et que l'on va bien...

Au niveau du programme je travaille sur les EME de fins de journée et si j'ai mis en évidence qu'elles me permettaient de finir en beauté une journée "parce que je le vaut bien"... j'ai beaucoup de mal à appliquer les conseils pour les éviter... les pauses toutes les 2 heures en journée, m^me de 5 minutes, c'est pas possible pour moi... et la pause avant la fin de soirée , pour le moment je n'y arrive pas... Au boulot, quand je sens que c'est possible, je me concentre sur 2 ou 3 respirations en pleine conscience mais pas dans un coin tranquille, ni assise, ni les yeux clos ou dans le vague...et le soir quand je rentre, il y a toujours un truc à réciter, un exo de math "que je ne sais pas faire" et "qu'est ce qu'on mange maman"... et zut y'a plus de pain et.... bref vous connaissez la suite... alors j'ai choisi de prendre ces moments du bon coté et plutot que de d'être frustrée de ne pas me mettre en mode "pause", je me fais une joie de prendre un moment pour faire les devoirs ou de ressortir marcher dans les flaques pour aller chercher du pain... ça marche pas toujours mais au final, je peux dire que ça me permet de lacher la pression de la journée parce que je fais en pleine conscience !

Voilà mon petit bilan à 4 mois 1/2 de LC... mon objectif est toujours de garder le cap et le contact jusqu'en fin d'année.

 A bientôt et au plaisir de vous lire !

 

geisha.
Abonné

bonjour à toutes,

Petit à petit l'oiseau fait son nid...

J'arrive de plus en plus à sauter le diner quand je n'ai pas faim (et pourtant c'était pas gagné au départ)

J'ai réduit les portions du petit déj pour avoir une bonne faim le midi et de même les portions du déjeuner sont moindres.

Quand je mange de trop, mon estomac n'aime pas du tout et me le fait bien sentir.

J'ai encore du mal, le soir à sentir la faim, j'essaie de réduire les portions mais pas toujours évident. J'attends la partie de gestion des fin de journées pour voir si cela va m'aider.

Sinon niveau poids, sa baisse lentement mais surement.

La RPC, je pratique régulièrement mais je n'ai pas l'impression que ça m'apporte grand chose.

Quant à la dégustation, j'y pense et puis j'oublie pas toujours facile de rester connectée.

Par contre, je ressens tous les jours après le déjeuner mon ventre gonflé, et ça ne me le fait ni le soir ni le week, je me demande si cela ne vient pas du fait que je sois assise quasiment en permanence.

Bonne route aux anciennes et bon courage pour les nouvelles venues.

Sandrine

Annemie.
Abonné

bonjour

c'est bien de faire le point yes

et bien, pour moi c'est plutôt  bien du côté de mon parcours forme car j'ai repris le "sport"

je suis inscrite à deux cours de stretchj, je vais faire des longueurs en pisicne 30 minutes une à deux fois par semaine et je fais de la rando (5 à 7 kilomètres) deux fois par mois

mais j'ai quelque peu abandonné le parcours alimentaire, je ne prends plus le temps d'aller voir

résultat, je remange trop de sucré et je ne fais plus attention à mes sensations alimentaire...

je dois sérieusement retrouver cette motivation là, remplir à nouveaux mes carnets alimentaires...; et faire attention à ma faim

mais je ne culpabilise pas, peut être que je ne peux pas faire tous les efforts en même temps?

Sitâ.
Abonné

Coucou braves gens !

C'est un vrai plaisir de vous voir toutes avec vos acquis, votre chemin parcouru. Ce fil a considérablement gagné en zénitude, non ? Annemie, j'aime tout particulièrement la façon dont tu ne considères pas ton manque de motivation actuel pour le parcours alimentaire comme une catastrophe. Tu as bien raison,  de toute façon tu avances, vu ce que devient ta pratique sportive !

Pour ma part, pas de changement par rapport à mon dernier bilan, seulement un peu plus approfondi. Je mange encore parfois par envie pure, sans culpabiliser. Puis j'attends que la faim revienne et basta. J'ai fait ça hier en fin d'après-midi, et la faim n'est pas revenue. Donc j'ai simplement été me coucher sans manger. 

Quelques petits plus, par contre : je gère mieux les événements "sociaux". Dîner entre amis samedi soir, avec ma belle-famille dimanche midi : je n'ai trop mangé à aucun des deux, sans avoir à m'y astreindre. Je ne ressens plus le besoin de me gaver quand c'est super bon, même si parfois je refuse de me resservir avec une pointe de regret. Et j'ai même une anecdote dont je suis très fière : hier midi, mon beau-père grondait en rigolant mon compagnon parce qu'il ne se resservait plus, faute de faim (mon homme zermate depuis toujours instinctivement). Il lui dit qu'il faut profiter des plaisirs de la vie, parce qu'elle est trop courte. Et je lui ai répondu avec un sourire que c'était exactement ce que faisait son fils, en ne mangeant que quand il pouvait tirer du plat un maximum de plaisir, plutôt que de ne même plus en sentir le goût faute de faim. Mon beau-père, qui est un homme philosophe, a trouvé cette idée très juste.
Ca tombe bien, moi aussi :D

Voilà pour le bilan d'octobre. Et petit bonus pas déplaisant : ce matin, en me regardant dans la glace de profil, j'ai été étonnée et très heureuse du volume de mon ventre. Je n'y avais pas prêté attention, mais il me semble nettement moins proéminent ! Je me suis surprise à le trouver presque "normal". Je ne sais pas si c'est évident, mais la dernière fois que je me suis trouvée "normale" remonte à très loin... 

8 kgs perdus à ce stade, peut-être un peu plus, je ne me suis pas pesée depuis quelques jours. Je viens de passer sous la barre symbolique des 80 kgs, et tout en sachant que ça reste bien trop, j'en suis contente. Il faut juste que je me méfie de cette joie, et de l'importance que j'accorde à cette perte...

Annemie.
Abonné

mais si Sîta, réjouis toi, c'est super... un très bon bilan en fait avec un beau résultat

 

Sitâ.
Abonné

Merci ! Et ne t'en fais pas, je me réjouis. Je voudrais juste garder un peu de distance avec le facteur "perte de poids", pour ne pas m'effondrer comme je l'ai déjà fait si jamais je devais reprendre, ou quand mon rythme de -2 kgs/mois ralentira. Ou encore, si une fois parvenu au set-point, il ne me plaisait pas.

Une amie à qui j'essayais d'expliquer le programme m'a demandé combien je voulais perdre. Je lui ai donc expliqué que je ne décidais pas, que mon corps devait naturellement peser un certain poids, et que qu'il me plaise ou non, ce serait ça. Et en lui disant ça, j'ai réalisé que mon set-point pouvait certes être trop haut pour ma satisfaction... mais aussi trop bas. Je n'avais encore jamais envisagé ça ^^'

viviette.
Abonné

Bonjour à toute,

Bon, puisqu'on est à l'heure des bilans, et puisque je n'ai fait, hélas, aucun jusqu'à présent, me voilà au rapport. Je dis hélas si je l'avais fait il y a un mois, il aurait été plus positif. En effet, je l'ai commencé fin Juillet, et la méthode m'a tout de suite emballée, car c'était la solution pour reprendre une alimentation normale au sortir d'un régime qui m'avait fait perdre 15kg. Suite à ce régime, que je ne citerai pas, je n'avais plus envie de continuer sur cette base, et la reprise d'une alimentation moins encadrée, voyait aussi la reprise lente des kg. La question de reprendre ce régime me taraudait, mais je n'en avait vraiment plus ni l'envie ni la force.

Là, j'ai découvert LC et c'était ma solution. Prendre plaisir à déguster les aliments jusque là interdit, ne plus être dans l'auto contrôle permanent, manger de tout avec tout le monde, c'était revenir à la vraie vie. Donc, un vrai bonheur. La méthode me semblait super motivante, le forum emplit de témoignages plein d'humour, de délicatesse, d'incertitude, de douleur aussi parfois et qui en donne tout son sens. Emballée donc, et je me suis lancée.

Mes 2 premiers mois se sont bien passés. J'ai entamé le programme et les défis, où je me suis perdue un peu au début car ce n''était pas vraiment évident, mais bon, je me suis débrouillée. Faut dire que le forum et nore coach étaient là pour nous guider. Donc au bout de 2 mois, poids stabilisé voire en légère diminution, je faisais mes exercices avec plus ou moins de facilité, mais surtout une très forte motivation. J'en était arrivée à la dégustation .

Mais çà c'était avant!wink (je te l'emprunte Sita)

Je n'ai pas commencé cet exercice, car sachant que je devais partir en cure, et que je n'aurais pas pu le terminer, j'ai préféré le remettre à mon retour de cure. Celle-ci s'est bien passée, j'ai continuer à déguster et à prendre plaisir aux aliments, mais sans me mettre la pression. La RPC, j'ai pu la pratiquer régulièrement au début puisque j'en avait le temps à travers mes soins. Mais comme je n'ai pas pu me connecter à LC à ce moment, j'ai lentement dérivé. La RPC est devenue épisodique.

Rien de dramatique, je me suis dis, c'est bon, tu reprendras à ton retour. Sauf que je suis revenue depuis 10 jours, et sauf aller sur le forum pour vous lire. Je n'ai rien repris du tout jusqu'à aujourd'hui, où je tente de reprendre pied. La motivation n'est pas au rdv, sauf que je n'ai pas envie de laisser tomber. Je me sens beaucoup mieux mentalement et psychiquement, et ce m'ennuierait de retomber dans mes peurs, mes angoisses, mes culpabiltés, qui existent encore soit, mais qui laissent plus souvent en paix.

Mon premier jour, depuis mon retour. Merci Marie, notre coach, qui m'a aidée à retourner à mes "devoirs" à vous qui connaissez aussi des hauts et des bas, et qui encouragez les personnes dans la même situation. Et que la force soit avec nous.

Viviette

Sitâ.
Abonné

L'ayant moi-même volé à Krys, je ne te fouetterai pas pour ça :p

Si la motivation reste en berne dans les joursqui suivent, tu devrais te fixer un objectif, un seul. Un défi, un exercice du programme, le parcours sportif... Quelque chose qui t'intéresse et qui soit limité dans le temps, pour reprendre en douceur. Ca peut être revenir sur un point déjà vu pour vérifier qu'il est assimilé, par exemple. Ou écrire sur le blog à propos de ton expérience. Parmi les défis, il y en a qui peuvent servir à ça : les "lettres aux proches", la série qui te permet de faire le point sur tes sentiments négatifs... Rory a lancé sur son blog un exercice que j'ai adoré faire, qui consiste à décrire le deuil du corps idéal selon les 5 étapes "classiques" du deuil. Et comme j'explique mal, je te renvoie à son blog (//www.linecoaching.com/content/adieu-reve-de-corps) ou au mienpour comprendre de quoi il s'agit !

L'idée, c'est juste de rester dans le mouvement du programme, même sans le suivre de manière intensive. Comme ça tu continues d'avancer sans avoir à t'astreindre au déroulement normal. C'est moins scolaire, et ça peut te ramener à LC sans douleur. Just a thought ;)

Hachi.
Abonné

Coucou!

Tu sais rien que d'écrire sur le forum prouve que tu n'as pas délaissé le programme! En rentrant de vacances c'est ce que j'ai fait j'ai juste lu les posts et puis voilà... Puis un jour mon envie de partager a été plus forte et du coup je me suis remise à participer aux forums... Et à errer de nouveau sur le site et donc à me relancer des défis! Mais petit à petit! Surtout ne pas se dire qu'on fait marche arrière car c'est avec nos réussites mais surtout nos difficultés que l'on progresse!

Bon sur ces "bonnes" paroles je vais tenter de continuer mon programe doucement mais sûrement! Je me suis enfin rendue compte que si je ne faisais pas un exercice dans le temps imparti personne viendrait me dire que c'est mal... Mais tout le monde me dirais qu'il faut que je prenne le temps! Et oui le vrai secret c'est cette bienveillance que même si nous ne sommes pas prête à nous l'accorder totalement à nous même nous dispensons aux autres en apprenant ainsi à l'apprivoisé!

Bon courage!

Zabouillette.
Abonné

Bonjour, il doit y avoir un truc dans l'air en ce moment car moi aussi, j'ai laissé un peu tomber LC ces derniers temps. Fatigue, lassitude un peu, découragement...... merci à tous et à toutes, je vais m'y remettre!

Zabouillette.
Abonné

Bonjour, il doit y avoir un truc dans l'air en ce moment car moi aussi, j'ai laissé un peu tomber LC ces derniers temps. Fatigue, lassitude un peu, découragement...... merci à tous et à toutes, je vais m'y remettre!

Annemie.
Abonné

bonjour les LCées

bonjour Viviette

si la vie était en tout linéaire, ce serait trop facile, (ennuyeux?)

partout et pour tout il y a des hauts et des bas, des moments où on se bat, des moments où on a plus envie....

mais tu vas retrouver ta combativité, c'est linstinct de vie tout simplement....

un pas après  l autre et ça va aller, car parfois on ne peut se battre sur tous les fronts....

moi aussi les moments respiratoires, j'ai abandonné, enfin je veux dire ceux qui dirent longtemps, par contre je respire souvent dans le ventre, très souvent

et je crois bien qu'il est dit qu on peut aussi...

comme je l'ai dit, j'ai mis l'accent sur la reprise du sport.... et je suis moins, beaucoup moins, dans les défis et le comportement alimentaire...

mais on ne peut changer TOUTES ses habitudes d'un coup et quand le sport sera ancré en moi comme une seconde nature, je reprendrai le reste

tu sais être binome ça sert aussi à cela...

courage, ça va aller

Flo66.
Abonné

Bonjour à toutes et à tous,

Bon je vois que ce n'est pas la joie.

Pour moi non plus. + 3kg depuis mes débuts en juillet.

j'en suis à l'étape des EME, je ne viens pratiquement plus sur le site sauf pour remplir mon carnet dans mon parcours alimentaire.

Je me suis un peu découragée je crois. Comme ça n'avance pas...

En plus, l'exercice que je fais m'est difficile parce que je n'ai pas d'EME dans la journée, je commence à manger quand j'ai faim mais par contre, je pense en avoir en milieu de prise alimentaire ce qui fait que je mange certainement trop mais il m'est extrèmement difficle de percevoir quand les EME commencent, pourquoi et m'arrêter pour respirer...donc je me démotive. 

En, ce moment, au risque de me faire lyncher, mais je le dis quand même, je n'arrête pas de penser que si je faisais un "vrai" régime peut-être que ça irait mieux.. Se sentir enfin légère, bien dans sa peau, arrêter d'être encombrée par son propre corps...

Enfin, voilà...ça doit-être l'automne qui influence le moral...

bonne continuation à tous et à toutes.

Isana.
Abonné

Youkoulélé tout le monde !!

Roooooh lalaaaaa ... mais qu'est-ce que c'est que ce coup de mou généralisé chez une partie d'entre nous :-S ?  Beuh ?  Et je suis dans le lot, et bien dedans !  Punaise !  Mazette !  Fichtre !  Diantre !

Un collègue (masculin) à qui j'expliquais ce matin que je sentais un certain énervement jumelé à une certaine fatigue (ou l'inverse ?) chez pas mal de mes connaissances, m'a dit que c'était normal : c'était le changement de saison.  Je lui ai dit que je n'avais jamais ressenti comme ça avant, et ce gars, qui est très "feeling" m'a répondu "Tu n'étais sans doute pas assez à l'écoute de tes sensations" ... et pan !  Comme il a su lui ???  Didouille !

Alors je ne sais pas si c'est aussi simpliste que le changement de saison, la baisse de luminosité, etc ... d'autant plus que perso, je me réjouis des couleurs dont se parent les arbres et les champs ... m'enfin bon, soit, ok.

Je te rejoins Viviette : ça fait plus d'un mois que j'ai bloqué, et bien bloqué, sur l'étape dégustation, et déjà celle d'avant avait été frustrante.  Ca m'a fait lever le pied.  Mon engouement des premiers mois s'est écroulé comme une gougère au fromage sortie trop vite du four !  Ah beh tiens ... c'est peut-être quand même le "chaud-froid" de cette sortie d'été alors ? 

Donc mon bilan, jusqu'à hier soir, me paraissait  bien négatif ... mais je reste, je persiste et je signe : LC est MA solution !  Si, si, si, si, si !  Et si ça bloque pour le moment, c'est qu'il y a une raison, c'est qu'une pause s'imposait.  Elle durait juste un petit peu trop longtemps à mon goût d'hyperactive mdr.

Mais ma Coach et votre soutien via les messages, le forum, les blogs, me servent de ligne de vie pour escalader cet Everest ;-) !

Là, je sens que je reprends du poill de la bête.  Une petite loupiote oscille gentillement au bout du couloir, et me montre la voie à suivre, c'est tout ce qui compte :-).

[quote=Sitâ]

L'idée, c'est juste de rester dans le mouvement du programme, même sans le suivre de manière intensive. Comme ça tu continues d'avancer sans avoir à t'astreindre au déroulement normal. C'est moins scolaire, et ça peut te ramener à LC sans douleur.

[/quote]

C'est exactement ça !  Merci Sitâ :-).  Comme souvent, ta vision positive a fait écho.

Courage Flo !  Résiste ;-) !  Je suis certaine que tu vas retrouver une certaine motivation.

Allez hop !  Ca va aller ! Plein de bonnes ondes à toutes celles (et tous ceux) qui sont plus ramollos pour le moment ;-) (donc je m'en garde un chouia pour moi aussi, j'espère que vous ne m'en voudrez pas mdr ;-)) !

Zabouillette.
Abonné

Coucou, je ne sais pas si c'est le changement de siason... je vis en MArtinique, et il fait toujours aussi beua, haud et luieux! par cotre, le coup de mou, je le ressens bien! j'ai même repris un bon kilo (un de plus!!). Mais je me rends  compte que je me morfonds moins qu'avant, que je me sens plus joyeuse.....

Un jour sur deux, je suis moi aussi tentée de reprendre le régime et me retrouver mince et légère.... mais je m'accroche!

 

Je voudrais aussi vous faire part d'un constat que j'aif ait ce week-end, sans aigreur ni animosité... j'ai un couple d'amis tous deux minces, musclés et beaux;... et ils sont super malheureux! Pas à cause de leur aspect pysique, mais le fait d'être minces et beaux ne les aide pas du tout dans leurs vies... Ca me fait beaucoup de peine pour eux car j'aimerais qu'ils soient heureux. MAis ça m'a servi de leçon : il faut relativiser la part que l'aspect physique prend dans le bonheur en général. Ca a mis une bonne claque à mes a priori. En effet, je pensais que si j'étais mince, je serais plus heureuse.....

A plus

 

viviette.
Abonné

Bonjour à tous et toutes sur ce forum et plus particulièrement, à Sitâ, Hachi, Zabouillette, Annemie, Flo66 et Isana.

De vous lire toutes m'a fait énormément plaisir et remonté le moral. Même si je n'ai jamais eu l'intention de lâcher LC, j'avais vraiment du mal à recoler à la méthode, allez demain, çà ira mieux demain mais il y a des lendemain qui dure, alors il fallait que je me bouge.Je n'ai jamais abandonné le forum, car comme je l'ai dit, on y trouve une entr'aide formidable, aussi importante que la méthode par elle-même. Et n'est-ce pas ce qui nous soude et nous tient toutes (et tous) ensembles?
Bon, même si je n'ai pas encore été au top hier, je pense que le plus dur est fait, renouer avec LC et vous y êtes pour beaucoup.

Le coup de mou que je viens de ressentir, peut s'expliquer pour diverses raisons :

1 - quand on démarre, la motivation est au top, la motivation qui suit un programme qui nous va bien nous permet d'évoluer rapidement, ce qui nous booste d'autant plus. Mais je constate que pour moi, comme pour beaucoup d'autres, c'est après que les choses se compliquent. Tout semble moins facile, on commence à coincer sur certains exercices, et puis toutes nos peurs nos, angoisses refont leur apparition. On ne maigrit pas et c'est quand même une des raisons qui nous a fait venir ici. Et on remet tout en question, Est-ce la bonne méthode? Ne devrais-je pas me remettre au régime pour les perdre enfin (et plus rapidement) ces foutus kg? Je pense que toutes, on y a pensé à un moment ou un autre, lors d'un coup de bluz. C'est vrai, mais le peu de liberté que j'ai gagné avec le laché prise sur l'alimentation et l'auto-controle, je ne suis pas prête à la lâcher comme cela.Le jeu en vaut la chandelle et cela prendra le temps qu'il faut. Nous avons mis des années à nous complaire dans cette dépendance par rapport au culte de la minceur, le diététiquement correct ou incorrect aussi d'ailleurs. Il est fondé de croire qu'il nous faudra du temps également pour défaire tout ce que nous avons si patiemment élaboré.

2 - l'automne est une période délicate pour beaucoup de personnes, et moi en particulier. Peut-être une dépression saisonnière due à ces jours qui diminuent, cette grisaille, ce froid qui gagnent du terrain. Même si l'automne revêt des couleurs magnifiques qui m'enchantent (nous avons des températures super douces et un soleil qui nous réchauffe le coeur depuis quelques jours, mais c'est exceptionnel) qui nous amènent inexorablement vers l'hiver. Ca peut mettre le cafard et tout les ans, je passe par là. Ma période de cure m'avait fait oublier cet état de chose.

3 - Lorsque qu'on arrête une méthode par contrainte, pour  celle-ci en particulier, il est souvent difficile de recoller au peloton et on se lasse facilement distancer et le risque de décrocher est grand. Heureusement que le forum est là. C'est notre bouée de sauvetage. Encore merci!!

Voilà où j'en suis dans mes réflexions depuis mon dernier message.

J'ai trois défis en cours depuis mon départ. Je vais tenter de les gagner dans un premier temps. C'est faisable, et cela me permettra de reprendre ma dernière étape.

Mmerci Sitâ de ton aide précieuse à tous car je te vois partout sur ce forum, et avec cet humour qui nous déride.
Merci Hachi de tes mots de réconfort, c'est l'union qui fait la force et ca fait du bien d'être soutenue.

Merci à toi aussi, Zabouillette, et j'espère que cet échange va te permettre de redémarrer. N'hésite par à revenir pour te remotiver.

Annemie, te revoilà aussi. Comme tu dis, la vie n'est pas linéaire et on ne le sait que trop même si on s'empresse de l'oublier. Merci pour ces mots de réconfort.

Toi aussi FLO, tu butes sur la dégustaion. Bon, je m'y mets dès que je peux et te donnerais mes commentaires, mon expérience. Et pour reprendre un régime, réfléchis bien!! J'ai dit plus haut ce que j'en pensais comme tant d'autres; Ce serait dommage d'abandonner maintenant.Je t'ai lue souvent apporter le réconfort à des âmes perdues; Tu vas retrouver ce courage qui te caractérise et que tu as su partager.

Et toi Isana, mon grand étonnement!! Toi qui a su remotiver et venir en aide à beaucoup de monde, ne vois-tu pas cette lumière qui clignotte au fond du couloir, qui s'éclaire de plus en plus. Elle est sur le point de t'atteindre. Tu vas rentrer en pleine lumière et tu vas pouvoir nous montrer le chemin.!!

Bon, je crois que je me suis un peu étendue, mais cela valait la peine!
Que la Force soit avec nous!
Viviette

X