Vous commencez en octobre-novembre 2015 - le 09/10/2015

izabelle
Animatrice forum

Bienvenue dans la communauté Linecoaching !

Vous venez de commencer le programme et vous aimeriez échanger avec d'autres utilisateurs, venez vous présenter à eux dans ce forum!

Tisser des liens, échanger sur ses objectifs ou ses activités/ défis en cours permet d'obtenir un soutien non négligeable, de se sentir moins seul, d'obtenir de l'information et de prendre conscience de ses progrès au fil de l'eau.

Cette rubrique est l'opportunité pour chacun de se présenter, et de trouver du soutien au sein de la communauté parmi les nouveaux venus, mais aussi les anciens qui ont déjà l'expérience du parcours.

Vous allez suivre des cheminements proches, n'hésitez pas à échangez entre vous. Nous savons combien durant les premiers mois ce soutien aide à progresser et à maintenir la motivation !

N'oubliez pas d'aller aussi chercher un(e) ami(e) aidant sur la rubrique du forum "trouvez un binôme". Car il est prouvé que lorsqu'on fonctionne en binôme, on progresse plus régulièrement.

Et pour toute question pratique sur le programme, contactez votre coach via la messagerie, en cliquant en bas de chaque page de votre parcours alimentaire sur « contacter un coach »!

et bon démarrage avec la méthode!

Commentaires

Tinkerbell.
Abonné

Ha haaaaaaa, voici le fil ouvert pour les "Octobre-Novembre 2015", et en avant pour une nouvelle aventure donc ! smiley

 

Je me présente, je m'appelle Fée Clochette (Tinkerbell en anglais wink), et je suis une re-nouvelle.

J'ai 40 ans, deux enfants choupis de 10 et 17 ans, un mari adorable, et une petite bouée autour du ventre. Mon IMC (qui, soyons franches deux minutes, ne veut pas dire grand-chose) est dans la zone verte mais flirte un peu trop avec la zone "surpoids" pour me donner toute la sérénité que je souhaiterais.

Inscrite une première fois sur Linecoaching en avril 2014 car j'étais alors dans la zone "surpoids", j'ai passé 6 mois vraiment formidables qui m'ont appris plein de choses. J'ai tout vécu (non, pas tout, mais bon... on se comprend), une lune de miel extraordinaire (et l'envie de me prosterner devant les docteurs Apfeldorfer et Zermati), une sérénité retrouvée, une découverte plus en profondeur de la Pleine Conscience, une perte de poids de 8 kilos en 6 mois (et le fameux retour dans la zone verte !)... et pour finir un rejet total de tout LC (et je ne pouvais plus voir les docteurs Apfeldorfer et Zermati, même en peinture). En fait, avec le recul j'ai pu voir combien ce rejet était nécessaire pour moi, ça m'a permis de couper le cordon. Je me suis donc éclipsée au terme de mon abonnement sans même le finir vraiment, mais je me sentais vraiment capable de voler de mes propres ailes.

J'ai bien volé, puisqu'en un an depuis ma désinscription, je n'ai repris qu"un kilo (je vous passe les détails des aléas entre temps, mais globalement mon poids n'a pas varié de plus ou moins 2 kilos). J'ai même eu une période de plusieurs MOIS (oui oui, z'avez bien lu) sans balance (cachée par mon mari laugh).

Mon poids a donc peu varié malgré des crises d'EME ou une succession infinie de repas mangés sans faim, ou sans écouter ma satiété. Néanmoins, je pense qu"il est possible de m'éloigner encore davantage de la zone "surpoids", et je me suis réinscrite sur LC pour renouer avec les bases, retrouver des sensations, des conseils un peu oubliés, et cette douce sensation de soutien procurée par un programme à suivre et des oreilles à l'écoute sur le forum ou dans les blogs.

J'ai fait avec application (mais pas trop d'application quand même, si il y a bien une chose qu'on apprend sur LC, c'est qu'il faut savoir lâcher prise aussi) mon carnet découverte, redécouvert la RPC façon Linecoaching (même si je préfère 12000 fois mes propres séances de méditations), et je suis dans l'étape de sautage (oups cheeky) de petit-déjeuner. Etape que j'avais, sans même y penser, reprise dès le début de ma réinscription... comme quoi, il y a des choses qui reviennent vite !

J'ai hâte de lire les prochains posts des membres de ce groupe, à bientôt !

izabelle
Animatrice forum

bon retour !!

KARINE29.
Ancien abonné

Bonjour

je me présente,je m'appelle Karine,j'ai 45 ans,3  enfants, un homme extra,un boulot que j'aime,des passions,bref,tout est super sauf une chose,la nourriture,j'ai derrière moi 30ans de régime,je pense à moi toute seule avoir déjà perdue des tonnes et pouvoir écrire un livre sur ce qu'il faut manger ou non..bref..mon problème est que aucun régime marche pour moi..en fait je suis hyperphagique et essaie ce nouveau programme pour enlever mes pulsions alimentaires qui me gâches mes journées...j'ai commencé le 07/10,je note sur le carnet..(c'est vrai que c'est bizzard de noter ses sensations et non ce qu'on mange.)..je fais les exercices avec le coach sportif..j'ai écouté mon estomac et pas déjeuner ce matin avant 11h heure à laquelle j'au eu faim..bref,,j'espère que ce programme est fait pour moi.bonne journée à toutes .

Tinkerbell.
Abonné

Merci izabelle, ça me fait également très plaisir de te revoir ici, tu es toujours très avisée dans tes conseils et juste dans tes intuitions smiley

Bonjour Karine, enchantée ! Je suis heureuse de lire que tu trouves que LC est "fait pour toi", c'est vrai que ça paraît tellement évident une fois qu'on s'y met, que l'on se demande pourquoi on a été chercher des idées de régimes restrictifs avant. Ecouter son estomac, c'est rigolo parce que ça paraît vraiment tomber sous le sens, et pourtant on se rend compte qu'on ne le faisait pas forcément avant, alors c'est vrai que ça change beaucoup, mais en tellement positif !

Si tu laisses bien la faim s'installer avant de prendre ton petit-déj', alors tu as déjà compris une future étape du programme, c'est cool ! C'est vrai que souvent on mange par automatisme, par peur d'avoir faim dans la matinée, et pas par faim, alors ça fait parfois un apport calorique non nécessaire... quand on attend la faim, on se rend compte que parfois on n'a pas besoin de petit-déj' du tout ! (surtout quand on a grignoté dans le lit la veille au soir... ce qui m'arrivait vraiment beaucoup avant blush).

lorraine
Marraine

Bon retour à toi fée clochette wink. Tu me suis de près dans le retour ici smiley

 

Et, Bienvenue à toi Karine A Linecoaching tu pourras faire un travail en profondeur sur les sensations de faim et apprendre petit à petit la sensation de sasiété. Et, chouette tu as déjà démarré. Mais sois patiente surtout , il faut du temps pour voir le changement

Au fur et çà mesure de l'avancée dans le programme, tu te pencheras  aussi sur les émotions, toutes celles qui nous font manger sans faim et que l'on appelle ici Envies de Manger Emotionnelles (EME). Ce sont elles qui à priori sont concernées dans tes pulsions alimentaires.

C'est sûr ce programme est fait pour toi, smiley N'hésite pas en plus de faire les exercices à revenir sur les forums voire à contacter un coach si tu as besoin de soutien spécifique.

izabelle
Animatrice forum

Bienvenue Karine !!  bravo pour tes observations et ta connexion à la faim !

KARINE29.
Ancien abonné

Merci Isabelle. alors le matin j'ai décallé mon petit déjeuner,je me suis aperçue que je mangeais sans fain du coup je mange quand ma faim arrive vers 10h/11h çà depend..les autres repas par contre j'attends aussi d'avoir faim mais je sais pas encore quand il faut s'arréter.du coup pour les proportions je fais comme avec le régime ww.j'ai pris une décision,j'ai ramassé ma balance mais je dois dire que çà me pertube je me pèse le matin voir le matin et le soir..je mange en fonction de mon poids mais vu là que  je sais pas...on verra bien ...

izabelle
Animatrice forum

c'est bien Karine, très bien !!

exactement ce qu'il faut faire  : attendre la bonne faim

et pour les proportions, en effet garder tes habitudes de proportions pour l'instant

c'est dans la suite du programme, et après avoir bien maitrisé  le fait de manger  "avec faim"  que tu vas peu à peu pouvoir apprendre d'autres compétences pour  "sentir"  le moment où s'arrêter

mais au début, il faut se concentrer essentiellement sur la faim  (et d'ailleurs au final pour moi ça reste le plus important)

c'est ce que tu fais, c'est très bien !

Cibix.
Abonné

Bonjour à toutes !!

Allez, je me lance à mon tour.
Après quelques longs mois d'hésitation, je me suis inscrite le lendemain de mes 55 ans..... il était grand temps que je m'occupe un peu de moi et surtout de mon poids.
Je m'appelle Cibix, j'ai donc 55 ans, 2 grands garçons (25 et 21 ans), un mari fort gentil et un gros matou.

Je n'ai jamais fait de régime et pourtant voici pas mal d'années que j'ai l'impression d'être en "surpoids". Lorsque j'avais 20 ans (48 Kgs) je me trouvais "trop grosse", quelle idée !!!

Je suis restée à 55 kilos pendant des années, puis les grossesses ont fait leur travail....

Maintenant, la ménopause est là avec 20 kilos en plus, grignotés au fil des années.

Aujourd'hui, je dis STOP.

J'aime manger et j'aime cuisiner pour ma famille qui aime les bonnes choses, les bons petits plats familiaux.
Tout çà est réservé aux week-end et le reste de la semaine, la plupart du temps, je mange sur le coin de mon bureau, je "grignotte" plutôt. J'ai souvent l'impression de ne pas beaucoup manger pourtant ma balance m'annonce le contraire.angry

Me voici donc faisant partie de la communauté LC, j'ai besoin d'être aidée afin de retrouver toutes ses sensations de faim, de satiété perdues, j'ai envie de faire la paix avec mon ventre.....

Bon courage à toutes (tous ???).

Cibix

 

lorraine
Marraine

"Me voici donc faisant partie de la communauté LC, j'ai besoin d'être aidée afin de retrouver toutes ses sensations de faim, de satiété perdues, j'ai envie de faire la paix avec mon ventre....."

Cibix

 

Bienvenue parmi nous  Cibbix

Ici à travers les étapes u programme, les multiples outils, dont ceux relatifs à la pleine conscience et aux émotions tu trouveras toute l'aide dont tu as besoin sans compter les chats, les forums et aide des coachs si besoin...

La paix avec ton ventre et tout ton être est au bout du chemin smiley, pas après pas...

Bon démarrage

 

 

ANNIE07.
Ancien abonné

Bonsoir

Je m'applle Annie-Paule. J'ai  54  ans.  Divorcée, un fils  de  25  ans que  je trouve absolument formidable, ceci  dit en toute objectivité bien sûr ! laugh 

C'est ma première inscription et première semaine sur LC. Je  suis contente d'être là. Ce que je découvre a du sens. Après avoir passé ma vie  à faire des régimes yoyo, j'ai l'impression que je vais  pouvoir  m'inscrire  dans  la durée. Je  suis fan de la pleine  conscience. Ca m'a  rappelé des  cours  de yoga et à quel  point je me sentais  bien quand je sortais de ces cours. La respiration abdominale me détend et j'ai  l'impression de l'intégrer  sans difficulté  même si  je dois faire un tout  petit effort pour m'y mettre.

Je me suis lancé deux défis :

- 2 séances PC pendant 15 jours ! Waouh !  Est ce que quelqu'un s'est lancé ce même défi pour que l'on s'encourage  ?

- Et réapprendre à manger à table sans mon ordinateur. Je  me suis surprise aujourd'hui à réorganiser ma  cuisine. J'ai placé ma table de façon à ce qu'elle soit facile  d'accès et que ce soit pratique de  s'y  installer.  Je n'avais pas  fait le  lien avec LC sur le moment. Je faisais le ménage et je me suis dit que ce serait  mieux comme ça. C'est en  préparant le  dîner que  j'ai réalisé : changement de façon de manger // changement  d'environnement cuisine.

Je  nous  souhaite à tou(s)(tes) "les octnov" une belle réussite, des  découvertes, des  rires et des fous-rires et  toujours  du plaisir à manger, à partager, A VIVRE !

Bonne soirée

lorraine
Marraine

Bienvenue à toi aussi Annie, qui a le même âge que moi winksmiley

Super ta passion pour la pleine conscience, moi je l'ai découverte ici, et faut bien admettre que dans l'acte de manger c'est essentiel

Belle aventure à toi sur  linecoaching

chriss.
Abonné

Bonjour, j ai commencé le 8 octobresmiley

J'ai 40 ans, 4 enfants et j ai fait beaucoup trop de régimes. Le dernier c 'est ww que j avais commencé en 2010 avec une belle perte de poids après ma grossesse et puis les kilos se sont réinstallés petit à petit avec le ras le bol de peser, de compter .j'ai arrêté il y a un an environ et j ai toujours les réflexes de ww qui me hante

Tinkerbell.
Abonné

Coucou lorraine, contente de te retrouver ici ! J'ai l'impression que nous sommes assez nombreuses au final à revenir vers LC (même si comparativement il doit y avoir pas mal de personnes qui quittent aussi LC pour ne plus y revenir, bien sûr), c'est un joli retour aux sources smiley

Karine je pense que tu as tout à fait raison, se connecter à sa faim est le plus important, et c'est ainsi que l'on se rend compte que parfois, on peut tout à fait "tenir" sans petit déjeuner et on se rend compte alors que c'est une convention tenace dans notre esprit ("Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée gnagnagna") mais qu'en fait, il n'est pas indispensable. Pour ma part je me rends compte que je ne déjeune plus vraiment, je prends une boisson chaude la matin pour me "mettre en route", et parfois une collation (fruit, compote) en milieu de matinée, et hop !

Bonjour Cibix, bienvenue ! Tu as raison, la faim et la satiété sont les deux notions les plus importantes à suivre/respecter, et pourtant, nous sommes tellement nombreuses à en être déconnectées, c'est assez dingue ! La faute aux sacro-saints messages que l'on entend à longueur de temps des "professionnels" du poids ou de la santé, et on finit par tout mélanger, alors que tout peut-être très simple : il faut savoir s'écouter. Retrouver aussi le plaisir de manger, c'est très important. On a effectivement parfois tendance à grignoter des trucs sans trop y penser, mais si on occulte le plaisir, alors ce besoin de plaisir ressurgira ensuite, et donnera la part belle aux EME... d'où l'intérêt de se faire vraiment plaisir en mangeant (miam !)

Bienvenue Annie-Paule ! C'est vrai que la Pleine Conscience est une alliée formidable, tu fais partie des chanceuses réceptives, car en effet parfois certain(e)s ne voient pas l'intérêt ou ont du mal à s'y mettre. J'avoue que pour moi également ça coule de source, peut-être parce que j'ai déjà un petit chemin de sophrologie derrière moi, et pas mal d'heures (de vol ? cool) de méditation au compteur aussi... Je pratique la méditation une ou deux fois par jour, de préférence le matin pour donner un peu le ton à la journée qui s'annonce, mais aussi parfois en fin de journée car c'est un super moment pour se remettre un peu "à zéro" après la journée passée. Après, il est bien évident que l'on peut aussi pratiquer la pleine conscience à tellement de moments durant la journée, en se brossant les dents par exemple, ou en faisant la vaisselle (que je trouve TRES thérapeutique, d'ailleurs, la vaisselle ! smiley).

Chriss, bienvenue également ! Il est TRES difficile de se départir des habitudes de peser, compter, etc... je pense que ça devient tellement automatique parfois de sortir la balance, de tourner les emballages pour voir le nombre de calories par biscuit, etc... c'en est désespérant !

Pendant ma "pause sans LC", j'ai passé un peu plus d'un mois à utiliser une application sur mon smartphone pour compter les calories... J'avoue, je ne sais pas ce qui m'a pris, une crise de folie sans doute ! laugh J'ai trouvé ça COOL (crying) de ressentir cette impression de contrôle sur moi-même (quand j'y repense, quelle drôle de rechute régimesque, quand même), et j'ai même lu sur le forum lié à cette application que certaines personnes la trouvaient tout à fait compatible avec le fait de manger en pleine conscience, en suivant ses sensations alimentaires... et j'avoue m'être dit aussi que ça allait très bien ensemble... mais quelle erreur !

Cela dit, je suis contente d'avoir fait cette "bête rechute" car elle m'a prouvé les choses par a+b... vouloir peser ou compter ET faire attention à ses sensations alimentaires, c'est (à mon sens) incompatible au bout du compte. Si on compte, on en vient forcément à se mettre en restriction et ça nous revient en pleine poire sous forme de compulsions diverses. Alors que si on se laisse guider par nos propres sensations, on devient de jour en jour de meilleures pilotes de notre corps...

Ah la la... les vilaines habitudes sont parfois bien ancrées en nous !

Sophieesousa.
Abonné

Bonjour,

je m'appelle Sophie et j'ai bientôt 27 ans.

J'ai une relation très compliquée avec l'alimentation depuis l'âge de 14 ans.

Je connais tous les régimes du monde à un point que je pourrais exercer le métier de diététicienne.

J'ai suivi des psychologues ainsi que d'autres méthodes afin de comprendre pourquoi je suis ainsi.

Je suis hyperphage et comme vous toutes, je craque, je culpabilise et me restreint de nouveau.

C'est un cercle vicieux qui nous empêche de vivre normalement, de sourire quotidiennement, d'être libre et heureuse tout simplement.

Je n'ai pas tellement de poids à perdre. Je pèse 53,8 kg pour 157 cm. Ce que je cherche c'est à me stabiliser niveau alimentaire, à ne plus me prendre la tête.

Aujourd'hui c'est mon 2ème jour avec Linecoaching. Mais voilà, je me pose toutes les heures la question suivante : "est-ce que j'ai faim?".

Je ne veux pas que ça devienne également une obsession. Comment ça se passe pour vous ?

Parfois il m'arrive d'avoir très faim mais comme je n'ai pas les moyens de manger (à la piscine par exemple), la faim disparaît. Faut-il manger ou doit-on attendre que la faim revienne ?

Merci pour votre aide.

Bonne après-midi.

Sophie.

Tinkerbell.
Abonné

Bonjour Sophie et bienvenue ! smiley

Je crois qu'il est tout à fait légitime que tu te poses la question d'avoir faim ou pas si souvent : après tout, c'est l'une des pierres d'ancrage de la méthode, en quelque sorte. La suite à donner à cette question étant : si tu as faim, alors tu manges, dans le sens "Tu as le droit de manger", et cette prise alimentaire ne te fera pas grossir (si tu fais également attention à ta satiété)... mais tu peux aussi tout à fait choisir de reporter le repas à plus tard, à cause d'événements extérieurs ou pour attendre un peu d'avoir une "vraie bonne faim".

Ton inscription à LineCoaching est toute fraîche et il est un peu (tout à fait !) normal d'y penser souvent pour bien intégrer et respecter les apprentissages que l'on fait ici. Au fil du temps, cette question ("Ai-je faim ou pas ?") deviendra moins présente et beaucoup plus naturelle... puis elle finira par disparaître et tu finiras par devenir une mangeuse régulée qui ne se pose plus vraiment la question, qui constate l'apparition de la faim et y répond normalement.

Normalement (en tout cas pour moi), la faim arrive par vagues, donc avant d'avoir "très faim", on a "juste faim"... Idéalement, il n'est pas conseillé d'attendre d'avoir très faim car ensuite on court le risque de manger trop, sans faire attention aux sensations ni à la satiété. Pour éviter le "très/trop faim", tu peux prendre une légère collation, par exemple.

A priori, lorsqu'on ignore la faim, elle peut effectivement disparaître... et si c'est une "vraie" faim, elle reviendra plus grande ensuite, et on court le risque d'avoir atteint le stade où on engloutira pour la satisfaire. Mais parfois on se rend compte aussi que c'était une "fausse faim", une envie de manger émotionnelle, une tentation, qui peut s'estomper si on fait une séance de respiration en pleine conscience, ou si on est occupée à faire autre chose (comme nager wink)... tu verras qu'à mesure que les journées s'écoulent et que tu feras ton chemin dans le programme, tu vas apprendre à écouter davantage ton corps et ses signaux, et tu seras plus à même de reconnaître une "vraie faim" d'une EME... ce qui fait que tu seras dans un état différent quand tu les assouviras. Et tant mieux !

Donc à priori, pour répondre à ta question, je dirais : fais-toi confiance et mange en fonction de tes sensations. Si à un moment tu te rends compte que tu n'as pas faim, ou plus faim, alors ne mange pas, tout simplement... c'est ainsi que tu vas te reconnecter avec tes sensations, qui n'appartiennent qu'à toi, après tout smiley

A bientôt !

Sophieesousa.
Abonné

Merci beaucoup pour cette réponse Tinkerbell. Moi la faim commence à se manifester par un pincement à la gorge et un espèce de vide au ventre. Puis un peu plus tard, de gros gargouillements et un vide plus important. A ton avis, !ieux vaut-il attendre les gros gargouillements ou les premiers pincements à la gorge/vide au ventre suffisent ?

Ce soir, par exemple, j'ai eu faim. Voilà mon repas :

- 2 apérivrais

- 1 assiette avec de la semoule, légumes pour couscous et un peu de veau

- 1 part de cheesecake

- 1 poignée de muesli au chocolat Jordans

J'ai mangé en très petites quantités mais je n'ai choisis que des aliments dont j'avais extrêmement envie.

En fin de repas, je me sens bien, l'estomac plein à 3/4 certainement.

Mais je me dis aussi que ce n'est pas du tout équilibré... et ça m'inquiète.

 

Tu en penses quoi ?

Excuses-moi avec mes questions. C'est juste que c'est tout nouveau pour moi. J'ai besoin d'aide.

Tinkerbell.
Abonné

Coucou !

Alors, déjà, de rien, vraiment, ça me fait plaisir de pouvoir aider si je le peux. Je serai ravie d'ailleurs de te compter parmi mes amies LC, et ravie également de pouvoir échanger avec toi par messages privés si tu le souhaites !

Pour la faim, disons que le programme LC conseille d'attendre la "bonne faim", c'est-à-dire tout de même une faim bien installée. En effet, il n'est pas du tout nécessaire de manger si on n'a pas faim ou juste "un tout petit creux", car il peut alors arriver que cela ne soit pas une vraie faim et on ne fait pas forcément la distinction entre faim et envie/tentation/EME. Si on laisse la faim s'installer davantage, non seulement on est alors sûr que c'est de la faim (et là : "Youpi je peux manger, ma faim me protège de la prise de poids !" (si je respecte ma satiété) ), mais aussi le plaisir de manger se trouve décuplé. Autant en profiter ! Attention tout de même à ne pas laisser s'intaller une trop grande faim qui nous amène à engloutir, et donc à trop manger. C'est pour ça que, globalement, une "bonne faim" est une faim côtée entre 5 et 7 sur 10, environ. Mais attention, je te donne ces estimations qui me sont personnelles, peut-être que chez d'autres personnes, la "bonne faim" se trouve à 4/10, ou à 8/10, tout cela est vraiment très subjectif et il faut l'adapter à tes propres ressentis.

Concernant l'équilibre alimentaire, tu parles à une femme qui n'a plus aucun tabou en la matière, ça tombe bien laugh Je comprends que tu te dises que ton repas n'est pas équilibré car tu fonctionnes en tant que "ex-régimeuse" et tu as donc une flopée de soit-disant bons conseils en stock, donnés par magazines/diététiciennes/docteurs/etc. Globalement c'est vrai que le corps a besoin de ses petits nutriments de façon ordonnée, glucides, lipides, protides, gnagnagna... mais c'est aussi vrai que le corps a sa propre usine capable de transformer tout cela au besoin, et qu'au bout du compte, ce dont il a besoin, c'est d'énergie, de calories. Et, même si ce que je vais dire ferait hurler plus d'un nutritionniste, pour moi, une calorie de sucre, c'est excatement la même chose qu'une calorie de gras. Une calorie de galette au son d'avoine, c'est pareil qu'une calorie de Nutella. Et au final, bizarrement, je préfère laaaaargement manger la calorie de Nutella smiley

La première chose que j'ai intégrée en moins de 12 secondes dans le programme, parce qu'elle a vraiment résonné en moi et que j'ai senti tous mes verrous "équilibre alimentaire" sauter, c'est une chose que les docteurs Apfeldorfer et Zermati disent tous les deux... on peut tout à fait oublier cette question d'équilibre alimentaire. Mais vraiment. On peut tout à fait manger exactement ce que l'on a envie de manger, et si on écoute bien son corps, on l'entendra réclamer, à un moment ou un autre, quelque chose qui contrebalancera un peu les "déséquilibres" engendrés par nos envies.

Je m'explique de façon concrète : il y a quelques jours, j'ai eu une grosse envie de sucré pour le goûter, et j'ai mangé une demie-tablette de chocolat. Elle a été délicieuse, a comblé ma faim + mes EME du moment, et je savais pertinemment que j'en avais "un peu trop mangé". Lors du dîner, je n'avais pas spécialement faim, mais j'ai mangé avec mon mari et mes enfants, la seule chose qui m'a fait envie à ce moment-là était un bol de soupe. Un autre jour, j'ai mangé pour le déjeuner du jambon et des chips uniquement, et un dessert deux mousses au chocolat... le soir, j'ai eu une envie de crudités. On se "rééquilibre" toujours à un moment ou un autre, on n'est pas forcées de respecter toujours des proportions idéales à chaque repas... et tout se régule sur le long terme, comme le poids. Et ma courbe de poids descendante me montre qu'on peut tout à fait perdre du poids en mangeant des tartines de Nutella, des chips, des tartes au sucre, et des Dragibus (ah tiens ma nouvelle lubie, ça, les Dragibus !).

Cela étant dit, le plus rigolo dans tout ça est que je pense que ton dîner, Sophie, était équilibré  wink ! Surtout dans le sens où tu y a mis de la variété, du respect des quantités, et du PLAISIR ! Donc... tu as tout bon smiley

lorraine
Marraine

Bienvenue à vous aussi Chris et Sophie Bon démarrage du programme à toutes les deux.

Tu verras Chriss petit à petit tu vas perdre tes réflexes actuels et les remplacer par d'autres ceux acquis à Linecoaching comme ceux d'être à l'écoute de toi même. Mais petit à petit au fil des apprentissages....Bonne continuation

Je vois Sophie que tu t'observes bien et que tu expérimentes des façons de manger. C'est ce qu'il faut faire, et surtout fais toi confiance. Bonne continuation

Marlou.
Abonné

Je rajoute juste quelque chose sur l'équilibre alimentaire qui peut être associée à la peur de carences. Bien évidemment ça dépend des personnes, je ne vais parler que pour mon cas personnel : enceinte je n'ai quasiment pas réussi à m'alimenter pendant un peu plus de trois mois (je vomissais tout le temps, j'ai perdu beaucoup de poids, j'ai été hospitalisée pour être réhydratée). Je n'ai eu aucune carence, sauf le fer qui n'est jamais bien haut chez moi. Et pourtant quand on est enceinte, le bébé (enfin les bébés dans mon cas!) puise dans les réserves de la mère. Je précise que quand je pouvais manger, je n'avalais pas un seul légume ou fruit. Je me suis (peu) nourrie de guacamole, de dragibus, de petits suisses pour enfants et de lait chocolaté. Donc ce n'est pas quelques repas sans protéines/féculents/légumes/produits laitiers/fruit pour terminer qui vont mettre le corps en danger wink

izabelle
Animatrice forum

Bienvenue à toutes les nouvelles !

Sophieesousa, l'équilibre alimentaire se fait sur plusieurs jours, et non pas sur un repas

en apprenant à écouter notre corps, et pour peu qu'on ait tout de même l'habitude d'une palette d'aliments assez larges,  l'équilibre alimentaire se réalisera simplement en étant à l'écoute de nos envies du moment

tu observes déjà très bien ta faim, c'est très bien !

ne te prends pas trop la tête pour trop décrypter tout cela et pour l'instant fais simplement "au mieux"

c'est sûr que c'est plus dur à gérer, ce flou-là, que le coté carré des régimes et ce qu'il  "faut" faire

mais justement il est nécessaire de faire cet apprentissage, pour apprendre peu à peu à lacher le controle mental  pour une écoute simple et souple de son corps

tu vas redécouvrir les merveilleuses possibilités de notre corps qui nous donne toutes les indications, et qui fait preuve de grande souplesse,  le tout est d'apprendre à l'écouter et lui faire confiance

 

continue à t'observer aussi bien  et fais simplement au mieux

 

la faim évolue en effet par vagues, il est plutôt conseillé de manger quand on a une  "bonne" faim, ce qui correspond à un bon appétit pour prendre un vrai repas

mais là encore, il faut souvent se montrer souple, et le corps est très souple sur ce plan-là, ce qui n'est souvent pas le cas de notre mental

 

bon démarrage !

Sophieesousa.
Abonné

Ouaou Tinkerbell ! Je vais faire appel directement à toi et non aux coachs. Merci pour toutes ces petites précisions. Elles me sont et me seront d'une grande aide.

Tu as perdu comebien de kilos depuis que tu es sur LC ?

C'est avec plaisir, que j'accepte d'être ton amie :-)

Belle journée.

Sophieesousa.
Abonné

Merci Izabelle pour ces indications. C'est sûr que je n'en suis qu'à mon 3ème jour donc j'ai le temps. Si je commence à me prendre la tête, ça ne va pas le faire smiley

Cibix.
Abonné

Bonjour Tinkerbell,

Je n'en reviens pas, on ressent bien toute ton expérience, tout ton vécu dans tes réponses.

C'est tellement clair, un grand plaisir de te lire et de comprendre qu'au fond, ce n'est pas si compliqué.... Tu fais tomber plein de barrières, tu nous libères de toutes ces fausses idées encrées en nous depuis longtemps et tu parles surtout du "PLAISIR" !!!

Merci beaucoup à toi, pour ces belles explications (tu devais être nutritionniste dans ta vie d'avant.... wink).

Belle journée à toi, à toutes !

 

Cibix

Tinkerbell.
Abonné

Tu as tout à fait raison Marlou, on se rend vite fait au bout du compte que quand on écoute son corps, même si celui-ci s'obstine à ne rien vouloir avaler ou à tout rejeter (ah, les joies de la grossesse ! laugh), on finit par s'équilibrer tout seul. Dans une conférence du GROS le docteur Apfeldorfer (je crois, ou un de ses confrères en tout cas) parlait d'un homme qui a fait l'expérience de ne manger QUE de la "malbouffe", mais en limitant le nombre des calories jounalières. A la fin de l'expérience, non seulement il a perdu du poids (normal me direz-vous, vu qu'il a limité les calories), mais ses résultats de prise de sang se sont améliorés ! Comme quoi...

Sophieesousa, merci, tu es gentille heart, disons que ça me fait très plaisir de transmettre ce que j'ai appris ici, et en écrivant mes réponses je réfléchis moi-même à tout cela et ça me fait avancer aussi. Lors de mon premier passage sur LC j'ai perdu, donc en 6 mois, environ 8 kilos. Ensuite je suis restée en freestyle pendant un an, lors duquel j'ai re-perdu 2 ou 3 kilos dans une période (honteuse blushcool) "je compte les calories", puis repris. Comme quoi les kilos perdus pendant une restriction nous reviennent facilement dans la figure. Là, depuis ma réinscription sur LC, j'ai perdu 1.7 kilo en 15 jours... et moi-même j'ai un peu de mal à en revenir, d'ailleurs smiley

Cela dit, les chiffres ne veulent pas dire grand-chose... je pèse actuellement 82.6 kilos, mais répartis sur une hauteur d'1m84, donc forcément, par rapport à une femme d'1m55 comme une de mes collègues de boulot, je suis hyper-lourde laugh De la même façon, je me rappelle qu'une ancienne amie de LC faisait remarquer à juste titre que le fameux calcul de l'IMC, même si il est une indication utilisée par beaucoup de monde, n'est pas très parlant non plus. Après tout, on a toutes une ossature différente, une musculature différente... donc au bout du compte, ce qui compte vraiment n'est pas à chiffrer.

Pendant plusieurs mois j'ai viré la balance de mon existence. Mon mari l'a cachée et je n'aurais pas pu me peser même si je l'avais voulu laugh J'ai lu beaucoup de témoignages, pour la plupart anglo-saxons, qui prônaient le fameux "Ditch the scale" ("Balancez la balance"), et j'ai trouvé ça vraiment très sensé... après tout, on laisse trop souvent de simples chiffres sur une balance nous dire si on est "bien", et si on va être heureuses ou pas pendant la journée. Quelle hérésie !

Vous rappelez-vous d'une pub avec une balance qui ne donnait pas de chiffres mais des adjectifs genre "Radieuse", "Belle", "Séduisante", "Voluptueuse" ? VOILA ce qu'il faut !

Bon là j'ai repris la balance pour remplir ma courbe de poids LC et vérifier sans aucune possibilité de triche que je peux me remettre dans le bon chemin... et me conforter dans mon choix de me réinscrire ici. Je vois d'ailleurs poindre plus souvent l'envie de me peser, mais c'est une habitude que je ne trouve pas salutaire... il y a d'ailleurs des défis ici qui consistent à ne se peser qu'une fois par semaine, ou une fois tous les 15 jours. Ca enlève le fameux "stresseur poids" (enfin cela dit, si c'est pour psychotter tous les jours sur la balance ce n'est pas la peine, hein, n'inventons pas le "stresseur je ne sais pas mon poids et ça m'angoisse" non plus), et ça permet aussi doucement de s'affranchir de ce besoin constant de contrôle sur nous-même... car au fond on est bien plus heureuses quand on se laisse vivre, non ? wink

Tinkerbell.
Abonné

Oups Cibix tu as posté pendant que j'écrivais mon post à rallonge (oui j'écris souvent à rallonge j'avoue blush). Merci à toi !

C'est rigolo parce que je trouve qu'on lit souvent ici que justement, nous sommes nombreuses à pouvoir donner des conseils en matière de nutrition, certaines disent qu'elles ont fait tellement de régimes par exemple qu'elles pourraient être nutritionnistes... et pourtant on se retrouve ici, victimes de recommandations trop aseptisées ou de régimes stupides (ou pire encore !), avec encore pas mal de choses ancrées dans la tête qui nous montrent qu'un petit coaching va bien nous épauler laugh

Alors il faut désapprendre les sacro-saintes recommandations, qui pourtant nous semblaient simples, et vraies, et que l'on pensait ne jamais avoir à remettre en question. Oui on peut sauter un repas (oh ça alors !), OUI on peut manger une tartine avec un centimètre d'épaisseur de Nutella dessus (oh oh !), non aucune nourriture n'est véritablement une cochonnerie... bref des trucs DINGUES ! laugh Mais ce n'est pas évident de faire la bascule dans notre tête, et surtout, il ne faut pas oublier que chaque personne passe les étapes différemment. Ainsi, je me suis remise vraiment vite à manger de tout, sans aucun tabou... mais il est vrai que certaines ne négocieront pas bien ce virage, et LC est plein de membres qui prennent alors du poids car elles n'ont pas encore la mesure des quantités, de leur faim, elles ne reconnaissent pas vraiment la satiété. Je m'estime extrêmement chanceuse d'avoir vite "pigé le truc", mais j'ai mes propres écueils ici ou là quand même , il ne faut pas croire cool

En tout cas je suis ravie de partager avec vous, et je (me) vous rappelerai souvent cette notion de plaisir, parce que c'est tout de même le plus important, et ce dans tous les domaines. C'est une sensation merveilleuse de se dire qu'on va enfin se donner du temps, de l'importance, qu'on va se chouchouter, s'écouter... et l'alimentation se régule à mesure que l'on s'épanouit.

Belle journée à vous toutes !

chriss.
Abonné

Bonsoir à toutes, merci pour votre accueil.

J ai fini la phase d observation et je sais que je dois faire attention à mon seuil de satiété car je n arrive pas à m' arrêter de manger au bon moment, j'ai trop l habitude de finir mon assiette!

De plus je mange souvent en compagnie de mes enfants donc c'est très difficile de rester concentré sur soi, je vais avoir du boulot de ce côté.

J ai fais le premier exercice de respiration en pleine conscience  c'est pas évidentindecisionje vais faire le second avant de me

coucher. Bon courage à toutes. À bientôt

izabelle
Animatrice forum

c'est bien chriss

ne t'en fais pas trop pour la satiété dans un premier temps

déjà au début le plus important c'est la faim

pour la satiété tu fais simplement de ton mieux, mais quand on veut faire trop bien, ça finit plutôt par compliquer les choses

la satiété on la ressent vraiment quand on commence à manger avec une bonne faim

c'est pourquoi au début c'est plus utile de se concentrer vraiment sur la faim

 

c'est difficile de se centrer sur soi en effet, mais rien que cette phrase montre que tu as essayé, et donc en fait, tu as réussi !!!

le simple fait de porter son attention, d'observer ses sensations et aussi ses émotions,  nous permet déjà de se mettre dans une position de "choix" qui va se mettre en place peu  à peu

 

donc continue comme ça c'est très bien!

jpp.
Ancien abonné

A mon tour de me lancer, inscrite depuis 3 jours j'ai découvert la méthode il y a une vingtaine d'années maintenant... Eh oui, il faut du temps pour se réconcilier avec la nourriture. Aujourd'hui, je bloque et telle un nageur qui a besoin d'un entraineur, je viens chercher ici un nouvel éclairage qui pourra m'aider à me débarrasser de ce surpoids. Mon IMC fleurte souvent avec le surpoids et j'altèrne les périodes d'orthorexie avec le lache tout .

Je sents à 55 ans que je suis de moins en moins souple. J'aime bouger mais cela devient parfois douloureux. Du poids en moins me fera du bien pour me sentir bien encore plusieurs années.

Je suis heureuse de rejoindre la communauté LC,

A bientôt

lorraine
Marraine

Coucou jpp, je suis moi aussi heureuse de t'accueillir parmi nous.

Eh bien bravo d'avoir tenu 20 ans sans avoir eu besoin de revenir. Comme tu le dis, il  faut du temps, beaucoup de temps rajouterai je  pour se réconcilier avec la nourriture. J'en sais quelque chose ! Jamais fini cette aventure là ! smiley

Je me reconnais aussi dans ce corps de moins en moins souple et parfois douloureux. Ah la la pas simple de vieillir wink J'J'ai ton âge juste une petite année en moins.

Ici tu vas pouvoir tout faire bouger, te reconnecter à tes sensations corporelles et émotionnelles. Et tu verras les forums sont très riches en propositions d'expérimentations et échanges

Bon démarrage à toi

Venezina.
Ancien abonné
Bonjour ! Je viens de m'inscrire, le 12 octobre je crois, après avoir pas mal tourné autour du site, en lisant les avis sur les forums. Donc je viens d'avoir 50 ans, j.ai commencé un nouveau boulot très prenant et j'ai arrêté de fumer... J'ai arrêté de me contrôler et j'ai pris 12 kg. 81,6 kg pour 1,70m, je suis au début de l'obésité. C'est trop de changements en même temps je sais, mais il fallait vraiment que j'arrête le tabac et le job de mes rêves s'est présenté. J'ai un amour de mari, quatre enfants de 27 à 11 ans, quatre garçons. Je cuisine pour des ados affamés, de grandes quantités et j'adore la bonne nourriture, les bons plats traditionnels. J'ai suivi avec succès des régimes type hyper protéiné, deux et n'ai que peu repris. Je me rends compte que la cigarette équilibrait mon appétit et depuis que j'ai arrêté je suis perdue sur ma faim. J'ai faim n'importe quand et je me suis mise à grignoter des biscuits le soir, à engloutir des grosses assiettes de plats pour ado. Je ne pouvais plus pendant des mois voir une tranche de jambon, un steak haché ou un oeuf. Je suis donc très motivée pour une vie sans compter les calories, et en s'écoutant soi et non les régimes tortures qu'on a inventés pour pourrir la vie des femmes. Bonsoir à toutes
chriss.
Abonné
Bonsoir venezina et bienvenue... moi aussi j'ai quatre garçons de 6 à 16 ans qui aiment manger ainsi que mon mari... c'est dur dur de voir qu'ils mangent mais ne prennent pas un gramme comparé à moi. Je les observe depuis le début du programme et Je remarque que ils savent s arrêter de manger Quand ils n ont plus faim comparé a moi qui fini Toujours mon assiette
Venezina.
Ancien abonné
C'est très juste : ils dévorent mais ils savent s'arrêter. Mon fils de 19ans, mince comme une liane, ventre ultra plat, engloutit. J'étais pareille jusqu'à 19 ans, après les rondeurs familiales ont commencé à gagner la bataille.
izabelle
Animatrice forum

bienvenue Venezia !

c'est sûr que l'arrêt du tabac cela fait perdre beaucoup de repères donc c'est normal que ça soit difficile

en tous cas c'est un choix que tu as fait pour ta santé j'imagine et ça c'est super

bon démarrage sur le programme !

chriss.
Abonné

Bonjour, je dois remplir mon carnet de la faim mais je ne comprend pas tout avec les unités alimentaires!!! Si je prends un café avec un peu de lait et 1/2 sucre,des tartines de pain avec beurre+confiture je le compte comment?

jpp.
Ancien abonné

merci pour tes encouragements, je suis un peu perdue sur le site et j'ai un peu de mal à passer beaucoup de temps sur l'ordinateur. pour l'instant telle une bonne élève , je m'astreints à remplir mon carnet et faire mon devoir.

J'ai mis trois jours pour trouver ce post.

J'éspère que nous aurons l'occasion de faire de nouveaux échanges. As tu atteints ton poids d'équilibre ?

bonne journée

Maridav.
Abonné

Bonjour!

 

Ouf...plouf ça y est je me lance.

 J'ai 35 ans, très heureuse sur tous les plans il faut bien le dire, .............et de gros soucis avec la bouffe! 

Je démarre tout juste sur LC, cela fait pourtant déjà un moment que je vous lis...

J'ai l'impression de bien identifier où sont mes problèmes, et pourtant je me débats avec eux sans les résoudre...Mes problèmes ce sont les énormes EME ou plutôt compulsions qui me gâchent littéralement la vie.

Au risque d'en faire "crier" certaines, je n'ai pas de poids à perdre...Et pourtant je suis très malheureuse avec un comportement alimentaire complètement déréglé. Je ne sais plus rien... Et pourtant, je pourrais me recycler comme dietéticienne tellement j'en connais un chapitre sur le sujet! 

J'ai passé pas mal de temps depuis quelques années à me contrôler (dans tous les domaines d'ailleurs, je contrôle, je veux être au top toujours, tout le temps...), pour contrôler mon poids avec beaucoup de succès. Sauf que là depuis 6 mois / un an je ne peux plus contrôler, je perds les pédales et compulse de plus en plus souvent. ça devient un enfer. Le lendemain des crises, j'ai "la gueule de bois", je me sens sale et infiniment triste...Et donc une crise en entraîne une autre.

J'aime être mince, je VEUX rester mince, donc je compense...énormément de sport avec des séances toujours plus longues imposées par les nombreux excès (mais c'est aussi un équilibre pour moi, je suis très sportive de toutes façons)...des périodes de jeun et autres pratiques peu avouables...

C'est un énorme pas pour moi d'écrire tout ceci, de le formaliser...Je sais tout cela mais je ne veux pas le reconnaître et surtout je le cache bien soigneusement à mon entourage qui ne se doute de rien, à commencer par mon mari...à qui je n'ai même pas parlé du site (et pourtant nous sommes très très fusionnels) mais je me sens honteuse...honteuse de ces travers, honteuse de cette perte totale de contrôle...

Je ne sais pas si LC pourra m'aider, je ne sais pas si j'y arriverai...

Merci de m'avoir lue en tout cas, et désolée pour le pavé!

 

J'adore échanger donc si certaines se retrouvent dans mon portrait...contactez moi!

Tinkerbell.
Abonné

Hello!

Me revoici après une semaine de vacances ultra-détente avec promenades, piscine et vélo... et reprise de 700 grammes en une semaine, à priori mon corps a encore un peu de mal à savoir gérer les moments où il a besoin de davantage de calories et j'ai eu des moments de tentations intenses couplés à des repas où j'ai "un peu trop" mangé dans l'esprit de "tenir le coup". Cela dit, je reste persuadée que ce surplus non désiré va vite repartir, on y croit ! (Et en fait quand on y pense, 700 grammes c'est rien du tout wink)

Jpp je te souhaite la bienvenue ! Je te rejoins dans cette tranche pas facile qui consiste à flirter avec la zone surpoids, même si c'est avant tout psychologique et qu'il faut savoir, je crois, s'affranchir de ce calcul un peu con-con de l'IMC... tout comme, idéalement, des chiffres donnés par une balance qui ne nous connaît même pas ! cool

Venezina, enchantée ! C'est vrai que l'arrêt de la cigarette est un super pas en avant (que j'ai franchi plusieurs fois dans ma vie, la dernière ayant été la bonne apparemment il y a... oulà, je pense 12 ans !), mais ça chamboule un peu tout. Couplé aux régimes que tu as suivi, il n'est pas étonnant que tu sois victime de compulsions diverses, et je pense que tu as fait le bon choix en t'inscrivant ici : comme tu le dis, ici, il faut s'écouter soi-même et c'est un grand pas en avant (encore un !).

Chriss, oui, tu as tout à fait raison, c'est un constat toujours très bizarre à faire de constater qu'autour de nous, nous avons des "mangeurs régulés" qui savent très bien s'arrêter de manger. Pendant plusieurs années je bassinais mon fils pour qu'il finisse ses assiettes, maintenant je me tape encore sur les doigts de l'avoir fait. Ouf, il est sauf et continue de ne pas les finir laugh mais maintenant je SAIS combien il a raison. De la même façon pendant longtemps j'ai critiqué mon mari sur les "cochonneries" qu'il mangeait, maintenant il n'y a plus aucune nourriture que je qualifie de cochonnerie, tout dépend COMMENT on la mange. Et bien sûr, j'ai dû faire amende honorable auprès de mon mari qui en a profité pour se moquer gentiment de moi, hihi smiley

Pour le carnet de la faim, ne te prends pas la tête avec cette histoire d'unités alimentaires, cela ne changera rien fondamentalement à ton bilan de toute façon. Pour ma part, je compterai café + tartines comme une seule unité alimentaire, mais je pense que certaines le décomposeraient en deux unités alimentaires (une boisson sucrée + un truc "consistant"). C'est vrai que c'est un peu perturbant de se dire : une salade verte = 1UI + un saumon vapeur + riz blanc = 1 UI, un yaourt 0%=1UI, donc 3 UI pour un repas sans goût de type régime (beurk), et une pizza géante 4 personnes mangée entièrement = 1UI... donc pas de prise de tête, fais un peu comme tu le sens TOI, et tu verras, tout coulera de source.

Maridav, bienvenue ! Alors déjà, pas de souci, personne ne hurlera devant le fait que tu n'aies pas de poids à perdre... il y a même sur LC des coaché(e)s qui doivent PRENDRE du poids. Evidemment LC attire plutôt les gens qui veulent en perdre, par la force des choses, mais c'est avant tout un programme pour nous réconcilier avec notre corps, et notre façon de manger, donc tout le monde est bienvenu.

Tu as franchi un très grand pas en t'inscrivant sur le site, et un pas encore plus grand en venant poster ton message... je pense que le fait de s'exprimer sur un forum, dans un anonymat relatif, peut être très thérapeutique, et permet ensuite de pouvoir davantage s'ouvrir "dans la vraie vie".

Même si il y a des choses dont tu parles que je ne connais pas personnellement, j'aimerais beaucoup échanger avec toi, peut-être davantage en messages privés pour ne pas envahir le forum de mes posts à rallonge (je suis plus forte que beaucoup en matière de pavés, hinhin angle), mais en tout cas, sache que je suis persuadée que ton inscription ici est le début d'un mieux-être généralisé... chasse-moi juste cette honte que tu ressens, car il n'y a rien que tu as décrit ici qui ne soit de nature à donner honte à quelqu'un. Au contraire, je pense que tu peux être fière de toi d'être capable ainsi de t'auto-analyser, et de prendre les mesures qui te semblent s'imposer pour aller mieux !

A bientôt !

pakie63.
Abonné

bonjour

en te lisant je me suis retrouvée.....

mince ,sportive,active   je pouvais tout me permettre surtout en fringues, mon péché mignon.

aujourd hui a 52 ans apres les grossesses ,une vie plus sédentaire,la premenopause , les kilos s accumulent et parfois je me deteste avec ce corps mou.

la volonté n est pas là pourtant ca devrait non?

je crois que j ai besoin d aide ,de soutien , de temps et d espoir...

 

je serai là pour toi

 

 

bises

chriss.
Abonné
Salut, c est sur 700g c est rien tu vas vite les reperdre tu t'es fais plaisir c'est le principal
chriss.
Abonné

Merci pour ton éclairage au sujet des UA j'ai fait comme tu as dis...et moi aussi je disais souvent à mon mari et mes enfants qu' ils mangeaient des cochonneries, notre point de vu change et j essais de faire changer celui de mon mari pour ce qui est de  vouloir faire terminer les assiettes aux enfantssmiley

Bienvenue maridav,jpp et pakie63...

Maridav.
Abonné

[quote=Tinkerbell]

 

Maridav, bienvenue ! Alors déjà, pas de souci, personne ne hurlera devant le fait que tu n'aies pas de poids à perdre... il y a même sur LC des coaché(e)s qui doivent PRENDRE du poids. Evidemment LC attire plutôt les gens qui veulent en perdre, par la force des choses, mais c'est avant tout un programme pour nous réconcilier avec notre corps, et notre façon de manger, donc tout le monde est bienvenu.

Tu as franchi un très grand pas en t'inscrivant sur le site, et un pas encore plus grand en venant poster ton message... je pense que le fait de s'exprimer sur un forum, dans un anonymat relatif, peut être très thérapeutique, et permet ensuite de pouvoir davantage s'ouvrir "dans la vraie vie".

Même si il y a des choses dont tu parles que je ne connais pas personnellement, j'aimerais beaucoup échanger avec toi, peut-être davantage en messages privés pour ne pas envahir le forum de mes posts à rallonge (je suis plus forte que beaucoup en matière de pavés, hinhin angle), mais en tout cas, sache que je suis persuadée que ton inscription ici est le début d'un mieux-être généralisé... chasse-moi juste cette honte que tu ressens, car il n'y a rien que tu as décrit ici qui ne soit de nature à donner honte à quelqu'un. Au contraire, je pense que tu peux être fière de toi d'être capable ainsi de t'auto-analyser, et de prendre les mesures qui te semblent s'imposer pour aller mieux !

A bientôt !

[/quote]

 

 

Ben dis donc merci d'avoir pris le temps de répondre à chacune...et quelle réponse!  Je te remercie tu as l'air également d'avoir une très bonne capacité d'analyse...et une vraie empathie. ..

C'est vrai que les forums sont une bonne thérapie!

 Je manque juste de temps malheureusement. ...et pourtant je suis resolue à penser à moi et à ma santé en sortant de cet engrenage. ..

Alors je ne sais pas comment envoyer un MP mais j attends le tien avec plaisir si tu veux!

 

Ps 700g c'est rien t'as raison tu as fait un beau bout de chemin déjà pour prendre le recul nécessaire BRAVO!

et puis ça devait être chouette ces vacances non?!

Maridav.
Abonné

Chriss tu dois être rendue plus loin...je ne connais pas encore ce carnet de la faim...

Un seul conseil que je vais TENTER de m'appliquer,  ne pas prendre tout cela trop "strictement " au risque de retomber dans le contrôle total et le désir de perfection  (pour moi en tout cas)... genre je suis une bonne candidate pour les régimes avec une volonté de fer...et puis un jour je ne peux plus,  j'explose!!!

 

Et dis moi comment se passe la suite du programme pour toi? Et pour les autres aussi d'ailleurs? !

 

Ici j'essaie de prendre mon temps pour manger et d'etre attentive à mes sensations...j'etais plutôt contente de moi cette semaine et puis un séjour dans ma famille a fait volé en éclats le peu de chemin parcouru. ...beaucoup d émotions autour des repas, de tensions. ..et je me sais observée,  passée à la loupe par rapport à mes comportements alimentaires. ..ça n'est pas top.

 

Mais je me sens heureuse en tout cas d'avoir franchi le pas de l'inscription en vue d'un vrai changement. ...je vais tenter d'être patiente ☺☺☺☺☺☺☺

izabelle
Animatrice forum

[quote=chriss]

 je ne comprend pas tout avec les unités alimentaires!!! Si je prends un café avec un peu de lait et 1/2 sucre,des tartines de pain avec beurre+confiture je le compte comment?

[/quote]

UNE seule unité alimentaire  (lest tartines)

izabelle
Animatrice forum

[quote=Maridav]

J'ai passé pas mal de temps depuis quelques années à me contrôler (dans tous les domaines d'ailleurs, je contrôle, je veux être au top toujours, tout le temps...), pour contrôler mon poids avec beaucoup de succès. Sauf que là depuis 6 mois / un an je ne peux plus contrôler, je perds les pédales et compulse de plus en plus souvent. ça devient un enfer. Le lendemain des crises, j'ai "la gueule de bois", je me sens sale et infiniment triste...Et donc une crise en entraîne une autre.

[/quote]

eh bien tu as bien raison d'entamer ce programme

tu vas apprendre à remplacer le controle par l'écoute, progressivement

et tu verras que tu peux maintenir ton poids simplement, en écoutant ton corps, et sans te mettre en restriction, ce qui provoque en effet de grosses compulsions après

suis bien le programme pas à pas,  et attend, pour réintroduire des aliments que tu as tendance à t'interdire, l'étape qui y est consacrée,   où l'on apprend à consommer les aliments très caloriques en sentant le moment où c'est assez, non pas à la volonté, mais en ressentant quand notre corps en a eu assez

le corps a cette intelligence formidable de maintien du poids de forme, il faut donc apprendre à l'écouter

il faut y aller progressivement, au début l'idéal est surtout de se concentrer sur la faim, car c'est la base de tout

 

 

bon parcours, ainsi qu'à tous ceux que je n'aurais pas encore salués pour leur démarrage !

Tishalule.
Abonné

Bonjour,

Je me présente, Lauriane, 32 ans.

Je suis en surpoids/obésité depuis tres longtemps, j'ai deja essayé divers regimes, celui qui m'a permis de perdre enormement de poids a été ww. Apres ce regime, la vie aidant, le stress du boulot, puis ma premeire grossesse m'ont fait reprendre tout ce que j'avais perdu au prix de restrictions et de comptage de points intensif...

J'ai entendu parler de zermati via le blog de "Pensees de ronde / pensees by Caro", j'ai acheté "maigrir c'est dans la tete" et ca a été une révélation pour moi, j'ai aimé appliquer la methode, et j'ai perdu des kilos. Pas assez pour rentrer dans un 38, loin de la, mais mais j'ai appris a etre en paix avec mon poids. Et puis, un deuxieme petit bout est arrivé, et meme si j'ai passé une grossesse plus sereine d'un point de vue comportement alimentaire, je suis retombée dans mes demons, et la nourriture est redevenue mon doudou.

Je me suis inscrite ici, pour 6 mois, avec pour espoir d'apprendre a pallier a mes emotions/sentiments autrement qu'en mangeant, et evidemment, pour perdre quelques kilos que je sens etre "de trop". Je me pese tres rarement, je ne suis plus obsédée par mon poids, mais j'avoue que j'aimerai pouvoir rentrer dans une boutique de vetements, et prendre un vetement qi me plait sans d'abord devoir faire une preselection de "ceux qui sont a ma taille".

Bref, pardon d'etre un peu décousue, mon petiot nous a fait la nouba une bonne partie de la nuit, je suis fatiguée ! Faites des gosses qu'ils disaient ;)

Bonne journée tout le monde

Poire.
Abonné

Bonjour,

Je me présente: Karine 33 ans, mariée et maman de 2 enfants ( 6ans et 2 ans).

voilà bientôt une semaine que je me suis inscrite et je commence à prendre mes marques.

Je pense que j'ai toujours été enrobée, fait des régimes de privation pour revenir à un poids "correct" et finalement tout reprendre au bout de quelques mois...

Il y a 2 ans suite à des soucis de santé de mon petit dernier, j'ai atteint un poids "record" 57kg! 

Et même si dans ma tête je n'était pas bien, dans mon corps j'étais au top! Forcément rien ne dure... Du coup j'ai décidé de soigner mon esprit, maintenant que cette partie est réglée, j'ai décidé de prendre soin de mon corps.

En rejoingnant LC, mon but principal et d'apprendre à manger correctement et cela va passer par apprendre à ne pas finir mes assiettes ni celle des enfants! Et si au final je perd du poids ça sera tout bénéf!

Au plaisir de vous lire et de faire un bout de chemin ensemble.

Tinkerbell.
Abonné

Hello!

Maridav, ah oui, tu es au tout début du parcours, ensuite parofis les parcours varient suivant les résultats du carnet découverte, certaines découvrent la faim (youpi !) et d'autres passent directement plutôt aux EME, ça dépend... en tout cas, tu feras tout le parcours aussi, peut-être pas dans le même ordre.

Tu as tout à fait raison dans le fait de ne pas prendre LC au pied de la lettre, en ne voulant pas à toute force être la bonne élève, sinon c'est la pétage de plombs assuré (en tout cas, c'est mon cas laugh)... je pense que l'on est vraiment dans la mouvance LC quand on arrive de nous-même à s'en affranchir, ça vient petit à petit, promis ! (bon par contre, parfois ça repart... mais on peut plus facilement se "reprendre").

Je crois que nous sommes trop dures avec nous-même : tu dis que tu as fait une super semaine, mais tu la vois gâchée par un repas en famille... proportionnellement, c'est ta super semaine qui l'emporte, crois-le bien ! Sinon, je n'étais pas là pour juger, mais je sais que l'on croit toujours que les autres nous regardent alors qu'en fait, la plupart du temps, ils s'en fichent un peu... et puis le regard des autres, même si ils nous mettent sous une loupe (pourtant, ma bouée, on la voit SANS LOUPE, hihi smiley)... ça aussi, il faut s'en affranchir.

J'espère que tu vas trouver le chemin des MPs, vu que je t'en ai envoyé un wink

Tishalule, bienvenue ! Je crois que tu as trouvé l'une des raisons importantes de s'inscrire à LC, le fait de ne plus pallier à nos angoisses/tristesses/émotions diverses avec la nourriture. Je te souhaite un joli parcours LC, à bientôt !

Poire, bienvenue aussi, ça fait plaisir de voir de nouvelles arrivées ! C'est vrai qu'une partie du programme consiste à apprendre à ne plus forcément finir son assiette (ou à moins la remplir, ça marche aussi laugh), apprendre à savoir jeter... ce qui n'est pas forcément facile ! Bon courage à toi, et bonne route sur LC !

 

Bon, sinon, j'ai écrit un article sur mon blog LC, j'ai encore pris 300 grammes (mon dieu, le poids d'un paquet de bonbons !... sauf que je n'ai pas mangé de bonbons depuis 3 jours, hihi). J'ai eu une petite discussion avec ma balance et nous sommes parvenues à une trève temporaire, mais quelle tête de mule celle-là ! En tout cas, ça me fait aussi de bien de "chuter", ça me permet de me rendre compte que je suis trop dure avec moi-même, ou que je me prends trop la tête... ou que j'oublie mes bonnes habitudes comme "Ne pas se peser trop souvent". On apprend beaucoup de nos propres erreurs !

(bon cela dit, ce n'est pas une raison pour en faire trop souvent non plus angle)

A bientôt !

MaCo.
Ancien abonné
Ronde par interim... Des régimes réussis : pleins , des reprises réussies : idem !
Et la stabilité dans tout cela : je ne connais pas. 
Mon poids de forme : passé l'âge de 32 ans, je n'ai jamais stabilisé mon poids plus de 6 mois. 
Après chaque reprise de poids, je repars au combat... pour reprendre forcément plus à cause fois...
 
J'ai démarré mon premier régime à 29 ans et 62 kg.
 
J'avais pourtant en ce temps déjà deux fils (que j'ai eu à l'âge 21 et 24 ans. Pas de prise de poids énorme durant les grossesses : respectivement 12 et 10 kg avec un poids maximum de 62 kg pour les deux grossesses.)
 
Donc, à 29 ans j'entame un programme W.W. pour perdre 3 kg en 3 semaines- celui-ci tient toutes ses promesses et plus encore... puisque je perds 4 kilos en 3 semaines.... 
Mais en ce temps là, je fume depuis peu et cela m'aide beaucoup car je n'ai pas de sensations de faim.
Je continue pourtant gentiment le programme toute seule... jusqu'à descendre à mon poids avant grossesses.
J'ai plutôt un poids stable à 51 kg l'hiver 53kg l'été. Je fais du sport en salle.
Puis quelques années après à l'âge de 32 ans je décide d'arrêter de fumer... je reprends rapidement tous mes kilos Le sport et moins présent.
Puis une année je prends 6 kg en une année sans rien comprendre...
Je prends contact avec une nutritionniste... Je perds un peu... Puis reprends... Nous cherchons les causes sans comprendre vraiment pourquoi. A vrai dire, elle et moi courons après une thyroïde déréglée...
Le yoyo s'installe. Un jour elle me dit : " Vous auriez mieux fait de repas entamer de régimes.!!.."
Je décide d'arrêter ma collaboration avec elle, mais  ne peux m'empêcher de recommencer les régimes.
 en 2001 à l'âge de 35 ans  je pèse 60 kg mais  l'année suivante en 2002 je prends 8 kilos en 1 année...
 
Sur la quarantaine mon aimé et moi décidons de concevoir un troisième enfant... 
Je pèse alors 68 kilos
Je suis enceinte trois fois en l'espace d'un an et demi avec des grossesses (de 3 mois, 8 semaines, et 5 mois) qui n'aboutissent pas. 
Entre la première et la deuxième grossesse, j'intercale un régime à base de sachets protéinés, je perds 10 kilos. ( j'ai pris 5 kilos sur cette grossesse, je passe donc de 73kg à 63 kg)
Après la deuxieme grossesse, je passe de 71kg à 68 kg à l'aide de sachets protéinés.
Après la troisième grossesse je passe de 75 kg à 65 kg toujours à l'aide de sachets protéinés.
 
Mais avec ces échecs successifs, La déprime s'installe, le boulot s'en mêle... 
 
En 2007 Une hypothyroïdie est détectée (...) 
Aujourd'hui, je suis sous Lévothyrox 100 et 125 le week-end... une TSH à peu près  (...) stable depuis 5/6 ans.
 
J'ai plaqué mon boulot qui générait trop de stress (en plus de ma déprime existante.) 
Je ne travaille plus depuis 2008.
 
De janvier 2009 à janvier 2011 je teste avec succès  et à plusieurs reprises (...) le régime DUKAN.
JE COMPRENDS BIEN TROP TARD QUE LES RÉGIMES PROTEINÉS NE SONT PAS LA SOLUTION.
 
En janvier 2012 à  l'âge de 46 ans, je fais 77 kg.
Ene reprends contact avec une nutritionniste qui me prescrit un rééquilibrage alimentaire à 1500 Kcal. objectif 1 kg en moins par mois : ça marche. durant 2 mois. le troisième mois le ne perds pas. je déprime. j'arrête.
 
L'année dernière en février et à 82 kg, je me suis inscrite à un club de gym. Après un bilan et à raison d'une moyenne de deux fois par semaine, de séances de 1 heure et demi (cardio abdo muscu....) 
Je pesais le même poids à la fin de mon abonnement d'un année. 
Soit, j'étais plus active !! Mais je n'ai pas perdu un gramme. 
 
J'ai décidé d'arrêter  tous les nombreux régimes qui m'ont fait maigrir par intermittences. 
Je mange équilibré, (pas de compulsions ni de grignotages) mais je pèse 84 kg. 
Je ne fais pas de sport et suis totalement sédentaire. 
Et j'ai encore beaucoup de mal à stabiliser mon poids.
ET surtout , je ne suis pas encore ménopausée... Je me dis qu'il faudrait bien parvenir à perdre du poids avant que celle-ci s'installe... 
 
J'ai toujours très envie de reprendre un régime. 
Mais je me soigne en regardant de temps à autres les deux épisodes de l'émission passée sur Antenne2  concernant les régimes...et qui m'ont permis de connaitre le docteur Zermati (entre autres...) 
Cela m'aide à ne pas retomber dans mes vieux travers...
Je ne sais pas ce qui m'attends avec vous. Mais cela ne peu être pire que ce que ce qui ce passe aujourd'hui.
Ronde par interim... Des régimes réussis : pleins , des reprises réussies : idem !
Et la stabilité dans tout cela : je ne connais pas. 
Mon poids de forme : passé l'âge de 32 ans, je n'ai jamais stabilisé mon poids plus de 6 mois. 
Après chaque reprise de poids, je repars au combat... pour reprendre forcément plus à cause fois...
 
J'ai démarré mon premier régime à 29 ans et 62 kg.
 
J'avais pourtant en ce temps déjà deux fils (que j'ai eu à l'âge 21 et 24 ans. Pas de prise de poids énorme durant les grossesses : respectivement 12 et 10 kg avec un poids maximum de 62 kg pour les deux grossesses.)
 
Donc, à 29 ans j'entame un programme W.W. pour perdre 3 kg en 3 semaines- celui-ci tient toutes ses promesses et plus encore... puisque je perds 4 kilos en 3 semaines.... 
Mais en ce temps là, je fume depuis peu et cela m'aide beaucoup car je n'ai pas de sensations de faim.
Je continue pourtant gentiment le programme toute seule... jusqu'à descendre à mon poids avant grossesses.
J'ai plutôt un poids stable à 51 kg l'hiver 53kg l'été. Je fais du sport en salle.
Puis quelques années après à l'âge de 32 ans je décide d'arrêter de fumer... je reprends rapidement tous mes kilos Le sport et moins présent.
Puis une année je prends 6 kg en une année sans rien comprendre...
Je prends contact avec une nutritionniste... Je perds un peu... Puis reprends... Nous cherchons les causes sans comprendre vraiment pourquoi. A vrai dire, elle et moi courons après une thyroïde déréglée...
Le yoyo s'installe. Un jour elle me dit : " Vous auriez mieux fait de repas entamer de régimes.!!.."
Je décide d'arrêter ma collaboration avec elle, mais  ne peux m'empêcher de recommencer les régimes.
 en 2001 à l'âge de 35 ans  je pèse 60 kg mais  l'année suivante en 2002 je prends 8 kilos en 1 année...
 
Sur la quarantaine mon aimé et moi décidons de concevoir un troisième enfant... 
Je pèse alors 68 kilos
Je suis enceinte trois fois en l'espace d'un an et demi avec des grossesses (de 3 mois, 8 semaines, et 5 mois) qui n'aboutissent pas. 
Entre la première et la deuxième grossesse, j'intercale un régime à base de sachets protéinés, je perds 10 kilos. ( j'ai pris 5 kilos sur cette grossesse, je passe donc de 73kg à 63 kg)
Après la deuxieme grossesse, je passe de 71kg à 68 kg à l'aide de sachets protéinés.
Après la troisième grossesse je passe de 75 kg à 65 kg toujours à l'aide de sachets protéinés.
 
Mais avec ces échecs successifs, La déprime s'installe, le boulot s'en mêle... 
 
En 2007 Une hypothyroïdie est détectée (...) 
Aujourd'hui, je suis sous Lévothyrox 100 et 125 le week-end... une TSH à peu près  (...) stable depuis 5/6 ans.
 
J'ai plaqué mon boulot qui générait trop de stress (en plus de ma déprime existante.) 
Je ne travaille plus depuis 2008.
 
De janvier 2009 à janvier 2011 je teste avec succès  et à plusieurs reprises (...) le régime DUKAN.
JE COMPRENDS BIEN TROP TARD QUE LES RÉGIMES PROTEINÉS NE SONT PAS LA SOLUTION.
 
En janvier 2012 à  l'âge de 46 ans, je fais 77 kg.
Ene reprends contact avec une nutritionniste qui me prescrit un rééquilibrage alimentaire à 1500 Kcal. objectif 1 kg en moins par mois : ça marche. durant 2 mois. le troisième mois le ne perds pas. je déprime. j'arrête.
 
L'année dernière en février et à 82 kg, je me suis inscrite à un club de gym. Après un bilan et à raison d'une moyenne de deux fois par semaine, de séances de 1 heure et demi (cardio abdo muscu....) 
Je pesais le même poids à la fin de mon abonnement d'un année. 
Soit, j'étais plus active !! Mais je n'ai pas perdu un gramme. 
 
J'ai décidé d'arrêter  tous les nombreux régimes qui m'ont fait maigrir par intermittences. 
Je mange équilibré, (pas de compulsions ni de grignotages) mais je pèse 84 kg. 
Je ne fais pas de sport et suis totalement sédentaire. 
Et j'ai encore beaucoup de mal à stabiliser mon poids.
ET surtout , je ne suis pas encore ménopausée... Je me dis qu'il faudrait bien parvenir à perdre du poids avant que celle-ci s'installe... 
 
J'ai toujours très envie de reprendre un régime. 
Mais je me soigne en regardant de temps à autres les deux épisodes de l'émission passée sur Antenne2  concernant les régimes...et qui m'ont permis de connaitre le docteur Zermati (entre autres...) 
Cela m'aide à ne pas retomber dans mes vieux travers...
Je ne sais pas ce qui m'attends avec vous. Mais cela ne peu être pire que ce que ce qui ce passe aujourd'hui.
Ronde par interim... Des régimes réussis : pleins , des reprises réussies : idem !
Et la stabilité dans tout cela : je ne connais pas. 
Mon poids de forme : passé l'âge de 32 ans, je n'ai jamais stabilisé mon poids plus de 6 mois. 
Après chaque reprise de poids, je repars au combat... pour reprendre forcément plus à cause fois...
 
J'ai démarré mon premier régime à 29 ans et 62 kg.
 
J'avais pourtant en ce temps déjà deux fils (que j'ai eu à l'âge 21 et 24 ans. Pas de prise de poids énorme durant les grossesses : respectivement 12 et 10 kg avec un poids maximum de 62 kg pour les deux grossesses.)
 
Donc, à 29 ans j'entame un programme W.W. pour perdre 3 kg en 3 semaines- celui-ci tient toutes ses promesses et plus encore... puisque je perds 4 kilos en 3 semaines.... 
Mais en ce temps là, je fume depuis peu et cela m'aide beaucoup car je n'ai pas de sensations de faim.
Je continue pourtant gentiment le programme toute seule... jusqu'à descendre à mon poids avant grossesses.
J'ai plutôt un poids stable à 51 kg l'hiver 53kg l'été. Je fais du sport en salle.
Puis quelques années après à l'âge de 32 ans je décide d'arrêter de fumer... je reprends rapidement tous mes kilos Le sport et moins présent.
Puis une année je prends 6 kg en une année sans rien comprendre...
Je prends contact avec une nutritionniste... Je perds un peu... Puis reprends... Nous cherchons les causes sans comprendre vraiment pourquoi. A vrai dire, elle et moi courons après une thyroïde déréglée...
Le yoyo s'installe. Un jour elle me dit : " Vous auriez mieux fait de repas entamer de régimes.!!.."
Je décide d'arrêter ma collaboration avec elle, mais  ne peux m'empêcher de recommencer les régimes.
 en 2001 à l'âge de 35 ans  je pèse 60 kg mais  l'année suivante en 2002 je prends 8 kilos en 1 année...
 
Sur la quarantaine mon aimé et moi décidons de concevoir un troisième enfant... 
Je pèse alors 68 kilos
Je suis enceinte trois fois en l'espace d'un an et demi avec des grossesses (de 3 mois, 8 semaines, et 5 mois) qui n'aboutissent pas. 
Entre la première et la deuxième grossesse, j'intercale un régime à base de sachets protéinés, je perds 10 kilos. ( j'ai pris 5 kilos sur cette grossesse, je passe donc de 73kg à 63 kg)
Après la deuxieme grossesse, je passe de 71kg à 68 kg à l'aide de sachets protéinés.
Après la troisième grossesse je passe de 75 kg à 65 kg toujours à l'aide de sachets protéinés.
 
Mais avec ces échecs successifs, La déprime s'installe, le boulot s'en mêle... 
 
En 2007 Une hypothyroïdie est détectée (...) 
Aujourd'hui, je suis sous Lévothyrox 100 et 125 le week-end... une TSH à peu près  (...) stable depuis 5/6 ans.
 
J'ai plaqué mon boulot qui générait trop de stress (en plus de ma déprime existante.) 
Je ne travaille plus depuis 2008.
 
De janvier 2009 à janvier 2011 je teste avec succès  et à plusieurs reprises (...) le régime DUKAN.
JE COMPRENDS BIEN TROP TARD QUE LES RÉGIMES PROTEINÉS NE SONT PAS LA SOLUTION.
 
En janvier 2012 à  l'âge de 46 ans, je fais 77 kg.
Ene reprends contact avec une nutritionniste qui me prescrit un rééquilibrage alimentaire à 1500 Kcal. objectif 1 kg en moins par mois : ça marche. durant 2 mois. le troisième mois le ne perds pas. je déprime. j'arrête.
 
L'année dernière en février et à 82 kg, je me suis inscrite à un club de gym. Après un bilan et à raison d'une moyenne de deux fois par semaine, de séances de 1 heure et demi (cardio abdo muscu....) 
Je pesais le même poids à la fin de mon abonnement d'un année. 
Soit, j'étais plus active !! Mais je n'ai pas perdu un gramme. 
 
J'ai décidé d'arrêter  tous les nombreux régimes qui m'ont fait maigrir par intermittences. 
Je mange équilibré, (pas de compulsions ni de grignotages) mais je pèse 84 kg. 
Je ne fais pas de sport et suis totalement sédentaire. 
Et j'ai encore beaucoup de mal à stabiliser mon poids.
ET surtout , je ne suis pas encore ménopausée... Je me dis qu'il faudrait bien parvenir à perdre du poids avant que celle-ci s'installe... 
 
J'ai toujours très envie de reprendre un régime. 
Mais je me soigne en regardant de temps à autres les deux épisodes de l'émission passée sur Antenne2  concernant les régimes...et qui m'ont permis de connaitre le docteur Zermati (entre autres...) 
Cela m'aide à ne pas retomber dans mes vieux travers...
Je ne sais pas ce qui m'attends avec vous. Mais cela ne peu être pire que ce que ce qui ce passe aujourd'hui.
Ronde par interim... Des régimes réussis : pleins , des reprises réussies : idem !
Et la stabilité dans tout cela : je ne connais pas. 
Mon poids de forme : passé l'âge de 32 ans, je n'ai jamais stabilisé mon poids plus de 6 mois. 
Après chaque reprise de poids, je repars au combat... pour reprendre forcément plus à cause fois...
 
J'ai démarré mon premier régime à 29 ans et 62 kg.
 
J'avais pourtant en ce temps déjà deux fils (que j'ai eu à l'âge 21 et 24 ans. Pas de prise de poids énorme durant les grossesses : respectivement 12 et 10 kg avec un poids maximum de 62 kg pour les deux grossesses.)
 
Donc, à 29 ans j'entame un programme W.W. pour perdre 3 kg en 3 semaines- celui-ci tient toutes ses promesses et plus encore... puisque je perds 4 kilos en 3 semaines.... 
Mais en ce temps là, je fume depuis peu et cela m'aide beaucoup car je n'ai pas de sensations de faim.
Je continue pourtant gentiment le programme toute seule... jusqu'à descendre à mon poids avant grossesses.
J'ai plutôt un poids stable à 51 kg l'hiver 53kg l'été. Je fais du sport en salle.
Puis quelques années après à l'âge de 32 ans je décide d'arrêter de fumer... je reprends rapidement tous mes kilos Le sport et moins présent.
Puis une année je prends 6 kg en une année sans rien comprendre...
Je prends contact avec une nutritionniste... Je perds un peu... Puis reprends... Nous cherchons les causes sans comprendre vraiment pourquoi. A vrai dire, elle et moi courons après une thyroïde déréglée...
Le yoyo s'installe. Un jour elle me dit : " Vous auriez mieux fait de repas entamer de régimes.!!.."
Je décide d'arrêter ma collaboration avec elle, mais  ne peux m'empêcher de recommencer les régimes.
 en 2001 à l'âge de 35 ans  je pèse 60 kg mais  l'année suivante en 2002 je prends 8 kilos en 1 année...
 
Sur la quarantaine mon aimé et moi décidons de concevoir un troisième enfant... 
Je pèse alors 68 kilos
Je suis enceinte trois fois en l'espace d'un an et demi avec des grossesses (de 3 mois, 8 semaines, et 5 mois) qui n'aboutissent pas. 
Entre la première et la deuxième grossesse, j'intercale un régime à base de sachets protéinés, je perds 10 kilos. ( j'ai pris 5 kilos sur cette grossesse, je passe donc de 73kg à 63 kg)
Après la deuxieme grossesse, je passe de 71kg à 68 kg à l'aide de sachets protéinés.
Après la troisième grossesse je passe de 75 kg à 65 kg toujours à l'aide de sachets protéinés.
 
Mais avec ces échecs successifs, La déprime s'installe, le boulot s'en mêle... 
 
En 2007 Une hypothyroïdie est détectée (...) 
Aujourd'hui, je suis sous Lévothyrox 100 et 125 le week-end... une TSH à peu près  (...) stable depuis 5/6 ans.
 
J'ai plaqué mon boulot qui générait trop de stress (en plus de ma déprime existante.) 
Je ne travaille plus depuis 2008.
 
De janvier 2009 à janvier 2011 je teste avec succès  et à plusieurs reprises (...) le régime DUKAN.
JE COMPRENDS BIEN TROP TARD QUE LES RÉGIMES PROTEINÉS NE SONT PAS LA SOLUTION.
 
En janvier 2012 à  l'âge de 46 ans, je fais 77 kg.
Ene reprends contact avec une nutritionniste qui me prescrit un rééquilibrage alimentaire à 1500 Kcal. objectif 1 kg en moins par mois : ça marche. durant 2 mois. le troisième mois le ne perds pas. je déprime. j'arrête.
 
L'année dernière en février et à 82 kg, je me suis inscrite à un club de gym. Après un bilan et à raison d'une moyenne de deux fois par semaine, de séances de 1 heure et demi (cardio abdo muscu....) 
Je pesais le même poids à la fin de mon abonnement d'un année. 
Soit, j'étais plus active !! Mais je n'ai pas perdu un gramme. 
 
J'ai décidé d'arrêter  tous les nombreux régimes qui m'ont fait maigrir par intermittences. 
Je mange équilibré, (pas de compulsions ni de grignotages) mais je pèse 84 kg. 
Je ne fais pas de sport et suis totalement sédentaire. 
Et j'ai encore beaucoup de mal à stabiliser mon poids.
ET surtout , je ne suis pas encore ménopausée... Je me dis qu'il faudrait bien parvenir à perdre du poids avant que celle-ci s'installe... 
 
J'ai toujours très envie de reprendre un régime. 
Mais je me soigne en regardant de temps à autres les deux épisodes de l'émission passée sur Antenne2  concernant les régimes...et qui m'ont permis de connaitre le docteur Zermati (entre autres...) 
Cela m'aide à ne pas retomber dans mes vieux travers...
Je ne sais pas ce qui m'attends avec vous. Mais cela ne peu être pire que ce que ce qui ce passe aujourd'hui.
Ronde par interim... Des régimes réussis : pleins , des reprises réussies : idem !
Et la stabilité dans tout cela : je ne connais pas. 
Mon poids de forme : passé l'âge de 32 ans, je n'ai jamais stabilisé mon poids plus de 6 mois. 
Après chaque reprise de poids, je repars au combat... pour reprendre forcément plus à cause fois...
 
J'ai démarré mon premier régime à 29 ans et 62 kg.
 
J'avais pourtant en ce temps déjà deux fils (que j'ai eu à l'âge 21 et 24 ans. Pas de prise de poids énorme durant les grossesses : respectivement 12 et 10 kg avec un poids maximum de 62 kg pour les deux grossesses.)
 
Donc, à 29 ans j'entame un programme W.W. pour perdre 3 kg en 3 semaines- celui-ci tient toutes ses promesses et plus encore... puisque je perds 4 kilos en 3 semaines.... 
Mais en ce temps là, je fume depuis peu et cela m'aide beaucoup car je n'ai pas de sensations de faim.
Je continue pourtant gentiment le programme toute seule... jusqu'à descendre à mon poids avant grossesses.
J'ai plutôt un poids stable à 51 kg l'hiver 53kg l'été. Je fais du sport en salle.
Puis quelques années après à l'âge de 32 ans je décide d'arrêter de fumer... je reprends rapidement tous mes kilos Le sport et moins présent.
Puis une année je prends 6 kg en une année sans rien comprendre...
Je prends contact avec une nutritionniste... Je perds un peu... Puis reprends... Nous cherchons les causes sans comprendre vraiment pourquoi. A vrai dire, elle et moi courons après une thyroïde déréglée...
Le yoyo s'installe. Un jour elle me dit : " Vous auriez mieux fait de repas entamer de régimes.!!.."
Je décide d'arrêter ma collaboration avec elle, mais  ne peux m'empêcher de recommencer les régimes.
 en 2001 à l'âge de 35 ans  je pèse 60 kg mais  l'année suivante en 2002 je prends 8 kilos en 1 année...
 
Sur la quarantaine mon aimé et moi décidons de concevoir un troisième enfant... 
Je pèse alors 68 kilos
Je suis enceinte trois fois en l'espace d'un an et demi avec des grossesses (de 3 mois, 8 semaines, et 5 mois) qui n'aboutissent pas. 
Entre la première et la deuxième grossesse, j'intercale un régime à base de sachets protéinés, je perds 10 kilos. ( j'ai pris 5 kilos sur cette grossesse, je passe donc de 73kg à 63 kg)
Après la deuxieme grossesse, je passe de 71kg à 68 kg à l'aide de sachets protéinés.
Après la troisième grossesse je passe de 75 kg à 65 kg toujours à l'aide de sachets protéinés.
 
Mais avec ces échecs successifs, La déprime s'installe, le boulot s'en mêle... 
 
En 2007 Une hypothyroïdie est détectée (...) 
Aujourd'hui, je suis sous Lévothyrox 100 et 125 le week-end... une TSH à peu près  (...) stable depuis 5/6 ans.
 
J'ai plaqué mon boulot qui générait trop de stress (en plus de ma déprime existante.) 
Je ne travaille plus depuis 2008.
 
De janvier 2009 à janvier 2011 je teste avec succès  et à plusieurs reprises (...) le régime DUKAN.
JE COMPRENDS BIEN TROP TARD QUE LES RÉGIMES PROTEINÉS NE SONT PAS LA SOLUTION.
 
En janvier 2012 à  l'âge de 46 ans, je fais 77 kg.
Ene reprends contact avec une nutritionniste qui me prescrit un rééquilibrage alimentaire à 1500 Kcal. objectif 1 kg en moins par mois : ça marche. durant 2 mois. le troisième mois le ne perds pas. je déprime. j'arrête.
 
L'année dernière en février et à 82 kg, je me suis inscrite à un club de gym. Après un bilan et à raison d'une moyenne de deux fois par semaine, de séances de 1 heure et demi (cardio abdo muscu....) 
Je pesais le même poids à la fin de mon abonnement d'un année. 
Soit, j'étais plus active !! Mais je n'ai pas perdu un gramme. 
 
J'ai décidé d'arrêter  tous les nombreux régimes qui m'ont fait maigrir par intermittences. 
Je mange équilibré, (pas de compulsions ni de grignotages) mais je pèse 84 kg. 
Je ne fais pas de sport et suis totalement sédentaire. 
Et j'ai encore beaucoup de mal à stabiliser mon poids.
ET surtout , je ne suis pas encore ménopausée... Je me dis qu'il faudrait bien parvenir à perdre du poids avant que celle-ci s'installe... 
 
J'ai toujours très envie de reprendre un régime. 
Mais je me soigne en regardant de temps à autres les deux épisodes de l'émission passée sur Antenne2  concernant les régimes...et qui m'ont permis de connaitre le docteur Zermati (entre autres...) 
Cela m'aide à ne pas retomber dans mes vieux travers...
Je ne sais pas ce qui m'attends avec vous. Mais cela ne peu être pire que ce que ce qui ce passe aujourd'hui.
Ronde par interim... Des régimes réussis : pleins , des reprises réussies : idem !
Et la stabilité dans tout cela : je ne connais pas. 
Mon poids de forme : passé l'âge de 32 ans, je n'ai jamais stabilisé mon poids plus de 6 mois. 
Après chaque reprise de poids, je repars au combat... pour reprendre forcément plus à cause fois...
 
J'ai démarré mon premier régime à 29 ans et 62 kg.
 
J'avais pourtant en ce temps déjà deux fils (que j'ai eu à l'âge 21 et 24 ans. Pas de prise de poids énorme durant les grossesses : respectivement 12 et 10 kg avec un poids maximum de 62 kg pour les deux grossesses.)
 
Donc, à 29 ans j'entame un programme W.W. pour perdre 3 kg en 3 semaines- celui-ci tient toutes ses promesses et plus encore... puisque je perds 4 kilos en 3 semaines.... 
Mais en ce temps là, je fume depuis peu et cela m'aide beaucoup car je n'ai pas de sensations de faim.
Je continue pourtant gentiment le programme toute seule... jusqu'à descendre à mon poids avant grossesses.
J'ai plutôt un poids stable à 51 kg l'hiver 53kg l'été. Je fais du sport en salle.
Puis quelques années après à l'âge de 32 ans je décide d'arrêter de fumer... je reprends rapidement tous mes kilos Le sport et moins présent.
Puis une année je prends 6 kg en une année sans rien comprendre...
Je prends contact avec une nutritionniste... Je perds un peu... Puis reprends... Nous cherchons les causes sans comprendre vraiment pourquoi. A vrai dire, elle et moi courons après une thyroïde déréglée...
Le yoyo s'installe. Un jour elle me dit : " Vous auriez mieux fait de repas entamer de régimes.!!.."
Je décide d'arrêter ma collaboration avec elle, mais  ne peux m'empêcher de recommencer les régimes.
 en 2001 à l'âge de 35 ans  je pèse 60 kg mais  l'année suivante en 2002 je prends 8 kilos en 1 année...
 
Sur la quarantaine mon aimé et moi décidons de concevoir un troisième enfant... 
Je pèse alors 68 kilos
Je suis enceinte trois fois en l'espace d'un an et demi avec des grossesses (de 3 mois, 8 semaines, et 5 mois) qui n'aboutissent pas. 
Entre la première et la deuxième grossesse, j'intercale un régime à base de sachets protéinés, je perds 10 kilos. ( j'ai pris 5 kilos sur cette grossesse, je passe donc de 73kg à 63 kg)
Après la deuxieme grossesse, je passe de 71kg à 68 kg à l'aide de sachets protéinés.
Après la troisième grossesse je passe de 75 kg à 65 kg toujours à l'aide de sachets protéinés.
 
Mais avec ces échecs successifs, La déprime s'installe, le boulot s'en mêle... 
 
En 2007 Une hypothyroïdie est détectée (...) 
Aujourd'hui, je suis sous Lévothyrox 100 et 125 le week-end... une TSH à peu près  (...) stable depuis 5/6 ans.
 
J'ai plaqué mon boulot qui générait trop de stress (en plus de ma déprime existante.) 
Je ne travaille plus depuis 2008.
 
De janvier 2009 à janvier 2011 je teste avec succès  et à plusieurs reprises (...) le régime DUKAN.
JE COMPRENDS BIEN TROP TARD QUE LES RÉGIMES PROTEINÉS NE SONT PAS LA SOLUTION.
 
En janvier 2012 à  l'âge de 46 ans, je fais 77 kg.
Ene reprends contact avec une nutritionniste qui me prescrit un rééquilibrage alimentaire à 1500 Kcal. objectif 1 kg en moins par mois : ça marche. durant 2 mois. le troisième mois le ne perds pas. je déprime. j'arrête.
 
L'année dernière en février et à 82 kg, je me suis inscrite à un club de gym. Après un bilan et à raison d'une moyenne de deux fois par semaine, de séances de 1 heure et demi (cardio abdo muscu....) 
Je pesais le même poids à la fin de mon abonnement d'un année. 
Soit, j'étais plus active !! Mais je n'ai pas perdu un gramme. 
 
J'ai décidé d'arrêter  tous les nombreux régimes qui m'ont fait maigrir par intermittences. 
Je mange équilibré, (pas de compulsions ni de grignotages) mais je pèse 84 kg. 
Je ne fais pas de sport et suis totalement sédentaire. 
Et j'ai encore beaucoup de mal à stabiliser mon poids.
ET surtout , je ne suis pas encore ménopausée... Je me dis qu'il faudrait bien parvenir à perdre du poids avant que celle-ci s'installe... 
 
J'ai toujours très envie de reprendre un régime. 
Mais je me soigne en regardant de temps à autres les deux épisodes de l'émission passée sur Antenne2  concernant les régimes...et qui m'ont permis de connaitre le docteur Zermati (entre autres...) 
Cela m'aide à ne pas retomber dans mes vieux travers...
Je ne sais pas ce qui m'attends avec vous. Mais cela ne peu être pire que ce que ce qui ce passe aujourd'hui.

Bonjour,

Je me présente je suis "MaCo" sur le forum !

J' ai 2 souhaits simples et compliqués à la fois (car si cela avait été simple, je ne serais pas là ...) :
- Perdre du poids de façon à voir mon IMC dans une fourchette acceptable. ( je suis dans le rouge !!...)
- Et le faire de façon durable...

Ppurquoi LC ? J'ai conservé (car je les ai enregistré) les deux emissions passées sur l' A2 il y a quelques temps de cela (...) 
J'avais alors découvert le Doc. Zermati entre-autres ainsi que Caroline, la fille qui avait perdu 15 kilos en ne faisant pas de régime et en avalant son petit pain au chocolat tous les matins (...)
J 'étais déjà prête à croire tout ce qui avait été dit lors de cette émission, mais il a fallu du temps pour entamer une démarche dans ce sens. Mais me voilà !!

Ronde par interim... Des régimes réussis : pleins ,
Des reprises réussies : idem et plus encore !
Et la stabilité dans tout cela ? : Je ne connais pas !!

Mon poids de forme : passé l'âge de 32 ans, je n'ai jamais stabilisé mon poids plus de 6 mois. 

Après chaque reprise de poids, je repars au combat... pour reprendre forcément plus à cause fois...

J'ai démarré mon premier régime à 29 ans et 62 kg.

J'avais pourtant en ce temps déjà deux fils (que j'ai eu à l'âge 21 et 24 ans.) Pas de prise de poids énorme durant les grossesses : respectivement 12 et 10 kg avec un poids maximum de 62 kg pour les deux grossesses.

Donc, à 29 ans j'entame un programme W.W. pour perdre 3 kg en 3 semaines. Celui-ci tient toutes ses promesses et plus encore... puisque je perds 4 kilos en 3 semaines.... 

Mais en ce temps là, je (re)fume depuis peu et cela m'aide beaucoup car je n'ai pas de sensations de faim.Je continue pourtant gentiment le programme toute seule... jusqu'à descendre à mon poids avant grossesses. J'ai plutôt un poids stable : 51 kg l’hiver, 53kg l'été. Je fais du sport en salle.

Quelques années après à l'âge de 32 ans je décide d'arrêter de fumer... Je reprends rapidement tous mes kilos Le sport et moins présent.
Puis une année je prends 6 kg en une année sans rien comprendre...

Je prends contact avec une nutritionniste...Je perds un peu... Puis reprends… Nous cherchons les causes sans comprendre vraiment pourquoi. A vrai dire, elle et moi courons après une thyroïde déréglée (…)
Le yoyo s'installe.
Un jour elle me dit : " Vous auriez mieux fait de repas entamer de régimes.!!.."Je décide d'arrêter ma collaboration avec elle, mais  ne peux m'empêcher de recommencer les régimes.

En 2001 à l'âge de 35 ans  je pèse 60 kg mais l'année suivante en 2002 je prends 8 kilos en 1 année…

Sur la quarantaine, mon aimé et moi décidons de concevoir un troisième enfant... Je pèse alors 68 kilos.

Je tombe enceinte trois fois en l'espace d'un an et demi avec des grossesses (de 3 mois, 8 semaines, et 5 mois) qui n'aboutissent pas (...)

Entre la première et la deuxième grossesse, j'intercale un régime à base de sachets protéinés, je perds 10 kilos. ( j'ai pris 5 kilos sur cette grossesse, je passe donc de 73kg à 63 kg)

Après la deuxieme grossesse, je passe de 71kg à 68 kg à l'aide de sachets protéinés.
Après la troisième grossesse je passe de 75 kg à 65 kg toujours à l'aide de sachets protéinés.

Mais avec ces échecs successifs, La déprime s'installe, le boulot s'en mêle… 

En 2007 Une hypothyroïdie est détectée... Aujourd'hui, je suis sous Lévothyrox 100 et 125 le week-end... une TSH à peu près stable depuis 5/6 ans.

J'ai plaqué mon boulot qui générait trop de stress (en plus de ma déprime existante.)

Je ne travaille plus depuis 2008.

De janvier 2009 à janvier 2011 je teste avec succès  et à plusieurs reprises (...) le régime DUKAN.
JE COMPRENDS BIEN TROP TARD QUE LES RÉGIMES PROTEINÉS NE SONT PAS LA SOLUTION.

En janvier 2012 à  l'âge de 46 ans, je fais 77 kg.

Et je reprends contact avec une nutritionniste qui me prescrit un rééquilibrage alimentaire à 1500 Kcal. Objectif 1 kg en moins par mois : ça marche durant 2 mois. le troisième mois : Je ne perds pas. Je déprime. J’arrête.

L'année dernière en février et à 82 kg, je me suis inscrite à un club de gym. Après un bilan et à raison d'une moyenne de deux fois par semaine, de séances de 1 heure et demi (cardio abdo muscu....) 

Je pesais le même poids A LA FIN de mon abonnement d'une année. Soit, j'étais plus active !! Mais je n'ai pas perdu un gramme !!!

J'ai décidé d'arrêter tous les régimes qui m'ont fait maigrir par intermittences. 

Je mange équilibré, (pas de compulsions ni de grignotages) MAIS je pèse 84 kg. ( pour 1,63 :  obésité modérée)

Je ne fais pas de sport et reste totalement sédentaire. 

J'arrive à stabiliser mon poids.

Surtout , je ne suis pas encore ménopausée... Je me dis qu'il faudrait bien parvenir à perdre du poids avant que celle-ci s'installe… 

Voilà vous savez tout de mon parcours yoyo !!

Aujourd’hui je suis ravie de faire parti de la troupe des nouvelles.!!

Tinkerbell.
Abonné

Bonjour MaCo, bienvenue à toi !

Merci beaucoup d'avoir raconté ton histoire... je me dis avec un peu d'amertume qu'elle pourrait tout à fait illustrer le pourquoi du comment de ce que l'on devrait tous apprendre à nos enfants : "Ne faites pas de régime" !!

J'ai relevé plusieurs points sur lesquels j'aimerais rebondir (boing boing wink). Comme toi je suis sous Lévothyrox 100, mais je n'ai plus de thyroïde. On m'a diagnostiqué un nodule suspect en 2007 et je me suis fait opérer... je pouvais à l'époque opter pour une ablation d'une demie-thyroïde mais mon endocrino et moi avons décidé que l'ablation totale serait plus sage, pour éviter une potentielle future autre opération pour enlever le reste. Depuis je dois dire que je regrette un peu ma thyroïde d'antan... en effet, c'est quand on la perd qu'on se rend compte qu'elle nous aide quand même pas mal au quotidien. J'ai maintenant ma dose stable quotidienne d'hormones synthétiques, sans pouvoir faire les dosages en fonction des besoins de mon corps (injustice totale pour lui, le pauvre !). Cela dit, je pense n'avoir pas trop d'effets indésirables. Je pense qu'il est probable que cela soit à l'origine d'une prise de poids au début, que je n'ai pas su gérer et qui s'est bien installée dans mes cellules graisseuses (beurk), mais le point noir de l'histoire est la régulation de ma température corporelle. J'ai très vite très froid ou très chaud, surtout en cas de fatigue ou de faim. Mon mari dit que j'ai une zone de confort située entre 21 et 24 degrés, pas facile surtout quand on habite dans le nord la France, hihi. J'ai des collègues qui ont toujours leur thyroïde mais qui dysfonctionne (pour ne pas dire "déconne carrément" blush), pas facile pour elles non plus... rha la laaaa !

Pour l'histoire du club de gym, si ton poids n'a pas bougé, ta morphologie a dû changer, elle, non ? Je me rappelle avoir vu des photos avant/après d'une femme qui était en léger surpoids et qui s'est mise à la musculation. Elle est devenue musclée comme deux fois mon mari (hihi), du genre à faire des compétitions de body-building (bon je n'aime pas du tout ce genre de physique mais il en faut pour tous les goûts), et pourtant son poids n'a pas bougé d'un gramme. Et comme sa taille n'a pas bougé non plus (forcément), son IMC est resté le même, il affichait : surpoids. Hérésie totale qui prouve bien combien l'IMC est con-con parfois. Mais surtout histoire vraie qui prouve que le muscle est plus lourd que la graisse et que l'on peut très bien sculpter con corps, se raffermir... sans perdre de poids. Ne regrette pas ton passage à la salle de sports, il t'a sûrement été très bénéfique !

Tu as fait le bon choix en abandonnant totalement l'idée des régimes, pour suivre ton corps et l'écouter... la perte de poids peut être variable, parfois immédiate, parfois tardive, mais déjà, se réconcilier avec soi-même est une formidable étape ! En plus, tu as tout à fait raison de souligner le fait que la ménopause nous attend au tournant, c'est souvent une épreuve à surmonter, et je suis intimement persuadée que les apprentissages de LC nous y aideront, qu'elle soit proche ou pas !

A bientôt !

Haut de page 
X