Activité : j'expérimente la faim - 15012012

Chatoyante.
Abonné

Bonjour à vous,

Je viens de terminer cette activité et d'en recevoir le bilan.

On y dit que je décèle les signaux précoces de la faim et que j'ai une faible tolérance à la faim, étant donné que je n'ai attendu qu'entre 1 et 3h pour manger.

Ce résultat me questionne, car il est à l'opposé de mes observations personnelles...

En fait, quand je note la première fois ma faim, elle est déjà haute. Si j'avais à la chiffrer, elle serait autour de 5-6.

Serait-il possible durant l'exercice de pouvoir chiffrer cette première sensation, plutôt que de juste en décrire les symptômes??

 

Avec ce que j'ai observé, ce sont justement ces signaux précoces que je ne perçois pas bien. C'est ce qui fait qu'au moment de mes première prise alimentaire (en moyenne deux heures plus tard) je chiffre ma faim autour de 8-9.

 

L'analyse que j'en ai fait, et c'est là que je ne sais pas si je suis dans les patates, c'est que la consommation de café a permis de "bourrée" mon estomac et biaisée ma perception de la faim.

 

Bref, j'ai aussi le besoin de vérifier si je ne suis pas une créature bizarroïde pour qu'il y ait un si grand écart entre le bilan et ce que j'ai vécu/ressenti. À moins que je n'ai rempli le carnet de mauvaise façon.

 

Merci :)

Commentaires

papaye971.
Ancien abonné

Moi j'ai franchement du mal à chiffrer la faim...

j'ai aussi terminée cette expérience avec le même bilan que toi, et ce que j'en retire, c'est que la faim c'est désagréable, supportable mais je préfère manger car sinon, je me perds, je me dis que si je ne mange pas non plus quand j'ai faim, quand vais-je manger??? loooool

La fatigue liée à la faim, je la trouve très floue! 

D'ailleurs depuis hier je suis très fatiguée... sans pour autant ressentir de creux dans l'estmac... bilan ce matin chez mon médecin, ma tension n'était qu'à 10.5, alors qu'en général je suis à 12.8

J'avoue que je suis un peu perdue depuis cette expérience.

Valy.
Ancien abonné

[quote=Chatoyante]

On y dit que je décèle les signaux précoces de la faim et que j'ai une faible tolérance à la faim, étant donné que je n'ai attendu qu'entre 1 et 3h pour manger.

Ce résultat me questionne, car il est à l'opposé de mes observations personnelles...

En fait, quand je note la première fois ma faim, elle est déjà haute. Si j'avais à la chiffrer, elle serait autour de 5-6.

Serait-il possible durant l'exercice de pouvoir chiffrer cette première sensation, plutôt que de juste en décrire les symptômes??

 

Avec ce que j'ai observé, ce sont justement ces signaux précoces que je ne perçois pas bien. C'est ce qui fait qu'au moment de mes première prise alimentaire (en moyenne deux heures plus tard) je chiffre ma faim autour de 8-9.

 

[/quote]

 

Bonsoir,

Mon expérience a été assez similaire à la tienne.

Les premières sensations de faim que je perçois sont assez fortes et si j'attends plus de 3 heures pour manger après ces premières perceptions, la faim a déjà disparu. J'avais lu dans ce forum que cela correspond à une entrée en jeûne.

Mon problème c'est que mes premières perceptions ne sont pas les premières manifestations de la faim, ou dit autrement, que je n'arrive à percevoir la petite faim parce que mon seuil de détection est élevé. C'est un peu comme si j'étais "myope de la faim", je ne vois pas quand c'est petit. Je n'ai pas encore trouver "les lunettes pour corriger ma vue de la faim" et percevoir plus tôt la faim.

Je me demande si le fait de pratiquer la pleine conscience adaptée à la faim pourra vraiment m'aider complètement sur ce point. Quelle est la part améliorable et quelle est la part qui ne bougera pas (car peut-être due à un terrain génétique...) ?

Ça ne doit pas trop répondre à tes questions mais j'ai voulu te répondre pour te dire que tu n'étais pas seule à avoir constaté cela.

Bonne continuation.

Chatoyante.
Abonné

Merci Beaucoup Papaye et Valy,

effectivement, ça m'aide à ne pas me trouver bizarroïde le fait de savoir que je ne suis pas toute seule à ressentir ce genre de chose.

J'aime beaucoup ton expression "Myope de la faim" j'adopte hihi!

Mais en fait, le sommes-nous vraiment? Cela n'est pas clair non plus.

On finira bien part avoir une réponse. merci à vous deux xx

FloD75.
Abonné

Bonjour,

Chatoyante, je pense que ton analyse est juste : tu ne dois pas sentir les signaux précoces, ou alors tu les sens mais tu ne les attribues pas à la faim, car il y en a qui sont très généraux. Ils étaient peut-être légers puis ils ont disparu pour laisser à une faim plus forte qui est celle que tu as ressenti en premier. Te serait-il possible de refaire l'expérience? Je ne sais pas si cela figure dans les outils. Je ne sais pas si la PC pourrait t'aider à mieux sentir les signaux ?

Moi j'en suis au 3ème jour de l'étape "je découvre ma faim".Je n'ai pas les mêmes sensations que vous.

Le premier jour j'ai ressenti les premiers signaux vers 7h30, mais comme la faim a disparu puis réaparu mais sans changer de degré d'intensité je ne savais pas si je devais manger ou non pour mener à bien l'expérience. Finalement  je me suis résolue à manger alors que la faim était légère vers 13h.

Le second jour la faim est apparue à 9h car j'avais bien dîné la veille et j'ai mangé à 16h parce que la faim était encore présente mais pas très très forte, cela dit le goûter que j'ai pris n'était pas suffisant, j'ai presque eu + faim après avoir mangé qu'avant. Du coup je me demande si le fait de faire l'expérience n'a pas tendance à fausser ma résistance à la faim : je me contrôle.

Aujourd'hui j'ai eu faim à 7h45, et puis la faim a disparu je n'ai toujours pas mangé pourtant elle est différente cette fois : je ne sentais qu'une sensation de vide dans l'estomac alors qu'il y a 1h j'ai senti des gargouillements... cela à l'air plus sérieux, j'ai l'impression que je suis dans une faim moyenne. J'attends les prochains gargouillements pour manger.

 

 

 

 

Nikaia.
Abonné

Bonjour

moi je suis au 4ème jour ... et si je n'ai pas de problème à ressentir la faim même légère, et je peux attendre plusieurs heures sans manger.

Hier j'ai eu une expérience bizarre .. la sensation de faim que j'avais n'était plus du tout la même : normalement c'est surtout un vide dans l'estomac ... et hier j'ai commencé à me sentir frigorifiée (assez brusquement) alors que bizarrement le vide à l'estomac avait presque disparu ... je l'ai attribué à la faim (et c'est vrai que ça s'est calmé après avoir mangé) - et même à une grande faim (et très difficile à soutenir d'avoir aussi froid que ça ...limite comme si je sortais dehors en ce moment!!) et aujourd'hui c'est intermédiaire : j'ai le même froid qu'hier mais j'ai aussi le creux à l'estomac ... 

il y a donc des sensations très différentes suivant les intensités de la faim .. je dirais que ma petite et ma bonne faim sont surtout au niveau du ventre (éventuellement avec des gargouillis mais pas toujours, et que je peux supporter sans trop de problème) alors que la grande faim devient très très désagréable avec une sensation defroid assez difficile à tenir ... comme il est presque midi je vais convaincre mes collègue d'aller déjeuner tot!!

bon courage pour vos expérimentations

Nikaia

Nicole44.
Abonné

Bonsoir Nikaia,

Je vois que tu as publié ton message aujourd'hui vers midi.

Ta sensation de froid date donc d'hier.

J'ai eu exactement la même chose que toi, un froid terrible et qui est devenu même obsédant, au point que l'après-midi, je me suis embarquée dans un long "dérapage alimentaire", comme je les appelle.... (Je viens de terminer l'exercice "j'expérimente la faim".)

Bref, tout ça pour dire que si tu vis en France, tu expérimentes sans doute toi aussi la .... vague de froid ! wink

Bonne soirée (au chaud si possible !)

Nikaia.
Abonné

Nicole :))

oui c'est vrai cela aurait pu .. mais j'étais bien au chaud à l'intérieur du bureau, pas très loin du radiateur quand j'ai commencé à geler donc rien à voir avec la température extérieure!!!

bonne soirée à toi aussi

Nikaia

Clara2115.
Abonné

Bonjour,

Pensez-vous que la légère nausée peut être un signal de faim?

isabellej.
Abonné

moi aussi j'ai froid.... mais il fait -6 dehors, le systeme de chauffage n'est pas habitué à suivre......

aujourd'hui je me suis hyper couverte....

isabellej.
Abonné

clara pour moi la nausée  est un signal de faim avancée, quand je n'ai pas écouté les premiers signaux  (ce qui est rare, même pour l'exercice pour la faim je n'ai pas tenu jusque là)

danseuse37.
Abonné

Oui, pour moi aussi c'est exactement ça!

Mariemarie0000.
Abonné

[quote=Chatoyante]

Bonjour à vous,

Je viens de terminer cette activité et d'en recevoir le bilan.

On y dit que je décèle les signaux précoces de la faim et que j'ai une faible tolérance à la faim, étant donné que je n'ai attendu qu'entre 1 et 3h pour manger.

Ce résultat me questionne, car il est à l'opposé de mes observations personnelles...

En fait, quand je note la première fois ma faim, elle est déjà haute. Si j'avais à la chiffrer, elle serait autour de 5-6.

Serait-il possible durant l'exercice de pouvoir chiffrer cette première sensation, plutôt que de juste en décrire les symptômes??

 

Avec ce que j'ai observé, ce sont justement ces signaux précoces que je ne perçois pas bien. C'est ce qui fait qu'au moment de mes première prise alimentaire (en moyenne deux heures plus tard) je chiffre ma faim autour de 8-9.

 

L'analyse que j'en ai fait, et c'est là que je ne sais pas si je suis dans les patates, c'est que la consommation de café a permis de "bourrée" mon estomac et biaisée ma perception de la faim.

 

Bref, j'ai aussi le besoin de vérifier si je ne suis pas une créature bizarroïde pour qu'il y ait un si grand écart entre le bilan et ce que j'ai vécu/ressenti. À moins que je n'ai rempli le carnet de mauvaise façon.

 

Merci :)

[/quote]

Je reviens sur ce message parce qu'il m'interpelle.

J'ai eu la même expérience, mais n'en ai pas tiré la même conclusion.

Je pense que je surestime ma faim, parce que j'en ai peur.
Les premiers signaux que je perçois sont décrits dans le bilan comme étant ceux de la petite faim, mais moi je les interprète déjà comme une faim moyenne en les cotant à 5-6/10, alors que je devrais les coter au dessous de 5.
Ensuite, les signaux de la faim moyenne (ou bonne faim) sont ceux que j'ai interprêtés comme de la grande faim en les cotant à 7-8/10, alors que je devrais les coter autour de 5.
J'ai eu la preuve que ces signaux n'étaient pas de la grande faim en faisant l'expérience de la grande faim (Activité: Je découvre la bonne faim) : ce que je pensais être de la grande faim, c'est de la gnognotte à côté de la vraie grande faim (= pas de petit-déjeuner, pas de repas de midi, attendre les signes de grande faim qui sont la fatigue, difficulté de concentration, froid, tête qui tourne etc... j'ai tenu jusqu'à 16h).
En fait, je n'avais pas ressenti la vraie grande faim depuis fort longtemps (quand j'étais étudiante en première année de médecine et que je ne prenais pas le temps de manger à midi parce que j'allais faire la queue à l'amphi pour avoir des bonnes places ou pour récupérer les polys des cours). Ce que j'ai coté à 7 ou 8 sur 10, c'était en réalité une faim moyenne.

Ma conclusion, c'est que je mange dès que je n'ai qu'une petite faim, parce que je l'interprête comme une faim moyenne. Et la faim moyenne me fait me jeter sur la nourritue, parce que je l'interprête comme une grande faim.
C'est précisément pour ça que j'ai des difficultés à trouver la satiété.

Donc si ça ne colle pas entre le bilan et ton ressenti, je suis désolée de te dire que c'est ton ressenti qui est faussé. Le bilan, lui, est fiable, car pas dicté par la peur de la faim. cheeky

Haut de page 
X