la pleine conscience de la faim - 22122019

roselyn
Ancien abonné

Je termine ces 3 jours à prendre conscience des symptômes de la faim et expérimenter la pleine conscience pour aller selon à la rencontre de ces symptômes et non les fuir

Je me demande ce que j'ai fait lors de mon dernier parcours, je n'ai aucun souvenir d'avoir vécu ça. J'imagine le refus de ma part, la peur en fait

Exercice au top ! je ne grignote quasiment plus pour me remplir en fait. et si j'ai un doute, une petite angoisse, je bois une tisane (déjà c'est bien car je ne m'hydrate pas assez) et je suis apaisée

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

bravo c'est super

c'est l'exercice qui m'a le plus aidé à changer mon rapport à la faim

roselyn
Ancien abonné

J'ai l'impression que ça m'aide énormément aussi. 

Je dois expérimenter les 3 types de faim sur 3 jours. J'ai pris mon petit déjeuner à 7h, il est un peu plus de midi. En temps normal, peut être, certainement que j'aurai pris un truc dans la matinée (amandes, raisins secs ou fruits), j'aurai volé un morceau de fromage en préparant mon repas et là j'aurai peut être même fini de manger depuis un moment

Ce matin, aucune collation, pas de fromages, rien...... et là j'attends........ mais quand est ce que j'aurai faim ? J'ai juste une sensation étrange de quelqu'un qui peut être, éventuellement, commence à avoir vaguement faim. 

Alors ça c'est drôle !! 

larcenciel
Ancien abonné

Pour avoir déjà fait cette expérience,peut être que tu ne reconnais pas la faim :)

roselyn
Ancien abonné

Bonjour arcenciel

Merci pour ton intervention et je pense que tu n'as pas tort.  Ca se confirme avec l'exercice suivant. J'ai fini les 3 jours de découverte des 3 niveaux de faim. Ce que j'apprends et je suis d'accord avec ça, c'est que je répugne à l'idée d'avoir faim donc je veille à ne jamais ressentir cette sensation. Pourquoi, là ça reste un mystère, mais à la limite peu importe pourquoi, l'important c'est de le savoir et d'y veiller  

Comment ça se passe pour toi ?

izabelle
Animatrice forum

bravo Roselyn, tu es en train de prendre conscience de plein de choses je pense

ton rapport aux sensations est compliqué peut-être

pour moi aussi c'était le cas et j'ai mis longtemps à m'apercevoir que mes sensations me faisait peur car les prendre en compte implique de lacher mon "controle" mental

et aussi la peur d'avoir des sensations trop forte, due à l'hypersensibilité

c'est peut-être différent pour toi mais ce sont des pistes

roselyn
Ancien abonné

Bonjour Izabelle

De lire tes mots amplifient encore chez moi le ressenti. Je réalise à quel point j'étouffe toutes mes sensations, je ne veux pas les entendre parce que je ne veux pas souffrir. (tu vas me dire : m'enfin elles ne font pas toutes souffrir ? je te répondrai : on ne sait jamais ! )

Je sais qu'elles sont prêtes à se réveiller. Un évènement arrive (la perte d'une dame très âgée), cette perte m'en rappellera une autre que je ne surmonte pas depuis longtemps (une disparition extrêmement violente) donc depuis cette époque je tais toutes mes sensations, je ne veux rien voir bouger, je veux que la mer reste calme, une vraie mer d'huile, alors que c'est une tempête qui a tout dévasté. 

Bon ! génial ! on avance non ? 

 

C'est fou comme le fait de se coltiner sa souffrance, la rend insignifiante ou pas dangereuse. Alors que de vouloir la fuir, la rend dangereuse.

 

Donc je pense que nous avons ce point commun, une hypersensibilité innée ou qui s'est développée (innée peut être....) et nous imaginons un monde qui est sans nulle doute le nôtre, bien fabriqué par nos soins. En attendant, ce monde existe à nos yeux et nous allons (je vais vers) le rendre moins agressif qu'il n'y parait 

izabelle
Animatrice forum

roselyn Abonné ven 03/01/2020 - 09:26

Un évènement arrive (la perte d'une dame très âgée), cette perte m'en rappellera une autre que je ne surmonte pas depuis longtemps (une disparition extrêmement violente) donc depuis cette époque je tais toutes mes sensations, je ne veux rien voir bouger, je veux que la mer reste calme, une vraie mer d'huile, alors que c'est une tempête qui a tout dévasté. 

oui c'est une grande avancée que tu puisses prendre ainsi conscience de ces émotions enfouies, cette tristesse et peur liée à cette disparation il y a longtemps

j'imagine que tu as eu l'occasion de le travailler, mais je te dis ce qui pour moi marche le mieux et le plus facilement, c'est de faire de l'EFT pour aider les émotions à revenir, remonter, et les accueillir surtout

l'avantage de l'EFT est que c'est simple et vraiment efficace (en tous cas pour moi, grande anxieuse sur qui RIEN ne marche  ;-)

et surtout qu'une émotion en appelant une autre, on peut en faire remonter une, aider à l'acceptation, et ça en tire une autre, on boit un verre d'eau, et on s'aide à accepter de ressentir celle-là aussi

 

tu as un traumatisme avec cette tempête, et c'est important de le traiter d'une façon ou d'une autre

j'ai une amie qui fait de l'EMDR apparemment ça marche bien, moi ce n'est pas du tout mon truc

bref j'espère que tu vas pouvoir retravailler ce passage de vie qui t'a traumatisée pour pouvoir vivre au présent en étant complètement toi-même

X