Plus envie de manger que faim - 22042013

smiller.
Abonné

Bonjour,

 

Nouvellement inscrite, j ai quelques difficultés a vraiment comprendre la methode mais j ai quand meme pris conscience de quelques comportements alimentaires... J ai l impression d avoir plus envie de manger que faim. Parfois je n ai aps faim mais j ai envie de manger, soit parce que ce qu il y a en face de moi me fait envie, soit pour me distraire... Comment lutter contre cela car la prise de la conscience que je n ai pas faim existe deja. Pour autant ces envies sont très fortes

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

Bonjour Smiller

eh bien je crois que nous sommes beaucoup dans ce cas, et c'est bien pour ça que l'on peut avoir un poids au dessus de celui que la nature avait prévu pour nous

en avoir conscience comme tu le fais, c'est un premier pas, très important, mais ensuite bien sûr, comment transformer tout ceci?

Ces envies très fortes sont là pour une raison, dans le programme on les appelle EME, envies de manger émotionnelles....

parce qu'à ce moment, si on a envie de manger, ce n'est pas par faim, mais pour répondre à une émotion difficile, ou encore une pensée, un sentiment difficile, ou même une impression, un souvenir,  parfois même un inconfort physique....

on a cette impression que la nourriture va nous apaiser, ce qu'elle fait parfois à court terme, dans sa fonction réconfort,  mais qu'elle perd assez vite si on en abuse.....

 

Dans le programme, ce sont les outils de pleine conscience qui aident à sortir de ces automatismes.   Ils nous permettent de porter une plus grande attention à ce que nous ressentons, même si au début c'est difficile car parfois nous ne ressentons plus, peu à peu on apprend à ne plus avoir peur de nos états intérieurs, à les considérer comme passagers et normaux.   Donc peu à peu   nous n'avons plus besoin de faire appel à la nourriture pour nous apaiser   si souvent

bien sûr on continue à utiliser sa fonction de réconfort, et au quotidien d'ailleurs en faisant de chaque repas une fête grace à la dégustation

 

Voilà, juste pour te dire que c'est normal qu'en début de parcours  tu aies du mal à ne pas manger sans faim, mais que cela va se faire progressivement...

à bientôt

Aphrodyta.
Abonné

Bonjour tout le monde,

Je suis toute nouvelle inscrite, et j'ai le même problème que smiller, c'est à dire de reconnaître la faim et l'envie de manger.

On me dit que la faim est progressive, hors souvent je regarde ma montre, c'est midi et donc je me dis que j'ai faim, je le dis tout haut, et je mange. Hors ça m'est déjà arrivé de dire "j'ai faim" à des amis alors qu'on se balladait en ville à la recherche d'un resto, et le temps de trouver (20-30 minutes) bah je n'avais plus faim du tout, même plutôt "écoeurée" qu'autre chose.

Il m'est déjà arrivé de rester sans manger 1 jour et demi sans avoir faim, par contre je sentais que j'étais très fatiguée, pas en forme.

J'ai vraiment l'impression d'être détraquée et j'espère que cette méthode va m'aider à stabiliser mon comportement alimentaire, parce que ce n'est pas facile à vivre tous les jours...

Ce matin j'ai attendu 10h pour manger, alors qu'avant je "faisait régime équilibré" et avalait mes tartines et mon thé machinalement. La faim est pas vraiment venue, j'étais contente de manger, mais sans plus... surtout que hier soir j'ai mangé léger donc je ne comprends pas...

Bref si vous avez des réponses à ça, parce que j'ai peur de sombrer dans l'anorexie si je passe mon temps à sauter des repas en fait :(

Sophy.
Abonné

Un peu le même problème en fait. Parfois j'ai l'impression de n'avoir jamais faim, mais toujours envie de manger. 

Mais si je n'ai pas faim je suis trop contente parce que je sens que je perds du poids, alors c'est la lutte entre le plaisir de perdre du poids (Même sans me peser, je le vois à mon pantalon) et le désir de retrouver un équilibre alimentaire correct. 

Et je ne sais pas comment concilier ces deux choses... 

izabelle
Animatrice forum

coucou

en fait la faim progresse par "vagues".... 

on commence à avoir une petite faim, laquelle n'est pas suffisante pour manger un vrai repas, ensuite elle s'en va, ensuite elle revient plus fortement, mais elle s'en va de nouveau

c'est comme des signaux que nous donne notre corps, de plus en plus forts, au fur et à mesure qu'augmente l'urgence de reprendre du carburant, un peu comme un signal  sur notre voiture....   il est temps, il est temps....

mais heureusement on a une petite marge et on peut attendre souvent encore un moment

le tout est de ne pas trop attendre car sinon en effet les signaux de faim se raréfient (comme quand on jeûne plusieurs jours)  mais on s'affaiblit

 

 

ensuite il y a complètement autre chose, c'est qu'on n'a jamais faim  parce qu'on mange sans cesse AVANT d'avoir faim

du coup notre corps a trop de carburant,  et bien sûr il ne nous envoie jamais le signal d'aller nous ravitailler vu que déjà on lui donne "trop"....

 

dans le programme il y a des exercices spécifiques là-dessus, avec des expériences de faim.....  donc patience si vous n'avez pas encore passé cette étape, vous sentirez mieux les choses après....

en attendant le mieux est de faire .... au mieux.....  attendre d'avoir faim pour manger,  ne pas trop manger pour avoir faim au repas suivant

au début, cela peut sembler un peu "chamboule-tout" mais le corps est programmé pour  trouver  de lui-même cet équilibre alimentaire,  et celui-ci se fait sur une période d'au moins 10 jours (si je me souviens bien...)

 

donc attendez juste d'avoir faim et manger ce que votre corps vous réclame : acide, sucré, salé, gras, vitaminé?

 

l'anorexie, c'est de ne pas manger quand on a faim, d'ignorer les signaux de son corps sciemment, pour le maitriser

c'est justement l'inverse que l'on fait lorsqu'on écoute sa faim, on se met à l'écoute des besoins de son corps

au début c'est un peu compliqué quand on a perdu l'habitude

mais ensuite ce sont ces besoins, qui se manifestent par les sensations alimentaires, qui nous guident à manger la juste quantité  et l'équilibre alimentaire

 

bonne continuation à vous et j'espère à bientôt

Sophy.
Abonné

Merci Izabelle, tu expliques bien. smiley

Aphrodyta.
Abonné

Merci pour cette réponse!

Oui je pense qu'on ne devient pas anorexique du jour au lendemain non plus... c'est quand même bète que j'ai peur à ce point de ne pas manger, surtout quand je n'ai pas faim!

baronne13.
Abonné

bonjour,

 

Je suis nouvelle moi aussi et heureuse de rencontrer de personnes qui ont les mêmes sensations que moi. Attendre la faim, on croit qu'elle est là, on mange puis c'etait pas çà. Merci a Izabelle pour ces précieuses expliquations

Mario.
Abonné

Bonjour Isabelle,

je suis depuis ce matin dans un état de stress pas possible !

J'ai reçu mon Bilan après la 1e semaine observation. ET RIEN NE ME CORESPOND !

Depuis plus de 50 ans je ne connais plus la faim, seulement l'envie de manger, ou non, mais plus souvent oui... (sans forcément céder). Je ne ressens pas non plus la satiété. J'écoute ma raison.

Tous les jours, à tous les repas, j'ai coché "je n'ai pas faim"

Et on m'annonce que je "perçois et respecte assez bien mes sensations de faim", mais que "je n'attend jamais d'avoir faim pour manger"  et donc "Essayez d'attendre la faim pour manger"

Toi, tu dis :

dans le programme il y a des exercices spécifiques là-dessus, avec des expériences de faim.....  donc patience si vous n'avez pas encore passé cette étape, vous sentirez mieux les choses après....

Mais je ne peux pas attendre jusqu'à je ne sais quand.....

J'ai parcouru les forums. Je n'ai pas trouvé quelqu'un décrivant qq chose qui me corresponde sur ce plan de l'absence de faim. Les personnes qui disent manger par envie plutôt que par faim parlent quand même de faim à certains moments...

Exemple : Je peux être devant une superbe buffet garni et ne rien manger si je l'ai décidé, et à aucun moment, je ne ressent ni faim, ni frustation. Personne ne comprend ça : on me dit,  tu pourrais en manger un petit peu, sauf que un petit peu, c'est quelquefois comme le 1e verre de l'alcoolique. Donc plus facile de ne pas y toucher, et comme je ne ressens pas de faim, ce n'est pas de l'héroisme !

Toutes ces années de "mangeur restreint" où j'ai réajusté le plus vite possible mes excès, ou mes compulsions par des journées - selon les époques ça a été :

- journée pommes - journée 8 galettes de riz - journée from. blanc 0% - Journée substitut de repas - journée protéines - (c'est ma dernière, que j'ai hérité de Dukan ! angry)

Tout ça disais-je m'a détraqué, moi et mon métabolisme... et mes "sensations". D'accord je n'ai pas un gros surpoids mais ce n'est pas une vie d'être tout le temps au régime. Donc le livre du Dr Zermati m'a réjouie.... mais le coaching pour le momentcrying!!!

Donc j'ai mangé ce midi parce que mon mari avait fait la cuisine (c'était un plat léger)  et que ça n'aurait pas été sympa envers lui, mais je lui ai annoncé qu'à partir de là j'allais attendrre d'avoir faim avant de manger - c'est bien ce qu'on m'a conseillé dans mon bilan - et que ça prendrait le temps que ça prendrait !!!!

Peut-être Isabelle, si tu lis mon post, pourras-tu m'aider et me redonner confiance.... je l'espère

Marie Odile

KAFECHOCOLAT.
Ancien abonné
Bonjour Miss Je suis également nouvelle dans le PGM. alors une chose pour vérifier si tu as faim au réveil c'est de boire un très grand verre d'eau. Tu verras ! Je ne comprend pas qu'on puisse passée un jour sans manger sans avoir faim. Il doit y avoir un autre problème. Normalement quand on mange soit par faim ou par compulsions les aliments se digères et donc l'estomac est forcément vide. Donc une réaction biologique c'est qu'on a des crampes d'estomac ou des gargouillis. À un moment le corps se manifeste. C'est peut être qu'on ai peut être pas assez à l'écoute de son corps et de ses sensations. Je sais que ce n'est pas facile. D'autre part si après 5 ou 6 heures sans avoir manger pourquoi ne pas prendre quelque chose pour déclencher la faim. Ne dit on pas que l'appétit viens en mangeant. De plus quand on laisse passez sa grosse faim après c'est sur on à plus faim. C'est vrai que les experts nous recommandent de manger quant on a faim mais ils nous invite à manger quand même. Moi les premiers jours du PGM j'ai voulue aussi manger quand j'avais faim. Je voulais bien faire et prendre en compte ce que disait LC. Mais le Dc Afeldorfer nous a demander de ne rien changer dans notre comportement alimentaire au début. J'ai donc continuer à manger compulsive ment. Et c'est dans la RPC que j'ai commencé à écouter ma faim. Et en faisant comme on me la dis je peux aujourd'hui entendre ma faim. N'allons pas plus vite que la musique. Nous voulons changer un comportement alimentaire qui date de mathusalem en trois ou six mois. Soyons raisonnable ! Du coup maintenant au lieu d'être boulimique on deviens anorexique. Quoi que ces notions sont à utiliser avec beaucoup de pincette car les personnes dans c'est états psychologique sont dans une souffrance extrême. Nous nous avons un problème de comportement alimentaire lié avec une petite souffrance émotionnelles. Donc ne confondons pas les genres. Au lieu de dire anorexie il faut dire en restriction alimentaire. C'est toi qui veux ça en ne mangeant pas alors que l'anorexie c'est le dégoût de la nourriture avec phobie. Bon je ne suis pas un donneuse de leçons mais c'est mots utilisé un peu comme ça me Blaise. Parce que je connais le problème de près. Bon ne t'inquiètes pas pour autant je pense que tu retrouveras tes sensations. Bises
Titedu84.
Abonné

Coucou voila izabelle à super bien résumer les choses ici j'ai commencer il 'y a deux mois laisse le temps au temps et le programme évolue super bien comme vous j'était dn la même situation et la je supporte super bien depuis un moment.
Il y'a des EME de bien être aussi donc il faudrait peut être lors de ces EME faire autres choses sortir promener profiter autrement que de manger. Ne vous inquiétez pas vraiment le programme est bien et les résultat vont pas tarder à se faire voir.

Marie Odile votre soucis est de ne pas être sortie encore des "régime" après t'en de méthode le corps à prie des habitude qu'il faut en 1er se sortir de la tête le plus du je trouve et la pas 3 mille solution ou vous y arrivé seul ou à l'aide d'un professionnelle.
Vous pouvez encor en parlé à un coach, après ce que j'ai pu lire sur la faim qui ne viens jamais que LC dit d'allez voir un médecin car pas normal.
Mon cas je suis obligé de prendre un petit quelque chose le matin pour mettre la machine en route si non j'ai du mal à trouvé ma faim depuis que j'ai compris sa je gère beaucoup mieux la chose.

Bon courage a vous.

izabelle
Animatrice forum

eh bien Marie Odile,  si tu as coché  "je n'ai pas faim", c'est que tu perçois que tu n'as pas faim, déjà c'est bien!!

il y a carrément des personnes qui ne savent pas si elles ont faim ou non....   ou alors qui confondent la faim avec d'autres sensations de type stress

bon bien sûr, si la faim n'arrive jamais, c'est compliqué

cela arrive souvent quand on mange au dessus de ses besoins énergétiques

à te lire, j'ai surtout l'impression que tu es une petite mangeuse et que tu as des petits besoins......

ou alors en effet les régimes et la restriction ont détraqué tes perceptions.... 

voire les deux....

c'est dur de savoir, mais en tous cas, oui il est urgent que tu fasses l'étape de la faim pour pouvoir expérimenter cette faim et les sensations à laquelle elle correspond....

si tu as fini l'étape d'observation, peut-être peux-tu demander à ta coach de mettre en prochaine étape celle de la faim dans ton parcours, si ce n'est pas le cas?

de tout coeur avec toi!

je crois avoir déjà lu plusieurs fois depuis que je suis ici  des personnes dans ton cas, donc rassure-toi tu n'es pas seule!

Mario.
Abonné

Merci Izabelle,

Peux-tu me dire ce qu'est "l'étape de la faim"? Je l'ai demandé à ma coach, mais il faut plusieurs jours pour avoir une réponse.

En tout cas, là, je n'ai pas mangé depuis hier midi. Ce midi, ça sentait vachement bon ce que mon homme mangeait, mais l'odeur  me satisfaitsait, j'ai bien inspiré, mais n'a pas titillé de sensation de faim. On verra ce soir ! Mardi, je suis invitée, j'espère que j'aurais ressenti quelque chose d'ici là. Je vais bien écouter mon corps cet aprem.

Difficulté, quand j'essaie la RPC comme je dois laisser mes pensées passer sans m'attarder, je ne peux en même temps être concentrée sur l'écoute de mon corps.

Marie Odile

marie55.
Abonné

bonsoir !

 

Je viens de terminer ma 2éme journée et comme beaucoup d entre vous j avais consulté une dieteticienne qui m a dit que je n avais jamais faim à cause de mes grignotages!!et pour cause :je mangeais peu mais souvent

Donc depuis le 1er jour j'ecoute ma faim et je crois avoir compris que cette douleur au creux de l 'estomac ç a doit etre la faim  sauf qu'hier 2 h apres le repas ces crampes étaient de retour : j ai donc testé l image refuge et pfuuuttt!!! plus de douleur

par contre j ai plus de mal avec la satiété et de peur de passer à coté er trop manger   jarrete mon repas plus tot

 

 pas facile mais çà va venir

izabelle
Animatrice forum

[quote=Mario]

 

Peux-tu me dire ce qu'est "l'étape de la faim"? Je l'ai demandé à ma coach, mais il faut plusieurs jours pour avoir une réponse.

En tout cas, là, je n'ai pas mangé depuis hier midi. Ce midi, ça sentait vachement bon ce que mon homme mangeait, mais l'odeur  me satisfaitsait, j'ai bien inspiré, mais n'a pas titillé de sensation de faim. On verra ce soir ! Mardi, je suis invitée, j'espère que j'aurais ressenti quelque chose d'ici là. Je vais bien écouter mon corps cet aprem.

Difficulté, quand j'essaie la RPC comme je dois laisser mes pensées passer sans m'attarder, je ne peux en même temps être concentrée sur l'écoute de mon corps.

[/quote]

coucou

si tu regardes sur la gauche  dans  "mes applications", tu as  'sommaire parcours alimentaire',   et là  tu as le détail de ton parcours à venir, qui est constitué de plusieurs étapes....  on commence tous par la même, mais ensuite l'ordre est spécifique à chacun, en fonction de son profil....   tu pourras voir où tu en es et quelle est la prochaine étape...

bravo à toi de t'être contentée de l'odeur.....   si tu ne ressens pas de faim au bout d'une journée, je crois qu'il est conseillé quand même de faire un repas léger

pour la RPC, le princiipal est en effet de laisser passer tes pensées et te re-centrer sur ta respiration à chaque fois, c'est surtout l'essentiel de l'exercice, du coup ça peut être un peu fatiguant

pour moi c'était surtout la surprise de voir que j'avais tellement de pensées qui me passaient par la tête.... ça me donnait le tournis!

bon courage à toi

izabelle
Animatrice forum

[quote=marie55]

Donc depuis le 1er jour j'ecoute ma faim et je crois avoir compris que cette douleur au creux de l 'estomac ç a doit etre la faim  sauf qu'hier 2 h apres le repas ces crampes étaient de retour : j ai donc testé l image refuge et pfuuuttt!!! plus de douleur

[/quote]

ah oui c'est compliqué parfois de faire la différence entre les sensations de faim et autre chose

par exemple pour moi, quand j'ai l'estomac qui se serre, qui fait des noeuds, c'est parce que je suis stressée ou mal à l'aise

mais quand j'ai l'estomac qui "tiraille" c'est de la faim.....

alors c'est très très proche.....

mais l'important c'est de faire  "au mieux"   et peu à peu on finit par faire réellement la différence

 

la satiété c'est beaucoup plus difficile à repérer, déjà il faut avoir commencé à manger avec une bonne faim, et ensuite repérer le moment où notre corps est suffisamment nourri est parfois délicat car on a pris d'autres habitudes...

mais chaque chose en son temps....

Gérard Apfeldorfer ancien
Votre coach

Smiler, comme vous le dit très bien Izabelle, vous ne savez pas encore bien distinguer une envie de manger due à la faim, et une envie de manger émotionnelle (EME). Nos exercices vont vous y aider.

Mario, il semble que vous n’ayez plus de sensation de faim perceptible. C’est une chose courante, qui est due aux restrictions que vous vous êtes imposées. Justement, nous avons développé des exercices sur la faim, destinés à vous permettre d’identifier à nouveau vos sensations de faim. Mais cela peut prendre un peu de temps, avant que vous parveniez à les identifier correctement. Persistez dans les exercices !

À vous lire, je vois combien identifier la faim, la satiété, ses appétences, différencier la faim et les envies de manger émotionnelles, est difficile. C’est bien pour cela que nous avons construit ce programme, et mis ces exercices, parfois répétitifs, afin que peu à peu, vous y parveniez.

Et c’est vrai, en attendant, il faut bien manger, n’est-ce pas ? Alors, dans la mesure du possible, on le fait du mieux que l’on peut, aussi attentivement que possible. Que ressent-on dans la bouche lorsqu’on mange ? Est-ce un plaisir ou bien non ? Ou bien sommes-nous dans l’urgence, pour calmer nos émotions ? Le premier point est avant tout de s’observer.

Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage, disait Jean de la Fontaine dans Le lion et le rat. Merci le rat.

Haut de page 
X