Hypothyroïdie et prise de poids : Comment ne pas grossir avec une hypothyroïdie ?

Article
Par kim22
0
Hypothyroïdie signifie le plus souvent prise du poids, à cause du ralentissement du métabolisme de base. L’organisme répond moins bien aux méthodes et traitements classiques de perte de poids, les régimes ou la seule activité physique. Pourtant, il est possible de de ne pas grossir en cas d’hypothyroïdie !
Sommaire

La thyroïde : un impact sur le poids ? 

La thyroïde est une glande à la forme de papillon de 3 à 5 cm, qui se situe dans notre cou... là où se porte le nœud papillon !
Son rôle est fondamental pour notre organisme : elle régule l’intensité du métabolisme de toutes nos cellules, la vitesse de fonctionnement de tous nos organes, en contrôlant la température du corps, le rythme cardiaque, la digestion, le sommeil, l’humeur, la libido. Elle contrôle aussi le niveau de dépense énergétique de notre corps, ce qui a un rapport déterminant sur notre poids.
 

L’hypothyroïdie ou le ralentissement du métabolisme de base

L’hypothyroïdie est une insuffisance dans la production d’hormones de la glande thyroïde, qui entraîne un ralentissement de tout l’organisme, et notamment du métabolisme de base. Le corps dépense moins d’énergie et donc, si on mange plus que la dépense véritable, peut mettre davantage de graisses en réserve, ce qui entraîne une prise de poids, sans changement de l’alimentation.
Les personnes souffrant d’hypothyroïdie connaissent différents symptômes :
  • apathie, fatigue permanente
  • frilosité
  • constipation et ballonnements
  • sautes d’humeur, déprime, troubles de mémoire
  • crampes musculaires
  • cheveux et ongles cassants
  • problèmes de peau
À l’inverse, quand l’activité de la glande thyroïde est excessive, on parle d’hyperthyroïdie : les cellules de l’organisme ont alors un métabolisme plus rapide, ce qui se ressent sur la respiration, le rythme cardiaque, la digestion, avec une tendance aux tremblements et à la nervosité. En cas d’hyperthyroïdie, l’organisme consomme plus d’énergie que la normale, ce qui n’entraîne pas de prise de poids, mais au contraire le plus souvent un certain amaigrissement.
 

Hypothyroïdie et prise de poids

Quand elle est détectée - par un examen sanguin -, l’hypothyroïdie se traite par la prise de médicaments à base de thyroxine, le médicament le plus utilisé étant le lévothyrox, afin de rétablir l’équilibre hormonal. Le traitement est en général rapidement efficace pour faire disparaître les principaux symptômes.
Mais l’impact causé par l’hypothyroïdie sur le poids est plus lent à se rétablir. De plus, la maladie peut causer des œdèmes liés à la rétention d’eau, et faire ressentir le déséquilibre hormonal plus fort chez les femmes ménopausées.
Bien souvent, les malades étant sujets à une grande fatigue, diminuent leur activité physique. La déprime, l’inquiétude, l’anxiété, amènent également certains à grignoter et à manger trop. Enfin, les personnes souffrant d’hypothyroïdie craignent toujours la prise de poids et ont tendance à se mettre au régime, ce qui a pour seul effet de déséquilibrer leur alimentation.
 

Comment maigrir avec une hypothyroïdie ?

La première chose à faire en cas d’hypothyroïdie est bien évidemment de prendre régulièrement un traitement adapté, à base d’hormone thyroïdienne. Lorsque le traitement est bien équilibré, le métabolisme de base se normalise et la personne se trouve dans une situation proche de la normale. 
Bien sûr, les régimes hypocaloriques ne fonctionneront absolument pas, et renforceront le ralentissement du métabolisme basal : c’est le phénomène de l'effet yo-yo mais il existe des astuces pour le déjouer.  
Il est essentiel de savoir mieux écouter les besoins de votre corps, en mangeant seulement quand vous avez faim, lentement, et en dégustant pour manger moins et être plus vite rassasié(e). 
Certains recommandent une alimentation riche en iode, qui aiderait à un meilleur fonctionnement de la thyroïde : fruits de mer, poissons gras (saumon, maquereau, morue), algues, noix, graines, soja, haricots verts… Mais les mécanismes intimes de l’hypothyroïdie sont plus complexes qu’une simple manque d’iode, dans le cas général.
On recommande aussi d’avoir une activité physique, visant à augmenter le métabolisme de base, mais ceci ne devient possible que quand l’équilibre hormonal est rétabli par un traitement médicamenteux. 
Le programme LineCoaching, une méthode en ligne de coaching alimentaire et sportif, se suit sur quelques mois et peut vous apporter une aide adaptée et personnalisée si vous souffrez d’hypothyroïdie.
Article
Par kim22
0

Dans la même rubrique

Maigrir pour rester en bonne santé

Article
0
L’obésité affecte votre organisme de différentes manières. Voici quelques explications sur ses dangers et nos conseils pour rester en bonne santé.
Lire plus

Perdre du poids grâce au « gène de la maigreur »

Étude scientifique
2
L'obésité étant un véritable problème de santé publique, sans qu’il existe de réponse satisfaisante à ce problème, les recherches continuent ! Des chercheurs français…
Lire plus
Tous les articles de la rubrique
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Haut de page 
X