"J'ai perdu 3 kilos en changeant mon rapport à la nourriture" 

Brigitte, 70 ans, habite Meylan

Pourquoi Linecoaching?
Bzh:
C'est à l'âge de 18 ans que j'ai pris conscience de mon surpoids. A partir de ce moment-là l'effet « yoyo » a démarré. J’ai compris au bout de 50 ans de régimes que tant que je ne réglerai pas certains problèmes psychologiques, tous les régimes du monde ne serviraient à rien. J'ai découvert la méthode Linecoaching grâce à internet une première fois en 2013, je n’ai pas accroché de suite; Je l'ai reprise cette seconde et dernière fois et je l’ai commencé en Février 2016. Aujourd'hui, mes compulsions existent toujours, mais je suis moins négative par rapport à elles. Je me reprends plus vite et je culpabilise beaucoup moins ! Au départ, je faisais 60 kilos et j’ai perdu rapidement 3 kilos qui me gênaient en arrêtant le grignotage. Maintenant mon objectif est d’arriver à maintenir ce poids stable.
En quoi cette méthode est-elle différente ?
Bzh:

Oui, en effet, les autres régimes que j'ai pu faire dans le passé étaient trop restrictifs avec des interdictions de manger certains aliments. Ce qui au bout d'un moment était frustrant ! La différence avec Linecoaching, c'est que l'on ne parle pas poids, et donc il n'y a aucune frustration, aucun stress au niveau de la fréquence de perte de poids. Du coup, pas de balance à faire quotidiennement, il n'y a plus cette obsession de perdre «tant» ou « tant » de poids par jour ou par semaine. Je ne compte plus mes calories, Je ne m'interdis plus rien en terme d'alimentation. Je conseillerai cette méthode à quiconque qui souhaiterai retrouver ses sensations alimentaires et oublier la culpabilité lors des compulsions.

Quelles sont vos impressions sur le parcours de Linecoaching ?
Bzh:

Il est intéressant. Le fait de discuter avec un coach est très motivant également. J’aime beaucoup la respiration en pleine conscience, j’en fais tous les jours, cela me permet de me ressourcer et de me concentrer uniquement sur mon esprit et mon corps. Le fait de déguster en pleine conscience est un exercice difficile qui demande un véritable effort et beaucoup de concentration. Concernant le parcours sport, je fais du sport tous les jours,du coup le parcours sport ne m’aide que pour le compte rendu.

Vos interactions avec la communauté ?
Bzh:

C'est un véritable soutien en plus des coachs et des experts qui nous accompagnent. La communauté est un vecteur de motivation et à la fois d'écoute, chacune ou chacun se soutient mutuellement. Quant aux experts, ils sont vraiment à l’écoute  et répondent à nos moindres interrogations si l'on souhaite avoir plus de précisions. 

Votre outil favori ?
Bzh:

Le carnet des CR alimentaires qui est très simple d'utilisation.

Votre défi préféré ?
Bzh:

Le bodyscan car il est simple et facile. 

Par kim22
0

D'autres témoignages de même profil

Haut de page