"La proximité avec les experts est géniale, j'ai perdu 25 kilos"

Elisabeth

Elisabeth, 51 ans, Garges-lès-Gonesse

Pourquoi Linecoaching?

Elisabeth:

Aussi loin que je me souvienne, j'ai vécu en alternant des périodes de régimes et des périodes de "gavage", ce qu'on appelle hyperphagie. J'ai commencé le premier régime à 12 ans. J'ai maigri puis repris tout mon surpoids et plus. A 22 ans, j'ai eu une fille et ma grossesse m'a fait gagner des kilos supplémentaires. En 1988, j'ai commencé à prendre des médicaments pour maigrir, des extraits d'hypophyse, d'hypothalamus, de pancréas, de foie et des dérivés d'extraits thyroïdiens. J'avais énormément maigri, au plus bas 45 kg (au plus haut j'en ai fait 104). C'était facile, je n'avais plus faim, je mangeais très peu, en fait je me nourrissais de médicaments. En 1996, ils ont été interdits, en un mois j'ai pris 40 kg et depuis j'alterne tous les 5 ans en moyenne des périodes de restrictions et de boulimie.
Toutes ces privations ont provoqué chez moi une obsession de la nourriture, des compulsions, des troubles alimentaires, hyperphagie et une période d'anorexie qui a été très douloureuse, je me reprochais tout ce que j'avalais, c'était l'horreur. J'ai pris un rendez-vous dans le service nutrition de l'hôpital Ambroise Paré à Boulogne pour trouver une solution à mon surpoids mais surtout à mon problème avec la nourriture. Je m'étais mis dans l'idée de faire une opération chirurgicale de l'estomac pour maigrir (comme le sleeve ou le by-pass). Mais le nutritionniste, la diététicienne et le médecin m'ont tous dit qu'il n'y a aucune solution médicale pour moi. Je ne pouvais pas bénéficier d'une gastroplastie, mon surpoids n'étant pas assez important et mon obésité n'étant pas morbide. J'ai reçu cette annonce comme un choc, une grande déception. J'ai accusé le coup et j'ai regardé sur internet ce qu'il existait dans ce domaine. J'ai été attirée par l'annonce de Linecoaching. J'ai débuté la méthode en restriction alimentaire. J'étais dans le contrôle, je surveillais de près mon alimentation, m'interdisant certains aliments tabous (chocolats, gâteaux notamment). Et puis, peu à peu j'ai lâché du lest, sans vraiment m'en rendre compte, mais j'ai commencé à diversifier mon alimentation, ce qui était totalement nouveau pour moi. Je me suis assouplie.
La nourriture me faisait horreur, je n'aimais pas manger, c'était douloureux pour moi car manger signifiait grossir. Je ne pensais pas un jour pouvoir éprouver du plaisir à manger. Aujourd'hui, j'apprécie particulièrement de faire les courses, de choisir mes aliments, d'aller au marché. Je le répète, je ne l'avais jamais fait avant. Tout n'est pas gagné, je continue de progresser pas à pas, un jour à la fois. Je ne pense pas pouvoir guérir un jour complètement de mes troubles alimentaires mais ce dont je suis certaine à présent c'est de pouvoir vivre sereinement avec mes pulsions.
La méthode m'a permis de changer, c'est un atout majeur car il est difficile de changer. Le fait de m'occuper de moi, de me recentrer sur moi m'a permis de me découvrir, d'apprécier ce que je suis telle que je suis et non plus par rapport à d'autres. Dans mes relations aux autres j'ai changé aussi. Je ne m'identifie plus à eux. Je me suis "individuée" si je puis dire.
Je conseille chaleureusement à toutes les personnes qui ont des soucis avec leur poids, leur corps, la nourriture, une addiction d'essayer cette méthode en ligne parce qu'elle a été efficace pour moi, parce qu'elle m'a apporté et m'apporte toujours un soutien inestimable. Elle a allumé la lumière sur moi, j'étais centrée sur l'extérieur et le mouvement a complètement changé. J'ai compris que tout vient de moi et que si problème il y a, il est en moi et c'est à partir de moi que je dois travailler. Au départ je pesais 88 kg, je pèse désormais 63 kilos. J'ai perdu beaucoup au début, certainement grâce au sport. Actuellement mon poids se stabilise, mais je ne m'en occupe pas vraiment, je suis occupée à bien manger, à apprécier, à me faire plaisir. Je revis d'une certaine façon.

En quoi cette méthode est-elle différente ?

Elisabeth:

La méthode est originale car elle ne parle pas de régime, elle ne parle pas de restrictions alimentaires, de privations, elle va même complètement à l'opposé. L'approche est totalement différente, elle nous dit de nous recentrer sur nous, d'être à l'écoute de notre corps, de le traiter avec « gentillesse », de se réconcilier avec lui. En fin de compte, elle nous ramène à nous-mêmes en nous permettant en douceur de nous détacher de notre obsession, la nourriture. Elle nous fait prendre conscience du fait que le problème n'est pas la nourriture mais notre comportement. Par exemple, le fait d'avoir recours à l'alimentation pour masquer, minorer des émotions pénibles.
Par ailleurs, l'approche est très honnête, il est expliqué que ce ne sera pas facile, qu'il faudra faire des efforts et qu'ils seront récompensés. Nous ne sommes pas leurrés si je puis dire. C'est totalement novateur par rapport aux publicités qui promettent de perdre du poids sans effort, en peu de temps, à moindre frais. J'ai apprécié cet aspect que je prends comme une marque de respect. Les choses sont dites telles qu'elles sont.
Enfin, la méthode est « pratique ». Il ne s'agit pas de théories à apprendre, de règles à appliquer, de régimes à suivre, de calculs d'apothicaire à faire. Il s'agit plutôt d'expérimenter dans son quotidien de nouvelles façons de se comporter et de voir les choses, de penser.

Quelles sont vos impressions sur le parcours de Linecoaching ?

Elisabeth:

Le parcours alimentaire m'a permis de prendre conscience de ce que je mange et de ma façon de le manger. J'ai toujours mangé machinalement, inconsciemment et vite pour me débarrasser de cette corvée. De ce fait, j'ai toujours avalé la nourriture sans la regarder. Là, je me suis arrêtée et je me suis observée. J'ai découvert les aliments, j'ai découvert les goûts, j'ai compris certaines de mes façons de fonctionner.
Je ne suis pas du tout sportive, je n'ai jamais eu d'activité physique. J'ai découvert le parcours forme et j'ai commencé à faire du vélo d'appartement. Je fais trois séances par semaine de 45 mn chacune. J'en ai retiré un bénéfice incroyable, ça m'a beaucoup aidée à prendre conscience de mon corps et à le redécouvrir. Pour moi pratiquer une activité physique est devenu essentiel.

Vos interactions avec la communauté ?

Elisabeth:

Il est très intéressant de pouvoir dialoguer en direct avec les experts. Cette proximité est géniale. Ils sont là pour nous conseiller dans notre parcours, c'est une aide, un soutien considérable. Même si ce ne sont pas des outils que j'ai beaucoup utilisé, ils n'en sont pas moins intéressants. Au contraire, je ne participe pas beaucoup sur les chats et les forums mais je les consulte car c'est important de voir ce que pensent les autres, comment ils comprennent les choses, comment ils fonctionnent et pourquoi. Le partage de l'expérience de chacun est fondamental.

Votre outil favori ?

Elisabeth:

La pleine conscience et la gestion des émotions. C'est grâce à ces outils que j'ai compris ce qui se passe en moi, que j'en ai pris conscience et que j'ai donc pu commencer à modifier ma façon d'être. J'utilise surtout la concentration sur la respiration, j'ai eu beaucoup de mal au début, ça n'est pas évident, mais c'est une clé pour avancer.

Votre défi préféré ?

Elisabeth:

Manger plus lentement une fois par jour. Comme son nom l'indique c'est un défi pour moi qui avale tout rond, sans faire attention. Je dois me poser, observer ce que je fais, c'est très difficile, je dois aller au-delà de moi, ne pas suivre mes anciens réflexes.

Par Claire de Line… 0

D'autres témoignages de même profil

Haut de page 
X