« J'ai retrouvé la liberté en sortant des régimes restrictifs. J'ai perdu 11 kilos »

Hélène

Hélène, 44 ans, Bayonne

Pourquoi Linecoaching?

Hélène:

Mon poids me posait problème et me faisait souffrir depuis mon adolescence. Quelques kilos en trop et je suis entrée dans l'engrenage des régimes restrictifs et du yoyo. Il n'a jamais été stable et il ne cessait d'augmenter jusqu'à atteindre 96kg en septembre 2013. La panique !
En septembre dernier, étant en très grande souffrance, mon poids explose. J'entame un travail avec une psychologue clinicienne pour essayer de stopper cette escalade et tenter de comprendre mon rapport à la nourriture. En cinq mois, je comprends que je suis un bon petit soldat de tous les diktats alimentaires, que je suis en restriction alimentaire et en frustration permanente depuis 25 ans. Mes compulsions semblent s'expliquer par cette frustration, et par le fait que je gère toutes sensations physiques par un apport de nourriture ( froid, faim, soif, fatigue, peur, colère, ennui, joie... autant dire tout le temps !). Je prends la décision d'arrêter les régimes qui vont me rendre obèse. Le hasard n'existant définitivement pas, je tombe sur le livre du Dr Zermati "Maigrir sans régime". Ce livre est écrit pour moi, j'adhère à tous les concepts, et je trouve une solution à mon problème en m'inscrivant sur le site de Linecoaching (début Mars 2014).
Depuis 3 mois, mon comportement face aux aliments a beaucoup évolué. Je suis sortie de la restriction et des diktats alimentaires : aliments tabous, interdits, autorisés à outrance, anticiper la faim, ne pas craquer ... J'ai appris à manger par faim, à m'arrêter quand je n'ai plus faim, à manger ce que mon corps a envie. Je n'achète plus d'aliments allégés. J'ai découvert le plaisir décuplé de manger quand la faim est là. N'ayant plus d'aliments interdits, je suis sortie de la frustration et donc les compulsions ont nettement diminué. Quand, malgré tout une compulsion arrive, je gère tout autrement, je dédramatise. Du coup, je mange moins. J'ai découvert une solution très efficace pour que cela n'ait pas d'impact négatif sur mon poids : ne remanger que quand la faim se fait ressentir, et ça marche ! La nourriture a repris sa place dans ma vie, un moment de plaisir. Cela ne me prend plus la tête.
J'ai l'impression de me respecter enfin, de comprendre mon organisme, comme si mon corps et mon esprit étaient en adéquation pour la toute première fois. Je fais confiance à mon corps, et mon poids se stabilisera quand il sera prêt. C'est tout nouveau pour moi de lâcher prise sur mon poids et de ne plus vouloir le maîtriser. Ma vision sur la vie a changé: je suis enfin bienveillante envers moi-même, je prends soin de moi et je me traite gentiment pour la première fois. C'est très agréable. Je me découvre, je me respecte et je me fais respecter. J'ai retrouvé la liberté en sortant des régimes restrictifs. Du coup, mon corps s'allège. Je me sens en adéquation avec moi même, je vais bien. Début Mars 2014, je pesais 93kg. Aujourd'hui, je pèse 82 kg, J'ai réussi à perdre 11 kilos en 3 mois. Je n'en reviens pas. Cette perte rapide m'a d'ailleurs fait un peu peur, j'ai donc contacté la coach. Après s'être assurée que je n'étais pas en restriction inconsciente, elle m'a rassurée me disant que je répondais aux besoins de mon corps et qu'ainsi il perdait son surplus, jusqu'à son poids de forme.

En quoi cette méthode est-elle différente ?

Hélène:

J'ai découvert une méthode et un discours nouveaux. Il n'y a pas de recette miracle, aucune injonction. On me déculpabilise. On me parle de retrouver mes sensations physiques, de m'écouter, de donner à mon corps ce qu'il a besoin. Pour perdre mon surplus pondéral, il faut que je mange quand je ressens la faim, que j'arrête quand je ressens la satiété, que je mange ce que mon corps me réclame. Simple et plein de bon sens, en théorie. L'Himalaya devant moi, en pratique ! Quand ai-je faim ? Cette faim que j'ai toujours anticipée car dangereuse et signe de craquage... Qu'est ce que la satiété? Comment me réconcilier avec les aliments tabous? Comment gérer mes compulsions quasi-quotidiennes ? Le site me guide sur mon chemin et mes interrogations : carnets d'observation, bilans personnalisés, parcours alimentaire, exercices pratiques, vidéos, chats avec les coachs et les médecins, blogs et forums avec les adhérentes... C'est un site très complet, où je trouve un accompagnement et un soutien. J'ai conseillé le site à une amie qui avait les mêmes problèmes. Elle souhaitait elle aussi sortir de la restriction, du yoyo... Elle chemine sur le site et s'allège déjà ! Je pense qu'il faut être prêt à cette méthode qui demande des changements radicaux. Il faut déjà être convaincu que les régimes sont dangereux et mènent droit à l'obésité. Il faut ensuite être prêt à un long chemin... chemin passionnant vers une liberté et un mieux-être durable et profond.
Je suis en train de régler mon problème face à la nourriture de manière pérenne. Le chemin se poursuit vers la découverte et le respect de moi-même. Je me sens libre et de plus en plus légère à tous les niveaux. J'espère que beaucoup trouveront ce chemin, ce site peut absolument y aider !

Quelles sont vos impressions sur le parcours de Linecoaching ?

Hélène:

Je considère le parcours alimentaire comme mon chemin vers mon mieux-être et ma perte de poids. Je chemine dans les différentes étapes : découverte de la faim, de la satiété, la dégustation, les techniques de respiration, les aliments tabous, les envies de manger émotionnelles... Chaque étape comprend des explications, des vidéos, des exercices à mettre en pratique, des bilans... Je progresse de manière plus ou moins évidente. Mon comportement face à la nourriture évolue doucement mais de manière profonde.
Le parcours forme
est facultatif. Il est recommandé d'être actif au quotidien; je ne suis pas très régulière au parcours forme car je suis toujours restée active dans mon quotidien malgré mon problème de poids (aquagym, balade avec mon chien, me déplacer à pied ...). C'est un plaisir qui m'est acquis.

Vos interactions avec la communauté ?

Hélène:

J'utilise fréquemment la messagerie et les chats avec les experts. J'y trouve soutien et réponses à mes différentes interrogations. Je me sens soutenue et accompagnée. Quand je ne suis pas disponible à certains chats, je les lis en différé, c'est très pratique.
Je suis une fidèle des blogs et forums avec les adhérentes. Mon blog personnel me sert de bilan régulier qui balise mon parcours. J'y écris mon chemin avec mes avancées et mes difficultés. Les forums et blogs des adhérentes sont source d'informations et soutien dans les moments heureux et compliqués. Vivant le même problème, on se comprend plus facilement.

Votre outil favori ?

Hélène:

J'utilise la plupart des outils proposés : la partie sur les émotions, sur l'alimentaire, sur la respiration, la courbe de poids... Je lis les explications, je pratique les exercices et je progresse. La respiration en pleine conscience m'aide particulièrement à gérer mes émotions autrement que par la nourriture.

Votre défi préféré ?

Hélène:

Je me lance beaucoup de défis. Ce sont des engagements à faire tels exercices sur une certaine période, pour progresser dans mon changement. Je m'engage par exemple à faire des séances de pleine conscience, à manger sans distraction, à déguster mes 3 premières bouchées... Cela m'exerce doucement et je crée de nouvelles habitudes.

Par Claire de Line… 0

D'autres témoignages de même profil

Haut de page 
X