J’ai perdu 7 kilos et je peux profiter tous les jours de petits plaisirs.

Carine, 32 ans, Nice

Carine, 32 ans, Nice

Pourquoi Linecoaching?

Ctartar:

J’ai toujours fait des régimes, je les connais tous, et mon problème majeur c’est que j’ai toujours fonctionné sur un mode binaire frustration-excès, semaine-week-end et congés, engendrant un effet yoyo sur mon poids et me donnant l’impression de ne pas avoir atteint mon poids d’équilibre et la stabilité.Je ne suis pas grosse, j’ai confiance en moi, je m’aime, mais il me fallait m’enlever mes idées reçues (il y a des aliments interdits qui font grossir) et me sortir de mon système du tout ou rien.

En début novembre 2017, J’ai décidé de m’inscrire au programme Linecoaching parce que j’avais atteint mon poids maximal (62 kg) et j’en avais marre d’avoir cette relation conflictuelle avec l’alimentation. J’avais donc une formule 6 mois mais j’ai suivi la méthode de façon intensive et à la lettre jusqu’à ce que je n’en ressens personnellement plus le besoin, c’est-à-dire 3 mois.

Je voulais surtout atteindre mon poids i d’équilibre sans faire de régime et de manière durable. Grâce à Linecoaching j’y suis arrivée, mon poids oscille entre 55 et 56 kilos, j’ai perdu 7 kilos et je peux profiter tous les jours de petits plaisirs.

En quoi cette méthode est-elle différente ?

Ctartar:

Je dirai que ce n’est pas une méthode minceur mais que c’est revenir au B A BA de savoir s’alimenter grâce à Linecoaching, à faire confiance à son corps et aller à la racine du mal, à savoir notre inconscient et nos barrières mentales (ce n’est pas le poids le problème !!). Les premières étapes m’ont fait faire des expérimentations qui correspondaient particulièrement à mes besoins. Le parcours m’a donc été très utile.

En revanche, il peut s’avérer contraignant lorsque l’on travaille et que l’on a une vie sociale riche. D’ailleurs, j’ai conseillé cette méthode à tout mon groupe de copines a plus ou moins les mêmes schémas mentaux que j’avais. Il y en a une en particulier que je soupçonne de souffrir beaucoup de EME à qui je voudrais offrir un mois d’essai. Le parcours forme est vraiment très bien fait. J’ai été assidue et celà m’a beaucoup aidé à me remettre au sport. Puis je me suis inscrite dans une salle, et maintenant, je vais 4 fois par semaine à ma salle car je préfère les cours collectifs.

 

 

Quelles sont vos impressions sur le parcours de Linecoaching ?

Ctartar:

J’ai perdu 7kg, l’alimentation n’est plus au centre de mes préoccupations, je suis libérée du poids de la culpabilité et je suis bien dans mes vêtements.

Vos interactions avec la communauté ?

Ctartar:

Les échanges avec les coachs étaient très bons et réactifs, assez flexible en termes de disponibilité horaire. J’ai été contacté 6 fois par la coach psychologue, Béatrice , qui a été très à l’écoute, et a permis de mettre un terme à certains de mes doutes. Elle m’a encouragée et félicitée.

Ma grande victoire a été de prendre conscience que c’est l’écoute de soi qui doit être au fondement de tout. Aucun aliment n’est mauvais ou interdit mais il faut simplement manger les quantités correspondant à sa faim. Personnellement je suis quelqu’un de sportif et n’ai pas d’envie de manger émotionnelle, c’était essentiellement mes habitudes alimentaires qui devaient évoluer.
 

 

 

Votre outil favori ?

Ctartar:

J’ai bien aimé le suivi des statistiques et également les défis car je suis quelqu’un qui aime relever des challenges.

Votre défi préféré ?

Ctartar:

Mon défi préféré, c’est de tenir mon carnet de comportement alimentaire : il m’a permis de déguster et de bien repérer mon sentiment de satiété.

Par Dorcas22 0

D'autres témoignages de même profil

Haut de page 
X