"J'ai perdu 11 kilos sans me priver" 

Marie-Laure, 45 ans, Essone

Pourquoi Linecoaching?
Laureml:
J'ai fait beaucoup de danse depuis toute petite et j'ai fait mes premiers régimes adolescente. Je voulais maigrir mais je me rends compte aujourd'hui que je n'en avais pas besoin. J'ai l'impression d'avoir passé ma vie à faire des régimes. Ma mère m'a toujours dit que dans la famille regarder un gâteau nous faisait grossir ! C'était comme ça, c'était injuste, mais je ne serai jamais mince.
 
Après une prise de poids conséquente et alors que je m'apprêtais à attaquer un énième régime en avril dernier, j'ai senti qu'il serait impossible pour moi de me priver de nouveau, que je n'en avais plus le courage. J'avais découvert la méthode de linecoaching dans un psychologie magazine un an plus tôt. Je me m'y suis alors intéressée de plus près.
 
J'ai démarré le programme le 10 avril 2015. C'est aussi ce jour où je suis remontée sur la balance après plusieurs mois... un choc face à ma prise de poids.
En quoi cette méthode est-elle différente ?
Laureml:
Cette méthode est totalement différente de ce que j'ai connu jusqu'à aujourd'hui. Maigrir ne rime plus avec privation, frustration, injustice, culpabilité ou découragement. Je suis sereine, déculpabilisée, motivée et réconciliée avec la prise de nourriture. Je n'en reviens pas qu'il soit si simple de perdre du poids et pourtant le principe est sensé, il suffit de se nourrir quand on a faim, ce qui n'interdit pourtant pas des prises alimentaires de réconfort. Je n'ai plus peur du "dérapage" que je regretterai. J'apprends à gérer mon quotidien sans stress, je ne redoute plus les invitations ou les sorties au restaurant, je mange enfin comme les autres membres de la famille.
 
Deux grandes révolutions pour moi : 
  • J'ai moins, voire plus de compulsions alimentaires parce que je sais que si je ne mange pas tout de suite quelque chose dont j'ai très envie je pourrai en manger le lendemain, cela ne m'est pas interdit et ce sera bien meilleur si j'ai faim.
  • A l'inverse si je mange au delà de ma faim je m'inquiète peu des conséquences parce que j'attendrai d'avoir de nouveau faim pour manger. C'est simple !
 
Je suis bien dans ma peau et je ne me sens plus punie. Je peux enfin manger ce dont j'ai envie sans sensation de privation et ça c'est une révolution. Je crois que j'ai enfin atteint une sérénité qui ne m'était pas autorisée jusque là. Je ne cesse de conseiller cette méthode à mes amies, j'ai même parfois l'impression de trop en parler ! Les raisons sont simples : c'est facile et ça marche. Elles constatent elles mêmes le résultat. 
 
Mon poids de départ était de 80 kilos. J'ai perdu dans un premier temps en moyenne 2 kilos par mois les 4 premiers mois puis autour d'un kilo par mois. J'ai perdu 11 kilos à ce jour.
Quelles sont vos impressions sur le parcours de Linecoaching ?
Laureml:
Les étapes du programme alimentaire sont bien pensées, elles répondent aux besoins du moment même si le démarrage est déstabilisant parce qu'il ne ressemble en rien à ce que j'ai pu pratiquer dans le passé. La phase de la RPC reste pour moi la plus difficile à s'approprier mais elle m'a fait découvrir la pleine conscience et au-delà la méditation à laquelle je me suis alors intéressée. J'ai perdu pieds au bout de quelques semaines ne sachant plus du tout si je faisais comme il faut mais le soutien du coach a été précieux et rassurant. J'ai également eu l'occasion de suivre une journée avec le docteur Zermati et cela a été pour moi un déclic sur de nombreux points en plus du soutien du groupe.
 
Je trouve personnellement que ce programme demande de lui consacrer du temps et j'apprécie de pouvoir le suivre à mon rythme, je fais des pauses régulières lorsque je sens que je ne suis pas prête à passer à l'étape suivante où que ce n'est pas le bon moment pour moi. Mes acquis dans la méthode me permettent de le faire tout en me stabilisant ou en continuant à perdre du poids.
 
J'ai suivi le parcours forme dans les premières semaines mais j'ai du mal à me motiver seule. Cela m'a néanmoins permis de me réconcilier avec mon corps et d'avoir envie de poursuivre une activité physique. Je me suis inscrite à une salle de sport où je me rends aujourd'hui 3 fois par semaine. Le programme alimentaire concilié à la pratique d'une activité physique est une double motivation : perdre du poids permet de mieux bouger et bouger permet de modeler son corps.
Vos interactions avec la communauté ?
Laureml:
J'ai eu recours à la messagerie avec le coach par 2 fois lorsque je me décourageais. Les réponses étaient toujours appropriées et m'ont apporté le soutien nécessaire. J'ai participé à un chat avec le Dr Apfeldorfer et j'ai eu réponse à ma question. Je participe peu mais je consulte régulièrement les chat à posteriori car j'y trouve des pistes et des réponses.
 
Je n'utilise ni le blog personnel ni les forums.
Votre outil favori ?
Laureml:
Le seul outil que j'utilise est "la courbe de poids" ! Cela me motive d'avoir un aperçu visuel de mes résultats quelle que soit le sens de la courbe. J'ai consulté d'autres outils mais je n'ai pas éprouvé le besoin de les utiliser.
 
Quelles que soient les rubriques mises à disposition sur le site de linecoaching, je les ai toutes parcourues et je les consulte régulièrement. C'est pour moi un outil de motivation.
Votre défi préféré ?
Laureml:

J'ai bien essayé de m'inscrire à des défis mais sans jamais parvenir à les réaliser ! Je n'utilise donc pas les défis à ce jour.

Par Laurem
0

D'autres témoignages de même profil

Haut de page 
X