"J'ai perdu 17 kilos en apprenant à manger selon mes besoins, pas plus!"  

Marie, 54 ans, Agde

 

Pourquoi Linecoaching?
Marie:

Après une enfance plutôt mince et une adolescence maintenue dans les normes à grand renfort de régimes (nous étions dans les années 70), j’ai beaucoup grossi dès lors que j’ai pu manger librement. Une première grossesse a confirmé mon « génotype économe » hérité du fin fond des âges et j’ai pris allègrement plus de 40 kilos. Depuis la bataille a été rude. Les kilos se sont montrés sagement patients pendant les grandes offensives que j’ai pu mener contre eux et ont toujours fini par reprendre leurs droits. Depuis des années, je lisais les ouvrages avant-gardistes de Gérard Apfeldorfer et Jean-Philippe Zermati. Je rêvais de monter à Paris et de commencer une thérapie et voilà qu’elle est venue à moi. Magie toute paradoxale du virtuel que de faire prendre réalité aux rêves.
Je suis le programme de manière très assidue depuis décembre dernier. J’ai perdu doucement et de manière somme toute assez régulière. Je pensais m’arrêter longtemps à des paliers. Je croyais que le corps mémorisait certains poids comme ayant été stables pendant une longue période. Je m’imaginais une sorte de pèlerinage à l’envers. Mais il n’en a rien été. Les kilos partent avec une facilité à brûler que je croyais avoir perdue à force de yoyos. Je fais beaucoup de sport. J’apprécie de me déplacer le plus souvent possible en vélo et de nager tout mon soûl. Je ne mange plus une série de nutriments parce qu’on m’a dit que c’était bon pour moi. J’écoute ma faim, je la respecte. Parfois aussi je me réconforte avec la nourriture mais plus de manière excessive et la plupart du temps en pleine conscience.
Ce que j’ai expérimenté a augmenté mon degré de liberté vis-à-vis de la nourriture. J’ai appris à manger selon mes besoins ressentis et non plus à réagir aux sollicitations ou injonctions externes. Je mange en pleine conscience. Je suis devenue une sorte de « mangeur éclairé ». Je pesais 122 kilos (et encore, avant les fêtes), j’en suis maintenant à 105 et la forme.

En quoi cette méthode est-elle différente ?
Marie:

Nous ne sommes plus au bal masqué des régimes déguisés : les fameux « équilibres alimentaires » et leurs cortèges de diktats. C’est un travail de rapport à la nourriture qui est proposé. On apprend à nouer une relation apaisée avec elle, à s’autoriser le plaisir et surtout un respect vis-à-vis de soi-même, à travers l’écoute de ses sensations.

Quelles sont vos impressions sur le parcours de Linecoaching ?
Marie:

Dans le parcours alimentaire, tout est expliqué, pour un esprit rationnel, c’est rassurant. De plus, on nous laisse le choix. C’est agréable d’être traitée en adulte pour qui a fréquenté bon nombre de nutritionnistes. On nous invite à expérimenter par nous-mêmes, on se sent coéquipier dans l’aventure, somme toute, très balisée et sécurisée.
J'ai utilisé le parcours forme en m'inventant une petite contrainte de renseigner mon parcours sport tous les jours. Depuis, faire au moins 30 minutes d’activité physique par jour s’est ancré en habitude.

Vos interactions avec la communauté ?
Marie:

J’ai apprécié d’avoir une réponse claire nette et précise avec des références à l’appui lors des chats avec les experts.

Votre outil favori ?
Marie:

Les outils de pleine conscience.

Votre défi préféré ?
Marie:

Les défis sport qui s’inscrivent bien dans la vie quotidienne et changent, mine de rien, bien des habitudes.

Par Claire de Line…
0

D'autres témoignages de même profil

Haut de page 
X