"C’est une expérience très réussie : j'ai perdu 7 kilos"


Marie-Jeanne, 55 ans, Orléans.

Pourquoi Linecoaching?
Marie-jeanne:

Je pesais 84 kg à 18 ans. J’ai perdu 20 kg avec l’aide de Marian Apfelbaum à l’hôpital Bichat à Paris à l’âge de 24 ans. Les diététiciens de Bichat m’avaient conseillé de perdre à nouveau 10kg en rentrant de mon séjour de 2 ans aux USA (pendant lequel je n’avais pas repris de poids). J’ai essayé de les perdre avec différents régimes et j’ai donc fait le yoyo entre 60 et 70 kg pendant près de 30 ans. Dès que j’atteignais 70 kg je faisais un régime. Au bout d'un moment, je ne voulais plus en faire et je ne supportais plus de faire le yoyo avec mon poids.
J’ai ensuite lu le livre « Maigrir sans régime » et j’ai tout de suite adhéré à la méthode J'ai commencé le programme en septembre 2014. Depuis, je déguste et je mange beaucoup plus doucement. Je mange à nouveau des aliments que j’avais banni, et je n’ai plus peur d’avoir faim. Cette méthode m'a permis de faire la paix avec la nourriture. J'ai réussi à maigrir: je suis passée de 67 kg à 60 kg. J'ai perdu 7 kilos alors que je n’étais pas intéressée à perdre du poids au départ, je voulais juste le stabiliser. C’est une expérience très réussie.

En quoi cette méthode est-elle différente ?
Marie-jeanne:

La méthode est différente puisque que l’on ne compte pas les calories, on ne classifie pas différents types d’aliments (ceux que l’on mange, ceux que l’on ne mange pas, ou à quelle heure on mange tel aliment) on écoute juste ce que notre corps nous dit, même s'il faut reconnaître que parfois il ne parle pas très fort. On ne mange plus de façon ‘automatique’ (pour se remplir, à heure fixe, avec un nombre prédéfini de fruits et de légumes) mais on passe en ‘mode manuel’ (en dégustant et en se faisant plaisir). Je l’ai déjà conseillée plusieurs fois car je trouve qu’elle est logique : on mange ce que l’on veut mais uniquement lorsque l’on a faim, si on n’a plus faim, on arrête.

Quelles sont vos impressions sur le parcours de Linecoaching ?
Marie-jeanne:

Le parcours alimentaire m’a beaucoup plu car il m’a permis d’augmenter mon plaisir à manger et m’a aider à me centrer un peu plus sur moi-même. En vieillissant je recherche de plus en plus une sorte de ‘zenitude’ (Taï chi et Qi gong depuis quelques années, arrêt de la télévision…) et ce programme va dans ce sens.
Les petits exercices de Guillaume sur le parcours forme sont extra : pas trop longs, adaptés à mon niveau sportif (j’ai juste adapté la cardio à la piscine ou au vélo d’appartement car je n’ai pas le droit de courir à cause d’une rotule un peu déplacée). J’utilise maintenant les étirements après avoir bricolé un peu trop ou après avoir travaillé la terre dans le jardin ; ils sont idéaux pour éviter les courbatures et les douleurs du dos. Je continue à faire les petits exercices au bureau (ceux des défis). Comme je l’ai décrit dans le message de témoignage que j’ai laissé dans le site, Guillaume va me manquer.

Vos interactions avec la communauté ?
Marie-jeanne:

J’ai lu tous les chats sans jamais y participer, j’y ai appris beaucoup. La messagerie avec le coach est très bien aussi : tout le monde est très positif sur ce site, cela fait du bien de ne pas être jugée. Il faut dire que c’était mon côté scientifique qui ressortait, j’avais envie de connaître les statistiques de réussite qui ont été faites sur cette méthode, mais peut-être qu’il n’y en a pas encore eu.

Votre outil favori ?
Marie-jeanne:

Je me suis beaucoup amusée avec tous les défis. J’ai gardé comme outil favori la séance d’étirements en pleine conscience que j’ai pratiqué pas mal de fois qui me fait beaucoup de bien lorsque je suis un peu trop stressée à mon goût.

Votre défi préféré ?
Marie-jeanne:

Les défis de mise en forme.

Par Claire de Line…
0

D'autres témoignages de même profil

Haut de page