"J'ai perdu 14 kilos en changeant définitivement mon rapport à la nourriture"


Marlène, 40 ans, Les Ageux

Pourquoi Linecoaching?
Marlène:

J'ai toujours été très mince, et ce jusqu'à 24 ans, l'âge de ma première grossesse. Ma deuxième grossesse n'a rien arrangé : je me suis réfugiée dans la nourriture, et je suis passé de 70 à 80 kilos. Je me privais sans cesse mais je ne perdais pas de poids. J'ai donc décidé d'aller voir une nutritionniste. Son discours était simple : il faut manger x grammes de ceci ou de cela. Je le faisais un temps et j'arrêtais. C'est une amie qui m'a parlé de Linecoaching, en m'expliquant qu'il n'y avait pas de privations mais qu'il s'agissait de ressentir ses sensations alimentaires. Pendant un an j'y ai pensé, puis je me suis lancée en juillet 2013. Ce que j'ai apprécié dans la méthode, c'est qu'on réfléchit à comment on mange et pas ce que l'on mange. Aujourd'hui si je finis pas mon assiette, ce n'est pas grave. Je gère mieux les quantités, et je sens mieux quand je suis rassasiée. J'observe ce que je vais manger, je prends le temps. J'ai un rapport très intuitif à la nourriture, si ça ne me plaît pas, je ne mange pas. Avant le programme je ne mangeais pas beaucoup de nourriture industrielle, là ça m'est devenu tout simplement impossible. Par exemple, je n'arrive plus à manger le chocolat vendu en grande surface, alors qu'avant je le faisais sans réfléchir. Avant, quand on me proposait un gâteau, je prenais une bonne part. Maintenant je n'en prends qu'une petite. Depuis que je mange uniquement quand j'ai faim, je me rends compte que les gens mangent en général beaucoup. J'ai aussi appris à arrêter de monter sur la balance tout le temps. Désormais je me moque de ma perte de poids, je le fais juste de temps en temps, ce n'est plus du tout une obsession. Je me sens mieux dans ma peau, j'ai une image plus positive de moi-même. Je ne me laisse plus aller comme avant, je prends davantage soin de moi. La respiration en pleine conscience m'a vraiment permis de me recentrer, de prendre du recul car je suis de nature très « speed ». Je suis passée de 83 à 69 kilos.

En quoi cette méthode est-elle différente ?
Marlène:

Elle est totalement différente : il n'y a pas d'interdit. Peu importe ce que l'on mange, ce qui compte c'est pourquoi on le fait. Je n'aime pas être contrainte, avant j'étais du genre à avaler sans réfléchir. Là je sens que j'ai repris contact avec les aliments. Avant de manger je me demande si j'ai vraiment faim, ou si c'est une émotion qui monte et que je cherche à combler. Je parle régulièrement de la méthode à mon entourage, mais ce n'est pas pour tout le monde, car l'heure est à l'apologie des légumes et de la diététique. Donc la méthode peut paraître difficile à comprendre de prime abord. Pour moi, ça a définitivement changé mon rapport à la nourriture et à la perte de poids.

Quelles sont vos impressions sur le parcours de Linecoaching ?
Marlène:

Tout ce que j'ai appris pendant le parcours alimentaire m'a été utile. Il est très simple et pas contraignant. Il y a une étape en particulier qui a été un véritable déclic: c'est celle où l'on doit sauter le petit déjeuner. Au début, ça m'a paru hyper compliqué, surtout les deux premiers jours où j'avais l'impression d'être en hypoglycémie. Désormais, je peux sauter des repas, ça ne me pose pas de problème. C'est comme pour les buffets, avant je ne savais jamais quoi choisir, donc je prenais de tout, et en grosse quantité. Maintenant j'arrive à sélectionner ce qui me fait vraiment plaisir. Au début, les séances de respiration en pleine conscience ont été difficiles pour moi car je suis hyperactive. Mais je m'en suis servi pour repérer la faim ou une émotion, car c'est très utile pour prendre du recul. J'ai un peu suivi le parcours forme, en utilisant les parcours libres.

Vos interactions avec la communauté ?
Marlène:

J'ai fait appel au coach via la messagerie une ou deux fois, ça s'est très bien passé, j'ai eu une réponse tout de suite. Je suis également les groupes de soutien du mercredi. J'ai parcouru le forum quelques fois.

Votre outil favori ?
Marlène:

J'ai trouvé que les outils rendaient le site très convivial mais qu'ils n'étaient pas toujours bien ciblés.

Votre défi préféré ?
Marlène:

J'ai bien aimé tous les défis, sauf ceux en rapport avec la forme que je n'ai pas du tout utilisés.

Par Claire de Line…
0

D'autres témoignages de même profil

Haut de page 
X