2 semaines, ca marche, soulagement! - le 30/01/2016

Stephclo.
Abonné

J'ai commence le programme il y a deux semaines, pleine d'espoir mais pleine de craintes egalements. J'ai deja essayerde faire des regimes et des que j'arretais de "faire des efforts", je reprenais les kilos perdus, voir plus encore.

Alors ici, la premiere semaine n'a pas ete simple: manger quand j'ai faim, m'arreter quand je n'ai plus faim.

La bonne blague, moi je vis pour manger, je ne mange pas par faim mais par envie. Alors ne pas manger quand j'en ai envie, ce fut/c'est une lutte contre moi-meme. Mais force est de constater que grace a ce tout petit principe, je perds du poids, ce qui motive a s'en tenir a cette regle d'or.

S'arreter de manger quand je n'ai plus faim, la deuxieme bonne blague... C'est le fait de manger qui me procure du plaisir, meme si 9/10, quand je suis couchee, j'ai mal au ventre d'avoir trop manger. Alors voila, je suis la, mon mari est mort de rire, mon fils de 6 ans lui prend cela tres au serieux et fait comme moi: fermer les yeux, savourer ce qu'on mange, identifier chacun des gouts d'une bouchee pour avoir autant de plaisir avec une petite assiette qu'avec une grande (voir deux...). Alors oui c'est dur de ne pas manger une grande assiette, mais quel bonheur de la savourer (j'essaie de plus manger seule qu'auparavant pour vraiment en profiter), quel bonheur de ne plus avoir mal au ventre d'avoir trop mange et quel bonheur de voir que mon poids diminue, doucement mais surement.

Le parcours forme, un super plan qui me fait sentir que je vis, qui ne me donne pas encore l'espoir de ne me dessiner une jolie silhouette, mais avec le temps peut-etre.

En tous cas, quelle satisfaction que de prendre soin de soi, de reprendre confiance "C'est possible".

Et puis j'adore le suivi du programme qui prend du temps, mais qui nous mets vraiment "dans le mood".

Cette fois j'y crois vraiment, je vais perdre ces quelques kilos en trop et pouvoir continuer a manger toutes les bonnes choses que j'adore, mais sans exagerer. C'est un vrai plaisir que de ne pas se couper de ses repas en famille, des diners entre amis ou collegues, bref, de ne pas mettre sa vie entre parenthese le temps des longs mois de la perte de poids.

Que du bonheur a venir cool

Commentaires

Amritaa.
Abonné

Bonjour Stephclo et merci pour ce magnfique témoignage. Je reviens ici aujourd'hui après 2 échecs décidés par moi bien sûr et comme j'ai juste envie de lire des choses positives et encourageante, votre message tombe à pic. Ca parait tellement incroyable en si peu de temps que je me remets à croire au miracle dans ce domaine

 

Si un jour ça marche moins bien pour vous, revenez lire votre message et souvenez vous bien que ça, c'est vous qui l'avez réussi et personne d'autre

 

Bravo ! 

capuccino
Marraine

Amritaa,

 

Nous avons sans doute échangé autour d'une question ou d'une autre lors de tes précédents essais.

Alors ce soir, je viens t'apporter un message de soutien et d'espoir.

Jette juste un oeil sur ma date d'inscription....Aujourd'hui pas un kilo de plus, une vie où la nourriture a repris sa juste place, où la pleine conscience m'aide lors des moments difficiles...plus de montagnes russes avec mon poids, plus de contrôle et donc plus de perte de contrôle. Plus de lutte, plus de désespoir, plus de vie entre parenthèse...Juste une vie qui a du sens pour moi et que je savoure minute après minute.

Tout cela ne m'était pas arrivé depuis mes 13 ans...je vais fêter mes 56 ans...

J'espère que comme moi, tu trouveras le chemin  pour y arriver.

lorraine
Marraine

Stephclo, bienvenue parmi nous, Linecoaching semble être une vraie révélation pour toi.
C'est chouette de démarrer le programme avec autant de plaisir de se l'approprier et de s'occuper de soi.

Je te souhaite un beau cheminement sur le programme Linecoaching, étape après étape...

A bientôt

 

 

Amritaa,  je suis contente de te lire et de te voir par là......

Tu parles d'échec te concernant. Je ne suis pas sûre  que ce soit le bon terme pour quelqu'un comme toi qui étais là présente sur les forums, engagée dans le programme ....

C'est juste peut être que le chemin est long pour aller vers un changement de comportement alimentaire. Pour toi , pour moi et pour beaucoup d'entre nous ici.....

A bientôt

 

Bonne nuit à toi, Stephclo , Capuccino et tout le monde

myr22.
Ancien abonné

Merci de votre message. J'ai commencé la méthode le 18 janvier, voilà donc deux semaines. Pas de perte de poids, pour l'instant - j'aurais pris d'ailleurs un petit kilo, c'est souvent ainsi le lendemain après le sport.

Ce que j'ai appris en deux semaines, c'est que je ne m'occupais pas de moi ; la plupart des choses naturelles comme s'alimenter, je le faisais mécaniquement sans y penser vraiment. Cest pourquoi, je mangeais jusqu'à être pleine comme pour faire obstacle à tout ce qui peut nous affecter. J'ai pris conscience que manger était pour moi un moment de répit, face à tout le reste.

Là, j'ai découvert le plaisir de manger, d'apprécier ce que j'ai en bouche et décider d'arrêter de manger quand le plaisir n'est plus là.

Mais c'est dur d'oublier son éducation, finir son assiette et surtout éviter certains aliments pour ne pas grossir.

Je veux arriver à manger comme un animal : manger quand il a faim et s'arrêter quand il n'a plus faim.

Après tous mes echecs de régime amaigrissants - je les ai tous fait depuis l'âge de 14 ans - résultat : j'ai presque 20 kgs de plus que le poids que je faisais à 20ans, poids certes élevé mais que j'ai gardé, à 2 ou 3 kgs près, jusqu'à l'âge de 42 ans.

La dernière erreur magistrale a été de faire des diètes proteinées : alors ça pour prendre du poids, y a pas mieux !

Je suis un peu longue à expliquer mon cheminement mental ; c'est une façon pour moi de mettre à plat cette souffrance qui est le poids.

 

J'ai confiance en cette methode LC, qui me semble la plus ingelligente car la plus naturelle !

Amritaa.
Abonné

Merci Capuccino pour ton témoignage. Je ne doute pas un instant de l'efficacité du concept, juste comme tu le précises Lorraine (bonjour ! ça fait plaisir de te revoir) il y a des chemins qui seront plus longs pour certaines

 

En fait ce qui me mine c'est que j'ai toujours été très très mince et passé 50 ans je me suis pris une grande claque ....... la claque raisonne encore 10 ans après et je continue ma progression vers d'autres kilos, mais je sens que je progresse que je me sens moins enfermée dans une histoire que je refuse. Le fait de l'accepter doucement ou plutôt d'en prendre acte car pour le moment je ne peux l'accepter, m'aide à être moins en proie à mes démons

 

Allez !! 8, 10 kilos ça doit bien se perdre facilement non ? Hum.

 

Bon je sais ce qui cloche, je me gave pour être sûr de ne pas avoir faim par la suite et me laisser tenter par ce qu'il NE FAUT PAS manger parait il

 

capuccino
Marraine

Amritaa,

Comme tu le dis, chacun son chemin et c'est vrai que rien n'est facile. Prendre conscience de ce qui dysfonctionne est un 1er pas, ensuite il faut avancer et ça on le fait comme on peut, à son rythme.

Se rendre compte, et accepter qu'on est pas forcément à "10 kilos" du bonheur...Oui c'est hyper difficile et Dieu sait si je me suis arc boutée contre cette idée-là. Accepter de ne plus voir le corps qui était le mien quelques années avant ? JAMAIS... et puis comme un enfant qui découvre la mer, j'ai trempé un orteil dans l'eau et j'ai regardé ce qui se passait....Bien des fois je suis repartie en courant, non je n'irai pas vers cette eau froide, salée qui bouge sans cesse...Mais qu'est-ce que c'était que cette histoire d'acceptation ?????? Et si mon bonheur dépendait réellement de mon poids, comment pourrais-je accepter de lâcher prise et de prendre le risque de passer à côté d'un bonheur supposé ???? Comment pouvais-je abandonner ce combat de toute une vie "être mince et enfin heureuse ?"...

Ah oui ? sauf que mince je l'étais déjà et je l'ai été longtemps et je ne le voyais pas comme tel puisque je cherchais encore et encore à atteindre un poids encore plus bas...Le bonheur était surement à 1,2 ou 3 kilos de mon poids !!! A la recherche du Graal !!!

Expérimenter les situations  pour faire enfin un pied de nez à ses démons....

Comme le dit le Dr Z. recommencer ce n'est pas un échec, c'est comme faire du vélo, on tombe, on remonte et à chaque fois, on est de plus en plus expert et on va de plus en plus loin.

 

capuccino
Marraine

Amritaa,

Comme tu le dis, chacun son chemin et c'est vrai que rien n'est facile. Prendre conscience de ce qui dysfonctionne est un 1er pas, ensuite il faut avancer et ça on le fait comme on peut, à son rythme.

Se rendre compte, et accepter qu'on est pas forcément à "10 kilos" du bonheur...Oui c'est hyper difficile et Dieu sait si je me suis arc boutée contre cette idée-là. Accepter de ne plus voir le corps qui était le mien quelques années avant ? JAMAIS... et puis comme un enfant qui découvre la mer, j'ai trempé un orteil dans l'eau et j'ai regardé ce qui se passait....Bien des fois je suis repartie en courant, non je n'irai pas vers cette eau froide, salée qui bouge sans cesse...Mais qu'est-ce que c'était que cette histoire d'acceptation ?????? Et si mon bonheur dépendait réellement de mon poids, comment pourrais-je accepter de lâcher prise et de prendre le risque de passer à côté d'un bonheur supposé ???? Comment pouvais-je abandonner ce combat de toute une vie "être mince et enfin heureuse ?"...

Ah oui ? sauf que mince je l'étais déjà et je l'ai été longtemps et je ne le voyais pas comme tel puisque je cherchais encore et encore à atteindre un poids encore plus bas...Le bonheur était surement à 1,2 ou 3 kilos de mon poids !!! A la recherche du Graal !!!

Expérimenter les situations  pour faire enfin un pied de nez à ses démons....

Comme le dit le Dr Z. recommencer ce n'est pas un échec, c'est comme faire du vélo, on tombe, on remonte et à chaque fois, on est de plus en plus expert et on va de plus en plus loin.

lorraine
Marraine

myrr

Bienvenue parmi  nous.

Oui, tu as raison ce n'est pas simple d'oublier l'éducation alimentaire reçue.

Mais comme tu peux le voir    dans le programme plein d'exercices sont proposés à nos problèmes pour tout doucement aller vers un changement de nos habitudes alimentaires.

Tu as bien raison d'avoir confiance en Linecoaching : c'est une méthode qui à travers des exercices,  nous amène à nous relier à nous mêmes., à trouver les réponses  en nous.

En cela c'est une aventure qui t'attend, même si elle n'est pas toujours liéaire et aisée, c'est une  belle pleine de surprises.

 

A bientôt sur ce fil ou un autre,

izabelle
Animatrice forum

[quote=Stephclo]

 C'est un vrai plaisir que de ne pas se couper de ses repas en famille, des diners entre amis ou collegues, bref, de ne pas mettre sa vie entre parenthese le temps des longs mois de la perte de poids.

Que du bonheur a venir cool

[/quote]

bravo de te focaliser sur le plaisir, c'est ce qui permet de choisir réellement un comportement en fonction de ses valeurs, et non pas pour éviter qqchose

j'apprends aussi à savourer une petite assiette, ma fille m'aide en cela, elle pour qui elle est réellement "incongru" et inconfortable d'avaler sans avoir maché chaque bouchée jusqu'à ce qu'elle disparaisse

elle n'a jamais eu aucune urgence dans le fait de manger, il faut dire que je l'ai éduquée selon les principes de LC depuis toujours

 

[quote=myr22]

Mais c'est dur d'oublier son éducation, finir son assiette et surtout éviter certains aliments pour ne pas grossir.

Je veux arriver à manger comme un animal : manger quand il a faim et s'arrêter quand il n'a plus faim.

[/quote]

et en même temps nous sommes plus que cela,  tu apprendras aussi dans le parcours à savoir te réconforter avec la nourriture, mais vraiment, grâce à la pleine conscience, grâce à la fin de la restriction

tout à l'heure je me suis réconfortée avec une "miette" (réellement) de chocolat

la nourriture n'est pas que pour nous nourrir, elle est aussi émotionnelle et il faut aussi se réconcilier avec ça

bien sûr il faut un peu de temps, mais ça vaut le coup

 

[quote=Amritaa]

Bon je sais ce qui cloche, je me gave pour être sûr de ne pas avoir faim par la suite et me laisser tenter par ce qu'il NE FAUT PAS manger parait il

[/quote]

je pense que tu pourras te réconcilier avec tout ceci grâce à la dégustation, à t'autoriser au plaisir sur des petites quantités

pour que la nourriture réconfort ne soit plus un piège, un risque, mais bien qqchse de normal, qui reste "sain" (car je sais que cette valeur te tient à coeur)

cela n'est pas la même chose que de manger un quart de carré de chocolat et la plaque entière

et avec un quart de carré, on peut déjà aller très loin en terme de dégustation et de réconfort

pour beaucoup d'entre nous, l'enjeu est de sortir du tout ou rien

Amritaa.
Abonné

[quote=lorraine]

Amritaa,  je suis contente de te lire et de te voir par là......

Tu parles d'échec te concernant. Je ne suis pas sûre  que ce soit le bon terme pour quelqu'un comme toi qui étais là présente sur les forums, engagée dans le programme ....

C'est juste peut être que le chemin est long pour aller vers un changement de comportement alimentaire. Pour toi , pour moi et pour beaucoup d'entre nous ici.....

A bientôt

 

Bonne nuit à toi, Stephclo , Capuccino et tout le monde

[/quote]

 

Tu as raison, il faut que je fasse attention à mon langage qui se dépose dans mon inconscient, donc non ce ne sont pas des échecs mais des expériences, je te remercie de l'avoir relevé

Amritaa.
Abonné

[quote=izabelle]

[quote=Amritaa]

Bon je sais ce qui cloche, je me gave pour être sûr de ne pas avoir faim par la suite et me laisser tenter par ce qu'il NE FAUT PAS manger parait il

[/quote]

je pense que tu pourras te réconcilier avec tout ceci grâce à la dégustation, à t'autoriser au plaisir sur des petites quantités

pour que la nourriture réconfort ne soit plus un piège, un risque, mais bien qqchse de normal, qui reste "sain" (car je sais que cette valeur te tient à coeur)

cela n'est pas la même chose que de manger un quart de carré de chocolat et la plaque entière

et avec un quart de carré, on peut déjà aller très loin en terme de dégustation et de réconfort

pour beaucoup d'entre nous, l'enjeu est de sortir du tout ou rien

[/quote]

 

Chapeau bas Isabelle de te souvenir que je souhaite manger "sainement".. je commence seulement à comprendre que c'est aussi une rigidité chez moi qui me force certainement à manger loin de mes sensations. Ca c'est bon pour ma santé, ça non, je n'ai pas faim mais il faut que je mange ceci et cela pour les nutriments et blablabla et blablabla...... je reviens prête à changer tout cela et à revenir à la joie, l'intuition, lâcher prise sur ce contrôle et même si je re reviens un jour je sais que j'aurai appris. Merci à toi

superslim61.
Abonné

Bonjour Myr22,

Tu parles de diéte protéinée qui fait grossir.

A ma ménopause, à l'âge de 45 ans (eh oui, je suis précoce !), j'avais 2 kilos en trop ! deux petits kilos de rien du tout !

Je m'étais toujours jurée de ne pas grossir à la ménopause, alors j'ai voulu perdre ces kilos qui, pour moi étaient l'annonce d'autres à venir.

Ne pouvant les perdre simplement (ils s'accrochaient les bougres), j'ai décidé de faire un régime protéiné très en vogue (toujours d'ailleurs) à l'époque.

J'ai très vite "fondu", j'ai fait du sport en même temps, j'ai perdu 8 kilos et ai atteint un poids que je n'avais eu que lorsque j'avais été malade du cancer ! l'idiote ! j'aurais dû fuir !

Je pesais donc 56 kilos pour 1,68 m... le rêve !

Mais dès que j'ai réintégré les autres aliments j'ai progressivement tout repris...et même plus. Aujourd'hui, après avoir fait des régimes pendant 9 ans, et mon poids en yoyo, mes sacrifices, ma balance, mon comptage des calories... je m'aperçois que je fais une obsession sur mon poids à un point tel que je continue de grossir même en faisant attention.

Aujourd'hui, je fais 70 kilos et je n'ai pas grandi !!

Je veux retrouver la personne que j'étais avant : bonne vivante, qui apprécie la bonne chère, fait quelques excès sans culpabiliser, compense tout naturellement sans effort, fait du sport pour le plaisir.

J'espère que ce programme réussira à "déterrer" cette personne de l'amas de graisse que je suis devenue ! ce n'est pas moi, il faut que je me retrouve !

Je donnerais un seul conseil à une jeune femme aujourd'hui : Ne commencez jamais de régime !!

 

angry

myr22.
Ancien abonné

Bonjour Superslim61 !

 

Je vois que je ne suis pas la seule à constater l'échec des diètes protéinées et de tous les régimes amaigrissants.

Je suis plus âgée que toi et j'ai plus de kilos à effacer mais je ne pense que notre personne se résume à un amas de graisse : nous sommes nous : une personne qui pense, qui bouge, qui rêve, qui râle !

Attaquons ce programme avec méthode et endurance : cela ne sera pas facile mais j'y crois : réintégrer le naturel dans notre façon de nous nourrir.

C'est vrai que le quotidien nous prend et nous empêche de suivre nos besoins, par peur d'avoir faim plus tard, par peut d'avoir mal à la tête si on ne mange pas à un moment où l'on a pas faim.

Il faut absolument que nous arrivions à vivre selon nos besoins : cela a l'air simple mais c'est pour moi pas facile à réaliser !

smiley

lorraine
Marraine

Oui, Superslim et myr, A Bas, les régimes qui nous éloignent de nous mêmes...

Oui, avec méthode, étape après étape,  et patience , tout doucement un changement dans notre comportement alimentaire arrive en suivant le programme

 

Non, ce n'est pas simple de vivre selon nos besoins...Nous ne sommes pas habitués à  bien les repérer et les écouter. Mais ça s'apprend, ça c'est sûr et comme tout apprentissage rien n'est magique, il faut expérimenter

"Le secret" réside dans l'importance  à nous mettre à l'écoute de nos sensations corporelles et émotionnelles. Et le temps à prendre pour nous...Temps à nous accorder dans les impératifs du quotidien, comme un cadeau quel l'on se fait ,  sans nous juger et avec beaucoup de douceur à notre égard...

Stephclo.
Abonné

J'avais ecrit le premier post. 3 semaines plus tard, je peux vous dire que je suis toujours aussi enchantee par la methode. Ma perte de poids est plus rapide que je ne l'avais espere, et elle continue alors que je craignais de perdre 2kg et puis de bloquer, comme souvent lorsque j'ai fait un regime. Mais c'est evident qu'en mangeant moins que par le passe, forcement mon poids continue a diminuer. Et puis j'avais commence le jogging il y a quelque mois, ce n'est pas cela qui me fait maigrir, mais comme je l'ai lu dans des magazines de joggeurs, on ne court pas pour maigrir, apres un certain temps on se rend compte qu'on veut maigrir pour mieux courir smiley En effet, meme si au debut j'avais espere maigrir en courant, j'ai fait le deuil de cette idee et a present je me dis que maigrir devrait m'aider a mieux courir (et il semble que ce soit le cas).

J'entendais il y a quelques jours une connaissance suivie par une coach pour perdre du poids: ne plus manger de laitages (et toute une longue lise d'aliments). J'espere pour elle que cela fonctionnera, qu'elle ne reprendra pas ses kilos par la suite mais je crains le pire. Comme je suis heureuse de continuer a manger tout ce que j'aime et de maigrir malgre tout...

Stephclo.
Abonné

J'avais ecrit le premier post. 3 semaines plus tard, je peux vous dire que je suis toujours aussi enchantee par la methode. Ma perte de poids est plus rapide que je ne l'avais espere, et elle continue alors que je craignais de perdre 2kg et puis de bloquer, comme souvent lorsque j'ai fait un regime. Mais c'est evident qu'en mangeant moins que par le passe, forcement mon poids continue a diminuer. Et puis j'avais commence le jogging il y a quelque mois, ce n'est pas cela qui me fait maigrir, mais comme je l'ai lu dans des magazines de joggeurs, on ne court pas pour maigrir, apres un certain temps on se rend compte qu'on veut maigrir pour mieux courir smiley En effet, meme si au debut j'avais espere maigrir en courant, j'ai fait le deuil de cette idee et a present je me dis que maigrir devrait m'aider a mieux courir (et il semble que ce soit le cas).

J'entendais il y a quelques jours une connaissance suivie par une coach pour perdre du poids: ne plus manger de laitages (et toute une longue lise d'aliments). J'espere pour elle que cela fonctionnera, qu'elle ne reprendra pas ses kilos par la suite mais je crains le pire. Comme je suis heureuse de continuer a manger tout ce que j'aime et de maigrir malgre tout...

Stephclo.
Abonné

J'avais ecrit le premier post. 3 semaines plus tard, je peux vous dire que je suis toujours aussi enchantee par la methode. Ma perte de poids est plus rapide que je ne l'avais espere, et elle continue alors que je craignais de perdre 2kg et puis de bloquer, comme souvent lorsque j'ai fait un regime. Mais c'est evident qu'en mangeant moins que par le passe, forcement mon poids continue a diminuer. Et puis j'avais commence le jogging il y a quelque mois, ce n'est pas cela qui me fait maigrir, mais comme je l'ai lu dans des magazines de joggeurs, on ne court pas pour maigrir, apres un certain temps on se rend compte qu'on veut maigrir pour mieux courir smiley En effet, meme si au debut j'avais espere maigrir en courant, j'ai fait le deuil de cette idee et a present je me dis que maigrir devrait m'aider a mieux courir (et il semble que ce soit le cas).

J'entendais il y a quelques jours une connaissance suivie par une coach pour perdre du poids: ne plus manger de laitages (et toute une longue lise d'aliments). J'espere pour elle que cela fonctionnera, qu'elle ne reprendra pas ses kilos par la suite mais je crains le pire. Comme je suis heureuse de continuer a manger tout ce que j'aime et de maigrir malgre tout...

izabelle
Animatrice forum

super  Stephclo  c'est génial !!!!

Haut de page 
X