Après Noël... - 03012013

fadinarde.
Abonné

Bonsoir à toutes!

 

Pour moi c'est la fin des vacances. Je dois recommencer à travailler demain, et je n'en ai pas envie du tout!

J'avais envie d'ouvrir un nouveau post, pour échanger nos impressions d'après les fêtes...

 

Je ne me suis pesée qu'une seule fois pendant les fêtes, et cela m'a déprimée... Entre nous je n'ai pas besoin de ma balance pour sentir les dégâts....

J'ai fait quelques bons repas, mais j'ai malgré tout essayé de respecter mes sensations. J'ai fait de la RPC... J'ai essayé de prendre soin de moi. De me reposer. Résultat: je suis fatiguée, et mon poids est revenu à ce qu'il était il y a quatre mois lorsque j'ai commencé LC (bon je n'avais guère perdu que 2 kilos... mais c'était déjà génial)

Là je me sens de nouveau mal dans mon corps. Et puis je sais que dès demain au travail le stress et la pression de mon patron vont me provoquer des EME.... Il va falloir que j'essaie de contrôler ça... D'autant plus que j'ai une collègue qui mange compulsivement du chocolat en quantité industrielle chaque après-midi.... C'est toujours difficile de résister....

 

Enfin voilà... Mon mesage doit être un peu brouillon, à l'image de ce qu'il se passe dans ma tête...

Mais je me dis que vos récits pourront sûrement m'aider à retrouver le fil du programme, et un peu de bienveillance envers moi...

 

Alors pour vous, Noël c'était......?

Commentaires

papillon3.
Abonné

Noël, c'était chouette....

Mes mauvaises habitudes sont revenus et mes 2 kg aussi....

Tout comme toi, je me sens mal physiquement et ça fout un coup au moral. Ca me montre encore une fois tout le mal que m'apporte ma façon de manger.

Demain est un autre jour et vivons le, le plus sereinement possible.

Je suis sûr que tout ça va vite se réguler. Il faut garder le cap.

izabelle
Animatrice forum

chère Fadinarde,

ces deux kilos seront vite repartis si tu écoutes tes sensations alimentaires.   Tu t'es fait plaisir pendant les fêtes, tant mieux,   tu auras simplement moins faim dans les jours qui viennent et si tu suis tout cela ces deux kilos repartiront bien vite

pour le stress et le boulot, tu parles de "contrôler" tes EME

pour l'avoir vécu, tant que l'on cherche à contrôler, on entretient le cercle de l'EME (qui est justement un moyen de contrôle émotionnel)

pour ta reprise du boulot, je te conseille plutôt de t'observer, sans te juger, en accueillant la peur, le stress comme de vieilles copines

n'oublie pas que la conscience et l'acceptation de tes ressentis intérieurs, quel qu'il soit, de l'inconfort d'un boulot stressant, au sentiment de ne pas être "assez bien" pour son patron (sic), à la peur de ne plus perdre de poids, voire la honte d'être comme ci ou comme ça...      l'acceptation de ces ressentis est ce qui mettra les EME au chomage technique

certes ce n'est pas facile et cela ne se fait pas en un jour, mais dans un premier temps, pense à être bienveillante avec toi-même sur le plan émotionnel : tu as le droit de ressentir TOUT ce que tu ressens, il n'y a pas de "bien" ou de "mal" dans ce que l'on ressent, mais certains ressentis sont plutôt désagréables.....   après ça reste des idées, des pensées, des émotions.... ça ne va pas nous tuer

comme le dit G. Apfeldorfer dans son enregistrement que beaucoup de personnes se répètent par moments :  "quoi que ce soit, je peux le vivre"

courage pour la reprise du travail et pense à observer ce que tu ressens régulièrement, et à faire de la place en toi-même, en t'aidant de la respiration pour tout ceci....

izabelle
Animatrice forum

chère Papillon,

tu as raison, cela va se réguler, mais il est vrai qu'il y a toujours cette "peur" que tout redevienne comme avant qui se réveille.

quand ça m'arrive (et ça m'est souvent arrivé),  j'accueille cette peur comme une autre émotion, après tout j'ai bien le droit de la ressentir, non?  et puis ça passe, et peu à peu la confiance revient

bonne rentrée

Bliss.
Abonné
après les fêtes je ne me pèse pas! pas la peine de voir des chiffres qui vont me plomber le moral. J'ai fait quelques bons repas de choses inhabituelles avec foie gras saumon etc.....ok mais j'ai travaillé pendant toutes les fêtes et continué le sport. Et là les repas reprennent leur rythme. D'ailleurs avant hier je crois je ne fantasmais toute la journée que sur l'eau gazeuse au jus de citron pressé. Maintenant c'est derrière, il reste quelques biscuits de Noël qui font un délicieux petit déj. Mais pour le reste mes sensations me guident vers des choses plus simples, fraîches, aromatiques. Donc je me dis que quand je me pèserai bah ce ne sera pas la fin du monde. Et puis j'aime bien ce début d'année, aller vers les jours qui rallongent, de nouveaux projets avec tous les nouveaux outils qu'on apprend ici en plus pour nous accompagner au quotidien. Pour celles qui reprennent le travail je comprend bine la non-envie d'y retourner. Dans ce sens ça m'a arrangé de bosser pendant les fêtes pas de coupure difficile ensuite. Au quotidien je vis des relations compliquées au niveau hiérarchie. Je le vis et accepte que pour le moment c'est comme cela. Ouf pour ma part la grande majorité de mon travail se déroule loin du bureau auprès de personnes très reconnaissantes, drôles, intéressantes. Je peux donc vivre mes valeurs une partie du temps de mon travail. Cette histoire de valeur qu'izabelle aborde beaucoup mieux que moi dans ses messages me guide. Etre plus proche de mes valeurs au quotidien mer permet de vivre dans un sentiment de complétude. Même si la vie autour de moi me dit le contraire de ce que je pense. Par ex dans mon boulot on est dans le "toujours plus toujours plus".Ca me stressait et m'angoissait terriblement. Parce que je ne crois pas à cette conception du toujours plus. Mais au quotidien je le vis vraiment mieux. Je suis dans un "toujours mieux". très présente dans ce que je fais. Je m'arrange d'une réalité qui n'est pas de mes valeurs en la transformant pour faire quelque chose qui aie du sens pour moi. Et au final je m'en sors assez bien. J'ai renoncé à l'idée de plaire à ce niveau, je fais du mieux que je peux à chaque instant et c'est largement suffisant.Je ne PEUX pas faire 5 h de travail en 4. Je fais le meilleur travail que je peux dans mes 4 h. Et je profite de chaque instant de "pause" ou de déplacement ou d'attente devant une photocopieuse pour respirer profondément et m'offrir quelques bouffées d'oxygène. Et les jours ou ca ne marche pas et tout va de travers j'accepte, je reconnais la colère, la frustration, l'agacement......je leur laisse le droit d'exister.
maggy.
Abonné

Il me parait aussi assez sage de ne pas se peser après les fêtes! Attendons un peu pour ne pas voir écrit sur la balance quelque chose qui va de toute façon nous déplaire.

Et aussi, quand je regarde autour de moi, il me semble que tout le monde a un peu grossi, à ce retour de vacances! Nous ne sommes pas des cas isolés! Alors bienveillance, confiance en soi et écoute des sensations. D'ici 1 semaine ou 2, en mangeant quand on a faim, on devrait pouvoir retrouver des chiffres moins angoissants sur la balance.

 

Perso, je ne sais pas si j'ai grossi ou pas.. mais je me sens mieux dans ma peau depuis 1 mois. J'aime mieux l'image que me renvoie le miroir. Peut-être est-ce juste un nouveau bien-être qui transparait, et pas les kilogs qui fondent. Ce qui m'importe le plus dans la démarche LC, c'est de retrouver de l'estime pour mon corps, et ça, ça fonctionne. Je veux oublier les autres critères, les kg et les cm!

mistigri.
Abonné

Comme Bliss, après Noël, je me dis que les jours augmentent, quelque chose recommence.....

Comme beaucoup, j'ai certainement grossi, mais j'attends lundi pour me peser. Je me sens lourde mais je suis parvenue à sortir de chez moi et j'ai marché assez régulièrement, encouragée par la douceur du temps.

Je voudrais dire que j'accepte mes ressentis, mais j'essaie quand même, encouragée par ceux et celles qui y arrivent.

Bonne année!

fadinarde.
Abonné

Merci pour ton message Izabelle! Il est très éclairant!!

Je vais le garder bien au chaud pour le relire quand je flanche!!

C'est vrai, je ne dois pas contrôler ces .... d'eme, mais les accepter.... Dur dur!!

Mais j'y travaille!

 

Bonne soirée!

fadinarde.
Abonné

Quelle belle réponse, Bliss, merci!!

Je me retrouve dans ta description du ton travail... Je dois, moi aussi, m'asseoir sur mes valeurs personnelles pour accomplir mon travail. Mais je n'arrive pas à oublier... Je me révolte contre ce système commercial qui ne reconnait mon travail qu'en fonction du chiffre d'affaire que je rapporte au boss...

Juste avant Noël j'ai eu droit à plusieurs téléphones avec la secrétaire de direction qui a une attitude très très proche du mobbing, et ensuite une conversation "moment de vérité" avec mon boss... à qui j'ai fini par dire clairement que je souffrais de devoir me comporter à la limite de la moralité juste pour respecter la ligne de conduite de la boîte...

Enfin, n'arrivant pas vraiment à me détacher de tout cela au quotidien, je vois quand-même vaguement une porte de sortie, car j'ai pris la décision de recommencer une formation... Il faut juste que je me fasse engager... Et là je pourrais démissionner de mon job actuel et respirer....

En attendant j'essaie de me mettre sérieusement à la rpc, j'ai d'ailleurs acheté le livre dans lequel est inclus le CD de méditations par Bernard Giraudeau. Je sais bien que mon équilibre alimentaire ne dépend que de mon équilibre mental!!!

Bonne soirée, merci encore ;o)

fadinarde.
Abonné

   

SacripAnne.
Abonné

Si les fêtes de fin d'années étaient reposantes, ça se saurait !

 

Je crois que personne ne peut passer par ce marathon sans prendre un peu de poids, et si tu arrives à reconnecter avec tes sensations, à faire la RPC pour t'aider à accepter tes EME comme telles, les apprivoiser, apprendre à les décoder et à leur trouver une réponse en toi plutôt que de les "contrôler", tu seras surprise de la vitesse à laquelle tu les reperdras.

 

Mais si c'était "si" facile, n'est-ce pas ?

 

Courage à toi !

Haut de page 
X