attendre sa faim - 25112013

msarah.
Abonné

Bonjour tt le monde,

petite bleue du programme Zermati (4ème jour à mon actif), le fait d'attendre la faim la matin me mets dans un drôle état de perte d'un repère important.

La question n'est pas de sauté le petit déjeuner, car j'ai un rythme de travail qui fait que je ne déjeune pas immédiatement à mon lever. Mais il s'agit de l'attente : est ce que j'ai faim, est ce que je ressens est de la faim?

Et j'ai l'impression de me dire trop rapidement que oui, c'est bien de la faim....

Alors, la fois suivant, j'attends encore un peu plus.. mais j'ai l'impression de devenir  imnibulée par la quête de cette sensation..; comme si plus rien d'autre n'existait!!

Avez-vous déjà eu cette sensation, un peu étrange??

Sarah

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

je pense que je vois ce que tu veux dire...

cette incertitude est inconfortable, en effet

et pourtant il faut apprendre à vivre avec

ça correspond à lacher un controle de la tête, et laisser le corps simplement exprimer ses besoins

ça peut être un peu stressant pour notre besoin de contrôle puisque si le corps a faim à un moment inapproprié, on sera dans la mouise...

mais heureusement quand on a faim, on a aussi une marge de manoeuvre, et le corps peut patienter (un peu)

 

ce que je fais, moi, c'est que quand je n'ai pas faim, comme ce matin, par exemple, je prends quand même ma boisson, en l'occurence mon café, et je fais comme si j'avais petit déjeuner

en fait j'était à table, j'ai bu mon café, j'ai eu ce moment là

ensuite "j'oublie" que je n'ai pas mangé, je n'attends pas la faim, je fais comme tous les jours

 

parfois dans la matinée : scoutich.....  mon estomac crie famine soudainement... et alors je me rappelle qu'en effet je n'ai pas mangé le matin, donc c'est logique.....  je mange une collation

parfois mon estomac ne dit mot de la matinée, il n'a pas besoin.....

c'est juste un matin comme les autres

 

mais je crois que c'est fondamental de ne pas "attendre", sinon le moindre gargouilis sera interprété comme de la faim

 

quand ton corps a besoin d'énergie, il te le fait savoir, et tu ne peux pas le louper

chez moi c'est l'estomac qui se met à tirer comme un malade, comme s'il tirait une clochette .....  room service!!!

msarah.
Abonné

oui, c vrai...

quand je pense au lacher prise, je vois l'image d'un singe perché dans un oranger, plein d'oranges.

tIl a choisit d'en atraper une, située dans une cage. Malheureusement, il ne peut plus  sortir sa main de la cage avec l'orange, qui est plus grosse que le trou...

Et il reste bloqué là, dans sa position... alors que l'arbre est plein d'oranges accessibles...

L'homme descend bien du singe, c'est ça non????

 

Haut de page 
X