au sujet de la pleine conscience lorsque l'on a faim.... - 10042012

icietlaba.
Abonné
bonjour a tous, actuellement je realise l'exercice sur la pleine conscience lorsque l'on a faim.. j'arrive le matin ou le soir a la maison ou dans les transports a realiser l'exercice pour retarder la prise alimentaire...en revanche le midi il m'est tres compliqué de le faire au travail..manque d'intimité...car en effet j'eprouve encore le besoin d'utiliser le support audio...faut il realiser et completer le compte rendu des lors que l'on a pas pu pratiquer l'exercice?

Commentaires

ccil.
Abonné

J'en suis aussi à ce stade ( 1er jour)... je crois que si on le fait  déjà deux fois par jour c'est bien, il me semble l'avoir lu dans le protocole...

Bon courage!

positivethinker.
Abonné

Bonsoir,

La pleine conscience c'est quoi ca ? Je n'ai pas ca dans mes options, enfin si mais tout est en gris, donc inacessible, je pensais que c'etait normal car c'est mon 1er jour, mais si c'est ton 1er jour a toi aussi et tu l'as, comment as tu fait ?

mamzelzoï.
Abonné

je suis aussi à cette étape du programme, et je ne réussis à le faire que 2 fois par jour maximum, ce qui est déjà pas mal quand on a une vie de famille et un travail non? C'est super de pouvoir le faire dans les transports! (pas mon cas)

Je trouve l'exercice assez contraignant à intégrer dans le qutodien (mais très très intéressant et instructif!!) du fait de devoir commencer la prise d'informations sur internet, ensuite faire la pleine conscience 8 minutes, ensuite compléter le compte-rendu internet... (oui je sais on peut imprimer les carnets rges... la flemme!!)

 

J'allais poster aussi sur cette expérience, car hier ça a été galère.

Le matin, voulant expérimenter la grande faim, j'ai sauté le petit-déj. Mais je travaillais, et vers 11h j'ai dû démarrer une intervention e 2heures, difficile et qui nécessitait toutes mes capacités physiques, donc j'ai grignoté qqch pour ne pas avoir faim ou trop faim. Hier soir, voulant faire sur une moyenne faim, je suis rentrée du travail vers 1 9h, je me suis occupée seule des enfants car mon conjoint n'était pas là, les faire manger était une vraie torture car j'avais aussi envie de manger, ensuite le temps de les coucher etc, il était 21h30. Résultat j'étais affamée, fatiguée, très irritable... et j'ai mangé sans plaisir et au-delà de ma faim.

Je suis un peu perdue car je n'arrive pas encore bien à qualifier ma faim (petite, moyenne, grande? Hier soir j'étais sans doute entre la moyenne et la grande...)

Avez-vous des soucis aussi?

Paquito
Parrain

Bonjour,

concernant la pleine conscience, il semble qu'on doive la pratiquer assidûment, au moins deux fois par jour pendant 6 à 8 semaines pour en mesurer les réels bénéfices. Pour ma part, je n'ai jamais pu me contraindre à un tel rythme. Je précise que j'ai terminé le programme il y a déjà quelques mois, avec succès. J'utilise la RPC de temps en temps, à vrai dire lorsque je prends le temps de le faire, et j'en retire une certaine sérénité. Je pense qu'on fait comme on peut, et que dès lors qu'on doit se contraindre, c'est sans doute contre-productif. J'en parlais avec une responsable du programme au téléphone, qui me confirmait qu'il était bien difficile de pratiquer aussi régulièrement. J'ai pas mal de temps de trajet en voiture pour mon boulot, et je me passe les enregistrements sur l'auto-radio. C'est une adaptation de la PC qui n'est pas sans intérêt.

Pour ce qui est de qualifier les différentes formes de faim, il y a des exercices spécifiques pour cela. C'est un ajustement qui vient avec le temps. C'est particulier, car on arrive d'autant mieux à qualifier sa faim qu'on n'est pas focalisé sur la sensation. Bien sûr, c'est plus facile à dire qu'à faire ! Mais c'est surtout l'expérience, le temps, qui apporte des réponses.

Francisco

Haut de page 
X