Avons nous des TCA ? - 14072012

positivethinker.
Abonné

Bonsoir,

J'ai eu le Dr Zermati au tel il y a quelques jours car j'ai grossi. Et a un moment de la conversation, il a mentionne le terme : troubles du comportement alimentaires. Sur le moment, je n'ai pas reagi, mais maintenant cela me perturbe, car avant je croyais que les TCA designaient l'anorexie, la boulimie et l'hyperphagie. mais pas le simple fait de manger au dela de sa faim (les boulimiques et les hyperphagiques mangent au dela de leur faim, mais d'une maniere beaucoup plus importante que les definitions que j'ai lues).

Je me demande s'il n'a pas exagere dans sa definition ou s'il s'agit bien de TCA, et si oui lequel ?

Commentaires

Nikaia.
Abonné

 litteralement TCA = trouble du comportement alimentaire  donc je ne suis pas une experte loin de là mais je pense que le fait de ne pas réussir à se réconforter avec un morceau de chocolat (ou autre) comme une personne normale et d'en arriver à manger la tablette (ou deux) peut etre considéré comme un TCA ... de même que le comportements vis à vis des aliments tabous ... et d'une certaine manière la restriction forte dans laquelle nous sommes presques toutes...

il ne s'agit pas de la même gravité que anorexie ou autre ... mais il s'agit d'une relation anormale avec la nourriture ... donc un TCA  :) et LC est là pour nous rééduquer de ce point de vue à retrouver un comportement alimentaire normal

donc pour moi pas de quoi paniqué à la mention de TCA ...

mais je me trompe peut etre complètement.

bon courage

Nikaia qui part en vacances 15 jours et va voir comment elle réussi à mettre en application tout ce qu'elle a appris sur LC ...

mamzelzoï.
Abonné

Perso, je considère en effet que j'ai des TCA!! Et pourtant, ma silhouette ne le dit pas, et je ne me suis jamais fait vomir, mais ne pas pouvoir entamer une boîte de pepitos sans la finir, ou être obsédée par la nourriture à de nombreux moments, pour moi ce sont des TCA.

Bon, c'est pas si grave, pour d'autres la cigarette ou l'alcool sont leur béquille, je préfère me venger sur les pepitos!!

Cette "étiquette" ne me fait pas peur, personne n'est parfait, à chacun ses faiblesses...

Elena33.
Abonné

A partir du moment où respecter ma faim et ma satiété ne va pas de soi, à partir du moment où j'ai encore des EME culpabilisantes, je considère aussi que je souffre de TCA, certes pas aussi graves que l'anorexie ou la boulimie, mais TCA quand même.

Pourquoi ce mot te fait-il aussi peur Positivethinker ?

positivethinker.
Abonné

Ce mot me fait peur car il designe des maladies mentales graves. J'ai lu les definitions de ces maladies, et je ne pense pas que cela corresponde.

Si n'importe qui avait prononce ce terme, je m'en ficherai completement, mais la cela vient d'un medecin, qui plus est specialise en nutrition. Ce sont des termes qui ont une portee lourde dans la bouche d'un medecin. Les TCA necessitent une suivi psychotherapeutique et le coaching est probablement insuffisant dans ce cas la.

mamzelzoï.
Abonné

Ah? Je suis étonnée, pour moi ce peut être des troubles plus légers que ça.

Il y a peut-être plusieurs catégories de TCA?

Ederl.
Ancien abonné

C'est ce que je me demandais quelle est la limite dans les TCA, pour ma part je sais que j'ai un problème, on pourrait dire une "dénaturalisation alimentaire" est-ce que cela fait partie des TCA ? je ne sais pas ( dans son propre nom : trouble du comportement alimentaire, pour moi cela peut -être plus ou moins important mais après il y a la définition médicale...)

C'est bien aussi de remettre les choses dans leur contexte, ou demander plus de précision au Dr Zermati , cela vaut le coup sûrement d'éclaircir ça.

positivethinker.
Abonné

Le DSM (manuel de classification des troubles mentaux) reconnait l'anorexie, la boulimie. Je ne suis pas sure pour l'hyperphagie.

Haut de page 
X