Besoin de partager du soutien avec vous ! - 17022013

Lumis.
Abonné

Bonjour,

Je me suis inscrite à ce programme à l'automne dernier puis je l'ai interrompu pendant 3 mois et je commence tout doucement à y revenir.

Cette période est difficile pour moi. Je ne me supporte plus du tout, je suis fatiguée. Je finis par douter qu'une méthode puisse vraiment m'aider.

J'aurai bientôt 37 ans. J'ai une quarantaine de kg à perdre depuis longtemps et de plus en plus, au gré des régimes que j'ai suivis et qui m'ont essentiellement permis de prendre encore plus de poids. 

Je vis en couple, je n'ai pas d'enfant. J'ai un travail que j'aime et dans lequel je me suis beaucoup noyée pour ne pas trop sentir ni ressentir.

Je commence juste la partie du programme sur les EME et cet apport m'a permis de comprendre plus finement le mécanisme du "trop manger". Je savais que je mangeais parce que je ressentais des émotions difficiles, je pensais que c'était pour "compenser" mais je ne savais pas vraiment pour compenser quoi. Maintenant, je comprend que manger me permet de faire face temporairement à des émotions et sensations difficiles en les gommant et qu'une partie du programme consiste à me réapprendre à supporter ces sensations et émotions - qui font naturellement partie de la vie, comme les autres. Pour ce qui me concerne, j'ai également compris que manger me permettait de "contenir" certaines choses... d'une façon symbolique et au sens propre : quelque chose qui était en dehors de moi, une fois mangé, est "contenu" en moi - ce qui est sans doute sécurisant pour moi (contrôlé, maitrisé).

Cependant, traverser mes ressentis/sentis difficiles plutôt que de chercher à les gommer me semblent extrêmement ardu à mettre en oeuvre.

Parfois, je me sens comme submergée par l'angoisse, la tristesse, la colère, l'agitation... et je ne sais réellement pas comment faire face à cela. La respiration pleine conscience est certainement une piste mais pour l'instant, dans ces moments-là, cela m'énerve plus qu'autre chose et ne m'aide absolument pas. 

Au quotidien, lorsque je n'en suis pas à de telles intensités émotionnelles, je me rend cependant compte que je ne peux m'arrêter de manger lorsque je n'ai plus faim. J'ai l'impression que ce sont des mécanismes tellement ancrés en moi... comme s'il fallait que j'apprenne à écrire de l'autre main. La main droite est celle qui prend spontanément le stylo et écrire de la main gauche - lorsque j'y pense - me semble fastidieux, lent, illisible ou énervant.

Après plus de 15 ans de travail thérapeutique individuel et en groupe, des années de développement personnel, des années de régimes, d'efforts, de "aller cette fois, je vais tenir"... ces derniers temps, je me sens désespérée ("c'est impossible"), incompétente ("je n'y arriverai jamais"), triste ("pourquoi il m'arrive ça ?"), coupable ("t'es vraiment trop nulle") et moche ("non mais tu t'es regardée ?!"). Si je peux être une personne très vivante et créative parfois - et même amusante il parait, ce sont des parties de moi que je ne parviens pas du tout à mobiliser au service de mon bien être physique.

Accepter de sentir plus ? De ressentir plus ? De contenir différemment qu'en mangeant ? C'est tout un programme en effet. Ambitieux. Et je me sens seule pour le mener.

Aussi, si certains d'entre vous ont envie de partager avec moi des mots, du soutien, des rires et des larmes, si vous traversez ou avez traversé les mêmes choses et que voulez bien m'en parler, j'en serai vraiment heureuse, que ce soit par mail ou de visu, si vous habitez dans la région lyonnaise. 

Merci et bonne soirée, Lumis.

Commentaires

Keytniss.
Abonné

Bonjour,

J'ai été très touchée par ton message. Je suis assez récente sur le site, je ne suis pas forcément très armée pour te guider... 

Mais je voulais a minima t'assurer de tout mon soutien !!

J'apprends moi même progressivement à faire plus de place à mes émotions, à respirer pour prendre conscience de ce qui se passe en moi, et j'espère progresser pour arrêter mes techniques d'évitement qui me pourrissent certains aspects de la vie...

Bon courage et au plaisir de te lire !

belleetsereineen2013.
Abonné

Coucou

J'ai lu ton témoignage très touchant. J'y ai trouvé beaucoup de lucidité sur ton fonctionnement ... j'ai aussi trouvé que tu etais dans la lutte contre toi meme.

Je suis en train de lire le livre de Christophe André "imparfaits libres et heureux" (j'en suis au tout debut) et il dit qqch comme pour arriver à changer, la premiere etape est d'accepter (la situation comme elle est, nos comportements, notre personnalité etc...) pour arriver à faire des choix en dehors de l'agitation et puis de faire un petit changement dans le sens que l'on veut avec bienveillance envers soi. Il dit aussi que pour changer vraiment il faut faire et refaire ce petit changement des dizaines et des centaines de fois jusqu'a ce qu'il fasse partie de nous et parfois meme nos vieux demons nous rendent visite, ils nous chamboulent et puis on en prend conscience et hop on se remet dans le bon sens on refait ce petit changement ...

Ca me rappelle l'enregistrement audio de PC ou Dr Apfeldorfer dit qu'on ramene l'attention gentiment mais fermement sur la respiration, 500 fois 1000 fois ...

je ne sais pas si j'ai pu t'aider un peu mais voila sache que tu n'es pas seule !

Bon courage à toi et avance à ton rythme !!!

Haut de page 
X