besoin de soutien - 19122014

dernierechance.
Abonné

bonjour, ca fait aujourd'hui 2 mois que je suis la méthode enfin que je m'y suis insrite et j'avoue que je suis perdue, je ne sais pas vers ou me diriger et je trouve qu'on est un peu laissé un peu à l'abandon.
Les coachs répondent c'est une bonne chose mais sinon la méthode en elle même me parait décousue, je ne sais même pas dans quelle phase je me situe et aujourd'hui encore plus qu'hier je me dégoute. j'ai pris du poids depuis le début de la méthode et j'en prends toutes les semaines.
j'aimerai trouver des personnes qui comme moi se sentent seules dans la méthode et qui ne peuvent pas venir régulièrement sur le site afin de trouver des solutions.
merci d'avoir pris le temps de me lire

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

eh bien pour ma part je ne me sens pas du tout seule, mais il faut dire que je viens souvent sur le forum!!!

 

je voudrais te dire que justement tu n'es pas seule, et je ne sais pas si tu as trouvé un binome, mais ça peut être une solution pour communiquer avec d'autres abonnés si tu n'as pas le temps de vraiment venir sur les forums

tu peux aussi venir sur le forum, mais sur un seul fil, par exmeple, ce qui te permettra d'échanger avec qq personnes

déjà c'est super d'avoir créé  ce fil !!!!!!!!

ça peut être simplement ce fil-là sur lequel tu viens et tu discutes avec d'autres personnes!

 

 

pour savoir où tu te situe,  tu peux cliquer  sur  "mon parcours alimentaire"  dans les outils, et tu as le détails des étapes et où tu en es, j'ai toujours trouvé ça très pratique

 

justement, tu en es où, à quelle étape?

où en est-tu avec la faim?  est-ce que tu arrives à la ressentir?

est-ce que tu as souvent des envies de manger émotionnelles?

est-ce que tu pratiques un peu de RPC?

 

à te lire bientôt,  tu as bien raison de venir demander du soutien sur le forum,  c'est mieux de le faire ensemble!!!!

même si au final  on est tout seul devant son comportement alimentaire, les échanges permettent de se motiver, de dédramatiser aussi, et donc d'aller de l'avant

plein de bonnes pensées pour toi!

dernierechance.
Abonné

Bonjour Izabelle,

merci d'avoir pris le temps de me répondre. justement je trouve que je suis pas super bien accompagnée ni entourée, ne pouvant venir tous les jours sur le forum, et n'ayant pas de binome, je me demande jusqu'à quel point cette méthode est faite pour moi. Je me sens trop seule face à tous ça et vraiment quand j'en parle autour de moi les gens ne comprennent pas car il n'y a pas spécialement de méthode a proprement parlé.

quand je suis face à une crise, je ne peux pas me permettre au boulot de faire une séance de pleine conscience..c'est carrément impossible et inconcevable, et malheureusement mes grosses prise alimentaires surviennent à 90% des cas, là bas.

cette méthode n'est peut être pas adaptée à mon mode de vie.... le soir je rentre à plus de 19h et le matin je pars vers 5h30 je n'ai pas vraiment de moment à moi et quand je suis sur la route pour me rendre au boulot, je ne peux pas fermer les yeux pour faire une séance de relaxation.

Voilà mon ressenti aujourd'hui, perte de temps d'argent et pourtant j'y crois aux docteurs zermati et apfeldoerfer, j'ai leur bouquin et j'ai visionné leur vidéo, mais je n'y trouve pas mon bonheur. Je me sens vraiment seule dans la méthode et peu d'accompagnement.
Les coachs sont dispos mais elles aussi parlent de séances de relaxation ou autre mais ça ne me suffit pas

SInon pour répondre à ta question je suis en phase, je gère mes EME.

Merci de m'avoir lu,

bon week end

izabelle
Animatrice forum

eh bien je te propose de venir sur ce fil-là, simplement....

et moi je suis là !!!

l'idée n'est pas forcément de faire une relaxation en pleine journée, mais juste de pouvoir "commencer" à prendre conscience de ces émotions difficiles qui pour l'instant te font manger à outrance

c'est une sorte de processus

si tu n'as pas le temps de fermer les yeux et te concentrer sur ta respiration,  tu peux porter simplement atttention à ton corps, aux sensations de ton corps

d'ailleurs la pleine conscience n'est pas une relaxation

le but n'est pas de se détendre, mais de faire peu à peu de la place à des émotions qu'avant on réprimait

certes au début ça peut sembler un peu abstrait, mais c'est en le faisant que le processus se met en route

 

le premier pas, c'est de reporter son attention sur des éléments concrets du moment présent, à la second présente

le mouvement de notre respiration est un élément du présent et c'est pourquoi on peut s'en servir, avec notamment la respiration de pleine conscience

mais personnellement ce n'est pas ce que je préfère (et j'ai du mal moi aussi à me poser)

je préfère prendre conscience des sensations de mon corps, très régulièrement dans  la journée

 

quand je mange, j'essaie également de prendre conscience des goûts dans ma bouche

voilà un exercice de pleine conscience qu'on a forcément le temps de faire puisqu'on prend le temps de manger  a priori...

donc à chaque fois que tu manges, si tu te focalises sur le gout, tu fais déjà de la pleine conscience

tu peux aussi le faire en prenant ta douche, en faisant la vaisselle

 

le but de cette pleine conscience est de travailler cette habitude de se recentrer toujours sur le présent

pourquoi?

parce que dans le présent, la plupart de nos émotions sont beaucoup plus "tolérables" que lorsqu'on pense au passé, qu'on s'inquiète pour le futur, etc.....

 

du coup dans le présent, des émotions qui pouvaient paraitre avant insurmontables nous paraissent ensuite  désagréable mais en gros  "c'est pas la mort non plus"

 

j'espère t'avoir un peu éclairée, tu n'es pas obligée de faire des séances en fermant les yeux pour suivre la méthode, mais juste de prendre l'habitude de revenir au présent de plus en plus régulièrement

dans la phase je gère mes EME, il y a aussi l'EME-Zen,  mais qui est assez dur à faire au début

il s'agit de se confronter un petit moment à ses émotions avant de manger

si tu n'es pas prête encore à faire ça, tu le seras plus tard

 

c'est un travail  "de fond"  que d'apprendre à changer sa relation aux émotions,  ne plus les avaler, mais les laisser vivre

je sais que c'est un travail difficile puisque je le fais moi-m^me

et en chemin on se confronte à des choses difficiles oui

mais en se confrontant, c'est comme ça aussi qu'on apprend à dédramatiser ces choses là,  à ce que ça soit moins insupportable au final, et donc qu'on ait plus besoin de manger pour se callmer  "en urgence"

 

il y a un outil sur le site qui s'appelle  "la toile de pleine conscience",  ça serait peut-être pas mal de t'orienter vers ça dans un premier temps

 

et surtout venir échnager sur le forum,  pas longtemps genre 5 min,  et pourquoi pas uniquement sur ce fil......

 

take care

bon week-end!

dernierechance.
Abonné
Merci izabelle pour cette longue et claire réponse. En effet je suis loin de tout ça. De vivre au moment présent de me concentrer juste sur ce que je suis en train de faire car des que je fais quelque chose une autre pensee vient deja chasser la première le travail est long j en ai bien conscience avec le line. Je vais essayer de venir un peu tous les jours même si c'est pas évident pour moi. Merci encore et bonne soirée
izabelle
Animatrice forum

eh bien bravo!!!

pour moi aussi c'était dur au début, le présent c'était juste un truc que je ne connaissais pas

occupée à ressasser le passé ou anticiper l'avenir....

donc je t'encourage car j'ai beaucoup de bénéfices (en plus de l'alimentaire) sur le fait de vivre beaucoup plus dans le présent

cela m'a permis de vraiment me réconcilier avec mon corps, mais aussi avec moi-même

marieal.
Inscrit

dernierechance, pour avoir moi aussi longtemps eu des apports alimentaires trop important sur mon lieu de travail, qui n'est pas compatible non plus avec la RPC à proprement parler, je peux t'assurer que si tu prends juste le temps ( une seconde) , quand tu as envie de manger, de te poser au moins la question en inspirant un grand coup:

pourquoi ai je tant besoin de manger, quelle émotion se cache la dessous?

 tu vas progressivemement diminuer tes apports alimentaires sans faire de la respiration en pleine conscience à proprement parler.

Le but de la RPC ou de cette simple respiration n'est pas de te relaxer mais de t'aider à prendre conscience de l'émotion qui te fait manger au lieu de l'enfouir sous de la nourriture. Revenir un instant dans l'instant présent pour t'ancrer dans le présent et voir que ton émotion n'est qu'une émotion...progressivement si tu pratiques cette simple respiration, tu auras moins envie de manger pour enfouir une émotion puisqu'au contraire, tu vas apprendre à accepter cette 'émotion que tu tentes d'étouffer.

Ce n'est pas toujours une émotion négative, pour moi les eme sur monlieu de travail sont très souvent liées à la "récompense du travail bien fait"...alors au lieu de m'avaler un morceau de chocolat, je me dis maintenant simplement " tu as bien bossé!"

parfois c'est parce que je suis stressée , et j'ai besoin de mon morceau de chocolat pour me donner du courage, eh bien je le mange en ayant conscience que je me donne du courage, résultat, j'en mange beaucoup moins.

dernierechance.
Abonné

Merci Marieal  pour ton long recit et ton témoignage  je vais essayer de faire ton expérience.  Moi je sais qu au bureau je mange car mon job me plaît plus trop et y a trop de pression  et de compétition  du coup  ça me stress.

Je te dirai si j arrive à m'y mettre et si ça me fait du bien 

isage109.
Abonné

Bonjour à toutes,

Bravo dernierechance d'avoir créé ce fil. Je te comprends, sur le lieu de travail c'est loin d'être évident. On ne peut pas toujours attendre la bonne faim pour déjeuner ni prendre une collation quand on ressent la faim. Sans compter les commentaires des collègues angry

A cause de ça, j'ai demandé à différer une étape (100 gr d'aliment salé au déjeuner pendant 4 jours), c'était impossible.

Par contre, je pratique souvent la RPC quelques secondes dans ma voiture. Je constate que je suis souvent crispée et dès que je sors du travail, j'ai "faim" alors tout en me concentrant sur la route, je respire en pleine conscience et relâche mes muscles, J'essaie aussi d'accepter ce qui me traverse l'esprit. Je ne dis pas que c'est toujours parfait, une partie des muscles reste tendue mais c'est un début.

J'ai aussi envie de changer de boulot même si je ne passe pas autant d'heures que toi dehors. Le job en lui même me plaît bien (assistante sociale auprès d'adolescents) mais j'aimerais changer d'institution. Il faut accepter aussi cette "frustration" et prendre les bons côtés de mon job actuel où je suis depuis 10 ans.

MERCI IZABELLE DE NOUS SOUTENIR

C'est vrai ! sans le forum j'aurai peut-être laissé tomber. Au final de voir que ça marche si on s'accroche ça encourage. J'avais peu de kgs à perdre, je les ai perdus mais je reste jusqu'à la fin de mon programme car ça m'a appris tellement de choses.

D'ailleurs le 6 janvier, je commence un cours de réduction du stress par la pleine conscience (MBSR), je me réjouis. Ca ne me serait jamais venue à l'idée mais plusieurs membres donnent des conseils, des tuyaux, des adresses, c'est top !

Si tu lis quelques posts, tu constateras que certaines ont arrêté puis repris. Pour moi c'est une preuve que la méthode est bonne. C'est peut-être juste le rythme qui ne convient pas.

J'espère que ça va marcher pour toi dernierechance, que tu vas pouvoir t'approprier la méthode et que ça va t'ouvrir sur d'autres perspectives.

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page 
X