Boulimie et surpoids - 25042013

camille280395.
Abonné

Bonjour à tous et à toutes, (je ne savais où poster mon message excatement donc j'espère qu'il n'est pas "au mauvais endroit")

Je viens poster ici un petit quelque chose que j'ai tiré du livre "Vous pouvez changer votre vie" de L.L.Hay. Il semblerait qu'en soi le livre soit pas super (c'est un de mes proches qui l'a lu) mais peu importe, moi en le feuilletant je suis tombée sur un truc intéressant. J'espère que ça peut vous servir ou plutôt que vous allez vous y reconnaitre (si vous êtes perdu(e)s ).

"La boulimie :

La cause psychiatrique de la boulimie est très similaire à celle de l'anorexie, sauf que l'anorexique n'est jamais assez mince alors que la personne boulimique doit maintenir son poids à tout prix. Les boulimiques se gavent de mauvais sentiments, puis se font vomir pour se purger. Dans tous les cas, il y a un petit enfant à l'intérieur qui a désespérément besoin d'amour. Ce que les anorexiques et les boulimiques doivent savoir, c'est qu'il n'y a qu'eux qui peuvent donner à leur enfant intérieur l'amour et l'acceptation dont celui-ci a besoin. Le sentiment d'avoir de la valeur et l'estime de soi émanent de l'intérieur et n'ont rien à voir avec notre apparence. Un des meilleurs traitements contre l'anorexie et la boulimie serait un groupe de thérapie qui se concentrerait sur l'amour de soi. C'est le cadre idéal pour découvrir nos croyances trompeuses et apprendre que les autres personnes nous aiment vraiment et nous acceptent comme nous sommes. Quand nous apprenons à nous aimer, nous tendons automatiquement à prendre soin de nous et à apprendre que les aliments sont bons pour notre corps. Une alimentation saine et nutritive ne convaincra pas l'enfant intérieur qui souffre qu'il est digne d'amour."

Concernant le surpoids, l'auteur dit, mais là-dessus je pense que je ne vous apprend pas grand chose, "Les régimes stricts sont une forme de haine de soi. Ils ne reflètent pas l'amour de soi et ils ne créent pas de changement permanents. Quand il y a un vrai amour de soi, on n'a pas besoin de régime; le changement se produit automatiquement."

Le groupe de thérapie me fait penser à la communauté et tout ce dont parle l'auteur par rapport aux régimes stricts réflète la doctrine de linecoaching : "perdre du poids sans régime". Et lorsque l'auteur dit que le changement se fait automatiquement, c'est ce qu'il se passe à force de faire la RPC non ? Le changement se fait automatiquement mais progressivement (enfin je pense).

Je suis moi boulimique hyperphagique, et le fait d'être tombée là-dessus ne fait que démontrer ce que je pensais : je comble un manque en moi, je le comble avec la nourriture. L'amour, je pense, peut avoir différentes formes et ne veut pas forcément dire "l'amour de ses parents". Je n'apprends pas grand chose non plus, je savais déjà tout ça mais...je dirais que c'est un "plus".

Voilà, bonne lecture et à bientôt.

 

source : Vous pouvez changer votre vie !  de Louise L. Hay, Essai (poche), paru en le 01/2013; p.69-70.   

Commentaires

Didoune.
Abonné

Je ne sais pas s'il est à la bonne place mais... Un grand merci pour ce passage, je suis dans la même situation que toi, hyperphagie boulimie me poursuit depuis longtemps. Il y a peu j'ai expérimenté cet "enfant à l'intérieur de moi en manque d'amour et d'estime de soi". Prendre soin de soi, s'aimer et s'accepter, ne pas faire de régime, écouter son corps quoiqu'il arrive... ces principes sont en soi tellement simples et tellement nécessaires, malheureusement si difficile à mettre en oeuvre quand toute sa vie on lutte contre soi, exige beaucoup, maltraite son corps, (pour ma part), évite toutes ses émotions.

Je vais copier ce message pour l'avoir comme un mantra ! 

camille280395.
Abonné

De rien Didoune smiley Et tant mieux si ce passage a pu t'apporter un peu plus, je vais suivre aussi ton conseil.

 

Je vais aussi poster ce message à un autre endroit...

lorraine
Marraine

Merci Camille de ce passage de livre. C'est intéressant

La rpc pour accueillir les émotions  effectivement participe au changement de comportement alimentaire mais aussi l'écoute de ses sensations alimentaires effectuée en pleine conscience (repérer ses sensations de faim puis de sasiété et les respecter).

Bonne continuation à toi et tout le monde

Ibode.
Abonné

 

Merci pour cet échange ! Pour ma part mes accès boulimiques ne reflètent pas un manque d'amour, mais le contre coup de moments d'angoisse, commençant le matin au réveil, ne sachant pas si je vais être "imposée" (faire 16 heures de travail en ligne) pour le soir ..... et donc quand je rentre chez moi, la pression retombe et je n'ai même pas le temps de penser à faire une RPC, que je me jette sur la nourriture tellement je suis contente d'être rentrée, de pouvoir m'occuper de mon enfant pour la soirée ...... au lieu de rentrer à minuit, d'aller récupérer mon enfant (si quelqu'un a pu le récupérer à l'école pour le garder ..... sinon, il faut qu'il deale avec la voisine du dessous, et rester seul à partir de 20h00 .... grand moment d'angoisse encore pour moi !!) comme une sauvage et vite rentrer, pour aller dormir .... histoire d'être en forme quand le réveil sonne à 6h00 pour commencer une nouvelle journée, avec cette angoisse le matin ..... et etc...... un cercle vicieux !!!

 

Bon, hé bien le fait d'en avoir parlé me stresse ....... mais en même temps ça fait du bien de repérer le sujet de l'angoisse laugh

 

Bonne continuation à toutes et tous

Lyphaé.
Abonné

Merci, cet extrait m'a parlé également, surtout le passage sur l'amour de soi.
 

Je réalise que j'ai l'impression de devoir mériter l'amour des autres, je ne me sens pas du tout digne d'être aimée inconditionnellement, sans raison. Et j'ignore comment me défaire de ce ressenti.

camille280395.
Abonné

Bonjour Ibode, 

Il n'y a pas du tout de solutions possibles pour te rendre la vie plus facile ? Ton enfant à quel âge ? Tu vis seule ? 

En tout cas j'espère que ça s'arrangera, je pense que LC peut t'aider mais que dans la forme et non pas dans le fond (enfin peut être que je me trompe...). Il faut que tu te rendes la vie plus facile et aussi plus agréable smiley

A bientôt, 

Camille.

camille280395.
Abonné

Bonjour Lyphaé, 

Je n'ai pas très bien compris, pourquoi est-ce que tu ne te sens pas digne d'être aimée ? Et aussi par qui ? 

A bientôt j'espère, 

Camille.

Noelle
Marraine

[quote=Lyphaé]

Merci, cet extrait m'a parlé également, surtout le passage sur l'amour de soi.
 

Je réalise que j'ai l'impression de devoir mériter l'amour des autres, je ne me sens pas du tout digne d'être aimée inconditionnellement, sans raison. Et j'ignore comment me défaire de ce ressenti.

[/quote]

Bonsoir Lyphae

 

Une piste eventuellement pour repondre a ta question: peux tu considerer cette pensée juste comme une pensée, sans chercher ni a la chasser , ni a lui repondre, ni a la combattre, juste la laisser passer, en pratiquant la defusion ?

pratiquer la rpc aide, bien sur.. a laisser passer ses pensées sans les suivre

tu trouveras une file specifique a la defusion dans le forum

bon courage

Ibode.
Abonné

 

Hello Camille,

Non pour l'instant pas trop de solution ou alors il faudrait que je change de métier ...... C'est une vraie pénurie d'infirmières et une continuité des soins !!

Il faut que j'apprenne à vivre avec .... et il faut que je me détache de cette angoisse !!! Ommmmmm

Merci pour votre réponse, une oreille qui entend au delà de l'écoute c'est appréciable.

 

camille280395.
Abonné

Mince...Oui, dans ce cas-là il vaut mieux te détacher de cette angoisse...

Malheureuseument je n'ai aucun conseil à donner vu que je n'ai aucune expérience (je n'ai que 18 ans...). 

J'espère pour toi que ça ira mieux ! smiley

Haut de page 
X